Entrevue de Denis Julien: Comment parle-t-on de la droite?

Denis Julien analyse les « terrains politiques » en redéfinition au Québec et raconte comment il perçoit les interventions du panel (Antoine Robitaille, Josée Boileau, Joseph Facal) de Bazzo.tv portant sur les participants au Réseau Liberté-Québec.

Le Québec choisira-t-il de se comporter comme la Grèce ou comme la Grande-Bretagne?

Comment caractérise-t-on les élites de droite de la Grande-Bretagne? (ex: David Cameron, Nick Clegg)

Les atouts de la Grande-Bretagne et l’importance de la croissance du service de la dette (les intérêts sur la dette)

Opinions sur les propos de Joseph Facal

Une réplique à Marc Picard qui qualifie (selon les médias), le Réseau Liberté-Québec comme étant des « purs et durs » de la droite

Mention et commentaire sur un des éditoriaux de Mario Roy de La Presse et portant sur la droite québécoise

8 réflexions sur “Entrevue de Denis Julien: Comment parle-t-on de la droite?

  1. Tout à fait d’accord avec toi,

    Pour la Grande-Bretagne elle n’avait pas le choix de couper dans les dépenses, car les agences les avaient avisées d’une décote potentielle.

    Il y a encore 2 ans devant nous pour les prochaines élections, beaucoup de choses peuvent changer dans le milieu politique, espérons en bien !

  2. Si Joanne Marcotte et Éric Duhaime, les conseillers du fiasco ADQ, réussisent à rassembler tant de monde, c’est d’une part le succès des radios poubelles auprès des pauvres d’esprit, mais surtout par l’incroyable vide politique.

    Un vide politique créé par les deux partis bien assis dans leurs sièges, attendant leur tour, sans aucun idéal actif autre, qu’avoir le plaisir de se plonger les mains dans l’assiette au beurre…

    C’est certain que trouver un homme pédagogue avec une vision à partager pourrait stimuler la vie politique…

    Ça doit être pour cela que Éric Duhaime se prend pour cette personne en copiant les slogans du Tea Party!

    Moins d’étât! Moins d’étât! bin oui, laissons donc les édifices s’éffriter sur le monde, les viaducs s’effoirés sur nos chars, pi les Lacroix fourrer tout ce qui bouges…

    Moins de taxes et d’impots! Moins de taxes et d’impots! Bin oui, avec quoi on va pouvoir payer les amis des banques, des pétrolières et des armements, les vrais boss de l’occident sans qui il est impossible de gouverner!

    Utilisateurs payeurs, utilisateurs payeurs! Bin oui c’est certain, les tites maladies aux tites gens pi les maladies de luxe aux riches! Pi touchez pas à mon char, le réseaux routiers pi l’armée qui veille à mon approvisionnement en pétrole… refilez-moi tous les coût pour l’usage de mon auto y compris le coût de la dégradation de l’envirronnement! ( ah bin oui c’est vrai, c’est de la pure invention ça!)

    Moins de dettes moins de dettes! Bin oui, là on est d’accord! Vivre à crédit ça a pas de bon sens! Carte de crédit, emprunt, hypothèques, dettes hospitalières, dettes scolaires, dettes municipales, dettes provinciales, dettes fédérales… Personne ne se donne la peine d’additionner toutes nos dettes pour nous montrer le vrai visage de nos sociétés!

    Si personne ne va chuchoter par-dessus l’épaule d’Éric Duhaime qu’il est totalement dépourvu pour faire face à la réalité, c’est que beaucoup s’imagine pouvoir profiter de sa montée…

    Croyez vous sincèrement que les québécois vont s’enticher d’un calculateur de petite envergure qui se cache derrières des tableaux simplets et une face d’épagneul innocent!

    Le Réseau-Liberté ne fait que démontrer l’immense vide de la vie politique québécoise.

    Il est plus facile de bêler en gang que de se retrouver complètement perdu dans un mode de vie insensé…

    • On voit bien que vous vous laissé influencer facilement par les médias.

      A preuve, votre référence des propos d’Éric Duhaime à ceux du Teal Party (???).

      SOIT, que vous n’ayez absolument AUCUNE IDÉE de ce qu’est le ‘Tea Party’ OU, vous ne savez absolument pas DE QUOI VOUS PARLEZ (???)

  3. M. Asselin MERCI,
    Merci de si bien représenter avec tant d’exactitude toutes les raisons pour lesquels mon faible esprit se permet d’espérer et d’adhérer aux idées de la droite.
    Un grand contenant sans contenu, de grandes phrases sans sujet…un texte parfait venant d’un universitaire en communication issu de la Révolution tranquille. M Asselin est l’Homme qui SAIT avec certitude ce qui est bon ou pas pour une société, cet homme a tout vu et tout entendu, BEEN THERE DONE THAT, et qui croit que les idées et les voix divergentes doivent se taire et ne plus exister. On ne peut contrarier les M. Asselin.

    Vous critiquez l’éveil d’une droite politique alors que VOUS en êtes la cause.

    Merci M. Asselin, des textes comme ceux la, aideront l’aile politique a laquelle j’adhère car même les faibles d’esprit indécis voyant tout le poids de votre argumentaires comprendrons qu’a part le statu quo vous n’apporter plus rien depuis 40 ans et qui ne leur reste que le gros bon sens.

    • Un peu de sérieux M. Turcotte, on ne comble pas du vide avec du vent.

      La solution n’est pas arrivé.

      En attendant il n’y a que la proportionnelle qui se pointe le nez.

      Proportionnelle = dialogue authentique entre toutes les parties

      On peut se rejoindre là-dessus?

  4. Pingback: lacapitaleblogue.com | Suggestions du 10-11-2010

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s