Bilan de session parlementaire : Soyons positifs?

SoyonsPositifsUne auditrice de l’émission Franchement Martineau trouvait que les commentateurs politiques étaient beaucoup trop négatifs depuis l’arrivée de Pauline Marois au pouvoir. Récemment à la retraite, la dame s’intéressait tout à coup à la politique et trouvait déplorable qu’on s’en prenne tant à la première Première ministre.

Si elle lit les journaux ce matin, elle doit être à la veille de prendre des anti-dépresseurs. Qu’importe. Il faut reconnaître les vrais militants même si ils s’ignorent. Cette femme retraitée boomer est probablement une péquiste-type, incapable d’auto-critique et qui fait certainement partie des purs et durs du Parti qui voteront PQ toute leur vie.

Une femme donc, qui défend une autre femme. Désolée si cela a l’air sexiste mais à mon avis, ce l’est. De la discrimination positive en quelque sorte. N’importe quel homme qui aurait un bilan semblable aurait été flagellé sur la place publique.

Improvision, amateurisme et déconnexion, La boussole perdue, Les tricheurs, Immobilisme, Ronald McDuchesne, Népotisme institutionnalisé, L’université ratatinée, Haro sur les universités : Voilà seulement quelques titres suite au bilan de la présente session parlementaire.

Bonne lecture, Madame, et surtout bonne retraite! Je vous souhaite d’être parmi ceux qui en auront une belle!

4 réflexions sur “Bilan de session parlementaire : Soyons positifs?

  1. Pour une (rare) fois, Madame Marcotte, je suis entièrement d’accord avec vous. Depuis son arrivée au pouvoir, le PQ à erré et a déçu tout le monde, la gauche comme la droite. Ce n’est pas de l’évolution, c’est de la stagnation.

  2. Le plus remarquable de cette session est sans doute la fraude électorale, que tous ont laissé passer, sans réclamer le dépôt d’accusations criminelle. CAD…

    L’abolition de la taxe santé, qui a attiré 251,000 électeurs de plus au PQ. Mais qui a été transformée en une hausse de 200 $ à 1,000 $.

    Puis… Il y a le budget lapidaire, Marois/Marceau !…

    Revenus…
    Hausse de l’impôt des particuliers.
    Hausse de l’impôt Hydro Québec.
    Hausse de taxes à la consommation.
    Hausse de la taxe santé.

    Dépenses…
    Pas de gel de salaires à la santé
    Pas de gel de salaires à l’éducation.
    Pas de gel de salaires à la fonction publique.
    Pas de gel de la taille des CPE de la CSN.
    Pas de gel de l’impôt médicament.
    Pas de gel du BES parental.

    On croirait lire un budget néolibéral du député bonheur, Raymond Bachand.

    CH

  3. Peut-on se rassurer juste un ti-peu et se dire que la page des décès dans le journal nous montre des péquistes qui ne pourront plus voter ?

  4. « Une femme donc, qui défend une autre femme. Désolée si cela a l’air sexiste mais à mon avis, ce l’est. De la discrimination positive en quelque sorte. N’importe quel homme qui aurait un bilan semblable aurait été flagellé sur la place publique. »

    Intéressant !…

    Quels Canadiens ou immigrants n’ont pas encore découvert que les Québécois de souche forment une nation qui pratique la discrimination sexiste ?…

    Pas d’hommes au primaire des écoles francophones.
    Pas d’hommes aux garderies publiques, CPE de la CSN.
    Pas d’hommes aux caisses de Jean Coutu, Provigo, Maxi, Loblaw, Metro, IGA, Euro marché, Rona, Reno Depot, Walmart, l’Équipeur.
    Pas d’hommes aux poste d’infirmer, à la clinique et l’hôpital.

    Je n’en peux plus du sexisme à l’emploi. De me faire servir, tout le temps, par une fille à la caisse !…

    SP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s