Le Réseau Liberté-Québec reçoit Ezra Levant

Mais qui est donc Ezra Levant?

Pour Rex Murphy, un commentateur bien apprécié du Canada anglais, Ezra Levant n’est rien de moins qu’un champion de la défense de la liberté d’expression. (Écoutez également la succulente chronique de Rex Murphy)

« Les critiques de Levant devraient lire Shakedown, raconte Murphy. Ils réaliseraient rapidement qu’une personne moins « volontaire » et moins « bruyante » que Levant aurait carrément suffoqué sous le poids du harcèlement sans remords et inéquitable des bureaucrates des tribunaux canadiens et des commissions de défense des droits de la personne, financés à même les impôts des payeurs de taxes » (traduction libre).

Dans Shakedown, Ezra Levant raconte, en effet, les moments qui ont suivi la publication des caricatures danoises de Mahomet dans son magazine, le Western Standard. Offensées par la chose, certaines organisations islamistes et musulmanes du Canada avaient porté plainte aux instances gouvernementales. Il s’en est suivi presque trois ans de combats entre Levant et le gouvernement.

« L’imam de Calgary et le Edmonton Council of Muslims ont réussi à mettre une agence gouvernementale laïque au service de la poursuite de leur fatwa islamique radicale contre moi », en déduisait Levant.

Suite au désistement de Kory Teneycke comme conférencier principal du premier événement du Réseau Liberté-Québec, c’est donc avec une grande fierté que les fondateurs du Réseau offrent aux 450 participants de l’événement du 23 octobre prochain une conférence de cet avocat, auteur, blogueur et selon certains, de cet authentique « trouble-maker »!

Ezra Levant a écrit notamment pour le Western Standard, le Calgary Sun et le National Post. Il est un activiste conservateur, a milité au Parti réformiste du Canada et a par la suite participé à la réunification de la droite canadienne.

Cette année, il publie son dernier ouvrage intitulé « Ethical Oil: The case for Canada’s oilsands » pour lequel il est présentement en tournée. Paradoxalement, dans Ethical Oil, Ezra Levant défend l’existence des sables bitumineux albertains par des arguments progressistes (« liberal » en anglais). – (Écoutez ici un débat entre Levant et Elizabeth May, désolée pour la pub!)

Selon lui, le choix actuel n’est pas tant entre les sables bitumineux et une hypothétique source d’énergie parfaite, mais bien entre les sables bitumineux du Canada et ceux de l’OPEC. « Lorsque quelqu’un aura inventé des avions à l’énergie solaire ou des voitures à l’éolien, faites-le moi savoir. En attendant, laissons cela à la science-fiction », écrit-il sur son blogue.

À un moment où le Québec tire profit de la péréquation canadienne et donc de la richesse découlant de l’exploitation de la ressource albertaine, il est donc pertinent et sain que le débat entourant les sables bitumineux soit enrichi de points de vue offrant un contrepoids au discours usuel largement véhiculé par nos médias traditionnels.

Décidément, les participants de la grande première du Réseau Liberté-Québec seront choyés le 23 octobre prochain!

14 réflexions sur “Le Réseau Liberté-Québec reçoit Ezra Levant

  1. Pingback: Les analystes

  2. Merci Johanne de m’avoir répondu. C’est mon erreur je voulais parler de M. Levant et non de Monsieur Kory Teneycke, mais vous avez bien compris ma question.

    Pour les gens qui ne sont pas bilingues y aurait-il d’autres intervenants francophones à la même heure où on doit arriver dans l’après-midi?

    Merci

    • Je vous suggérerais quand même d’être présent au début de la journée. Il y a un mot de bienvenue, la présentation de M. Levant par Jeff Fillion et celle de Ezra Levant.

  3. « Ezra Levant fera sa conférence en anglais. »…

    En Anglais??? Quelle horreur!!

    J’en fais part à Pierre Curzi sur le champ.

    <;0)))

  4. Levant, qu’on dit grand amant de la liberté d’expression, est le même qui appuyait la décision du gouvernement conservateur d’interdire l’entrée au Canada à Galloway l’ex-député travailliste britannique. Un juge fédéral vient justement de renverser cette décision, la qualifiant de politique. Alors en ce qui a trait à la liberté d’expression, difficile de prendre M. Levant au sérieux.

    • Quelle mauvaise foi! Ezra Levant s’est dit d’accord pour qu’on refuse le droit d’entrée au pays à Galloway pour le motif que ce dernier allait contribuer à des levées de fonds pour le Hamas. Levant a dit être contre qu’on lui refuse l’entrée sur ses prises de position. Peu de Canadiens ont plus payé de leur personne pour défendre la liberté d’expression ces dernières années qu’Ezra Levant.

  5. Très intéressant ce blogue Françoise D.

    Peut -être que m. levant parle un anglais hybride comme Pauline Marois, sinon je vais peut-être avoir de la difficulté suivre.

  6. Pingback: Réactions de grâce « Jeanne Émard

  7. Pingback: lacapitaleblogue.com | Suggestions du 12-10-2010

  8. Étant une personne qui prend le temps de s’informer, je peux constater rapidement que M.Levant parle manifestement à travers son chapeau.

    Rigolons un peu ensemble et intéressons-nous à son dernier commentaire concernant le fait de le prévenir lors de l’invention d’un avion à énergie solaire.

    Eh bien, elle existe:http://www.linternaute.com/science/technologie/deja-demain/06/avion-solaire/avion-solaire.shtml

    Bravo à Mr. Levant, qui en plus d’être propagandiste, est mal-informé!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s