Effets pervers des junkies politiques

PoliticalJunkieDans les derniers jours, les indépendantistes ont créé la « Convergence nationale« , une nouvelle alliance des forces souverainistes. Cela s’ajoute au Nouveau Mouvement pour le Québec (qui chapeute d’ailleurs Convergence nationale), au Front uni, au Conseil de la souveraineté du Québec, aux Intellectuels pour la souveraineté et à tous les autres organes faisant la promotion de la souveraineté du Québec.

Ce matin, La Presse nous apprend qu’un « mouvement nationaliste conservateur est créé« . Un dernier qui s’ajoute: « Génération nationale » prétend et rappelle que la question nationale ne doit pas être confondue avec la gauche.

Ajoutez à tous ces groupes les 3 partis souverainistes principaux au Québec, soit le Parti québécois, Québec solidaire et Option nationale et vous avez là une belle brochette de groupuscules qui prétendent défendre une cause commune.

L’option anti-PQ n’est pas en reste. Il y a bien sûr le Parti libéral et la CAQ pour ce qui est des partis politiques, et le Réseau Liberté-Québec qui tente de faire connaître une vision de liberté économique et individuelle. Cet après-midi, Adrien Pouliot  a convoqué les médias et fera, semble-t-il, une annonce relative à son avenir politique sur la scène québécoise. Qui sait? Peut-être annoncera-t-il sa candidature à la chefferie du Parti conservateur du Québec?

LES PARTIS POLITIQUES SONT-ILS SOURDS?

Comment expliquer qu’autant de satellites à caractère politique se forment? Ces organes extra-parti politique sont-ils des produits des « junkies militants » qui ne réussissent pas à se faire entendre des partis politiques avec lesquels ils auraient le plus d’affinités? Est-ce le résultat d’un changement d’axe politique? De l’expression d’une nouvelle génération qui veut faire sa place? De partis politiques dont les apparatchiks étouffent l’audace et le changement?

N’y a-t-il pas déjà suffisamment de partis politiques au Québec? Est-ce la résultante d’un manque de leadership qui ne sait prioriser les enjeux les plus fondamentaux et mobiliser les militants autour des questions les plus urgentes?

Plus important encore, la population est-elle interpellée par ces créatures satellites? Cette population qui ne s’éveille à la politique qu’en temps de campagne électorale?

Je me le demande. Je me le demande sérieusement…

Mais ce dont je ne doute aucunement, par ailleurs, est que les partis politiques doivent prendre acte de l’insatisfaction des gens qui autrement, pourraient s’ajouter à leur base militante. Ces groupes, d’un côté comme de l’autre, ne se sentent pas écoutés de toute évidence. J’ai idée qu’ils trouvent que les partis politiques manquent d’audace, sont lents à intégrer dans leur discours des constats et solutions qui relèvent de l’évidence.

Le Parti libéral du Québec est en course à la chefferie présentement alors que la Coalition Avenir Québec est en construction. Y en aura-t-il un des deux qui fera ce qu’il faut pour aller chercher le 10% de votes des réformistes du Québec? Est-ce qu’un Parti conservateur du Québec dirigé par Adrien Pouliot saurait rallier les plus audacieux et pousser le Parti « libéral » à mériter son nom et adopter une vision véritablement « libérale »? Est-ce que la CAQ saura se distancer du « modèle québécois » traditionnel et proposer un État-nouveau?

Rendez-vous cet après-midi, 14h30 pour la suite.

3 réflexions sur “Effets pervers des junkies politiques

  1. Un parti conservateur au Québec?
    Très intéressant mais n’en existe-t-il pas déjà un?
    Je dois être en retard dans les nouvelles.

  2. Bonjour,
    Je commences à trouver que les gens exagèrent. En fait que veut-on au Québec? On veut tout, on veut plus de services, on veut la gratuité des services, on veut des services médicaux hors-pairs, tout de suite, pas d’attente et si on pouvait un médecin dans chaque cuisine….mais on veut payer le moins possible, pas d’augmentation de taxes, ni d’impôt. On chiâle constamment sur les politiciens. J’écoutais les commentaires des médias sur le 1er débat d’hier qui disent qu’il n’y avait pas grand chose pour faire lever l’évènement, qu’ils n’ont pas égratignés leurs adversaires…..Ils sont du même parti….pourquoi ils se feraient une guerre fraticide… Que doivent-ils faire de plus pour satisfaire les gens et les médias?? Est-ce qu’ils doivent inventer quelque chose pour être intéressant?
    Je veux un gouvernement capable de gérer, je ne veux pas de pirouettes, de promessses en l’air, je veux la réalité du Québec d’aujourd’hui. Pour les nouveaux partis séparatistes, je trouves ça abérant. Je crois qu’ils pensent qu’en ayant beaucoup de partis, ils vont réussir à rallier plus de monde à leur cause…..Misère que c’est plate tout ce cirque!!! Voilà ça m’a fait du bien de défouler un peu…
    Bonne soirée.

  3. Il est clair que les partis majeurs créent leurs programmes politiques selon la direction que donne au vent les groupes de pression les plus pesants… Mais je crois fermement que le mécontentement populaire vient surtout d’ un manque d’ éducation politique et économique. Les gens, en grande partie, savent ce qu’ ils veulent. Obtenir des services de base en proportion des impots qu’ ils payent.
    Mais voilà, personne ne prend le temps de lire un programme électoral. Soit par manque d’intérêt, soit par manque des connaissances requises pour comprendre, se fiant plutôt aux médias souvent biaisés pour se faire un opignon. Les électeurs se contentent d’ une Lada orange en rêvant d’ un pick-up rouge, qu’ on leur cache, en croyant que ça n’ existera jamais.
    Je suis sur que le discours de M. Pouliot, bien expliqué, peut intéresser l’ ensemble de la classe moyenne; un plus petit gouvernement coûtant moins d’ impots, laissant les individus faire leurs propre choix de vie…encore faut-il qu’ ils en apprennent l’ existence, par l’ entremise de médias objectifs, et, dès lors, qu’ ils s’y intéressent!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s