Bulletin de Jean Charest: 3,9 sur 10 pour la gestion des finances publiques!

Ça y est! Les hauts dirigeants d’entreprises du Québec ont parlé par la voix d’un sondage Léger Marketing. Le bulletin de Jean Charest est maintenant disponible et ce n’est pas joli. (Voir Regard des entreprises au Québec sur les politiques publiques).

Avec une note moyenne de 5,3 sur 10 – ce qui n’est déjà pas la note de passage – il semble donc que la classe affaires n’est pas moins déçue du gouvernement libéral que ne l’est le reste de la population.

Voici les matières dans lesquelles Jean Charest échoue lamentablement:

  • Gestion des finances publiques: 3,9/10
  • Éthique et gouvernance: 4,1/10
  • Simplification et harmonisation de la réglementation: 4,7/10
  • Fiscalité des entreprises (ex: taxes sur la masse salariale): 4,7/10

Autres choses intéressantes:

  • 48% des entreprises pensent que le gouvernement doit SURTOUT réduire ses dépenses (54% de la population est de cet avis). Ah ben!
  • La très forte majorité (92%) croient qu’il nous faut soit réexaminer la structure des programmes, soit réduire certains bénéfices de ces programmes de façon à pouvoir réduire les cotisations sur la masse salariale
  • 62% des membres interrogés croient que les politiques publiques ont besoin de RÉFORMES PLUS FONDAMENTALES que de petits ajustements aux politiques actuelles.

Pour les entreprises interrogées, les trois priorités du gouvernement devraient être 1) le contrôle des dépenses publiques (73%); la réduction de la dette (35%) et la réforme du système de santé (35%).

Encore les syndicats!

Eh oui! Presque le tiers (31%) des entreprises sondées croient que l’industrie de la construction coûte plus cher ici qu’ailleurs à cause du contrôle des syndicats sur la main-d’oeuvre de ce secteur.

Des changements structurels pour régler des problèmes structurels!

En somme, encore une fois, les entreprises du Québec nous disent qu’elles étouffent sous le poids d’une fiscalité mal conçue et trop lourde. Rappelons ici, pour le plaisir, que les entreprises contribuent 5,6 milliards $ à la santé via le Fonds des services de santé (FSS) – ce qui représente tout près de 21% des coûts de santé – et que leurs taxes sur la masse salariale sont 4 fois supérieures à celles des autres provinces.

Enfin, pendant ce temps…

  • on a un premier ministre qui se pavane et tente de donner des leçons en matière environnementale alors que les travailleurs indiens le somme de « mettre fin à l’hypocrisie » dans le dossier de l’amiante
  • on se réjouit quasiment que les usines ferment, si c’est pour réduire nos gaz à effet de serre (tant pis pour les travailleurs) – Non mais, ça se peut-tu qu’on soit rendu un p’tit peu trop fanatiques, là?
  • on a une Agence de l’efficacité énergétique qui veut faire augmenter son budget de 90% pour se rapprocher du milliard annuellement.

Le sens des priorités, mes amis, le sens des priorités! Yé où, le sens des priorités, dites-moi? Santé, éducation, conditions propices à la prospérité. Juste ça, ce serait pas pire pantoute!

Une réflexion sur “Bulletin de Jean Charest: 3,9 sur 10 pour la gestion des finances publiques!

  1. Pingback: Le retour de Jean Charest? – Le blogue de Joanne Marcotte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s