NPD : Quand un seul homme suffit pour tout changer

Qui aurait cru il y a seulement quelques mois que le Nouveau Parti démocratique du Canada (NPD) aurait balayé le Québec, éradiqué de la scène politique fédérale le Bloc québécois et peut-être même éradiqué le Parti libéral du Canada?

On dira ce qu’on voudra de la vision édénique de ses partisans, il n’en demeure pas moins que le NPD est maintenant une force redoutable que les conservateurs de Stephen Harper devraient prendre au sérieux. Si on se fie à la réputation de Thomas Mulcair, n’en doutons pas: « He’s in for the kill ». Pas sûr que Harper pourra obtenir une majorité parlementaire sans le Québec la prochaine fois…

Pour lire la suite, cliquez ici.