Entrevue: Rapport du BAPE; OK, on coupe où maintenant?

Que penser du Rapport du BAPE qui aboutit à une nouvelle ronde d’analyses, d’études, d’évaluation environnementale?

Que fait notre fonction publique exactement? Comment se fait-il que le gouvernement n’ait pas demandé à sa fonction publique de faire une certaine veille sur les nouvelles techniques d’exploration du gaz de shale?

Croyez-vous vraiment que l’industrie va miser sur le Québec et continuer d’investir dans l’exploration du gaz naturel? Croyez-vous que le mandat de Lucien Bouchard est le même après le rapport du BAPE qu’avant?

Si l’État ne peut générer des revenus avec l’exploitation de nos ressources naturelles « pour payer les programmes sociaux » et pour « le bien commun » (!!!), on coupe où???

Sur l’amphithéâtre de Québec: Votons Bloc!!! et pour un gouvernement conservateur majoritaire sans le Québec!

6 réflexions sur “Entrevue: Rapport du BAPE; OK, on coupe où maintenant?

  1. Assez odieux de penser que le ministère de l’Environnement va pénaliser des compagnies qui viennent investir ici…parce que ce même ministère a négligé d’investiguer le sous-sol québécois.

    Que ce soit la cartographie hydrogéologique, la description des couches stratigraphiques des Basses-Terres du Saint-Laurent, les données sismiques, ou encore des données sur les risques de glissement de terrain pour une région donnée.

    Trop occupé à faire des lois, à jouer à la police, à harceler certaines compagnies pour des peccadilles, tout en fermant les yeux sur les agissements de certaines de nos grosses institutions publiques.

    À titre d’exemple, des agriculteurs ne peuvent même plus faire approcher leur troupeau des cours d’eau. Tout doit être clôturé désormais.

    Ce n’est pas la première fois que des inspecteurs pêchent par excès de prudence. Souvenez-vous des fromages et du MAPAC.

    Les inspecteurs de l’environnement sont des fonctionnaires avec des jobs assurés. Il s’en foutent royalement des conséquences économiques de leurs gestes.

    Moi aussi j’en viens à penser qu’on n’est pas descendu assez bas encore pour assister à un changement de cap dans notre société.

  2. Ma chère Johanne, ils nous reste la seule option, déménager ailleurs que le Quebec, c’est pour cette raison que je pousse ma fille a déménager hors d’ici…
    Désolant en …..

  3. Bon…j’ai réfléchi, j’ai fait d’autres recherches. Je me suis dis… vu que partout ailleurs on a de ces puits de gas de shale en quantité, dans l’ouest canadien et surtout aux USA…éventuellement leurs eaux ne serront plus buvables (regarder le vidéo ci-dessous vers la fin) alors..Le BAPE nous a probablement rendu un grand service en nous frènant le toupet.

    Vu que nous avons peu de ces puits à l’heure actuelle qui peuvent gravement gaspiller nos eaux…nous allons devenir très très riche car notre eau deviendra notre « or ». Nous allons tout faire pour la garder la plus fraiche, la plus claire et la plus délicieuse au monde… et nous allons la vendre « très très cher » vu qu’elle sera très rare ayant été contaminée içi et là et partout. Le Saudi Arabia de l’eau!

    You can live without oil and gas but you cannot live without water!

    En effet, bientôt il y aura moins de demande pour l’huile, les gas etc…nous aurons des voitures electriques, les éoliennes deviendront plus populaires vu qu’elles ne gaspillent pas notre air ou notre eau. Nous allons nous défaire petit a petit de l’huile et des gas et éventuellement nous serons les gagnants plus propre écologiquement que M. Net avec notre eau que nous exporteront à Dieu sait comment $le gallon$.

    En faisant mes recherches Je suis tombé sur ce vidéo…nous allons en voir plein d’autres:

    Le EPA (Environment Protection Agency) aux USA commence une analyse approfondi sur les gas de shale qui sortira dans deux ans…

    And this isn’t the only investigation into hydraulic fracturing. House Democrats launched a probe last month into the chemicals used by hydraulic fracturing companies. And there are two pieces of legislation floating in the House and Senate that would require federal regulation of fracturing

    M. Bouchard doit être désapointé. Si il oeuvre ce sera pour travailler vers un meilleur moyen d’ extrader avec moins de danger pour l’environement.

  4. Il va falloir que le Québec créer de la richesse s’il veut arrêter d’être pauvre. Il faut créer de la richesse par l’entremise de nos ressources naturelles et couper nos dépenses. Ce n’est pas compliqué bon sens mais cela l’est pour notre gouvernement socialiste. Si les conservateurs forment un gouvernement majoritaire sans le Québec, il n’aura que lui-même à blâmer.

  5. Je n’en reviens toujours pas, de voir les milliers de fonctionnaires continuellement à la remorque des entreprises privées et des nouveautés.

    Les experts du BAPE se sont déplacés dans l’état de New-York durant leurs audiences, pour en apprendre d’avantage sur la préservation de l’eau potable. Comment se fait-il que ce rapport n’existait pas déjà, ou que si il existait, il n’était pas disponible ?

    A l’ère des communications et des outils informatiques (numérisation de fichier pdf et autres, des serveurs d’archivage, sites web, …) l’information est difficile à obtenir.

    On recommence comme des débutants à chaque fois.

    J’ai hâte de voir la position de Lucien Bouchard suite à la publication du rapport du BAPE.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s