La beauté du Parti québécois

Il y a quelque chose de beau chez les partisans du Parti québécois. C’est qu’ils sont drôlement convaincus de leur affaire. On aura beau leur dire que la souveraineté ne se classe pas dans les principales préoccupations de la population… Pas grave. Un jour, un jour, quand tu viendras, comme le dit la chanson. Je parle du grand soir évidemment.

Et puis, c’est qu’ils sont drôlement attachés à leurs valeurs sociales-démocrates. Le ministère des Finances classe le Québec au 5e rang des États les plus endettés? Pas grave. No problem. Don’t Worry; Be Happy. Ou « Don’t be inquiète », comme dirait Madame Marois. Vive la culture de la gratuité. D’l’argent, y’en a. On se chicanera avec Ottawa s’il en manque. Ou sinon, on continuera de mettre ça sur la dette. Yé où le problème?

Pour lire la suite, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s