Ici, on parle English ? Shame on you !

IciOnParleEnglish

Le titre ou la page couverture de L’actualité du 15 avril aurait pu être tout autre. Elle aurait pu illustrer, par exemple, le fait que la communauté anglophone semble beaucoup moins réfractaire au fait français que certains veulent nous le faire croire – ou du moins, qu’il y a eu un progrès notable et encourageant.

À titre d’exemple, 83% des anglo-québécois souhaitent que leurs enfants soient bilingues et 81% parlent suffisamment le français pour avoir une conversation « significative » dans cette langue. Mieux encore, 50% des anglophones ont un conjoint francophone, deux fois plus qu’il y a 25 ans. Et puis, les deux tiers de leurs enfants ont la langue française comme langue maternelle!

Un petit couple anglo-franco avec des petits enfants francophones, ça aurait été joli, non?

Pour lire la suite, cliquez ici.

Une réflexion sur “Ici, on parle English ? Shame on you !

  1. Pingback: Retour sur 2012 : L’année de la polarisation – Le blogue de Joanne Marcotte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s