Entrevue : Pourquoi l’État échoue à faire ce qu’il doit

Ce que j’ai retenu du Forum sur l’éducation que tenait le Réseau Liberté-Québec Grand-Montréal samedi le 17 septembre dernier. Résumé de la présentation de Adrien Pouliot

Comment juger de la culture économique des Québécois?

Les élites sont-elles en phase avec l’opinion de la population lorsqu’on analyse les résultats de sondages?

Qu’est-il arrivé de l’enseignement de l’économie dans nos écoles? En reste-t-il?

À 13:20 – Collusion et corruption dans l’industrie de la construction

L’État est-il capable de jouer son rôle?

La différence entre un véritable professionnel et un employé syndiqué

Quel devrait être le rôle de l’État?

Pourquoi observe-t-on une perte d’expertise dans la fonction publique?

6 réflexions sur “Entrevue : Pourquoi l’État échoue à faire ce qu’il doit

  1. A un souper chez moi mercredi soirt, j’ai appris de Vicky Tung, Ph.D Education Psychology, McGill que la méthode d’évaluer les enseignants telle citée par M Desjardins, aurait un effet néfaste et causerait beaucoup de stress sur les professeurs. Tout dépend de la région ou sont localisés les élèves, dans certains quartiers les parents sont mieux éduqués et ont fréquenté l’université… alors le niveau d’intelligence de ces éleves dans ces milieux serait plus avantageux pour les enseignants que les éleves d’autres quartiers ou la population est moins éduquée et défavorisés. C’est déjà assez stressant d’enseigner…c’est apparemment une mauvaise idée.

    Je pense que de s’assurer que les profs reçoivent les meilleures méthodes d’enseigner à mesure qu’elles sortent afin de pouvoir stimuler les enfants en autre mot, enseigner aux enseignants comment enseigner régulièrement ..cette méthode serait d’après Ms. Tung plus bénéfique et aurait de meilleurs résultats Nous pourrions aussi nous inspirer des méthodes des écoles anglosphones vu que le taux de décrochage est plus bas…sommes nous assez mature de ne pas penser que l’on s’abaisserait en prenant cette initiative.

  2. En effet, Johanne, Dans cette entrevue vous mettez le doigt directement sur le problème. Les syndicats contrôlent tout. Que ce soit nos impots, en fixant les règles lors de négociations bidons pour les conventions collectives, toujours à leur avantage, même en temps de crise, ou dans l’ échafaudage de lois qui leur permettent de s’ enrichir à nos dépends.
    Mais maintenant qu’ on connait le problème, on arrive à LA question: On fait quoi ? Ces gens-là controle même l’ opinion publique! Est-ce qu’ il se trouvera un parti, ou même quelqu’ un pour leur dire non? On les a laissés grossir à un tel point qu’il est devenu difficile de les arrêter!
    Et quel paradoxe de voir syndicats et partis politiques de gauche organiser des manifestations publiques pour dénoncer des exagérations financières…
    Parlant d’ éducation économique, encore faudrait-il que les gens s’ y interessent! J’ entendais cette semaine Jeff Fillion afirmer Que le canal V avait de meilleures cotes d’ écoutes avec un show de bouffe que Radio-Canada sur l’ heure des nouvelles… Les gens ne fuient pas seulement cette station; ils délaissent surtout les bulletins d’ informations! Ce qui permet aux politiciens et autres intervenants de faire la pluie et le beau temps…

  3. Encore bien intéressant cette entrevue.
    ….. La Grêce est en faillite, c’est un fait. L’exemple du transport en commun montre une fonction publique BS très de luxe. J’ai lu des articles qui démontraient la corruption généralisée et les privilèges inimaginables à tous les niveaux de la société, même les médecins y passaient.
    ….. Les exemples que vous avez donnés de la fonction publique du Québec (FP) montrent comment celle-ci coupe la branche sur laquelle elle est assise. Maintenant le gouvernement fait semblant de corriger la situation; parce qu’il ne veut pas avoir de problèmes avec le syndicat: « Ça coûte trop cher; mais ça ne fait pas de trouble ». Mais s’il ne peut pas mettre ses culottes devant le syndicat, comment peut-il le faire devant les sous-traitants qui financent ses caisses électorales légale et occulte? Il y a de grosses piastres en jeu et le pouvoir.
    ….. Donner l’État en sous-traitance, est-ce vraiment la solution? Il faudrait, peut-être, mettre d’avantage la fonction publique en compétition avec le secteur privé; mais pour cela il faut une Assemblée nationale qui change des lois? Et il y a encore ici des culottes à mettre!
    ….. Je pense aussi que la commission d’enquête publique doit s’intéresser aux affaires municipales, à l’informatique et à la santé. Par contre, la Commission ne pourra pas compléter ses travaux et remettre son rapport avant deux ans; alors que nous sommes à deux ans des élections.
    ….. Il nous reste du temps pour s’y préparer. Nous sommes déjà écoeurés, il n’y manque que le courage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s