Un Autre Sommet?

Sommet_6fevrier2013Inscrivez-vous sur la page Facebook ou venez nous rejoindre le soir même!

Hôtel Plaza, boul. Laurier,
Sainte-Foy, QC
Mercredi le 6 février, 18h à 21h
Participation: 20 $ (inclut 8 bouchées et une consommation);
Service de bar sur place

Les gens qui me connaissent savent à quel point je me désespère devant les colloques, sommets et forums initiés par le gouvernement. Les gens se doutent bien également que le Sommet de l’éducation du trio Marois-Duchesne-Bureau-Blouin a été conçu, organisé et déployé pour faire plaisir aux clientèles privilégiées du Parti québécois: associations étudiantes, syndicats des professeurs et activistes de la rue.

Comme la plupart des grands sommets où se dessinent, dit-on, des « consensus sociaux », le citoyen, le parent, le contribuable et l’étudiant libres et responsables sont les grands absents autour de la table.

Pour cette raison, le Réseau Liberté-Québec est  à préparer un mémoire qu’il fera connaître le 6 février prochain, de même qu’une soirée désignée sous le nom de “L’Autre Sommet”.

Vous aimeriez que le Québec développe une culture et une passion pour la réussite au lieu d’une culture du nivellement vers le bas? Venez écouter des témoignages de personnes qui le croient aussi et qui en font la promotion.

  • Vous trouvez que le Sommet de l’éducation ne porte pas sur les véritables enjeux en matière d’éducation?
  • Vous croyez que l’accessibilité aux études universitaires a très peu à voir avec la hauteur des droits de scolarité?
  • Vous croyez à la liberté de choix des parents et à la valeur ajoutée des écoles privées dans l’offre éducative du Québec?
  • Vous avez une préoccupation sincère pour le décrochage scolaire (particulièrement celui des garçons) et les taux d’abandon aux programmes collégiaux et universitaires?
  • Vous ne comprenez pas l’obsession de certains nationalistes entourant l’apprentissage de l’anglais et leur projet d’interdire l’accès aux collèges anglophones?
  • Vous croyez que la mission des associations étudiantes doit être révisée?
  • Vous êtes contre l’adhésion obligatoire et le monopole des associations étudiantes?
  • Vous trouvez que le concept de grève étudiante est inconcevable?

Venez passer un bout de soirée avec des gens qui penent comme vous! Inscrivez-vous sur la page Facebook ou venez nous rejoindre le soir même.

Quelques invités qui témoigneront de leur passion pour l’éducation

Égide Royer, passionné de la réussite scolaire
Le Père Jean-Marc Boulé, Séminaire Saint-François et Vincent Cauchon (de CHOI RadioX)
Danick Bonnette, étudiant
Jean-François Morasse, étudiant
Laurent Proulx, étudiant
Denis Julien, économiste
Joanne Marcotte et Ian Sénéchal, cofondateurs du RLQ
 

7 réflexions sur “Un Autre Sommet?

  1. Bravo pour cette initiative. J’ai particulièrement apprécié votre « que le Qc développe une culture et une passion pour la réussite ». J’aurais coché oui à la majorité de vos 8 énoncés et surtout les 3 derniers sur les associations étudiantes et le concept de grève. Merci de votre implication.

  2. Pendant ce temps , pour liberer des places en CPE. Ils veulent envoyer les enfants de 4 ans à la maternel a temps plein!! Ce serait une catastrophe pour les garçons qui pourraient commencer à 6 ans au lieu de 5 ans. C’est prouvé que les garçons sont moins matures que les filles pour l’école .
    Je suis entièrement d’accord avec vos 8 énoncés, bravo j’y adhère .

  3. Joanne…Bravo pour l’implication en éducation, c’est plus que pressant. Quelle courage!

    Je demeure la même activiste pour l’appretissage de l’anglais pendant que le PQ veut l’écraser. Je suis enchanté que ton programme n’a pas oublié cet outil si important. Il y a une partie de la loi14 qui est vraiment inconcevable. Imaginez la discrimination complèetement à l’envers. « vous êtes bilingue… allez à la fin de la lignée ». Les francophones monolingues pour commencer. C’est révoltant!

    Et…les 70% anglophones qui se sont efforcés pour devenir bilingues…à la queue!

    Voilà un bout de cette loi 14 en toute sa splendeur:

    « Le PQ estime aussi que l’importance du bilinguisme ne doit pas pour autant devenir un facteur de discrimination. Québec compte donc interdire aux employeurs d’exiger la connaissance d’une autre langue que le français aux gens qui postulent un emploi, à moins que l’usage de cette langue ne soit nécessaire à l’exercice de la fonction en question ».

    Les anglophones travaillent très fort pour organisez un manif contre la loi 14 ,mais personne en parle dans les médias, pas facile de trouver des sympathisants. Personne est au courant.

    J’ai commencé une page avec des détails sur la manif et d’autres infos variés pour chercher du support surtout sur le côté francophone https://www.facebook.com/pages/Pour-la-D%C3%A9mocratie-et-nos-Droits-For-Democracy-and-our-Rights/463306710383727?ref=ts&fref=ts

  4. Bravo à Joanne pour ce sommet. Nous en tant que citoyens, parents, payeurs de taxes devrions être aussi représentés à ce Sommet de l’Éducation, mais il semble que nous ne soyons pas assez important pour cela.

    Bravo à ces étudiants qui veulent étudier et performer à un haut niveau. Bravo aux parents qui encouragent ces jeunes et de même aux citoyens qui y adhère aussi.

  5. « Renee Edwardh dit: 24 janvier 2013 à 23:26
    Joanne…Bravo pour l’implication en éducation, c’est plus que pressant. Quelle courage!
    Je demeure la même activiste pour l’appretissage de l’anglais pendant que le PQ veut l’écraser. »

    À vrai dire, j’adore consulter le blogue de JM et lire les commentaires de la canadienne RHE sur la langue, tout comme sur Pauline.

    Voyez ici, par exemple… Elle dit que le PQ veut écraser l’anglais. Pendant qu’elle le fait disparaître.

    En écrivant son commentaire en français, au lieu de l’anglais. Très rigolo !…

    CH

  6. Christian..Nous parlions de l’apprentissage de la langue anglaise pour l’éducation de nos petits québecois…..what is so rigolo? I do not catch the humeur! Don’t be inquiète, I do mon meilleur

    Un américain vient de commencer une pétition sur l’Internet. Probablement un anglo qui nous a quitté avec les autres 300,000 depuis 1961 (Stats Qc). Je ne vois rien de rigolo là dedans. Continuons, nous les remplaçerons avec des immigrés qui parlent français mais n »ont pas du tout nos valeurs. Nous regretterons nos methodes de protèger le français un jour, très amerement.

    L’américain affiche ce commentaire avec la petition: « The Anglo culture has a three hundred years history in the Canadian Province of Quebec. In an attempt to eliminate an English Language presence in Quebec, the Provincial Government has implemented a series of draconian measure designed to cleanse Quebec of any and all English influence ».

    Entre temps j’inviterais tout le monde de s’informer sur la Loi 14 qui écrase l’anglais partout ou il le peut spécialement les articles 27-41-44-46-47-48-49-50-88.0.2 et je n’ai pas encore lu l’autre moitié. Googlez CHARTE DE LA LANGUE FRANÇAISE PROJET DE LOI 14. Jai choisi le 2e sur la liste. Bienvenue au Québec, en français seulement! Trois cent ans c’est rien à effacer!

    https://www.change.org/petitions/petition-to-stop-ethnic-cleansing-in-quebec-stop-the-persecution-of-the-english-language-in-quebec

    • C’est plutôt 600,000 contribuables bien nantis et non 300,000 qui nous ont quitté depuis 1961. Continuons de nous appauvrir, prenons tout les moyens en guise protéger la langue. Brillant!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s