Débat gauche/droite vs question nationale: En sommes-nous vraiment là?

Le débat gauche/droite remplacera-t-il la question nationale comme axe politique principal au Québec?

Reconnaissons d’abord qu’il en faut peu, au Québec, pour qualifier un discours « de droite ». Il suffit de reconnaître les excès du pouvoir syndical, l’échec du monopole de l’État en matière de santé, l’interventionnisme démesuré de l’État dans l’économie, l’impasse des régimes de retraite du secteur public, et le cul-de-sac vers lequel nous mène l’endettement public, pour être vus comme de dangereux « droitistes » sans coeur ni conscience morale.

Pour lire la suite, cliquez ici.

Une réflexion sur “Débat gauche/droite vs question nationale: En sommes-nous vraiment là?

  1. Bomjour Mme Marcotte,
    Mon comentaire n’et pas concernant votre article mais plutôt un article de Charles Krauthammer intitulé : What Wisconsin means, dans National Reveiw on line
    Pendant longtemps l’état collectait les cotisation des employés de l’état pour le syndicat récemment celui-ci a cessé de ramasser les fonds pour le syndicat et celui-ci a perdu 50% de ses membres.

    Un autre exemple cité dans ce même article est celui de l’Indian
    ou le syndicat a perdu 91 % de ses membres.

    Pourquoi que l’employeur devrait faire la collection des cotisations syndicales? Je suis certain que beaucoup de syndiqués ne paieraient de cotisation

    Donc abolissons la formule Rand

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s