Grèves étudiantes et culture des droits acquis

Dimanche 26 février – Journal de Montréal (p. 25) et Journal de Québec (p. 20).

En optant pour la grève, les étudiants désireux de préserver le gel des droits de scolarité ne prouvent qu’une chose : qu’ils ont malheureusement, eux aussi, versé dans la culture des droits acquis. Consciemment ou inconsciemment, les voilà atteints, comme les générations qui les ont précédés, du virus de la dépendance envers un Gouvernemaman, désormais impuissant à reconduire les belles promesses d’antan.

Pour lire la suite, cliquez ici.

2 réflexions sur “Grèves étudiantes et culture des droits acquis

  1. Pingback: Retour sur 2012 : L’année de la polarisation – Le blogue de Joanne Marcotte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s