Marcotte, Parent et Bock-Côté à Martineau: Le cas « Boisclair »

MarcotteParentBockCote

Mon passage à Franchement Martineau d’aujourd’hui sur le recul du jour de Pauline Marois. André Boisclair ne bénéficiera plus, finalement, d’une double nomination. Il garde toutefois son poste de délégué à New York.

4 réflexions sur “Marcotte, Parent et Bock-Côté à Martineau: Le cas « Boisclair »

  1. C’est ca la tradition québécoise? Un set carré, avance recule, avance, recule. Tasse un peu à droite sur la même track juste pour pouvoir dire « nous autre on est différent ».

    Ça pis branler dans le manche c’est quoi la différence???

  2. L’affaire Boisclair, c’est insupportable. Aucune légitimité. Madame Marois pas blanche du tout…grise pas loin de noir. Mon impression de cette Marois est qu’elle manque de logique et d’Intégrité. L’artificiel au plus haut degrée.

  3. Une autre fois que le PQ doit reculer. Combien de fois vont ils le faire encore. Vivement que ce gouvernement soit défait. Nous sommes la risée de toutes les autres Provinces avec un tel gouvernement qui ne gouverne pas, mais pas du tout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s