CH vs. politique : Troubles bipolaires à l’horizon

Je pense qu’il y a un risque que les Québécois qui suivent à la fois le hockey et la politique deviennent bipolaires. Avouez. Les humeurs que nous inspirent les équipes de hockey (fierté, admiration du travail d’équipe, de l’acharnement, de l’effort) sont à l’extrême opposé de ce que nous inspire le climat politique actuel au Québec.

Et puis, il vient un temps où il faut prendre un break. On se dit que la goutte du jour est peut-être la dernière qui fera déborder le vase et nous fera décrocher.

Ce matin, c’est le Vérificateur général qui nous avise qu’il y a du gaspillage (100 millions $) dans l’administration des commissions scolaires. On le sait, le gouvernement Charest ne fera rien. Et puis, il y a cette histoire de pots-de-vin au Fonds de la FTQ. On le sait, le gouvernement Charest ne fera rien.

Pourtant, il serait en droit de confier la gestion de ce fonds à d’autres gestionnaires. Ça se fait couramment dans l’industrie. Et puis, il n’est pas normal que des actifs de retraités soient confiés à des gestionnaires aussi près du monde de la construction. C’est quoi cette histoire-là?

Enfin, il y a tout le reste qui ne se règlera pas parce qu’on sait que le gouvernement Charest ne fera rien.

Alors, je vous propose aujourd’hui quelques extraits de l’émission Dumont 360 que j’ai appréciés. Ça fait changement. Bon visionnement, et désolée pour les publicités déguelasses des Pages jaunes. Message à V-Télé: ces pubs sont trop longues. Désincitatif majeur.

Notre démocratie est-elle malade?

Témoignage d’un médecin qui pratique essentiellement dans le privé.

9 réflexions sur “CH vs. politique : Troubles bipolaires à l’horizon

  1. J’ai ADORÉ l’entrevue avec M. Bock-Côté. Il est vraiment super ce gars là!

    Son analyse sur la notion du « populisme » est tout simplement brillante.

    J’ai bien aimé également le passage sur les groupes « d’oppression » qui se sont accaparés du pouvoir.

    Et dans la même veine, à lire absolument l’article de ce matin de Mme Lysiane Gagnon sur la démocratie malade tel qu’on le voit à l’Hôtel de Ville de Montréal:

    http://www.cyberpresse.ca/chroniqueurs/lysiane-gagnon/201005/11/01-4279438-un-tandem-inquietant.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_lysiane-gagnon_3265_section_POS1

  2. Je trouve odieux que le gouvernement accorde 100 millions par année en crédit s d’impôts aux fonds de solidarité des syndicats FTQ et CSN.

    Pourquoi on offre 30 % de plus que les autres REER en déductions d’impôts car on a cotisé dans un fond syndical. C’est de l’intervention étatique de mauvais aloi qui coûte cher à ceux qui ne prennent pas de ces fonds.

    On sait maintenant qu’il y a de la magiuille dans ces fonds.

  3. Le Québec c’est comme une veille voiture, elle a quinze ans et tout est en train de péter, la suspension, le moteur, problème électrique, il y a toujours des problèmes et elle est tout le temps au garage, que faites-vous à la fin, peut-être c’est le temps de changer de voiture.

    Exactement ce qui se passe avec le modèle québécois, peut-être c’est le temps de changer de modèle ?

    1. Ca vous dirait une des premières choses à faire c’est d’élimer la formule Rand.
    2. Cassez ces monopoles d’État gérer par ces monopoles syndicaux, d’autant c’est prouvé dans le monde entier, ça devient de plus en plus lourds, de plus en plus chers et de plus en plus inefficaces.
    3. Un peu de liberté liée à la concurrence, l’effort et l’efficacité ça ferait peut-être du bien un peu de fraîcheur, et je pense surtout aux jeunes de la fonction publique qui sont pognés dans ce carcan syndical, ça vous dirait d’être évalué en fonction de votre mérite et de votre compétence pas seulement à cause de l’ancienneté, ex : infirmières, professeurs.

    N’êtres vous pas tannés, moi je le serai en tout cas !

    • Des décennies ont passés, ces monstres syndicales devinrent des monopoles arrogants et ne voulant pas perdre aucun privilège, il maintienne le Québec dans un était d’immobilisme, au point qu’on s’approche dangereusement vers un mur tellement épais, que nous sommes en train de tuer l’avenir de toutes les futures générations.

    • Ajouté copinage, collusion et corruption par certains groupes financiers et l’immobilisme est total.

    • Il y a tellement de consanguinité entre les groupes d’intérêt que le Québec est en train de coaguler d’immobilisme.

    • Ajouté notre mode de scrutin uninominal qui est complètement dépassé et empêche la pluralité d’opinion et maintienne constamment ces deux vieux partis au pouvoir.

    Alors, je peux très bien comprendre le peuple qui devient cynique devant cette piètre mascarade de démocratie.

  4. Très bonne intervention de M. Bock-Côté. Oui, la démocratie québécoise est malade. Le gouvernement Charest ne fait rien car il n’a pas le courage nécessaire pour tenir tête aux groupes d’intérêts : les syndicats, le patronat, les groupes de gauche, les écolos, etc. La majorité silencieuse est la grande perdante de la crise de démocratie que l’on connaît au Québec. Elle ne peut rien faire. Elle ne peut pas déloger Jean Charest du pouvoir. Il faut attendre les prochaines élections dans 3 ans pour mettre à la porte le gouvernement libéral. Le plus triste la-dedans est le fait qu’il n’y a pas de solution de rechange crédible au gouvernement sortant. Ce n’est certainement pas le PQ de Pauline Marois qui va faire le ménage au Québec, il est un grand défenseur du modèle québécois. La démocratie est malade au Québec.

  5. « Pourquoi on offre 30 % de plus que les autres REER en déductions d’impôts car on a cotisé dans un fond syndical. »
    Tout simplement parce que personne ne cotiserait à ce fond qui ne performe pas.

  6. Moi aussi j’ai aimé M. Bock-Côté.

    Mais comme presque tous les autres ‘leaders d’opinions’ du Québec (de toutes tendances politiques/idéologiques ), il n’offre pas de pistes de solutions pour augmenter/réparer la démocratie…

    Pourquoi cette incapacité ?

    Pourtant, dans leurs vies persos, -et comme tout le monde- ces personnes doivent trouver des solutions pour tous les problèmes qu’ils rencontrent. En tout cas, j’espère qu’ils ne font pas seulement des belles analyses… sinon ils vont vite se retrouver en faillite ou avec des problèmes insurmontables.

    😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s