Boisclair et le monde parallèle des privilégiés de l’État

AndreBoisclairY’a pas à dire. La Commission Charbonneau aura mis un terme au dogme qui veut que le secteur public et nos élus protègent les citoyens des gens malhonnêtes et servent de pare-feu contre la collusion et la corruption.

Mais dans les dernières semaines, je crains qu’on se soit brutalement éveillé devant les privilèges dont bénéficient les gens qui transigent avec le pouvoir et pire, ceux qui en font partie.

Il y a, finalement, deux types de bandits qui siphonnent l’argent du contribuable. Il y a tout d’abord la filière des bandits à cravates, les mafiosos qui, sous le couvert d’activités d’entreprises légales, s’en mettent plein les poches en gonflant le prix des contrats publics. Y’a les Vincent Lacroix, les Pierre Duhaime. Des gens du secteur privé.

Et puis, il y a la filière publique, la filière gouvernementale, étatique. La voie officielle, peut-être même plus payante encore! Et politiquement acceptée. Bienvenue dans le merveilleux monde parallèle des avantages du secteur public: primes de tous genres, banques de congés de maladie, primes de départ, de transition, pensions à vie, etc.

Ici, on distribue les faveurs. Ça peut être une récompense, ça peut être le prix de faire taire quelqu’un. Ça peut aussi être le prix à payer pour une loyauté à toute épreuve envers le chef ou le parti. Quand tu rentres dans le cercle des privilégiés, on va te protéger et on va s’assurer de ta sécurité financière. Les libéraux te trouveront bien quelque chose dans un cabinet privé quelconque; du côté péquiste, on t’assurera d’un poste de haut fonctionnaire avec fonds de pension à vie.

C’est ce que le ministre Jean-François Lisée et la PM Pauline Marois ont offert sur un plateau d’argent à leur camarade André Boisclair! Il semble que le salaire du prestigieux poste de délégué à New York n’était pas suffisant pour lui faire quitter sa tâche de lobbyiste pour l’industrie du gaz de schiste. Ajoutons-y donc un poste permanent de sous-ministre adjoint, le tour est joué et il est maintenant hors de nuire pour ce qui est des orientations dites « vertes » du gouvernement…

Quel gâchis. C’est à se demander si la haute fonction publique n’est pas rendue une cour pour les inaptes à la réinsertion au travail. Un Club Med pour les « pas plaçables »?

Il y en a combien comme ça au gouvernement, dites-moi? Ah pis, laissez faire. Je pense qu’il est mieux qu’on ne le sache pas, finalement.

 

16 réflexions sur “Boisclair et le monde parallèle des privilégiés de l’État

  1. J’aimerais bien faire le calcul du total de la valeur de ce cadeaux.

    Quelqu’un sait comment trouver les infos des régimes de pensions?

    À vu de nez ça semble facilement autour de 5M. Avant l’indexation et supposant une mort assez rapide et avant de compter son autre fond de pension!

  2. et ca ajouter sa pension de député et ministre
    le gaz de shale doit lui passer 250 pieds au dessus de la tete
    Bienvenue chez les soviets du québec

    • Guy pose de bonnes questions. Le plus important c’est d’écouter les réponses et de se faire un avis sur ça.

      Je ne partage pas du tout ses allégences politique (ou seulement très marginalement sur certains points).

      Personne n’est tout noir ou tout blanc.

      Je ne vois pas pourquoi mon opinion serait plus importante que la sienne, ni inversement.

  3. Ils nous ont fait à croire à ceux et celles qui voulaient bien les croires qu’ils étaient plus blanc que neige. Probablement la neige du printemps, vous savez celle qui tellement grise que l’ont pourrait facilement croire qu’elle est noir.

    C’est dégoutant cette nomination. En ce qui me concerne c’est une forme de magouille pas mieux ni pire que celle des libéraux.

    S.V.P. des élections et au plus vite.

  4. Incroyable tout ce que cette bande d’exaltés font depuis leur élection… ça devient purement et simplement une curée où on se dépêche de se payer une traite avant de se faire remettre à la porte… et Boisclair, c’est la cerise sur le sundae. Pauline qui vient nous dire que les libéraux l’ont fait eux aussi… est-ce que ça veut dire : »Ben nous aussi on peut « fourrer » le peuple avec leur propre impôt..après tout on a été élu démocratiquement.

  5. Tolérance zéro qu’elle promettait!!!

    Je ne décolère pas devant cette infâmie à la limite de la fausse représentation.

    Ah…elle est belle la « gauche efficace » de Lisée n’est-ce pas?

    Vite des élections que l’on câli..e dehors cette bande d’hypocrites et de sournois.

  6. Est-ce que ce poste là était dans le « deal » lorsque Boisclair à quitter la tête du PQ pour laisser la place à Marois ?

  7. Il ne faut pas oublier tous les chefs d’entreprises qui partent avec des millions parce que leur entreprise est dans le rouge.
    Les employés de Nortel se sont faits amputés de 50% environ leur retraite alors que les dirigeants sont partis avec des millions. En juin on leur remettra une petite cagnote de ce qui restera de la liquidation de l’entreprise, s’il en reste!
    C’est une question de société les riches/les pauvres, les privilégies/les autres et on dirait que l’écart s’accroit?

    • Non c’est une questions d’o$t1 de crosseurs VS du monde honnête qui veut travailler pour réellement GAGNER leurvie.

      Il faut juste s’organiser aussi bien qu’eux pour bloquer leurs stratagèmes.

  8. Esce qu’il y a quelqu’un qui pourrait lui enlever la carte de credit national ???
    Mais qu’esce qu’il faut faire ?
    Soit nous les honnêtes travailleurs entrepreneur sortir avec les chaudrons pour se faire entendre comprendre qu’on est ecoeurés nous aussi de payer payer payer et payer…
    ARRACHEZ LUI QUELQU’UN SINON ON VA LE FRAPPER PLUS VITE QU’ON PENSE LE MUR !!!

  9. voila comment se debarasser d’une belle-mère embarassante l’envoyer a NY et lui garantir une retraite plus que doré et tout ca avec l’argent du peuple chose que la gauche caviar a toujours sue faire

  10. J’ai adoré la caricature parue hier dans un journal où l’on voit Lisée tenir un livre devant lui intitulé « Le Magouilleur »…

  11. Bon…un AUTRE RECUL des Péquistes: voilà que Boisclair « renonce » à son titre de personnel permanent du Québec.

    Moi, je crois plutôt qu’il a été « pressé par ses tinamis » de renoncer à cette infâmie.

    Et dire que l’idiot utile de Lisée qui hier encore, justifiait son geste épouvantable par le fait que Boisclair aurait exigé sa permanence. Or, voici que celui-ci contredit Lisée en « renonçant » à sa récompense…

    Qui dit vrai? Lisée ou Boisclair?

  12. PLus ca change plus c’est pareil. On se donne des cadeaux entre chums. C’est les caves ordinaires qui payent. La PM encense sans discontinuer M » Boisclair sur ces compétances extraordinaires, personnellement j’ai aucun souvenir de fais d’armes miraculeus durant son séjour a l’Assemblée Nationnale.

    • Excellent point! Ce discours debile a propos de politiciens extraordinaire me fait rigoler au plus haut point. C’est a cause de tous ces imbeciles que nous avons une dette de plus de 250 milliards!!!!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s