5 réflexions sur “Entrevue : Joanne à Franchement Martineau sur la FTQ-Construction

  1. Très belle entrevue Johanne. Mon idée pour régler une partie des problèmes avec les syndicats. Pourquoi ne pas permettre à chaque travailleur de la construction de pouvoir à son choix, soit rester syndiqué ou soit devenir travailleur autonome ? Imaginez l’impact si cela était possible…

    • Votre idée est excellente. Au point où le Québec est le seul endroit en Amérique du nord qui oblige les travailleurs de la construction à être syndiqués. Une aberration!

    • Très bonne idée…tu est pas syndiqué donc tu bénéficie pas de tout les avantages sociaux et du salaire des gens qui le sont et qui contribuent… même que tu auras le salaire et les avantages qui avais lieu dans l’industrie au moment ou tu est né

      Donc si tu est né en 1975 tu auras 8$ de l’heure genre….pourquoi tu bénéficirais du même salaire que les syndiqués qui eux contribuent et sont prêt a faire la grève pour avoir de meilleures conditions?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s