La gratuité universitaire réaliste : Si Parizeau le dit…

DiplomeConversation le fun à l’émission Franchement Martineau de ce midi et à laquelle j’ai participé. Le sujet: la gratuité est-elle réaliste? Pas de farce. On en est rendu là. Il n’y a rien de trop beau au Royaume enchanté et au pays de la pensée magique.

Est-ce qu’il a été démontré que:

  • La gratuité augmenterait les taux de diplomation ?
  • La gratuité assure une meilleure qualité de l’enseignement ?
  • La gratuité augmente l’accessibilité ?
  • La gratuité permet davantage l’accès aux étudiants de milieux plus défavorisés?

La réponse à toutes ces questions est « NON ». Mais c’est pas grave. Jacques Parizeau trouve que ce serait réaliste et… ben, c’est Jacques Parizeau.

Et puis, on devrait être à la veille de voir sortir le fiscaliste Luc Godbout et l’économiste révolutionnaire tranquille Pierre Fortin pour nous démontrer que la gratuité, c’est rentable pour le gouvernement. (Référence ici à leur étude qui concluait que les garderies à 7$ étaient rentables pour le gouvernement…- Rires en canne ici)

Mais tant qu’à débattre, rêver, placotiller, argumenter, imaginer, ben rêvons. Je le sais. Ça ne donnera rien mais c’est le fun et au Québec, c’est ça qui compte. Alors, on y va?

On le sait. La Finlande est là où on valorise le plus l’éducation. Martineau suggérait ce midi qu’on s’en inspire. Bien. Le bug, nous dit-il, c’est que l’université, en Finlande, ce n’est pas pour tout le monde. On ne verra pas en Finlande, la prétention absolument saugrenue que l’université doive être accessible pour tous. Un slogan comme celui du ministre Duchesne « L’enseignement supérieur pour tous », ça n’existerait pas.

Au contraire, si l’université est gratuite, les programmes universitaires sont tout de même contingentés. N’y entre pas qui veut. Au Québec, on observe l’inverse. On veut une « université pour tous ».

Super bonne idée, donc, cette idée ce contingentement de programmes. Considérant le fait que seulement 53% des étudiants au baccalauréat à l’université obtiennent leur diplôme EN 5 ANS!!!, il ne serait pas abusif de penser qu’il y a un laisser-aller et un gaspillage de ce côté-là, non? Il me semble qu’il y a là la preuve que l’université n’EST PAS pour tous et que plus encore, il n’est même pas souhaitable qu’elle le soit.

On dit que l’être humain répond à un ensemble d’incitatifs. Il en est de même des administrations publiques, des chefs d’entreprise et des étudiants eux-mêmes. Voici donc une proposition. Laissons les universités décider de la hauteur de leurs droits de scolarité et rendons le financement public conditionnel à l’obtention du diplôme. Ça changerait le portrait ça, hein?

Tout à coup:

– Ce n’est pas le nombre d’étudiants qui compte mais la qualité des étudiants
– Ce n’est pas le nombre de programmes qui compte mais la qualité de l’enseignement parce que les étudiants choisiront les meilleures universités et celles qui sauront leur ouvrir les portes du marché du travail ou de la recherche poussée
– Il n’y aurait plus de problèmes d’universités satellites parce que le financement ne serait plus par tête de pipe.
– Il n’y aurait plus de déficits dans l’entretien des infrastructures parce que l’utilisation des locaux serait optimale.
– Il n’y aurait plus de problèmes de trop grosses salles de cours et non plus de chargés de cours parce que la grandeur des classes serait raisonnable.

Bref, ce qui serait payant pour les universités, ce ne serait plus le nombre d’étudiants mais le nombre de diplômés.

Pas pire ça, hein? Non. Beaucoup trop révolutionnaire, je le sais bien. Et puis, Parizeau l’a dit. La gratuité, c’est réaliste…

P.S. Joseph Facal: Parizeau qui contredit Parizeau. Comique.

9 réflexions sur “La gratuité universitaire réaliste : Si Parizeau le dit…

  1. Si c’est ce que le peuple veut et la preuve c’est que mme Marois est très populaire dans les sondages,faites le mais ce sera sans moi croyez moi. Les ventes d’actifs sont près d’etre complétés.

  2. Ha! Ha! M Parizeau a un égo plus gros que la planète il faut être totallement naif de penser qu’il ne fait pas par expres pour tout bousiller et faire du trouble. Un bizarre de bonhomme.

    Il est peut être economiste mais il semble ne plus se souvenir des bonnes règles pour une économie saine. My message to him: « M. Parizeau  » on ne dépense pas l’argent que l’on a pas »! Ça me fait rire lorsque les journalistes disent qu’ils ont tous tellement de respect pour lui…quoi????

  3. Parizeau (le Maître) est encore de retour ? Pourquoi ne reste t’il pas assis au fond de sa cave à vin en France à se  »paqueter » la fraise au lieu de déconner comme il le fait….Pauvre bonhomme.

  4. Je partage entièrement votre article. Monsieur Parizeau serait-il devenu un grand-papa gâteux? Excusez, je voulais dire gâteau? Les enfants, même ceux de l’université, aiment beaucoup ça du bon gateau (gratisse); mais ce n’est pas bon pour la diète.

  5. À ce que je sache il n’a jamais dit qu’il ne devrait pas y avoir un plus grand contingentement…Mais bon de toute façon, Marcotte le dit c’est sur qu’elle a raison, Elle a la vérité absolue, tout le monde le sait. (Rires en canne ici). (Rires en canne ici aussi ) (Rires en canne ici aussi )

  6. Personnellement, je crois que Parizeau ne croit une seconde à sa propre affirmation et qu’il a lancé ce pavé dans la mare péquiste seulement pour nuire à Pauline Marois qui l’a bien cherché en racollant scandaleusement et démagogiquement les étudiants.

  7. Parizeau ne se colle pas démagogiquement à ON?.. Mais non, mais non.. Machiavélique cet homme? Jamais au grand jamais.. Après s’être servi de René Levesque, il l’a désavoué.. Et après on l’a vu se rendre prier sur sa tombe!!

    Ce bourgeois prétentieux, ne considère-t-il pas les étudiants de l’Assé à sa hauteur d’homme davantage que ce n’est le cas pour les jeunes députés péquistes?

    Le racollage, Parizeau lui y connaît pas ça… Comment peut-on être aveuglé à ce point?

    « Tassez-le mon oncle » il est plus que temps.. Le fossoyeur de la souveraineté n’était pas celui que Lisée visait…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s