GND: Un pur produit de la culture du no-fault

Gabriel Nadeau-Dubois vient de se présenter devant les journalistes qui l’attendaient impatiemment et avec grand intérêt. Son message?

Les mots que l’ancien porte-parole de l’ASSÉ a prononcés « ne sont pas les siens ». Ils sont ceux de milliers d’étudiants. Que ce soit les siens ou ceux de son groupe, je ne sais pas en quoi c’est pertinent et pourquoi cela les rendraient plus respectueux de la loi, mais coudonc…

De deux, ce qui arrive n’est pas vraiment de sa faute. C’est la faute du gouvernement, d’une stratégie gouvernementale qui a « fait exprès » pour éterniser un débat. Plus encore, si GND avait prononcé ses mots après que les injonctions n’aient plus eu d’effets, il s’en serait tiré. Gabriel trouve ça ironique…

Évidemment, Gabriel n’est pas d’accord avec le juge. Il trouve que le jugement est erroné et il ira en appel. Pourquoi? Pour sauver le monde finalement. Parce que selon lui, il ne voudrait pas que des gens au Québec aient peur d’exprimer un point de vue. Gabriel ne fait donc pas la différence entre une opinion et le non-respect de l’institution de la justice.

Et puis, Gabriel, contrairement à ce que le juge croit, « n’a pas encouragé l’anarchie ».

Regrettez-vous vos paroles, lui demande une journaliste? « La question n’est pas celle du regret. Je vais assumer les conséquences de mes paroles. »

Eh bien non, Gabriel. Tu n’assumeras pas les conséquences de tes paroles qui sont bien les tiennes et qui ne sont aucunement reliées à une stratégie gouvernementale. Si le conflit s’est éternisé, c’est pour bien d’autres raisons et la population, elle, les connaît bien.

Finalement, Gabriel fait un appel à la solidarité pour l’aider à financer ses procédures d’appel. Je n’ai aucun doute que les étudiants qui auront perturbé Montréal le printemps passé trouveront bien l’équivalent de la hausse proposée pour y contribuer.

De toute évidence, GND est le pur produit d’une société du no-fault qui blâme les autorités, le gouvernement, le système judiciaire, la police, la marchandisation de l’éducation et je vous laisse compléter la liste des fautifs.

35 réflexions sur “GND: Un pur produit de la culture du no-fault

    • Être toujours servile devant le pouvoir même s’il est corrompu et ne sert plus le bien public. Ce n’est pas grâce à vous Mme Marcotte que nous progresserons collectivement. Bon courage GND!

    • C’est quoi ce « collectivement »? Un mot que vous utilisez sans cesse vous les gauchistes? Cela ne veut rien dire.

      Ce mot provient de la théorie gauchiste du collectivisme ou une personne n’est pas une fin en soi et ou les droits individuels sont sans importance, parce les individus ne servent qu’a atteindre les objectifs fixe par le “groupe” ou une clique, le syndicat, l’association….etc…

      Rien ne se fait collectivement car un collectif c’est une fiction gauchiste.

    • D’ ailleurs on ne peut parler de  » collectivité  » lorsqu’ il s’ agit d’ une MINORITÉ de personnes qui tente d’ imposer sont idéologie au reste de la population. Apuyés par un monopole syndical qui, par l’ entremise d’ individus masqués, empêche, en utilisant l’intimidation, le restes des élèves d’ accéder à leurs cours, les associations étudiantes démontrent qu’ elles n’ on plus rien à voir avec la démocratie, pourtant si chère à leurs yeux…quel monde de contradictions!

  1. Du GND pour polluer nos matinées et une commission d’enquête en après-midi pour s’assurer d’une intoxication décisive et globale, les soirées demeurent « ouvertes » pour quiconque aimerait proposer un agenda médiatique à teneur constructive et rafraîchissante si cela demeure possible. Pauline n’est pas une option.

  2. Bonne idée de quémander de l’argent à ses amis étudiants. Aucun contrôle sur la gestion des fonds reçus par les donateurs. Les demandes d’appel peuvent prendre des années avant d’être entendus. Que fera-t-il avec l’argent reçu entre-temps? À quoi l’utilisera-t-il? Et dire qu’il y en a qui vont lui donner de l’argent en toute naïveté.

  3. Lorsque l’on a pas appris a etre responsable alors on tente de se déresponsabilisé. Voila bien GND fier représentant de sa génération.

  4. J’ai écouté son point de presse et en ai tiré les mêmes conclusions que vous, Joanne : il n’est pas responsable, il fait cela pour les autres. Dans un sens, il assume ses paroles mais pas entièrement puisque ce n’était pas seulement les siennes mais celles de dizaines de milliers d’étudiants. Et le plus « cute » de l’affaire, il demande du financement public pour sa requête en appel. Un culot de tous les diables. Cette fichue « grève » étudiante a été évaluée à 40 millons $ que, nous, contribuables devront payés. Qu’il retourne voir ses « amis » des centrales syndicales !!! Assez, c’est assez (sans vouloir faire de jeux de mots).

  5. Alors qu’on a laissé courir pendant des années les corrupteurs et leurs complices dans les firmes de génie, les bureaux d’avocats, les municipalités et à l’Assemblée nationale, le procès d’un porte-parole étudiant qui a osé tenir tête à un gouvernement miné par les scandales est déjà terminé. Ça c’est d’la justice! 😉

  6. Quand tu vas au front pour défendre tes compatriotes, c’est toi qui qui va manger les coups pour les autres. Quand tu gagne tu est le héro, mais quand tu perd, c’est toi qui écope pour les autres.

  7. Quand on veut se faire passer pour Ghandi et prôner la désobéissance civile, il faut s’attendre comme lui à avoir des démêlées avec la justice et accepter de se retrouver en taule. C’est ce que Ghandi a fait. Lui, au moins, acceptait les conséquences de ses actes de désobéissance.

  8. @Jerôme Plante. Les corrupteurs et leurs complices sont arrivés bien avant les libéraux. C’est pour ça qu’il a demandé une Commission qui allait plus loin que leur 9 années au pouvoir. Il avait raison. À entendre les ingénieurs, tout a commencé dans les années 98-99. Ou dans les environs. C’était qui le gouvernement à ce moment-là?

    Pour ce qui est de GND, il a eu ce qu’il méritait. Au lieu d’aller en appel, il devrait assumer son choix. Qu’il demande au syndicat pour payer son appel. Ce sont eux qui ont payé ce boycott de toute façon.

    • Fleur canibale, qui aime de la viande de jeunesse. Un jour qu’on le veule ou non, ce sont ces jeunes qui vont nous diriger avec leurs maladresses et leurs expériences. Faisons attention quand on se prononce sur les réactions des jeunes.

  9. À Johanne Marcotte, auteure de l’article: Quel article bidon. Je sens clairement la partialité. J’espère que tu ne crois pas que tu es une journaliste? Les deux côtés de la médaille, ça ne te dit rien? Cours de journalisme 101: Tu dois relater LES FAITS. Tu ne dois pas dire aux gens quoi penser. Ils sont assez grands pour se faire une opinion par eux même. Ton travail consiste à leur donner LES FAITS. Pas ton opinion à travers un article biaisé. Change de job.

    • Oups… je suis dans un blog! dsl… J’aimerais effacer mon commentaire précédent. Je croyais que Joanne Marcotte était journaliste. Mon commentaire n’a donc plus de sens. Merci de l’effacer ou de ne pas le prendre en considération. Dans un blog, on écrit effectivement ce que l’on veut, c’est l’endroit par excellence pour émettre son opinion. C’est moi qui étais dans le champ! M’en vais me coucher je pense! Bonne fin de semaine!

    • C’est vrai, Martine, Mme Marcotte a commis une graaaave erreur car Il y a juste vous les gauchistes qui avez le droit d’être biaisé et de donner des leçons aux autres.

      Arrêtes de nous prendre pour des cons Martine « Gauchiste » Legault. Ce n’est pas parce que quelqu’un n’a pas la meme opinion que toi qu’il ou elle se mérite d’avoir des jugements de valeur provenant d’une lectrice voulant avoir l’air d’une tarte.

  10. Il faut regarder la situation global. Un Québec où depuis plusieurs années une minorité, autant chez les libéraux que que dans le PQ, ce remplis les poches au détriments d’une majorité. Un système composé et contrôlé à la fois par une mafia légale et une illégale. Des représentants élu qui permet la magouille. Alors qu’au sens de la loi permettre exige presque la même réprimande qu’agir directement. Le tout survolé d’une immense opération d’asymétrie de l’information. Résultant en un conflit, le cas étudiant, qui en fait cache assez de problème pour remplir un roman. Alors, certains décident qu’il faut agir avant tout localement. Faire face à un problème à la fois, ce qu’a fait GND. Je suis certain que toutes vos opinions sont valables, mais avant toute confrontation entre nous. Je vous le dit commencé par une recherche très approfondie. Documenté l’histoire de vie et les réseaux de nos dirigeant. Nous sommes peut-être tous du même coté et il est temps de changé nos cibles. Du moins, si vous n’êtes pas de mon coté, alors vous devez surement croire en la puissance de l’inéquité et votre clan aristocratique doit vous poussé à croire qu’il est sage de craché sur ceux qui sont sous vous.
    S’élever pour mieux voir
    Relier pour mieux comprendre
    situer pour mieux agir
    (Joël De Rosnay, le macroscope,1975)

    • Chanceux qu’il n’était pas au pays de son supporteur amir car il aurait été en prison depuis longtemps. ces deux la sont des agitateurs de première ordre.

    • @Anders Turgeon Mais pour qui vous prenez vous pour émettre des jugements de valeur sur mes commentaires? Surtout alors que je ne me suis jamais adresse a vous. Je répondais a une lectrice (Martine Legault plus haut) qui traite Mme Marcotte de journaliste incompétente en utilisant des arguments à logique fallacieuse, et un raisonnement qui cherche à apparaître comme rigoureux mais qui en réalité n’est pas valide au sens de la logique.

      @Anders Turgeon Personne n’a utilisé le mot « troller » ici, sauf vous. Donc, c’est a vous de démontrer que vous n’êtes pas un troll vous même.

      En passant, le mot « troll », qui est souvent utilisé par les gauchistes en ligne, est simplement un sophisme prononcé la plupart du temps avec l’intention de tromper l’auditoire, signalant ainsi qu’ils sont en train de perdre un débat en ligne et qu’ils sont a cour d’arguments.

      Mis à part vos sophismes « cheap », si vous n’avez pas d’arguments a apporter en opposition a mon propos ne vous addressez vous pas a moi. Merci

      Bon week end

  11. GND rejoint, à travers ce jugement, tous les « mis_érables » de ce printemps « mis_érable », où nous avons vu renaître tout plein de fossiles dans ce parc « jur_assé_que » . Étonnant, comment GND illustre cette pensée « socialeuse » fossilisée, hors contexte… L’utopie dont DND était la manifestation ne pouvait être satisfaite d’aucune manière, et elle devait être victime pour justifier de se maintenir dans notre espace politique. Merci à GND de nous faire redécouvrir tout ce dont on peut se passer.

  12. Et maintenant la CSN qui lui fournit $58,000.00 pour ses frais d’avocats…

    Je me demande ce qu’en pensent les membres de ce syndicat, eux qui paient les cotisations nécessaires à cette généreuse « contribution ». Ont-ils été consultés?

    De plus, au final, ce sont TOUS les Québécois qui paient car les cotisations syndicales sont déductibles d’impôt!

  13. Nadeau Dubois devrait militer pour changer la loi et non la défier. Légaliser le droit de ne pas respecter les lois ! Du Nadeau Dubois à son meilleur. Bizarre, il s’insurge qu’on ne respecte pas sa ligne de piquetage et il est scandalisé qu’on le blâme pour avoir défié la loi. Je n’oublie pas non plus que Nadeau Dubois était le porte parole de 30% des étudiants. 70% des étudiants ne l’ont pas suivi, ils ont « suivi » leurs cours. En fait la crise dite sociale n’a pas touché l’ensemble des étudiants. Mais cette minorité a fait grand bruit et les intellectuels ont trouvé cela tellement beau. La minorité qu’on glorifie comme une majorité. Il est vrai qu’il est beau bonhomme le Gabriel et beau parleur.

  14. GND c’est ca qu’on produit dans les cegep et les université du Q-bec la nation va aller loin avec des bibtte pareil.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s