Entrevue: Élections 2011 – Constats

Le résultat surréaliste des élections 2011 – les Québécois savent-ils vraiment pour qui ils ont voté?

Quatre grands constats:

1. Le Québec n’a pas réussi à empêcher le reste du Canada à se doter du gouvernement qu’ils voulaient. Les partis politiques fédéraux n’ont donc plus besoin du Québec pour obtenir une majorité, qu’ils votent pour un parti souverainiste ou fédéraliste. Triomphe de l’approche du conseiller politique conservateur, Tom Flanaghan.

2. L’échec d’une Xième initiative Lucien Bouchard: la création du Bloc québécois qui aura entretenu les Québécois dans une culture d’opposition et de perdants.

3. Une raclée solide aux deux partis (Bloc québécois, Parti libéral du Canada) qui auront incarné l’axe fédéraliste-souverainiste. Les Québécois ont-ils perdu patience et manifesté leur dégoût pour la dynamique de confrontation Canada-Québec?

4. Le « choix collectif » en masse de l’électorat québécois pour l’Opposition et le refus du pouvoir. Bien difficile de blâmer un peuple qui a toléré pendant des années, envoyé des messages, signifié sa lassitude du Bloc, mais qu’on a pas écouté.  Mais il demeure qu’il va falloir à un moment donné nous interroger sur notre réticence à participer au pouvoir.

14 réflexions sur “Entrevue: Élections 2011 – Constats

  1. Nuance: c’est au pouvoir conservateur que les Québécois ne veulent pas participer. C’est si dur de reconnaitre que les idées de droite ne passent pas dans la population québécoise ?

    • @M.Monette: Je reconnais que les idées de droite ne passent pas au Québec. (droite économique je précise, car il n’est nullement question de la droite morale dans le programme des Conservateurs, quoi qu’aient colporté nos medias). Mais vous-êtes vous êtes-vous posé la question à savoir pourquoi?

      N’oubliez pas que nous sommes tous, vous comme moi comme les canadiens anglais, des conservateurs fiscaux dans nos finances personnelles. J’aimerais bien que l’on m’explique pourquoi il est si mal perçu au Québec d’étendre ensuite ces principes de saine gestion à une société…Non, nous ne sommes pas si différents du ROC. Nous sommes simplement incultes au niveau économique et surtout mal servis par nos médias fortement biaisés à gauche. C’est à mon avis ce qui explique les résultats de lundi dernier.

    • Vous avez droit à votre point de vue que je ne partage évidemment pas. Je ne suis pas particulièrement inculte, ni influençable à ce point par ce que je lis dans les médias (plutôt biaisés à droite qu’à gauche, soit dit en passant), je constate que ce qu’on veut nous faire passer pour un problème de dépenses publiques excessives est en fait un problème de manque de revenu. Je ne nie pas qu’on puisse faire mieux dans les dépenses (le dossier santé est un bel exemple des horreurs que produit la gestion actuelle des fonds publics) mais il faut aussi faire mieux dans les revenus. Là aussi il y a une bonne marge de manoeuvre.

  2. Je me rends à tes constats, mais je te trouve un peu dure envers Lucien Bouchard. À mon souvenir, il ne souhaitait pas sa pérennité.

    Moi je dirais plutôt que les Québécois ont finalement fait eux-mêmes la réflexion que le Bloc aurait dû faire il y a longtemps sur sa pertinence.

  3. Nous avons élu tellement de poteau au Québec qu’on pourrait bâtir une clôture jusqu’à Ottawa.
    Nous avons les politiciens que l’on mérite,parce que nous n’avons pas les média que nous méritons.

  4. Pendant 20 ans on a diabolisé les leaders du fédéral. C’est a espérer que la démagogie de ti-Gilles finira par s’estomper et permettre aux Québécois de faire partie a part entière dans les décisions du Canada jusqu’a ce que leur rêve de séparation se réalise.

  5. Lorsque j’entends, Messieurs, Régis Labeaume et Jean Charest, nous dire que le Premier Ministre du Canada devra les écoutés, je ne peux m’empêche de sourire.

    D’abord, parce que le Maire de Québec, n’a jamais raté une seul occasion, de dire sa façon de pensée des députés conservateurs de sa région.
    En cela M. Labeaume est d’une honnêteté sans reproche, s’il n’aime pas le courant politique que tu représente, il te le fait savoir cavalièrement en t’affublant d’épithète tel que, grand talent ou encore d’idiot; tout en prenant soin de mépriser au passage tous ceux, qui adhère à ce courant politique, qu’ils invectivent sans retenue, ni ménagement via les médias.

    Je crains, que dorénavant, tout les dossiers de la ville de Québec pour qu’il arrive à se rendre sur le bureau de M. Stephen Harper, auront un très long parcours à faire.

    D’abord ils devront être portés, par la députation de l’opposition NPD de la région de Québec, avec qui, j’ose espérer, que le Maire de Québec aura disons, plus d’affinité; et transiter au travers les dédalles de la bureaucratie politique.
    Je ne serais pas étonné du tout, monsieur le Maire, que certains de vos projet risque quelque peu d’attendre.

    Vous pourrez toujours essayer de téléphoner au bureau du Premier Ministre pour vos projets, mais vous risquez de vous ramasser en communication avec l’assistant de M. Dimitri Soudas. Ça n’ira pas plus loin… le Maire de Toronto risque d’avoir pris votre place.

    Vous pourrez toujours vous consolez, en appelant Gary Bettman ou PKP, ou en allant encore faire le pitre à Tout le monde en parle.

    Quand à monsieur Charest, alors que toute la société civile québécoise réunie, lui réclame une commission d’enquête sur l’industrie de la construction et sur le financement des partis politique. Il n’écoute personnes sauf… peut-être, sa charmante épouse.

    Et c’est vous deux, qui irez maintenant faire la leçon, au Premier Ministre du Canada.

    Laissez-nous rirent!

    • Entièrement d’accord … il ne faut surtout pas oublié que le Maire Labeaume est un sympathisant et une
      invention péquiste !!!

  6. Pingback: lacapitaleblogue.com | Suggestions du jour 05/05/2011

  7. Réplique à Monsieur Michel Monette. Pourquoi devrions-nous reconnaître que « les idées de droite ne passent pas dans la population du Québec »?

    Ces idées (dites) de droite percent difficilement depuis 1960; parce que la gogauche de la Révolution tranquille diabolise le Parti conservateur. Les biens-pensants de la politique, libéraux et péquistes confondus, ont appuyé le parti de Monsieur Mulroney; parce qu’ils n’étaient plus capables de digérer P.E.Trudeau. Après deux mandats, les mauvaises habitudes sont revenues. Cette année, ils ont appuyé le NPD à cause de leur haine viscérale envers Monsieur Harper. Belle rationalité!

    Qu’il n’y ait plus un seul député conservateur sur la Rive-Nord de Québec, alors que c’est bleu sur la Rive-Sud, démontre qu’il y avait une machine pour faire la job de bras dans la capitale. L’empereur Labaume, valet du PQ, en ressort-il gagnant? Nous verrons.

    Il y a une constance en politique: la population fait confiance à ses leaders. Il revient à ceux-ci de proposer les bons choix à l’électorat. Les Conservateurs manquent de meneurs au Québec. Le mouvement de la Droite travaille à corriger ça. Mario Dumont a incarné ce renouveau.

    Lorsque nos leaders seront populaires, nos idées passeront.

    • Je ne crois pas que les Québécois éprouvent de la haine envers le premier ministre Harper. C’est au niveau des idées que ça ne passe pas. Ceci dit, si elle passe un jour, nous devrons nous incliner en toute démocratie. Je ne suis pas non plus de ceux qui croient que les idées de gauche ont triomphé au Québec. À nous de convaincre les Québécois de voter pour Québec solidaire la prochaine fois. Je ne partage pas la vision politique à laquelle vous adhérer, mais je souhaite que les débats se situent au niveau des idées, comme c’est le cas dans ce blogue.

    • OK. Alors nommez-nous 5 idées du gouvernement conservateur et de Stephen Harper qui seraient incompatibles avec la « culture québécoise ».

  8. Pas facile quand on a l’impression de prêcher dans le désert. Surtout quand ce désert prend de l’expansion!

    Mais si vous avez du plaisir dans ce que vous faites, continuez votre beau travail, mme Marcotte. Et dites vous que parfois, il y a bien des étapes avant de récolter les fruits. On peut croire que le terrain est stérile alors qu’il est en pleine gestation.

    Bon. Trêve d’images et d’analogies! Il y a au moins une bonne nouvelle: les gens semblent lassés de la hargne et du sectarisme qui soutendent la philosophie bloquiste. C’est juste qu’après toutes ses années de discours sur notre soi-disante société distincte et la démonisation implacable du gouv. conservateur, les gens sont en plein désarroi.

    J’ai des amis bloquistes et certains membres de la famille qui ont voté NPD. Je pense que c’était une tentative désespérée de bloquer le plus efficacement possible la majorité du gouvernement conservateur. Ne sous-estimez pas la détestation de ce gouvernement dans notre belle province. C’est même difficile pour moi et certains de mes proches d’avouer (et le mot n’est malheureusement pas trop fort) que nous sommes conservateurs. Je ne sais si le fait d’avoir assister à cette superbe rencontre du 16 avril y est pour quelque chose mais j’ai moins de difficulté à affirmer mon allégeance depuis ce temps.

    C’est fou quand même de se sentir ostraciser à ce point mais je vous jure, certaines personnes peuvent en devenir folles de rage. À l’école de mon ado, un de ses amis a dit, un peu à la blague, en parlant d’un autre : « eille, lui on va aller le battre, il paraît que son père a voté conservateur! » Et mon ado de répondre d’une voix mal assurée: « euhhh…oui, oui…tout en sachant que ses deux parents avaient fait de même. » C’est quelque chose, n’est-ce pas?

    Quant à mon plus jeune, son professeur avait demandé la semaine passée à toute la classe (5ième) pour qui les parents allaient voter!! Je n’en reviens pas encore de ce manque de discrétion mais mon plus jeune a répondu…la vérité. Il était le seul à dire que ses parents votaient conservateurs. Eh bien, j’en ai quasiment la chienne…J’espère juste que son professeur ne lui en tiendra pas rigueur. Heureusement que l’année achève.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s