Tannée des révolus tranquilles

Le problème des révolutionnaires tranquilles, c’est qu’ils ont une solution magique pour régler tous les problèmes du Québec. Ils sont bien bons pour faire des analyses, monter des centres ou des chaires de recherche, téter le ministère des Finances ou autres organismes syndicaux pour des subventions, mais force est de constater qu’ils sont dépassés par les événements.

Leurs expressions favorites? Il faut "revoir nos façons de faire", "mieux taxer", "mieux financer", "faire plus avec les moyens que l’on a". Leurs rapports? Du papier. Volumineux. Et du vent. Un vent qui n’a qu’une seule direction: celle d’un État incapable de dire "Non, ça suffit! Cessons les opérations cosmétiques".

Lire la suite

Projet de loi 3: À propos du respect des contrats signés

Un gouvernement légitimement élu pour faire des réformes au Québec peut-il assainir les finances publiques et réinterroger les bases d’un modèle québécois qui lui attache les mains sous prétexte de la "libre négociation", du droit d’association et du respect des contrats?

Le respect des contrats dans un État de droit implique-t-il que l’État employeur ou toute autre administration publique ne peut, pour aucune considération, fixer des balises et des limites à sa contribution aux régimes de retraite de ses employés?

Lire la suite

Lucien Bouchard et la Nation – Un film typiquement québécois

Si l’objectif du réalisateur était de connaître comment un homme sur qui les indépendantistes comptaient pour faire l’indépendance du Québec pouvait avoir un parcours aussi tortueux, Lucien Bouchard y répond très bien.

Lucien Bouchard n’a été fidèle qu’à lui-même, qu’à ses convictions. "Je peux pas être second violon; je joue faux quand je suis second violon."

Lire la suite

Projet de loi 3: Risque d’un dangereux précédent à l’horizon

Comme nous aurions pu l’anticiper, pour les représentants syndicaux entendus lors des auditions portant sur le projet de loi 3 (PL3),

  • le projet de loi porte atteinte aux droits acquis
  • le projet de loi nivelle vers le bas
  • le problème de capitalisation des régimes n’est pas si grave
  • il faut accepter qu’il y ait des fluctuations du marché boursier qui affectent les taux de capitalisation (problème conjoncturel et non structurel)

De façon générale, pour les syndicats,

Lire la suite

Projet de loi 3, jour 1 – Des ballons qui se dégonflent

Si les employés syndiqués des municipalités avaient écouté les auditions d’aujourd’hui portant sur le projet de loi no 3, je crois qu’ils auraient compris que plusieurs des arguments invoqués par leurs syndicats ne tiennent pas la route.

Mieux encore, pour reprendre les propos du maire Labeaume, "Si pour certains représentants syndicaux, le projet de loi est si mauvais, comment se fait-il que les nouvelles conventions collectives convenues avec les fonctionnaires et employés manuels de la ville de Québec s’alignent presqu’entièrement sur le projet de loi no 3 et que cela ait été acceptable pour ces employés?"

Lire la suite