Entrevue: Crise au PLQ

Aujourd’hui, nous échangeons sur la crise au PLQ, l’affaire Bellemare, le financement des partis politiques, le cirque de la période des questions et la valeur de l’alternance.

Cliquez ici pour écouter l’entrevue.

About these ads

2 réflexions sur “Entrevue: Crise au PLQ

  1. Je suis en complet accord avec le financement public des partis politiques assortie d`un encadrement rigoureux quant aux dépenses permises ainsi que d` exigences sérieuses quant à la qualification des partis. Si d`ordinaire je crois qu`il faut réduire la palette de programmes financés par le public, je demeure convaincu depuis longtemps que celui-ci en est un des plus nécéssaire car si le PQ crie au scandale aujourd`hui, il est de bon augure de se rappeler que ces méthodes de financements douteuses ; souper amical à 1000$ et + la tête, minimun de financement à amasser pour être ministre, monnayage pour l`accessibilité d`un ministre et pour le règlement d`un dossier, etc…sont aussi les siennes. Voilà un dossier pour lequel il faudrait cesser de jouer aux vierges offensées et remettre le chapeau de la lucidité car si je peux comprendre aujourd`hui dans une certaine mesure les gens de ne pas vouloir s`impliquer financièrement et bénévolement dans un parti politique ; il faut être honnête, cela ne date pas d`aujourd`hui ; si l`on ne s`occupe pas de la politique, la politique s`occupera de nous.Cette méthode de financement permetterait aussi par ailleurs d`avoir droit à des campagnes électorales dont les partis impliqués se ferait la " lutte " à armes égales quant aux "outils publicitaires ". Peut-être aurions-nous enfin droit à des débats d`idées… Encore faut-il le souhaiter réellement et là-dessus, je n`ai pas de grandes félicitations à distribuer, particulièrement à notre communauté journalistique par rapport à la campagne de 2008.Quant à l`alternance gouvernementale mentionnée dans votre entrevue, j`ai quelques réserves probablement dûes au fait que je crains déjà ce nouveau gouvernement péquiste auquel nous auront droit dans 3 ans, un gouvernement qui sera élu uniquement par rapport aux scandales libéraux. Ainsi, auront-ils à nouveau 4-8 belles autres années pour faire preuve de cette grande imagination qui les caractérisent : Bonjour les programmes et la bonification de la couverture sociale mur à mur à nos frais. L`on a qu`à se remémorer un seul de leur engagement de 2008, année de crise économique : 1 enfant 1 place.Cela fait maintenant plus de 15 ans que je suis prête pour l`alertative et que je donne mon appui à l`ADQ. Et quoi qu`en disent de nombreuses personnes par rapport à l`inexpérience de certains candidats et au manque de peaufinage de leur programme, mon appui ira de nouveau à l`ADQ lors de la prochaine élection parce que ce dont je suis certaine c`est qu`avec Mme Marois, j`aurai droit à du Mme Marois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s