35 réflexions sur “Discours inaugural de Jean Charest: une seule question

  1. Pingback: Tweets that mention Discours inaugural de Jean Charest: une seule question « Le blogue de Joanne Marcotte -- Topsy.com

  2. Charest s’accroche au pouvoir comme certains chefs aveuglés par le pouvoir. Il a surement fait beaucoup de bonnes choses dans le passé c’est sûre,

    Malheureusement il a laissé glisser d’importants dossiers et a ignoré les demandes et les besoins de son peuple. Il s’et creusé une tombe en transofrmant le Québec en une province irresponsable qui distribue de la manne (l’amphiteatre pour en nommer une) au lieu d’établir un programme d’austérité très sévère..

    Malheureusement, maintenant il a complètement perdu la pogne pour tenir le gouvernail. On lui a demandé de démissioner, mais il a fait sourde oreille. Un manque de respect impardonable. Il devrait démissioner à la fin de cette session.

    J’offre mes sympathies à celui ou celle qui devra prendre la relève et ramasser le gachis pour redémarrer l’économie et effacer notre immense dette. Il nous faut arrêter d’ëtre au crochet des provinces riches. Il nous faudra faire d’énormes sacrifices et nous pouvons le faire avec l’établissement de bons systemes .

  3. Autre question: Y a-t-on déjà cru et si on y a déjà cru, y a-t-il un risque qu’on finisse par y croire encore?

    Qui a bu, boira, qui a cru, croira. (ton ironique à soupçonner)

  4. Il n’y a que les libéraux teindus qui le croient encore !!! Est-ce possible que cet homme, qui nous enfonce de plus en plus dans la M….l soit encore à plus de 20% dans les sondages??? Il faut toujours faire attention, car il est fort sur les mises en demeure baillons.

    Merci de vous impliquer.

    Marius Brisson

    • La politique est d’abord une question de confiance. L’électeur fait confiance à un parti. Il ne fait pas un cours de Sciences politiques pour choisir son parti. Il ne le fera jamais.

      Le problème au Québec, c’est qu’il y a un noyau dur de 30% de libéraux, 30% de péquistes, 10% d’ADQ et 5% de Québec solidaire. Ça fait 75% d’inconditionnels à leurs partis dans un système fait pour deux partis. Il reste 25% qui se répartissent dans tous les partis le jour du vote. Même si 20% s’en allaient à l’ADQ, il n’aurait que 30% du vote. Ce n’est pas assez pour avoir un gouvernement majoritaire pour entreprendre de vrais changements. Avec l’ADQ et la Coalition Legault, ce n’est pas assuré d’avoir un gouvernement majoritaire. Il faut avoir la majorité le jour du vote, pas dans un sondage.

      Il faut faire confiance au monde et travailler fort si on veut envoyer le baillonneu au chômage longtemps.

  5. Il y a déjà eu la Comédie de Dante dans l’histoire, aujurd’hui on peut dire que l’on vie la Comédie Libérale. Je n’en peux plus de voir et entendre ces mauvais comédiens de la politique. Toujours rien de crédible et des discours pour un public d’ados. Le pire c’est qu’avec ces discours mielleux les ados d’aujurd’hui ne développera jamais un intérêt pour la politique québecoise . Nous avons besoin d’une révolution « plus que tranquille. » God save Quebec!

  6. Monsieur Charest est le Premier ministre du faire semblant. Il fait semblant de gouverner. Il a fait semblant d’arranger le dossier des fusions à Montréal. La situation est devenue pire. La Caisse de Dépôt a perdu 40 milliards, il faisait semblant de ne pas être au courant. La population demande une enquête sur la construction pour connaître ce qui s’est passé; il fait semblant de faire le ménage avec une section spéciale de police qui pourra prendre que ceux qui ne frauderont pas intelligemment. Il fait semblant d’avoir un Plan Nord en ne faisant que suivre l’évolution de l’accès à l’Artique. Il fait semblant en éducation, en santé, en finances publiques. Il fait semblant d’être au volant d’un parti qui va nulle part. Faire semblant, est-ce que c’est faire quelque chose?

  7. J’ai la nausée des voir nos politiciens « pitché » des millions $ qui sortent continuellement de nos poches. Faillite collective annoncée depuis longtemps.

    Sur le site de fm93 (émission Gilles Parent evrs 17H15 hier), il y a avait un expert de iedm qui argumentait sur les coûts faramineux de la CSST. Une autre mafia cette organisation.

    Qui va partir le bal de la faucheuse cibole ?

  8. Charest s’accroche, il gagne du temps. Le problème, c’est qu’il le fait à mes frais et qu’est-ce que j’obtiens en retour; une belle facture qui ne cesse de grossir et donc moi de m’appauvrir. Quand je regarde le compteur de la dette sur le site de l’IEDM, j’ai le vertige. On a un véritable problème de Démocratie avec ce clown qui reste au pouvoir alors que la majorité désire son départ.

    Méthode Charest = du rêve ou le bâillon.

  9. Parmi les perles de ce discours inaugural j’ai savouré comme priorités annoncées

     » … la maîtrise de nos ressources!… »

    Tandis que toutes les autres provinces les exploitent, le Québec « maîtrise » ses ressources… à coups de BAPE et de moratoires… du Charest à son meilleur!

  10. On chiâle contre Charest!
    On chiâle contre Marois!
    On chiâle contre Legault!

    Des suggestions CONCRÈTES les z’amis???

    Quel personnage CRÉDIBLE et INTÉRESSÉ suggérez-vous???

    • Je n’en reviens pas que je vais dire ça, mais Pauline et son ancien gouvernement sont les seuls qui ont, dans l’histoire du Québec, effectué un réel redressement des finances publiques (qui que de courte durée). Les gens parlent encore des  »catastrophes » dans la santé à cause de la méchance Pauline… comme si un redressement financier se fera sans douleur. Bref, j’aime mieux Pauline et les zbéirs qu’on connaît que Charest ou des opportunistes qui vont se greffer à Legault.

  11. J’aimais bien Jérome Forget, Mario Dumont, Pierre Pettigrew, Philippe Couillard, Liza Frulla..

    Si seulement Charest s’excusait pour avoir suivi la mauvaise route de dépensier au lieu d’austérité et qu’il changait sa direction pour corriger ses bevues…il aurait peût être une autre chance.

  12. Je crois en Charest! Oui, en ses propositions poches, on peut être sûr qu’il va les réaliser, comme ses tableaux « intelligents », le vouvoiement obligatoire et plus de centralisation avec moins de liberté de choix.

    De quel droit le gouvernement se mêle de la « couleur » des bulletins, du nombre d’étudiants qui doivent passer, de la déco des classes, des fusions des écoles avec système de transport, de la création de mégas hôpitaux ingérables avec prolifération de bactéries à la pelle, allant de pair avec plus de dépenses dans la bureaucratie?

    Ce qu’il faut, c’est un système de bons d’études et de santé, comme ça on pourra choisir l’institution de son choix, de même pour les employés.

    En plus qu’aujourd’hui, j’ai écouté une entrevue avec Sam Hamad à Choi. Il tentait de nous faire croire que les dépenses excessives dans les infrastructures allaient créer de l’emploi, comme si le fait que je dépense mon propre argent n’allait pas en créer. On tente de nous faire croire que notre ville est en ruine, foutaise! D’ailleurs, on a toujours payé pour le système routier et de nouveaux bâtiments. Alors pk la facture doit monter de plusieurs milliards? On a eu une une enveloppe l’année dernière pour. Ça revient cher par nid de poule en sacrament. On ne viendra pas me faire croire que les routes vont doubler de superficie.

    • Mais « la centralisation » a toujours été et sera toujours l’apport des libéraux qu’ils soient à l’échelle provinciale, fédéral ou municipale.

      L’autre est celui du « pouvoir de dépenser sans vergognes » les argents ($$$$$) des autres… A vrai dire n’est-ce pas également l’apport de la gauche ???

  13. Ah oui, j’oubliais:

    Ce n’est pas le rôle du gouvernement de créer de l’emploi. Pour ce qui est des compagnies, plus elles peuvent produire avec moins d’employés, mieux c’est pour l’ensemble des consommateurs. De toute façon, ce sont les clients, en fonction de leurs choix et besoins, qui créent de l’emploi. Alors, lorsqu’un politicien nous parle « d’économies d’échelle », il parle de centralisation. Les économies d’échelle au privé existent parce que beaucoup de consommateurs aiment la qualité du produit-service et/ou son prix et le choisissent, ce qui fait grossir la compagnie; et non le contraire. Même une grosse compagnie peut faire faillite suite à une mauvaise réponse face aux attentes des besoins des consommateurs.

  14. J’aimerais répondre au commentaire de Lorraine du 9 mars. Je vois la situation différemment.
    La CENTRALISATION est le projet du fédéral. Pour obtenir un État canadien fort, il lui faut un pouvoir central qui détienne l’essentiel des décisions importantes. Les provinces sont des succursales. Dans ce contexte, les Conservateurs semblent plus souples que les Libéraux, mais essentiellement aussi centralisateurs; parce que le Canada est une fédération, pas une confédération.
    Le RÔLE de l’ÉTAT offre deux options. La DROITE veut un État efficace; la GAUCHE veut toujours plus d’État. En ce sens, le Libéraux comme les Péquistes seraient de gauche. Les libéraux reculent devant les péquistes; parce que leur objectif premier n’est pas d’être de gauche ou de droite; mais d’être au pouvoir. Le PQ, tant qu’à lui, affiche son projet de gauche avec l’indépendance politique et il a besoin du pouvoir pour les réaliser. Pour laisser moins d’espace électoral au PQ, le PLQ se range plus à gauche.
    Seul un TROISIÈME parti, de droite et majoritaire, pourra corriger la situation, si, une fois élu, il accepte de risquer de perdre le pouvoir pour faire son devoir.

    • C’est justement avec cette optique de CENTRALISATION sous prétexte « d’un Canada fort et uni » que le gouvernement central (Ottawa) en est venu à « s’ingérer » trop souvent, dans les compétences des Provinces.

      Cette idéologie d’un ‘Canada Central Fort’ est celle du PLC à l’époque de Louis St-Laurent et Mackenzie King.

      Mais cette idéologie, aussi sympathique soit elle, ne doit pas nécessiter et encore moins AMENER à un gouvernement détenant des pouvoirs de type ‘totalitaire’.

      Cette idéologie est justement celle qui a amené aux différents mouvements séparatisssssssssses (sécessionnistes) du pays – ces mouvements ne se limitent pas que strictement au Qc.

      Ce n’est certes pas à Ottawa A DICTER aux Provinces, les services dont ces Provinces doivent offrir à leur population. Ces Droits sont inhérents à
      chacune des Provinces du Canada et ce depuis le début…

      Ce n’est pas à des bonhommes, assient à Ottawa avec leur cigare sirotant leur Cognac ou Champagne à déterminer les besoins des populations de différentes Provinces.

      Ce n’est pas non plus au gouvernement central, à ramasser (perception) les impôts des individus et des taxes des différentes provinces et déterminer par la suite ‘laquelle’ de ces provinces devraient recevoir des fonds et quels sont les montants qui devraient être transférés – il en revient à chacune des provinces à « ramasser » (perception) les fonds (impôts, taxes) nécessaires pour servir les besoins de sa population.

      Le procédé actuel, utilisé PAR Ottawa (perception des impôts provincials) EST anti-constitutionnel en partant.

  15. @Chere Lorraine…Ne trouves tu pas que la province la plus endettée a assez bousiller tout les pouvoirs qu’elle a demandé du gouvernement d’Ottawa qui d’après toi sont là avec leurs cigares sirotant du cognac ou champagne .euh!

    Et….tu preferrerais que nous gardions tout nos taxes et que les siroteux ne nous donne plus des dons de Milliards de dollars des provinces riches pour que nous puissions offrir les mêmes services tels qu’ ils sont offerts dans toutes les provinces? Hmmmm!

    Si c’était ainsi et que le Québec qui continue à dépenser l’argent qu’elle n’a pas, la province glisserait à la vitesse d’un tsumanie et là les séparatistes ne voudraient plus se séparer et supplieraient Ottawa vraiment à genoux cette fois, pour revenir en arrière et de reprendre tout nos pouvoir car nous ne sommes pas assez grands pour les administrer adéquatement.

    A ce moment, les séparatistesssss en voudraient à tout ceux qui nous ont guidé dans les mauvaises routes vers notre déclin. Les fédéralistes eux, seraient rendus ailleurs dans les autres provinces. Ce ne serait pas 50,000 qui seraient dans les rues en manifestant, ce serait des millions (si il y en reste assez), comme il se fait ailleurs lorsque l’abus et le manque de responsabilité reignent.

  16. Ma chère Renée… Je crois qu’il est plus que temps que les Provinces se responsabilisent tout comme celà était entendu dès le départ.

    Pour ce qui est des « services », il est à peu près certains que si les Québécois devaient en payer entièrement les coûts, à travers leurs impôts et leurs taxes, comme il se devait, des garderies à 5$ (7$ aujourd’hui) y a pas si longtemps n’existeraient même tout comme ce service à ce coût, n’existe NUL PART ailleurs au Canada. Même chose pour la santé, l’éducation, les infrastructures etc.etc.

    Si les administrateurs de la Province du Qc dépensent autant et ce, sans vergogne (au-dessus de leur moyen), c’est peut-être en parti, justement parce qu’ils savent que présentement, ils peuvent compter sur les canadiens – d’où LA PARAISSE intellectuelle et le manque de volonté à vouloir SE RESPONSABILISER en tant que Province et, en tant qu’individus.

    Vous dites: « Si c’était ainsi, les séparatistes ne voudraient plus se séparer et supplieraient Ottawa vraiment à genoux cette fois-ci parce que………… »

    ET TOC!

  17. @Lorraine…Je ne veux pas m »obstiner mais…Je croyais avoir lu que vous recomendiez que le Québec devrait avoir plus de « pouvoirs » ai-he mal lu,…et je disais « non svp »…le Quebec n’est pas capable de les gérer avec une logique vers un budget équilibré, Plus de corde on leur donne, plus il bousille tout. Alors, je remercie les gas d’Ottawa comme vous dites…avec leur cigares qui sirottentt leur cognac, d’avoir eu un peu de retenu.

    Le PQ, lorsque Marois était en charge de certains département, a vraiment tout gaspiller les systems de santé et d’éducation et inconsciente elle aimerait être en charge de tout pour virer è l’envers le peu qu’il reste. .Charest continue de dépenser, sans arrêt irresponsablement, sans tenir compte que nous somme dans le trou noir.

    Si avec plus de pouvoirs, tels que vous souhaitez, le Québec devenrait en un état de chaos insumontables sans les Milliards des gars d,Ottawa en plus…les séparatistes apprendraient dûrement que de vouloir avoir son pays lorsqu’on est dans la m_____, ce n’est pas trop brillant.

    Je pense que les jeunes d’aujours’hui seront plus sages et réveillés…du moins je l’espère.

    • Ma chère Renée, vous avez bien lu.

      Mais en ce qui conçerne la perception des impôts et taxes par les Provinces, il est vrai qu’après la guerre, Ottawa s’était emparé de ce droit mais, JAMAIS ce droit fut constitutionnalisé NI par les libéraux NON PLUS par les conservateurs d’hier ou d’aujourd’hui ou autres…

      OR, si ce droit initial revenait à ce qu’il était à l’origine et ce, pour toutes les Provinces, ça voudrait donc dire que chaque Province déterminerait les services qu’elle peut offrir, selon « SES » moyens PAR la perception des $$$$ auprès de ses citoyens.

      Le seul fait que présentement, le Qc perçoit ses propres impôts et taxes, que le Qc est la deuxième province la plus peuplée du Canada et que le Qc est la province la plus taxée, il est difficile à comprendre le « pourquoi » de cette grande « dépendance » (près de 9 milliards en péréquation sans compter les milliards pour les infrastructures etc.) qu’a le Qc envers les canadiens mais bon…

      Comme de raison, nos génies ‘séparatisssssssssssses’ blâment le Système tel qu’il est alors à ce moment là il faut s’expliquer comment le Qc a pu survivre aussi bien avant l’arrivée de nos ‘séparatisssssssssses’ soit vers les années ’70 ???? J’éviterai d’élaborer sur l’évolution du mouvement nationaliste québécois des années ’50 -de la « Révolution tranquille ».

      Ama, c’est donc à partir de cette initiative inoportune de politiciens fédéraux, qui est une des sources NON PAS de plus d’unité mais bien de PLUS de divisions ie.: les deux solitudes.
      **************
      Tant et aussi longtemps que nos représentants au fédéral (Libéraux, Conservateurs etc.), n’auront pas le courage de remettre les pendules à l’heure OU, constitutionaliser cette procédure, on restera au statu quo pendant encore des générations à venir avec la sempiternelle ‘carrotte’ (chantage) d’une sécession potentielle qui pendra au bout du nez du fédéralisme actuel.

      Mais je suis d’accord avec vous pour dire que le Qc est présentement dans la m….et c’est surtout dû aux mauvais choix PAR les citoyens du Qc. et PAR les administrateurs élus du Qc.

      Et on doit vivre avec ces choix; vous probablement plus longtemps que moi puisqu’ici, nous avons vendu notre propriété et nous quitterons le Qc d’ici un peu plus d’un mois. Bref, nous ne serons plus au Qc s’il y a une élection fédérale au printemps prochain.

      Mais tout comme vous, j’ose espérer que les plus jeunes sont plus sages et plus réveillés.

  18. J’aimerais répondre au commentaire de Lorraine du 13 mars. Cette fois, nos opinions sont assez proches dans l’ensemble. Mais! La centralisation du Canada a commencé par les Conservateurs en 1867 par: « One Canada, One Country, One Nation, One Language ». Pour réaliser cet objectif, il faut un État central fort. Et depuis le coup de force de la taxation fédérale à cause de la guerre, le fédéral n’a jamais retourné aux provinces leurs champs d’imposition. Je ne me souviens pas que les Conservateurs en aient déjà fait un enjeu électoral. Donc, si j’ai raison, ils sont aussi centralisateurs. Et le coup de force de Trudeau en 1982 a placé le Canada dans une impasse constitutionnelle. Les Libéraux y sont pour beaucoup, j’en conviens.
    Je rejoins en bonne partie le propos de Renée du 13 mars. Le Québec, étant devenu pauvre, a maintenant un gros problème à s’en sortir. Personne n’a obligé le Québec à se mettre dans le trou. Il a simplement dépenser au dessus de ses moyens. C’est à cause de la gestion du PQ et du PLQ des 40 dernières années. Et aussi parce que l’électorat leur a fait confiance. Nous avons besoin collectivement de penser et d’agir différemment.

    • On se rejoint beaucoup à l’exception de l’initiative de l’idéologie « d’un Canada central fort ».

      Dans la Constitution de 1867, il est clair que la Province du Qc était distinct – par. 6 (à vérifier) est clair là-dessus.

      Le Qc a gardé sa langue, sa religion, ses lois civils alors…

      Je suis d’accord avec vous pour dire qu’à travers les années, le PCC s’est bien accomodé de la « centralisation » des pouvoirs.

      Je crois toutefois, je devrais peut-être dire plutôt: j’ose espérer que les Conservateurs de Stephen Harper, s’ils obtiennent une majorité, feront ce qu’ils doivent faire pour remettre les pendules à l’heure.

  19. @Lorraine…ai-je mal lu…
    A propos des impôts, il m’a toujours semblé que le Québec perçoit ses propres impôts, n’est ce pas pour çela que la SOCIETE DISTINCTE doit remplir deux formulaires, ayant peur qu’Ottawa nous vole une cenne.

    C’est probablement pour cette raison qu’ils ne veulent pas Ottawa dans leurs manièene de perçevoir et qu’il refuse d’harmoniser leurs taxes avec Ottawa comme les autres provinces l’ont fait…Hmmm! Comme çela il peuvent nous en voler plus è leur gré.

    • Vous avez raison Renée; le Qc est la seule Province qui perçoit ses impôts et malgré celà, de toutes les Provinces canadiennes, le Qc reçoit le plus haut taux de transferts de péréquation (????????) (définition = transferts envoyés aux Provinces qui ne produisent pas suffisamment de revenus pour offrir les services à sa population) et pourtant, c’est le Qc qui chiâle le plus contre le système fédéral actuel go figure?!…

      Donc à ce point-ci, je crois qu’il serait temps qu’Ottawa soit, redonne ce pouvoir de perception des impôts et taxes à toutes les Provinces OU, qu’une fois pour toute, Ottawa « constitutionalise » le pouvoir POUR TOUTES les Provinces incluant le Qc.

      Ceci, àma, pourrait forcer « les Québécois » de tout accabit à décider une fois pour toute, s’ils veulent rester dans le Canada ou, s’ils veulent la sécession.
      ************
      Personnellement, je crois qu’il est plus avantageux qu’Ottawa divise les coûts administratifs par le total des Provinces ce qui en diminu les coûts (àma) plutôt que le principe utilisé ici au Qc i.e.:Revenu Qc – qui est une source de dépenses administratives supplémentaires payés par les citoyens mais bon… C’est UN des prix à payer pour la « distinction » du Qc ou pour le ‘nationalisme in extrémis’ du Qc. C’est ce que les Québécois veulent depuis des générations et c’est ce qu’ils ont.

  20. @Lorraine…C’est très triste que vous partiez du Qc.

    D’après moi, le Qc a perdu le fil de son économie, en dépensant des milliers d’heures vers leur déclin se gargarisant infinitum avec leur projet de séparation, les discours interminables sur la protection de la langue,leur resistance de vouloir apprendre l’anglais, tout çela nous a retenu d’avancer financièrement.

    Le Qc souffre d’un exodus de contribuables bien nantis. Depuis 1971, au dessus de 400,000 nous ont quitté, mais on continue de parler d’indépendance étant totalement dépendants…go figure? Bunch of nuts. Tough to get ahead when wasting so much time.

    Very sorry to hear you are going. Would I be indiscrete by asking your reason for leaving?

    • @ Renée… Il est certain que le débat « stéril » des Québécois conçernant l’indépendance, n’a jamais aidé et n’aidera jamais le Qc à avancer que ce soit d’un point de vu économique ou autre àma.

      I do hope that the next generations make a lyer out of me pertaining to Qc’s economy and Qc’s futur!

      Malheureusement, lorsque j’écoute les nouvelles conçernant les fermetures d’écoles, de plus en plus courrantes, dans les secteurs anglophones et le niveau absolument absurde de décrochage dans les écoles francophones et plus encore, ça me fait réaliser à quel le Qc est mal empoint et ce serait pire encore s’il devenait « indépendant ».
      ******************

      « Would I be indiscrete by asking your reason for leaving? » Not at all.

      Y a plusieurs raisons mais l’une d’elle est justement « la perte du désir » à vouloir me battre politiquement POUR le Qc. alors que je réalise de plus en plus que les Québécois n’ont pas une envie réelle à vouloir changer les choses autre que par du « chantage politique », le chiâlage continu etc.etc.

      Pour moi, faire du surpied continuellement et ce, pendant des années durant, fini par m’irriter. Je préfère tenter d’éviter que ce venin gauchiste in extrémis du Qc àma qui empeste et pourri nos libertés s’empare trop du restant du pays. ;OOO)

      Le CHANTAGE politique du Qc ne fonctionne plus NI pour un bon nombre de canadiens, NI pour moi et je crois que s’il y a une élection dans les prochains mois, ça se réflètera dans les résultats finals mais bon, on verra bien.

      Chose certaine, j’éviterai de m’impliquer dans les politiques provinciales du Qc mais chose certaine je défendrai mon pays CANADA.

      Sur ce, je suis contente de voir qu’il y a encore quelques gens, au Qc, qui ont encore l’énergie pour se battre contre cette idéologie gauchiste Étatique « in extrémis » qui semble régner beaucoup plus au Qc qu’ailleurs au Canada.

      A vous tous et au mouvement du RLQ je souhaite beaucoup de patience, du courage et un franc succès dans un avenir rapproché.

  21. @Lorraine…Merci pour l’encouragement. Le temps est venu pour tout le monde de s’impliquer pour avertir nos gouvernements que…we want respect with our tax dollars…we won’t take it anymore!

    Thirty years ago, I moved back to Qc. Tout les jours à la tv, dans les journeaux, à la radio…nous parlions de séparation, de référendums, de la protection du français et de quoi parle t’on aujourd’hui…la même chose, l’économie prend deuxième place dans les plans du Qc.

    Best of luck to you Lorraine. May I ask where you will be moving to?

    • C’est malheureux à dire mais, parmi les caractéristiques des francophones est: de parler (débattre-discuter) beaucoup mais les actions se font toujours beaucoup plus rares mais bon… c’est la nature de la bête j’imagine…

      Mais vous avez raison, malgré que l’économie soit très fragile, ces gens appuyés souvent des médias, préfèrent continuer à tourner en rond tout comme un chien après sa queue biiiiiiinnnn coudonc!…

      Nous (mon époux et moi) on s’en retourne en Ontario parce qu’avec une copine, on a des projets d’avenir et j’ai franchement beaucoup plus envi non seulement d’investir dans ce projet mais de M’investir dans ce projet dont je ne discuterai pas ici désolé. 😉

      Malgré que ça faisait moins longtemps que vous que j’étais revenu au Qc, il demeure que ces années m’apparraissaient de plus en plus longues alors…

      « we want respect with our tax dollars…we won’t take it anymore! »

      « I am citizen, I am human, I am man, I am woman HEAR MY ROAR! »

  22. Bonne Chance à toi et ton époux Lorraine,c’est dommage que les gens partent pour aller investir ailleurs et s’investir avec plaisir.

    Pauvre Québec….always a spoiled child with little vision.

    I have become impatient…unfortunately. At least I think the voice of RLQ a fait et fera des vagues importantes pour un changement. Il commence à être temps. Il nous reste seulement l’espoir!

  23. Merci pour les bons souhaits Renée; vous êtes très gentille.

    Malgré que je ne m’impliquerai plus vraiment dans la politique provinciale du Qc, il demeure que je continuerai à supporter le RLQ et ses supporters.

    Bonne chance ma belle et surtout, je vous souhaite tout le courage nécessaire pour, si possible, écraser la vermine séparatissssssssse du Qc. ;OOO)

  24. On ne peut si bien dire…C’est quoi Jean Charest ???
    L’ADN de ce gars-là n’est pas son code génétique mais: l’ Abobinable Déni National.

    • Si, on m’a appris à toujours utiliser et à dire les « vrais choses » une pomme c’est une pomme, une orange c’est une orange.

      Ce qui ronge par l’intérieur s’appelle « vermine » ce qui vit au dépend des autres s’appelle « parasite ».

      Ça vous vas?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s