Le centre? Quel centre?

Article extrêmement intéressant signé Léon Courville ce matin dans La Presse, Le centre se vide. (Rf. Qui est Léon Courville?). Je partage en partie la réflexion et les constats du co-auteur de Place à l’initiative, essai qui a été déterminant dans ma recherche politique et qui a été l’élément déclencheur dans mon implication à l’ADQ de Mario Dumont.

Voici la thèse. Selon Courville, « un mouvement important a frappé les démocraties occidentales »: une polarisation gauche-droite de l’électorat. Pour Courville, « il y a de moins en moins de monde au milieu » et c’est probablement une des raisons pour lesquelles des partis comme le Parti libéral du Canada et le Parti libéral du Québec n’ont pas (ou plus) de succès électoral.

Pour lire la suite, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s