Au 93,3 avec Mathieu Boivin: Le tour de l’actualité politique

Le tour de l’actualité politique québécoise avec Mathieu Boivin au 93,3: les maladresses des ministres de Couillard, le bilan des 100 jours du gouvernement, l’erreur de jugement de Yves Bolduc, la cimenterie, une réforme des régimes de retraite et des salaires des députés, etc.

Bolduc : Une prime bien songée ?

Ce n’est pas le plus gros problème qu’a à régler le gouvernement du Québec. Si nous étions en pleine session parlementaire, cela n’aurait peut-être même pas fait la nouvelle. Mais c’est l’été… Potinons.

L’actuel ministre de l’Éducation, Yves Bolduc, a reçu des primes totalisant 215 000 $ pour s’être constitué une clientèle de 1500 patients lorsque le gouvernement Charest s’est retrouvé dans l’opposition en 2012.

Lire la suite

Inquiétudes pré-prébudgétaires, Leitao et Paul Krugman

En début de semaine, je vous confiais que le gouvernement Couillard m’inquiétait. Il semble que je ne sois pas la seule à m’inquiéter.

Le gouvernement Couillard est en avantage numérique, selon Line Beauchamp. "Le gouvernement Couillard a l’avantage numérique. Il ne doit pas gaspiller cette opportunité. Il doit sortir le Québec de sa zone… de confort! Et il ne doit pas reculer."

Mario Dumont récidive encore ce matin. Il s’étonne du ton mou, soporifique et politicien des "lignes" du gouvernement. Idem chez le chroniqueur J.-Jacques Samson. "Le gouvernement doit commencer le grand ménage dès mercredi prochain pour envoyer des signaux sans équivoque et protéger sa crédibilité."

Est-ce que Couillard fera les mêmes erreurs que Jean Charest, se demande Martin Patriquin?

Lire la suite

1er budget Leitao: Le test de la résolution

leitaoS’il y a une chronique à lire ce matin par tous les membres du gouvernement, c’est celle de Mario Dumont.

Ce premier budget, bien que qualifié de "budget de transition", est crucial et déterminant pour la suite. Le danger?

Le gouvernement étant trop nouveau, il se donnerait une année pour bien préparer les changements plus majeurs et en conséquence, le vrai exercice budgétaire porteur de grandes réformes ne devrait être attendu qu’au printemps prochain. Il s’agirait d’une erreur capitale. – Mario Dumont

Je ne pourrais être plus en accord avec ces énoncés. Les commissions sur la révision des programmes et de la fiscalité offriront une opportunité de revoir de fond en comble les fondations du modèle québécois et les causes profondes des déficits structurels.

Cela dit, des signaux clairs doivent être envoyés dès mercredi prochain, le 4 juin, au moment du dépôt du 1er budget.

Lire la suite

Chronique Denis Julien: Les retraités devraient payer pour les déficits!

Dernière chronique de la saison de Denis Julien à Maurais Live de RadioX:

Pourquoi il est contre la modulation des tarifs de CPE selon les revenus, Le vrai problème: ce qu’on n’interroge pas suffisamment:

"Si les gens ne sont pas capables de se payer une Jaguar, la tarification de la Jaguar, c’est secondaire!"

Pourquoi il faut faire participer les retraités aux déficits des régimes de pension du secteur public.

Pour écouter: Sur RadioEgo, sur Soundcloud et sur le site de RadioX

Garderies : Couillard a tort

Couillard a tort d’évoquer l’idée de tarifer les CPE en fonction des revenus. Pas parce que l’idée n’est pas bonne, pas parce que cela va à l’encontre du sacro-saint principe d’universalité (c’est faux!), pas parce que les gains pour l’État seront insignifiants. Pas non plus parce qu’on finirait par faire payer davantage une classe moyenne, faute de "vrais riches".

Couillard a tort de parler de tarifer les CPE en fonction du revenu des parents parce que ce n’est pas le temps d’en parler et que son opinion n’est pas pertinente à ce moment-ci. S’il veut nuire à ceux qui réfléchiront aux réformes, il n’aurait pas pu mieux trouver.

Lire la suite