Le pari : So fuckin’ what?

FuckYou

LIGNE DURE ÉCARTÉE

Le gouvernement a décidé de tenter de « sauver la session » des étudiants victimes du comportement de jeunes voyous anarchistes qui violent leur droit d’accès à l’éducation. On suspendra la session, le temps que les esprits se calment et on la reprendra le 28 août en espérant que le climat social se soit apaisé.

On craignait une loi-matraque mais somme toute, la « ligne dure » est écartée. Dans l’immédiat et à court terme, le gouvernement a renoncé à demander aux directions de cégeps de respecter les injonctions et de se tenir debout devant les cagoulés et leurs professeurs activistes.

Pour lire la suite, cliquez ici.

6 réflexions sur “Le pari : So fuckin’ what?

  1. Je viens de voir madame Marcotte dicter a tout le monde, ce qu’est le travail des professeurs, ce que les étudiants doivent faire, et ce que les syndicaux ne doivent pas faire. Wow!!! faut faire partie dun mouvement liberté pour proner autant la dictature hen!

    Jen reviens pas de voir, quune personne qui se fait reconnaitre dans des termes de liberté, accepte, que les fonds prévus aux études, aient été volsé par le gouvernement charest, et en plus demande que les étudiants, acceptent de se faire voler leurs fonds et leurs droits.

    Je paye des taxes scolaires depuis assez dannées, pour avoir payé a mes ados, lacces aux études gratuitement. Je me fou pas mal du projet nord, d’ou le vol aux pauvres étudiants.

    Jappuie les jeunes et les syndicaux, bref, tout ce qui appuie le NON, a remplir les grosses poches de charest et de sa gagne de voleurs, ainsi que les poches des multinationales. Faut etre inconsciente, pas a peu pres, pour appuyer autant de dictature, ou des pays commencent tout juste a sen sortir, elle accepte d’y entrer tranquillement. Nous revenons 50 ans en arriere avec de telles lois rédicules, qui incitent une guerre civile.

    Que le gouvernement remette tout largent quil a volé aux fonds détudes, et quil fasse des lois spéciales, pour emprisonner ses fideles voleurs, qui pourtant eux, a cause de leur statue, sont protégé et sassure de ne jamais faire de prison. Wow belle mentalité. Nallez plus a tv vous prononcer, vous lever le coeur a une bonne partie du quebec avec votre ignorance et votre dictature!

    • Je suis entièrement d’accord avec vous, madame Royer. Joanne Marcotte joue à la dictatrice. Tellement condescendant comme billet, à l’image de Jean Charest, quoi. Et elle craint de venir débattre avec les gens qui ont une pensée plus à gauche.

    • J’ai bien peur que votre opinion repose essentiellement sur le ras-le-bol du gouvernement Charest. Vous avez raison d’avoir un ras-le-bol du gouvernement Charest, mais pour ma part, ça ne m’empêche de pouvoir juger de sa politique de financement des universités. Dans ce cas précis, il a raison.

  2. et pourquoi Charest a-t-il raison? Êtes-vous au moins capable d’énumérer et d’analyser les autres options? Comme si celle-là était la seule… Le gouvernement aurait pu prendre d’autres initiatives qui auraient eu le même effet au niveau des fonds disponibles pour l’éducation post-secondaire, mais il a opté pour l’augmentation. Vous croyez que dans le contexte actuel c’est la meilleure option? Il s’agit d’une position ultimement électoraliste, et qui n’est pas la meilleure pour l’ensemble de la société. Prit dans sa tour d’Ivoire, le premier ministre oublie qu’il y a des jeunes moins fortunés, dont les parents ont connu des difficultés financières et qui hésiteront à s’endetter pour étudier, Je le sais, puisque je suis en contact à tous les jours avec des jeunes dans cette situation. Et l’adage qui dit aide-toi et le ciel t’aidera, ne s’applique plus aujourd’hui. J’ai la difficile mission de vous annoncer Madame Marcotte que la pauvreté existe encore et qu’aujourd’hui des gens qui ont un travail à temps plein sont sous le seuil de la pauvreté. Comment les amener à se sortir de cette situation si ce n’est par l’éducation?
    Aussi, pour ce qui est de la loi 78, disons que le gouvernement utilise un bazooka pour tuer une mouche. Et quand vous parlez de la tyrannie de la minorité, je trouve très ironique que vous utilisiez ce concept puisqu’il provient des écrits de De Tocqueville (que vous ne connaissez surement pas puisqu’il s’agit d’un grand démocrate…) qui disait que dans les sociétés libérales, où l’on applique la règle de la majorité, il faut éviter la tyrannie de la majorité et encourager les contre-pouvoirs que sont les libertés d’association et d’expression afin que les minorités aient leur voie au chapitre… Alors quand vous utilisez cette expression, vous torpillez et pervertissez l’essence même de cette expression.

    • Vous avez fortement raison je vous appuie dans vos dire
      et Mme Marcotte elle est mieux de se rhabiller carle sondage présentement indique unebaisse du Parti Libéral et ça nefait que commencer le monde se réveille faites de même Mme Johanne Marcotte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s