Recul de Marois sur Boisclair : « Oups… I did it again »

MaroisOups« J’étais convaincue mais j’ai entendu ». Convaincue que le cadeau d’un poste dans la haute fonction publique pour André Boisclair était justifié. Après avoir annoncé qu’elle avait fait erreur, la première Première ministre disait candidement aux journalistes qu’elle s’attendait à se faire dire « C’est formidable! Vous êtes capable d’écouter les gens. »

Ce serait à mon avis, trop généreux, j’en ai peur. Car au lieu d’admettre qu’il s’agissait là d’un précédent absolument injustifiable, injustifiable au point que son propre camp souverainiste le dénonce, elle couvre son manque de jugement en se déresponsabilisant elle-même de la décision de réintégrer éventuellement André Boisclair dans la haute fonction publique.

Solution? La création d’un comité de sages. On peut y croire si on veut, mais laissez-moi attendre de connaître les modalités entourant la création de ce fameux comité de sages avant de me prononcer.

Cela dit, ce à quoi on assiste depuis l’élection est la conséquence directe d’un style de management – le mot « gouvernance » est trop généreux – de type travailleuse sociale.

Le problème avec ce style de gestion, c’est qu’il n’y a pas de véritable boussole. Ce n’est pas un style de leadership qui repose sur des principes, sur des convictions. C’est un style de management qui repose sur la consultation, la concertation, le consensus.

Le problème avec ça, c’est si ton groupe de référence n’a pas de jugement, tu vas prendre des décisions qui seront contestées et à la moindre objection, tu vas reculer. Plus tu vas agrandir ton cercle de référence, plus il y aura consensus, mais plus tu vas gouverner en fonction du plus bas dénominateur commun.

À la limite, on verse dans l’immobilisme. De peur de froisser, de peur de perdre sa clientèle, on opte pour le moindre mal.

C’est ça, la gestion par sommets, par forums, par consensus. Une gestion très  inappropriée à un moment où l’État québécois doit prendre des décisions de très grande importance.

Parce qu’on a besoin de véritables leaders, des leaders de conviction, des leaders dont les décisions et les actions sont basées sur des constats éclairés, sur une vision à long terme et surtout sur des principes qui respectent nos institutions, le citoyen d’aujourd’hui et celui de demain.

8 réflexions sur “Recul de Marois sur Boisclair : « Oups… I did it again »

  1. Il faut « encadrer » Pauline Marois et ses « seniors » au plus sacrant!! On ne peut plus la laisser dire des crétineries quotidiennement.

    À chaque fois qu’elle ouvre la bouche, je me demande « Bon…quelle connerie va-t-elle encore nous sortir? ».

    C’est devenu un impayable spectacle qui frise les plus corniaudes pièces de théâtre d’été de voir les péquistes reculer et retrograder à chaque fois qu’ils ouvrent la bouche.

    Bravo à leur principal « conseiller Jean-François Lisée…

    Certains séparatistes s’inquiètent de l’image du Canada à l’étranger à cause de certaines prises de position de Harper… Devraient peut-être se regarder dans un mirroir.

  2. On est bien pris avec ce gouvernement. Attendez qu’on ramasse les pots cassés. Ce sera horrible et nous devrons payer pour tout ce qu’ils auront nommé. Pas grave, on est riche…

  3. mais quel consultation, concertation ou consensus et pourquoi pas une commission Royal pour nommer les trois sages et leurs condition de sages payer a même les impots

  4. Je me demandais depuis le 4 septembre ce qui manquait à P.M., politicienne expérimentée et intelligente. Vous l’avez trouvé : pas de boussole. Alors, elle perd le « nord », va dans toutes les directions, erre, se trompe, revient sur ses pas. Elle aurait peut-être dû se servir de la « boussole électorale » de la SRC durant la campagne électorale. Vaut mieux en rire qu’en pleurer même si ce n’est pas drôle, pas drôle du tout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s