Droits de scolarité : Finissons-en!

Il n’y a définitivement rien à faire avec le lobby syndicalo-étudiant. Ne nous illusionnons pas. Et n’essayons même pas de convaincre, d’argumenter ou même de rénover le mode de financement des études universitaires. Le lobby syndicalo-étudiant a fait son lit et il a choisi de s’associer avec les pires statuqoistes du Québec.

En effet, aujourd’hui, tout l’univers syndical et toute l’Artistocratie québécoise les accompagneront dans leur quête vers la gratuité des études universitaires. Rien de moins. On ira même jusqu’à encourager des élèves du secondaire à manifester! Quelle disgrâce de la part de la Commission scolaire de Montréal… Et puis, de quoi ils se mêlent, ceux-là? Ont-ils dans leur mandat de se prononcer sur le financement des études post-secondaires? Êtes-vous en train de faire la preuve que nos enfants sont « brainwashés » dans nos institutions primaires et secondaires?

Pour lire la suite, cliquez ici

3 réflexions sur “Droits de scolarité : Finissons-en!

  1. En voulez-vous une bonne? Cet avant-midi devant chez-moi, un groupe d’élèves marchaient sur le trottoir en scandant « So-so-so-solidarité ». Et ils semblaient très heureux de cette activité de groupe.
    À mon avis, ils devaient sortir d’un cours de français où ils venaient de découvrir le monde merveilleux de l’épellation. Ils ne pouvaient pas encore séparer toutes les lettres; mais il ne faut pas être trop exigent et leur donner un peu le temps d’apprendre.
    Ils n’étaient pas encore dans la rue. Ça viendra.

  2. Plusieurs savent que le seul temps qu’un chien va mordre, c’est si tu tentes de lui enlever de la bouche quelque chose que tu lui as déjà donné. Ça l’air que les humains sont parfois pareils..

  3. BAISSE considérable de la quantité détudiants en boycott.

    Le mouvement est en train, comme je l’avais prévu, de se rapetisser graduellement.

    Ma prévision? D’ici 2 à 3 semaines, il ne restera qu’une misérable poignée d’irréductibles cégépiens et universitaires en Sciences sôôôôciales et en Sciences pôôôôlitiques. Bref, des marxististes-léninistes de facultés à l’avenir bouchée et où ces réfractaires au gros bon sens comptent passer les 6 à 10 prochaines années, d’où leur penchant à:

    1- Vouloir copnserver leurs coûts au niveau bas actuel et…
    2- Exiger la gratuité des cours universitaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s