Élections 2012: Ni le PQ, ni le PLQ?

UNE SOIRÉE D’ÉJECTIONS?

Certains disent que l’élection du 4 septembre prochain sera la plus importante élection depuis le référendum de 1995. Je le crois aussi.

Nous sommes, cette fois-ci, véritablement à un carrefour et le Québec est fractionné plus que jamais. Il n’y a pas d’homogénéité dans l’électorat francophone, 28% des gens nous disent qu’il est « probable qu’ils changent d’avis » (sondage Léger), les régions se distinguent les unes des autres comme jamais, et le choix ne se résume plus à la question nationale (Lire Mario Roy ici et Benoît Aubin ici)

Tout peut arriver…  Choisirons-nous de remettre nos vieilles pantoufles et un retour au statu quo péquiste ou choisirons-nous de confier la gouvernance à une toute nouvelle équipe qu’est la CAQ? En tout cas, ce qui semble clair, c’est que le PLQ ne soit plus dans la course.

Dans plusieurs comtés, le choix est maintenant entre le PQ et la CAQ et on raconte que c’est le 450 qui décidera.

Si la tendance se maintient, si le goût du changement est suffisamment puissant, si les électeurs sont suffisamment confiants, ne croyez-vous pas que nous serions dûs pour pour une soirée des éjections! Pensez-y… Éjecter à la fois le Parti libéral du Québec et le Parti québécois.  En finir avec le couple PLQ-PQ, Charest-Marois. Imaginez! Jean Charest et Pauline Marois qui démisionnent le même soir…

Pas totalement impensable quand on comprend que plus de la moitié des gens souhaitent que Jean Charest prenne sa retraite et qu’une personne sur quatre désire que Pauline Marois se retire de la politique!

Oui, je pense qu’il est temps de passer à autre chose, ne serait-ce que pour changer la dynamique à l’Assemblée nationale. D’aérer la pièce. De donner un coup de pied dans la canisse comme on dit. Pourquoi pas? Je pense que les Québécois y sont prêts. Ils étaient prêts en 2007 lorsqu’ils ont donné une chance à l’ADQ, ils étaient prêts aux dernières élections fédérales où ils ont carrément éjecté le Bloc québécois, et je crois qu’ils le sont maintenant tout autant. Reste à savoir s’ils voudront davantage opter pour leurs vieilles pantoufles.

ÉJECTER LE PLQ?

Le Parti libéral a fait son temps. On apprendra qui dit vrai et qui a menti durant la Commission Charbonneau mais d’ici là, prolonger une gouvernance contaminée par des rumeurs aussi injustes soient-elles ne sert pas les Québécois. Ni l’électorat anglophone ni l’électorat « libéral » qui souhaitaient des réformes au modèle québécois ne souhaitent lui sauver la peau.

Quand les éditoriaux anglophones fédéralistes (National Post, Globe and Mail, The Gazette) sont rendus à recommander aux Québécois de voter CAQ, c’est qu’on sera vraisemblablement témoin de la démission de Jean Charest dans la soirée du 4 septembre prochain à la suite de quoi on entendra des applaudissements dans les studios de Radio-Canada. Quand même l’éditorialiste de La Presse, André Pratte, recommande aux Québécois qui veulent du changement de voter CAQ et que l’analyste Chantal Hébert sonne la cloche du dernier « round » pour Charest, c’est que ç’en est fini.

ÉJECTER LE PQ?

De son côté, le Parti québécois n’a plus le monopole du vote souverainiste. Québec solidaire et Option nationale y font une dure concurrence. Les gens préfèrent rester fidèles à leurs convictions dites « progressistes » que de prêter leur vote à un parti qui les a trahis dans le passé, le PQ n’étant pas suffisamment écologiste, féministe, gauchiste et altermondialiste à leur goût.

Comme quoi l’axe-gauche-droite est de plus en plus déterminant dans le choix des électeurs…

Bien sûr, le PQ mène dans les sondages. Mais avec 6% de « discrets » et 22% de répondants qui peuvent changer d’idée, peut-être que l’électorat québécois nous réservera encore des surprises, qui sait? Encore samedi, le dernier sondage Léger révélait que 28% des gens pourraient changer d’idée. Cela peut réserver bien des surprises aux sondeurs…

Et puis, avons-nous vraiment envie de voir Pauline Marois à la tête du gouvernement? Croyons-nous vraiment qu’un gouvernement du Parti québécois va changer quoique ce soit au Québec? Je ne le crois sincèrement pas. Croyez-vous vraiment que Pauline Marois a une solide compréhension de l’économie et qu’elle peut affronter les problèmes qui affligent la plupart des pays occidentaux (dette, vieillissement de la population, économies émergentes, culture des acquis sociaux, etc.)

AUX 700 000 ET AUX 25-44 ANS DE DÉCIDER!

EN 2008, 700 000 électeurs qui avaient voté pour l’ADQ en 2007 avaient choisi de ne pas voter en 2008. Iront-ils voter le 4 septembre? Ces gens-là qui étaient prêts à offrir une chance à l’ADQ, choisiront-ils de donner les cordons de la bourse à Pauline Marois par abstension?

Quant aux 25-44 ans qui avaient boudé l’élection de 2008 iront-ils voter cette fois-ci? Ils n’étaient même pas la moitié à se présenter aux urnes lors de la dernière élection… Cela pourrait faire toute une différence! On parle ici des gens qui travaillent, qui paient l’ensemble de tous les services sociaux avec leurs impôts et qui étaient majoritairement pour une hausse des droits de scolarité.

Ceux qui en ont eu marre des casseroles, des ponts bloqués, des anarchistes qui défient nos institutions démocratiques, les forces policières et qui, en plus, briment la liberté de jeunes d’accéder à leurs salles de cours. Saisiront-ils l’occasion de s’exprimer ou se laisseront-ils encore une fois écrasés par le vote des baby-boomers plus nombreux qu’eux?

C’est ce que nous saurons le 4 septembre au soir. Pas une seconde avant! Mais entre vous et moi, j’espère que les Québécois nous réservent une surprise!

________________

Note empruntée de Éric Duhaime sur sa page FB: « Encore un sondage très « Léger » publié ce matin… Si vous prenez les résultats bruts, avant répartition des indécis, et divisez au prorata les indécis, la CAQ monte de 28 à 29% et Québec solidaire passe aussi de 7 à 9%. Un sondage tout aussi « Léger » ou « péquiste » avait aussi été publié à 2 jours du vote en 2007 et mettait l’ADQ à 26% alors qu’elle obtenait à l’élection plus de 31%. Les sondeurs veulent-ils manipuler l’opinion publique ou quoi? »

On verra bien mardi soir!

20 réflexions sur “Élections 2012: Ni le PQ, ni le PLQ?

    • c’est seulement que Charest es moin populaire aupres des québecois alors il ont juste changer de nom et leader mais la caq = libéraux

  1. C’était également ma compréhension de l’éditorial de M.Pratte.Et j’endosse le « anybody but Pauline » dans la mesure où l’anybody qui ne serait pas Pauline ne serait pas soit le tandem David/Khadir soit Jean-Martin Aussant ! Parce que,sinon,ce serait l’équivalent de  » sauter de la poêle pour aboutir direcetment dans le feu ! « 

  2. Il est maintenant temps de montrer la porte aux vieux partis. Les Québécois doivent s’adapter à la nouvelle réalité économique mondiale et prendre les moyens de baisser la dette et de s’occuper des besoins réels des citoyens.

    La province est composée depuis le début d’autochtones et d’immigrants de toutes les nationalités. Peu importe la langue, le 4 septembre, vous devez aller voter!

    Pensez économie, emplois, la dette, les réalités d’aujourd’hui et non pas les vieux discours!

  3. Oui je crois qu’il est temps divorcer avec le couple Charest-Marois. meme si je pense que la CAQ ne fera pas mieux, mais surtout si vous nous faites une surprise, c’est de mettre dehors le PQ, qui font du salissage, a tout de bras, et qui vont mettront dans la misere, avec leur 3 ieme référendum car des caribous comme Lisee, BDrainville et Duchesne pousseront fort sur leurs cornes, pour faire plier Paylinne Marois, mettez donc ces radicaux dehors une fois pour toutes, sans appui les étudiants, vont arreter de manifester et de faire peur au monde,et de faire de l’intimidation, il est temps qu’on mettent nos culottes, et dire assez c’est assez, Dehors LE PQ

    • Mme Ducharme, si votre vote est basé sur des faits, allez-y et votez avec vos convictions. Mais dans mon cas, j’ai depuis que je suis en âge de voter, voté pour le PQ….Mais cette fois-ci, je suis en désaccord total avec les lignes de pensées du PQ et j’en ai plein de « DOS » des magouilles Libérales et Péquiste…incluant les amis de ces partis.

      Alors, cette fois-ci, je vote ADQ et leurs donne une chance de nous démontrer qu’il sont en mesure de guider notre province dans notre pays vers le bon côté.

      Qui sait, peut-être qu’un coup sorti du trou, le Québec deviendrait un exemple de gestion et deviendra un jour, un pays souverain.

  4. Charles Sirois, est sur plusieurs conseils d’administration avec son copain Paul Desmarais. Ca fait, que Desmarais, a deux partis politique qu’ils peut manipuler a son goût. Ca fait que, quand un est impopulaire, l’autre est la pour le remplacer. Pauvres naifs. ha, ha, ha.

  5. J’aime bien l’idée d’une soirée des éjections…et si le PQ est éjecté, pour plusieurs se sera une soirée des érections…Excusez-moi, j’ai pas pû me retenir…!!!

  6. Quand J’entends les péqueux déblatérer que l’anglais menace le français, je dis: lisez le commentaire de Josée et vous comprendrez que c’est l’illettrisme bien blus que le bilinguisme qui menace ma langue.

    ABP-ABP-ABP

  7. Pingback: Le non-vote qui me déchire… « Le Blogadoom

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s