Un gouvernement de placotille

PaulineMaroisVous ne pourrez pas dire que je ne vous avais pas prévenus. Il y a tout près d’un an, soit le 26 mars dernier, je vous écrivais ceci dans un texte intitulé « La dame aux sommets ».

« S’il y a quelque chose que l’on doit apprécier chez Madame Marois, c’est qu’on sait très précisément à quoi on pourra s’attendre si les Québécois plaçaient le Parti québécois au pouvoir lors des prochaines élections: un retour aux sommets, aux forums et aux consultations! »

Résumons.

Il y a bien sûr, le Sommet sur l’éducation supérieur et une nouvelle consultation sur les accommodements raisonnables et la laïcité. Il y a aussi, comme le recense Mario Roy, « le forum sur les redevances minières, une commission sur le prix unique du livre, un groupe de travail sur les coopératives de santé et un autre sur la philanthropie culturelle… »

Autant de tables où y brille par son absence le contribuable et qui résultent en ce qu’on appellera des « choix de société ».

Une consultation sur les accommodements raisonnables. Vous imaginez ? N’oublions pas non plus les consultations sur le projet de loi 14 qui modifie la Charte de la langue française.

Que de plaisirs en perspective !

Bref, pendant que Maman Caillou essaie de démêler les concepts de gel et d’indexation et tente de calmer les plus turbulents de ses enfants, ce gouvernement de placotille continue de nous administrer la comptine souverainiste et l’histoire du méchant fédéral qui veut manger le pauvre petit Québécois.

On peut-tu juste leur rappeler que ce qui ne va pas très bien au Québec relève entièrement des compétences provinciales, s.v.p.?

8 réflexions sur “Un gouvernement de placotille

  1. J’ai l’impression que cette manie d’organiser des consultations si forte au PQ n’est peut-être rien d’autre qu’un moyen pour donner un semblant de « démocratie » en tentant de créer au sein du peuple l’impression qu’il prend part au processus décisionnel alors que ce n’est pas le cas : le PQ sait d’avance les mesures qu’il va prendre et le rapport de la consultation va finir sur une tablette poussiéreuse!

  2. « ce gouvernement de placotille continue de nous administrer la comptine souverainiste et l’histoire du méchant fédéral qui veut manger le pauvre petit Québécois. »

    C’est le moteur de la séparation depuis Jacques Parizeau. Si socialiste était-il, le projet de René Lévesque proposait qqch de concret

  3. @ lemoutongris
    René Lévesque proposait quelque chose de concret dites- vous?

    Une proposition demeure une proposition quand elle est utopique. La séparation ne se concrétisera jamais. Et si par malheur je me trompe, le Québec va en sortir enclavé, diminué. Ce sera la faillite d’un grand peuple, trahi par ses caribous rêveurs. La victoire de gens aussi inconséquents que les batteurs de casseroles. Voyez-vous l’espèce de similitude?

    Les Québécois séparatistes sont des gens,qui veulent le beurre, l’argent du beurre et la vache à lait.

    Mon âge ne m’assure pas la sagesse, mais une bonne expérience de la vie. Il ne faut jamais prendre des vessies pour des lanternes.

    La façon de gouverner de madame Marois est à
    l’image de ce que nous aurions comme chef d’État dans un pays séparé. J’avance d’un pas pour en reculer de trois jusqu’à la chute finale.

  4. J’ai comme la désagréable impression qu’à chaque fois que le P.Q. s’est retrouvé au pouvoir bien malgré moi,le Québec régresse économiquement et devient de plus en plus dépendant de la péréquation. Si Guy. A Lepage c’est tout le monde en parle.Alors le P.Q.lui c’est Parle parle, jase jase, chiale chiale.

  5. J’aime bien le bout où Joanne parle des fameux « choix de sociétés » mais qu’au final, le simple contribuable est jamais appelé à donner son opinion et si on l’invitait aux réfléctions, son opinion serait sans doute ignorée face aux soi-disante « hautes sommités » qui siègent toujours et seulement à ces consultations.

  6. Moi, je suis au bout de mon rouleau avec ce gouvernement de pacotille. Avance, recule, avance, recule, donne aux étudiants, prends aux contribuables, ne consulte jamais ceux et celles qui devraient être consulté(e)s. Chiale constament contre le fédéral, nous ment constament, fait reculer le Québec, et nous conduit tout droit à un désatre financier au point ou le Terre Neuve, le Nouveau Brunswick, la Nouvelle Écosse sont beaucoup plus riches que nous. Nous somme la Province la plus pauvre du Canada.

    Il faut se dérasser de ce Gouvernement et cela au plus vite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s