Entrevue: Pétition, enquête, populisme

Que penser de la pétition qui demande la démission du premier ministre du Québec, Jean Charest?

Comment expliquer que la FTQ-Construction appuie tout à coup l’enquête sur l’industrie de la construction et du financement des partis politiques? Une théorie…

Les résultats d’un sondage mené par Le Devoir et portant sur le positionnement des Québécois sur l’échiquier politique.

Les réactions de la gauche québécoise face à la nouvelle droite québécoise.

Le populisme est-il l’exclusivité de la droite? Exemples de populisme de gauche.

En supplément: http://www.antagoniste.net/2010/11/18/linactualite/

7 réflexions sur “Entrevue: Pétition, enquête, populisme

  1. L’axe gauche droite n’ existe plus depuis les années 70, nous sommes plutôt dans un nouvel axe droite droite , et c’ est votre fond de commerce de perpétuer un tel mensonge pour justifier l’injustifiable, …
    Je vois que vous avez participé avec Castonguay à son rapport sur la santé, il serait bien de préciser à vos fans que ce môssieur a été 3 ans ministre et plus d’une vingtaine d’ année dans l’ assurance privée chez Great West au coté de Desmarais,on comprend alors mieux ses conclusions …
    Vous êtes les ennemis de la classe moyenne que vous prétendez défendre, votre vision libertarienne est dépassée à l’ heure du capital mondialisé .
    Votre vision du capitalisme du style une petite maison dans la prairie est d’une telle naïveté qu’on est en droit de se demander si vous en êtes consciente .
    Adam Smith c’ est de l’histoire ancienne, de nos jours c’ est Friedman et votre chère dérégulation qui nous a plongé après une sucessions de crises ( asiatique, la bulle de la toile etc etc ) dans celle de 2008 avec comme résultats la banqueroute de nombreux pays et l’ accroissement de la pauvreté mondiale …
    Mais bon le déni de la réalité est bien étudié en sociologie …Ce texte du CNRS vous éclairera peut être …
    http://www.homme-moderne.org/societe/politics/savoiragir/n08/bebe.html#_ftnref3

  2. Salut Joanne,

    Très bonne entrevue, comme tout les autres… Merci un très gros MERCI à toi, Eric, Ian et les autres leaders qui , enfin, apporte la viande alentour de l’os de droite (loll assez populiste comme expression hein ! 🙂 Depuis le temps que je rêvais que le débat change d’axe. J’ai milité à l’ADQ et ai été déçu… aujourd’hui je pense qu »il arrive rien pour rien ( elle est populiste loll) dans notre Québec affaibli. Il fallait tomber aussi bas pour que les gens se réveille… C’est malheureux mais c’est comme ça… (j’adore mes expression populiste 🙂 Enfin… je t’admire et te souhaite bon courage … nous reconnaisson tous ce que tu fais… merci encore d’un militant de droite et de longue date…. et qui, maintenant est fier de dire : je suis de droite !

  3. Bonjour,

    Populisme est le mot utilisé par la gauche (socialiste) comme une arme contre les idées de la droite. Si être populiste c’est :

    Etre à l’écoute de la population,
    Croire que les gens peuvent être responsables,
    Laisser une personne travailler pour l’atteinte de son bonheur et profiter du fruit de son travail,
    Viser l’excellence et apprécier le travail bien fait,
    Laisser une personne libre dans l’atteinte de ses objectifs qu’elle a elle-même imaginé,
    Croire qu’une personne est la seule qui est la mieux placée pour connaitre ce dont elle a besoin,
    Et enfin, énoncer des idées ou des concepts qui collent à la réalité et non pas des grands principes utopiques théoriques,

    Je vous annonce alors que je suis très fier d’être populiste.

    André D.

    P.S.: Un gauchiste énonce à coup sûr qu’une idée est populiste lorsqu’elle colle à la réalité. Parce que son idée à lui n’est que théorique et il n’est pas capable de la rendre réalisable. Pour eux c’est « we have a dream ! ».

  4. Le Recall contre la corruption
    Historique

    Enfin, il est intéressant de voir comment ce système a pu s’implanter aux États-Unis, introduit à l’origine par des journalistes américains qui avaient visité la Suisse.

    En Californie par exemple, la compagnie de chemin de fer « Southern Pacific » avait mis la main sur le parlement, n’hésitant pas à pratiquer la corruption à grande échelle. Un procureur voulut mettre de l’ordre et fut assassiné en plein tribunal. Mais son successeur, Hiram Johnson, fit condamner les corrompus devint un héros populaire, se fit élire gouverneur et fit réformer la constitution californienne sur le modèle de la Suisse

    Mais certains états poussent la démocratie directe jusqu’à l’adoption du « recall », le rappel qui autorise des citoyens à faire une pétition pour renverser des juges de cours suprêmes ou des gouverneurs. Si la pétition atteint un certain chiffre, elle déclenche un référendum et l’élu peut être renversé en cours de mandat. C’est l’idée que si le peuple peut élire quelqu’un, il n’y a pas de raison qu’il ne puisse pas le renverser !

    Rappel par les électeurs, situation 2003 Californie

    Première étape : Une pétition devra être signée par 12 % et plus par des électeurs.

    Deuxième étape : Si la pétition atteint ce chiffre, les Californiens vont aux urnes. Les électeurs peuvent voter ou non pour rappeler le gouverneur en place, et sur le même bulletin de vote, ils peuvent voter un éventuel remplacement. Si une majorité des électeurs dans le vote de rappeler le gouverneur, alors la personne qui gagne une pluralité des voix dans la course de remplacement deviendra gouverneur.

    En 2003 a commencé une pétition qui a forcé le gouverneur démocrate Gray Davis de se soumettre à une élection de rappel .

    Pour la première fois, elle a marqué l’histoire de la Californie qu’un gouverneur fait face à un vote de révocation. Il a ensuite été démis de ses fonctions, devenant le deuxième gouverneur de l’histoire américaine à être rappelé. Il a été remplacé par le républicain Arnold Schwarzenegger .

    Au Québec

    Pendant des siècles nous avons été sous le joug de l’Église, depuis au moins 20 ans nous sommes sous le joug de groupe d’intérêt, qui a la mainmise sur le pouvoir politique.

    Toute saine démocratie doit être encadrée, sinon elle risque de se diriger vers le despotisme et le totalitarisme.

    Nous avons actuellement, un cas typique d’une telle situation.

    Une pétition a été créée en ligne pour démettre M. Charest comme premier ministre, devant la frustration générale de son peuple en refusant une enquête sur la construction et le financement des partis.

    Par contre le premier ministre sait très bien que cette pétition n’a aucune force de loi, car notre démocratie n’a aucun ‘Recall’ dans sa constitution. Donc on peut critiquer, chialé, blasphémé … et ça vas strictement ne rien changer, et c’est pour cette même raison qu’il va rester au pouvoir, et entre-temps plus de 50.6 milliards (2008-2013) vont être accordés en infrastructure pour satisfaire ces amis, jusqu’à la fin de son terme.

    Si le Québec avait un Recall comme la Californie, il aurait suffi 600, 000 signatures (12 %) pour aller aux urnes et demander au peuple :

    Si le premier ministre doit être destitué et le remplacer par qui ?

    Recall :

    Seul le peuple détient la légitimité pour gouverner. Comme le peuple n’a pas le temps de prendre lui-
    même toutes les décisions politiques, il élit des représentants qui légifèrent et gouvernent. Ces représentants ne sont toutefois pas autorisés à confisquer le pouvoir. Et à tout moment, le peuple québécois peut se réapproprier le contrôle de ses institutions démocratiques, s’il le désire.

    Donc, même si la pétition n’a aucune force de loi, on peut au moins se contenter à la signer et se dire à soi-même, tu aurais eu ton 4 % si t’avais été en Californie.

  5. Pingback: lacapitaleblogue.com | Suggestions du 18-11-2010

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s