Un « X » confus

Il paraît que je suis « un être en régression sociale ». Je suis de la génération (des baby-boomers) qui a abusé de la planète et de ses ressources, une génération d’égocentriques et d’abuseurs. Voire de voleurs! Mieux encore, ma génération est « le plus grand désastre que la planète ait connu. »

La génération X est évidemment « la plus grande victime de notre groupe de mécréants ». Après avoir « siphonné nos parents qui ont tout fait pour nous aider, ma génération les abandonne dans leur solitude. » Et puis, on demande à nos enfants de s’arranger par eux-mêmes.

Voilà le beau petit mot d’amour qu’un certain Robert Gagnon (que je ne connais pas) m’envoie suite à mon passage à Martineau ce midi. Que de plaisirs!

Je vais peut-être surprendre M. Gagnon, mais je comprends et partage avec lui sa colère envers la génération des baby-boomers. Cela dit, si M. Gagnon est choqué de mes propos à Martineau ce midi, il est également très confus. Je vous raconte.

1. LA CRÉDIBILITÉ DU SONDAGE

Monsieur s’offusque que je discrédite le sondage qui indique que 72% des Québécois sont contre le ticket modérateur.

Mais lorsque 50% des contribuables ne paient pas d’impôt, faut-il s’étonner que la majorité d’entre eux refuse une contribution individuelle à quoique ce soit? C’EST BEN SÛR que pour eux, la solution passera TOUJOURS et encore par l’augmentation des impôts et des taxes. ILS N’EN PAIENT PAS!!! Et ça, ce sera aux dépens des travailleurs et particulièrement des X, You-hou…

Doit-on encore rappeler que d’ici 4 ans, le nombre de travailleurs qui paient des impôts DIMINUERA? Alors, bien franchement, que l’on cesse d’accorder de la valeur à des sondages de la sorte. Il n’y a rien d’anti-démocratique à le penser, ni à le dire, désolée.

2. À PROPOS DE LA CONTRIBUTION SANTÉ ET DU TICKET MODÉRATEUR

Notre « X » m’écrit ceci: « Coupez dans vos dépenses avant de penser à une contribution supplémentaire. » En théorie, il a bien raison. En pratique toutefois, la croissance des coûts du système de santé EST DÉJÀ SUPÉRIEURE à la croissance des revenus de l’État. Et comment le gouvernement fait-il pour combler la différence? En vous endettant, chère génération X. En vous imposant plus que nulle part ailleurs, chère génération X. Et en rationnant les services.

C’est ici que notre « X » est confus. Même si sa colère le fait tilter, une solution qui passe par la contribution individuelle des « boomers » et des « aînés » à leur propre santé AVANTAGE les « X » beaucoup plus qu’une solution qui recourt à l’endettement et à une taxation supplémentaire. D’ailleurs, le concept de l’utilisateur-payeur pour tous les services dits « publics » avantage les générations futures.

Ce qu’il faut demander toutefois, n’est pas seulement l’ajout de tarification, mais une correction: plus de tarifs, mais moins d’impôts.

C’est la raison pour laquelle je suis pour un ticket modérateur (concept utilisateur/payeur), mais contre la contribution annuelle (la taxe santé) qui est perçue par le gouvernement et qui se perdra inévitablement dans les structures du système.

Pour moi, la solution idéale aurait été un financement adéquat de la 1ère ligne par un abonnement direct et individuel aux cliniques de médecine familiale. Puis, l’ajout d’une franchise (ticket modérateur) plafonnée et modulée en fonction de l’utilisation et du revenu. Voilà ce qu’il faut demander à nos politiciens.

3. L’ÉGALITÉ DANS L’ATTENTE ET LES PLEUREUSES DU MILIEU DE LA SANTÉ

Toute autre solution perpétue l’attente qui tue. Et s’il y a une corporation qui a fabriqué le rationnement, c’est bien celle des omnipraticiens. Encore la semaine dernière, les médecins et infirmières se plaignaient que la structure était trop lourde. Eh bien, allégez-la, bon sang! Ce sont vous les professionnels.

VOUS êtes responsables de l’organisation des soins. Et ne me dites pas que la faute repose sur le ministre. Une de mes petites filles s’est cassé le poignet la semaine dernière. Parce que l’infirmière au triage n’était pas foutue de commander la radiographie (il fallait attendre le médecin… qui avait quitté), elle a dû retourner à la maison, s’endormir avec un poignet cassé et retourner attendre encore 6 heures à l’hôpital le lendemain.

Je ne suis pas en air de blâmer le ministre quand ce sont les médecins qui tardent à déléguer les tâches ou quand ce sont les infirmières qui ne font pas preuve de jugement. Assumez-vous!

Quant à notre X, Robert Gagnon, je vous suggère d’avoir une bonne discussion avec vos parents. Je crois que vous avez des choses à régler avec eux…

P.S. Ceci est une version corrigée. M. Gagnon s’identifie bel et bien comme un « X » et non un « Y ».

21 réflexions sur “Un « X » confus

  1. Madame Marcotte dit:

    « C’est la raison pour laquelle je suis pour un ticket modérateur (concept utilisateur/payeur), mais contre la contribution annuelle (la taxe santé) qui est perçue par le gouvernement et qui…

    …se « perdra » inévitablement dans les structures du système ».

    Absolument! Je suis d’accord, totalement d’accord avec votre dernière phrase. Nous ne faisons plus confiance!

    La révolte ne serra pas tranquille!

  2. Don’t worry ! Be happy ! Comme la chanson le disait si bien.

    Des imbéciles, la terre en compte beaucoup trop. Gardons le focus.

    Pas moyen de discuter en être intelligent. Tout de suite les attaques personnelles.

    Mon fils me demandait hier; « pourquoi les attaques à Time Square Papa ? »

    Avez-vous penser ? On parles seulement de saine gestion. Si on parlais de revendiquer des territoires, on se tirerait dessus depuis longtemps.

  3. Les grecs aussi sont fâchés, fâchés, fâchés.

    Ils manifestent, saccagent leur capitale, mettent le feu, avec comme conséquence qu’une employée de la banque est morte dans l’incendie. Brillant, vraiment brillant.

    Qu’est ce que ça donne ces crises de frustration?

    Rien.

    Laissez-le se fâcher votre X. Il verra bien d’ici quelques années à quel point il était ignorant des tenants et des aboutissants.

    Personnellement, je commence à me dire que si il y en a qui aiment mieux s’enfermer dans des mirages, grand bien leur fasse. Ça ne changera pas le cours des choses. Peu importe qui sera au pouvoir quand on frappera le mur, le résultat sera le même: ça va faire mal et certains auront un réveil brutal.

    Je n’attends plus RIEN des gouvernements.

    • Vous faites bien, ce qui n’empêche pas que l’on doive se préparer à découdre tout parti qui tentera de raconter des histoires la prochaine fois.
      Nous serons prêts…

  4. Donnes a manger à un cochon, il viendra ch..r sur ton perron dit la maxime. Les boomers se ràsont sacrifiés pour donner le plus possible à leurs enfants, Ils en ont fait des rois, devons-nous maintenant payer le prix de notre maternage par une rebuffade de notre progéniture.

    Pourtant quand on a quitté le nid familial, on était de beaucoup moins pourvu que nostre ingrate progéniture.

    Il n’était pas question de tout avoir en partant une maison remplie de tous les gadgets technologiques y compris le cimànéma maison et deux voitures à la porte. Ni des vacances dans le sud à chaque année. Pourtant pour la génération qui nous blâme c’est le minimum vital. Nous laàe minimum vital c’était de travailler et d,avoir un logis assez grand.

    Est-ce que j’ai blâmé mes parents de ne m’avoir rien laissé. Non…

    Alors c’est quoi le problème ?
    Qu’on ait payé des taux d’intérêts record dans le début des années 80 (20% pour les prêts hypothécaires) et tout ca pendant qu’on se faisait couper notre salaire de 20% pour que l’État vise l’équilibre budgéraitàre qu’il n’a jamais atteint.

    Ou qu’on a pendant trente ans gelé les frais de scolarité pour vous instruire alors que nous on compensait le déficit des universités en empilant sur la dette.

    Si les hôpitaux ne font que nous endetter davantage alors que nous en avons besoin en vieillissant

    Si les foyers de vieillards mal nourris sont plus peuplés que les écoles est de notre faute ?

    Si vous pouvez vous dévbarrasser de vos enfants à une garderie subventionnés etr déficitaire est-ce pour nos enfants ?

    Oui, il y a une part des coussins moelleux que vous avez sous votre postérieur qui est fixée dans la dette publique. Assumez vos responsabilités au lieu de blâmer vos procréateurs.

    Au fait, je suis un boomer et j’ai travaillé depuis l’âge de 17 ans jusqu’à la retraite sans aller dans le sud comme vous le faites chaque année. Qu’avez-vous à me reprocher ? N’ai-je pas gagné ma quiétude et le respect ???

  5. Je suis entièrement POUR une sorte de ticket modérateur MAIS je me pose une question: où ira l’argent supplémentaire?

    Dans la structure déjà obèse? Dans les poches des syndiqués? Ailleurs dans les officines étatiques?

    Nous serions alors tous perdants et notre bon gouvernement aurait alors réussi le tour de force de nous facturer PLUS cher sans nous fournir un seul iota de service de plus…

    Alors je me pose la question: où ira l’argent de ce ticket et qui le contrôlera?

    • L’argent de ce ticket vise à combler, en partie, la différence entre la croissance des coûts en santé (autour de 6%) et celle des revenus du gouvernement (autour de 3 ou 4%).

      Pour l’instant, cette différence est comblée par des impôts et des taxes et par l’endettement.

  6. Vous me rassurés, y’en a encore pusieurs qui voient clair.

    Je suis contre toute nouvelle taxe ou impôts. Plus on va leur en donner, plus ils vont la partager avec leur amis Libéraux.

    Parlant d’enfant-roi. Honnêtement, ce ne sont pas eux qui ont demandés les garderies à 5$, l’assurance-médicamenets, l’assurance parental, etc. Oui ça les sert à rabais. Et ils ont certainement votés pour cela. Mais qui profite de ces mesures ?

    Ça me fait penser au fédéral, à la légalisation de la marijuana, ou au Québec les péages sur nos routes. Quel canadien se lève le matin et attend ce projet de loi ? Pendant ce temps, combien le fédéral met dans la défense nationale ? Un méchant paquet de milliards que l’on pourrait affecter à d’autres postes budgétaires prioritaires.

    Mais faut surtout pas donner cela dans les mains du gars qui conduit le bus actuellement à Québec. Le frisé qui nous baise depuis 7 ans.

    « Nous sommes prêts » à vous vider les poches.

  7. J’ai une voisine qui est dans le même style que votre M. Gagnon; c’est probablement quelque chose de ‘générationnel’…

    Mais ma réponse est toujours la même:

    Primo: toutes les générations chiâlent contre ce qu’ont faits les générations précédentes – rien de nouveau là-dedans.

    Secondo: si ‘vous’, génération Y, pouvez faire beaucoup mieux alors, ‘vous’ faites mieux de cesser de perdre autant de temps à chiâler et à vous plaindre constamment et commencez à travailler pour vous payer les gâteries et TOUTES les facilités auxquels vos parents (boomers) ‘vous’ ont habituées…

    Je sais que c’est vraiment pas drôle d’avoir à travailler fort pour un niveau de vie tellement désiré par les « Y » ie.: voitureS, grosse propriété + chalet, vacances deux parfois même trois fois par année, restaurants sept jours par semaine, spectacle du ‘Cirque du Soleil’ billets à des coûts effarents, partie de hockey avec des billets dont les coûts sont effarents, l’achat de toutes les dernières modes dans la nouvelle technologie – ipod, cellullaireS pour chaque membre de la famille, écran 3D puis j’vais m’arrêter ici « Y » parce que je voudrais « surtout pas » qu’on me repproche de trop dire « les vrais choses »…

    On va simplement se respecter en tant que voisins d’accord ? Merci chère!

  8. Mme Marcotte,

    Le «X confus» vous répond que selon votre vision de la démocratie. En partant du fait que les gens qui ne paient pas d’impôt( en fait tout le monde en paie, il y a des taxes de toutes sortes, dont celles à la consommation, you-hou !) leur droit de parole ne vaut rien.
    Donc si je vais plus loin dans votre pensé: Plus on paie, plus on a de droits, et plus c’est crédible….
    Les personnes âgés, en font-ils parti?
    Argent=droit=pouvoir WOW! C’est ce que j’appelle de la régression sociale.
    Et sans compter que: Les gens qui ne paient aucun impôt maintenant, ne veut pas dire depuis tout le temps et pour toujours.
    Je vous ai dit qu’au lieu d’utiliser votre premier réflexe
    qui est de quémander de l’argent nouveau. Ce qui devient à la longue extrêmement outrageux envers les québécois. Vous devez commencer par l’assainissement des dépenses, offrir une démonstration de bonne gestion. Parce que là, la confiance n’y est plus..
    Ensuite je ne serai pas contre la possibilité que tout le monde fasse à nouveau sa part.
    Un coup la confiance rétablie!!!!Pas avant.
    N’osez même pas parler de recontribution avant ceci.
    En tant que personne ayant des pouvoirs certains d’influence comme vous, soyez à l’écoute de votre société. Là est votre erreur.( pas seulement ceux qui paient présentement)
    Utilisateur-payeur est incensé dans une société.
    Il est normal que les mieux nantis paient pour les plus pauvres.
    Exemple: Croyez-vous qu’un travailleur à bas salaire
    mérite une telle situation? Pourtant selon votre vision, aussitôt sa capacité de payer à terme, fini pour toi mon beau, reste chez vous!
    Un travailleur qui reçoit le salaire minimum ayant comme emploi de confectionner des vêtements aura moins de droits d’utilisation. Puisque sa capacité de payer est moindre.
    Pourtant si eux ne font pas ce travail, vous vous promènerez nue. peut-être que certains seront bien heureux de vous voir ainsi mais sûrement pas vous.
    Une société, c’est une équipe, comme au hockey.
    Chaque joueur a son importance.
    Vous devriez savoir qu’une chaîne à qui il manque des maillons, n’est plus une chaîne…
    Et là où je vous appuie, c’est que dans le système de santé, il ya des docteurs et des infirmières qui ont un manque de volonté, de bonne foi.
    Une bonne gestion dans ce secteur signifierait un meilleur équilibre dans les besoins.
    Présentement Si on réduisait le système de santé dans un hôpital de 11 étages, 6 seraient pour les patients et 5 pour l’administration ou même l’inverse. Je n’ai pas les chiffres exacts. Environ .

    mon problème: Avec votre façon de voir, ou de ne pas voir, comment faire confiance à votre jugement?
    Selon mon opinion évidemment…
    Mais comme tout n’est jamais tout blanc, tout noir. J’ose espérer que vous avez aussi de meilleurs jugements.
    En passant mes parents(personnes âgées) ne voient pas d’un bon oeil votre pensée non plus, ils trouvent cela très inquiétant aussi.

  9. Mythe (que je ne suis plus capable d’entendre!):

    TOUS les Québécois payent de l’impôt, des tarifs d’électricité, des taxes ‘de luxes’ sur l’alcool (et autres) et des TAXES générales (tvq et tps), remember ????

    Et la solution aux folies de la collectivisation et de l’étatisation de nos vies?

    C’est de dire NON à toutes nouvelles taxes, à tous nouveaux tarifs ou impôts et DÉGRAISSER l’état en ‘décorporatisant’ le Québec.

    TOUT ce que l’état touche, vire mal… y compris la santé et l’éducation.

    Merci mon Dieu que notre alimentation et nos logements ne sont PAS entre les mains de l’état…

    Nous voulons la clistie de liberté et nous voulons que tous ceux qui dépendent des corporatismes de l’état immigrent à Cuba !

    Merci

  10. « Une société, c’est une équipe, comme au hockey.
    Chaque joueur a son importance. »

    ouais, c’est ça.

    Il me semble qu’au Hockey tous les joueurs n’ont pas le même salaire. Et les joueurs étoiles, les propriétaires des clubs savent trop bien combien ils sont précieux. Ils savent que si ils les perdent, c’est toute l’équipe qui va en souffrir et un bon entraîneur va s’arranger pour garder ses meilleurs joueurs, même si ces derniers ont des demandes qui semblent exorbitantes.

    Les mieux nantis, c’est comme les joueurs de hockey vedettes. Ils sont bien au fait des avantages à aller au repêchage. Ils gardent en tête qu’ils peuvent aller jouer dans d’autres clubs qui seront en mesure de les attirer.

    C’est un pensez-y bien quand on s’apprête à syphoner outrageusement les mieux nantis.

  11. « Utilisateur-payeur est incensé dans une société.
    Il est normal que les mieux nantis paient pour les plus pauvres. »
    Où êtes-vous allé chercher ça? Normal peut-être si c’est volontaire mais certainement pas obligatoire comme le fait penser votre texte.

    « Une société, c’est une équipe, comme au hockey.
    Chaque joueur a son importance. »
    Je n’ai jamais vu d’équipe de hockey où 10% des joueurs se pognent le beigne en laissant faire les autres. Quand un joueur ne donne pas de rendement on le congédie.

    « Vous devriez savoir qu’une chaîne à qui il manque des maillons, n’est plus une chaîne… »
    Une société ce n’est pas une chaîne, c’est un ensemble d’individus avec des buts et des moyens différents.

    « En passant mes parents(personnes âgées) ne voient pas d’un bon oeil votre pensée non plus, ils trouvent cela très inquiétant aussi. »
    Ceci explique probablement cela…

    Même si je ne suis pas un baby-boomer, je n’est aucune sympathie pour ces x et y qui descendent dans la rue en cassant tout à chaque fois qu’il est question d’augmenter les frais de scolarité ou d’imposer un ticket modérateur aux soins de santé. Ils se plaignent constamment qu’ils vont payer la note mais ils demandent qu’on en rajoute. Comme incohérence, c’est difficile de faire pire.

  12. Moi aussi je suis contre TOUS les nouveaux frais, tickets… de l’état qui dépense NOTRE argent, très mal !

    L’état doit ‘casser’ les corporatismes (il y en a pour les fins et les fous), avant de venir fouiller dans nos poches.

    L’état doit privatiser un paquet de trucs, avant de taxer encore plus.

    L’état doit cesser de subventionner tout ce qui bouge…

    Svp, cessons d’en faire une guéguerre intergénérationnelle, ou une guéguerre droite-gauche, car nous allons TOUS aller au même endroit ensemble (i.e. dans la m***de)… que nous le voulions ou non.

  13. Joanne Marcotte : dans une dépression économique, toutes ces guéguerres vont paraitre si futiles !

    En passant, M. Julien serait-il prêt à débattre avec mon humble personne de la théorie keynésienne ?
    😉

    p.s.
    je m’exprime mieux ‘live’ que par écrit… et mieux dans un débat que dans des échanges sur la météo…

    (et je crois bien que vous le savez)

    • Denis Julien donne le temps qu’il a pour faire sa chronique au 5à7. Pour le reste, je ne vois pas de quoi vous parlez (« je cris bien que vous le savez »). Est-ce qu’on se connaît?

  14. Bon! Je vais expliquer pour ceux qui ne comprennent rien ou qui ne savent pas lire(il y en a beaucoup sur ce blog!).
    Je n’ai rien contre les nouvelles idées, voir les idées de Mme Marcotte. Je lui ai spécifié que son discours lors de son passage à l’émission de Richard Martineau sur LCN cette semaine, qui spécifiait que les citoyens qui ne paient pas d’impôts présentement n’ont pas la crédibilité pour se prononcer.
    C’est anti-démocratique!
    Voir très destructeur comme façon de penser!
    Et aussi que l’assainissement des dépenses avec notre, votre argent, se doit d’être réalisé avant qu’une demande de contribution supplémentaire soit mis de l’avant.
    Ce que toute la société demande depuis longtemps.
    Vous n’êtes pas tanné de vous faire voler????
    Moi oui…..
    Si vous ne réussissez à comprendre cela, c’est à vous de vous poser des question!
    Cessez de voir que votre énorme nombril.
    Nous sommes tous concernés et devrions aller dans la même direction(comme une équipe se doit de faire)
    Se sortir de toute cette M…!
    Une population qui se tient, détient aussi le vrai pouvoir.
    C’est juste qu’on ne le réalise pas. Le nombre nous confère le gros bout du bâton.

  15. @ Robert Gagnon:

    Etes-vous prêts à demander/exiger la disparition de TOUS les corporatismes entérinés par l’état (de ‘droite’ OU de ‘gauche’), qui gangrènent le Québec?

    Si oui, nous sommes dans la même ‘équipe’, sinon, vous faites partie du problème… selon moi, en tout cas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s