Boston: Le second défilé

chandelleAinsi, le marathon de Boston se termine non pas au fil d’arrivée des marathoniens mais plutôt par le défilé des officiers de sécurité qui se font applaudir par la population qui lui est reconnaissante. Là-bas, on respecte la loi et l’ordre. Là-bas, la population appuie ses forces de l’ordre et avait même décidé de respecter volontairement la consigne d’éviter les déplacements et d’attendre patiemment la résolution de la recherche des suspects avant de vaquer à ses occupations habituelles.

Certains auront critiqué les mesures extrêmes mises en place pour retrouver les deux suspects. Certains auront même insinué que les restrictions à la vie habituelle auront « brimé » certaines libertés. Je ne suis pas de ceux-là. Pendant plusieurs jours, la vie des Bostoniens et des environs aura été suspendue et une extraordinaire énergie aura été investie pour suivre et capturer les présumés coupables. Et à mon avis, c’est ce qu’il fallait faire.

Parce qu’au-delà du fait de trouver ces fanatiques, les Américains se devaient de lancer un message. Comme l’exprime « Happy Gilmore » plus bas: Nobody fucks with Boston! Après tout, cette ville a une histoire. N’est-elle pas à la source de la révolution qui a mené à l’indépendance des États-Unis d’Amérique?

Boston

Il nous reste à souhaiter que ceci apportera un tout petit peu de réconfort aux victimes de ces actes terroristes, aux parents, enfants, frères et soeurs qui devront se dessiner un nouveau parcours de vie et surmonter le choc et l’horreur. Que leur communauté leur vienne en aide et que le reste de leur vie leur soit clémente. Qu’ils puissent trouver réconfort et consolation dans le fait que justice sera rendue.

Alors, ce soir, je suis une Bostonienne. Du moins en esprit.

Parce que quand je prends connaissance de ce qui se dit chez-moi, j’avoue que ce n’est pas très inspirant. (Voir ici ce qu’a trouvé Antagoniste)

Anarchopanda

Et dire que ce gars-là enseigne la philosophie à nos jeunes au cégep de Maisonneuve… Comme cela explique beaucoup de choses. Soupir…

24 réflexions sur “Boston: Le second défilé

  1. Totalement d’accord avec les propos de Joanne Marcotte sur la force et détermination de tout Boston pour la justice . Don’t fuck with Boston…I wish we could say the same …unfortunately anybody can fuck anybody here…Anarchy, thrashing rights, name it we’ve got it!

  2. Votre article reflète totalement ma pensée. Bravo d’avoir su trouver les mots pour dépeindre intelligeamment un événement qui éveille autant d’émotions,

  3. On peut reprocher ce qu’on voudra aux Américains, pour ma part je crois que nous pourrions nous inspirer un peu de leur patriotisme et de leur sens du collectif, de leur solidarité à toute épreuve quand le malheur frappe.

    Une des choses qui les distingue de nous, c’est le respect qu’ils ont conservé pour leurs institutions, dont la vaste majorité d’entre eux ne doute pas qu’elles sont des outils au service du bien commun. Nous ne croyons pas ça ici, et nous avons malheureusement raison de ne pas le croire.

  4. @ Renee Houde Edwardh:

    Lu sur un « t-shirt » (un gaminet pour ne pas me faire envahir par la Gestapo québécoise de la langue):

    I don’t need sex. The government fucks me every day!!!

  5. N’oubliez pas que pendant ce temps, au Québec, notre go-goche veut abroger le règlement P-6 pour leur permettre de saccager le centre-ville en toute liberté!!!

    Host.. qu’on est morons!

  6. Si ces terroristes avaient porté des masques, comme le veut la gauche Montréalaise, le FBI n’aurait pu les identifier.

  7. La nécessité est toujours évoquée pour réduire les droits des individus, et la tendance chez nos voisins du sud est très claire en la matière. L’état continue à habituer tranquillement à réduire les libertés et à augmenter la présence d’une police de plus en plus militarisée, de plus en plus de points de contrôles, et de plus en plus de pouvoirs exécutifs centralisés. De soit, la capture rapide des coupables est bonne, mais cela n’est qu’une étape dans la route vers la servitude..

    • Pierre Yves – Vous dites par rapport à la chasse aux terroristes:  » cela n’est qu’une étape dans la route vers la servitude..Euh?

      Personnellement, je crois que les petits terroristes vont y penser deux fois avant de concocter des bombes pour se défouler et s’attaquer à n’importe qui. Les islamistes ne sont pas tous des terroristes mais presque tout les terroristes sont des islamistes. En tuant ils intimident sèeme la peur et ils gagnent.

      J’étais contente de voir la fin à Boston et j’applaudie tout le travail qui a été fait pour parvenir à attraper ces sans concsience. Avant de diaboliser les USA, souvenez vous que suivant une attaque terroriste au Canada, les Americains seraient là pour nous aider.

    • Dans les dernières années, le gouvernement américain a passé plusieurs lois et réglements donnant des pouvoirs impériaux au Président, incluant entre autre, le droit d’ordonner l’assassinat d’un citoyen de leur pays s’il est jugé bon de le faire par le président et ses conseillers. Le dossier contre cet individu peut être gardé secret, même du Congrès, qui est en théorie l’autorité finale du pays. Cette capacité a été confirmée récemment par l’Attorney General Eric Holder. De plus, grâce au NDAA du Décembre 2011, le Président peut détenir sans procèset sans mandat judiciaire, et de durée indéterminée, quelquonque individu qui est jugé comme représentant une menace. Vous pouvez me dire que je les diabolise en énoncant ces faits, mais je n’en suis pas responsable.

      Si ces deux individus ont bel et bien commis ce crime (et je crois que oui – ils était bien armés lorsque trouvés!), et bien je souhaite qu’ils payent cher pour leur crime. Et vous me direz que vu qu’ils étaient effectivement une menace, toutes ces nouvelles règles n’ont pas nuit à la liberté des gens. Et moi de vous dire: la porte est ouverte, et maintenant il reste plus à un leader malveillant de lentement modifier la définition de ce qu’est une menace.

  8. Et dire que ce gars-là enseigne la philosophie à nos jeunes au cégep de Maisonneuve… Comme cela explique beaucoup de choses. Soupir…

    Vous êtes bien indulgente de ne faire que soupirer. Moi, je le mettrais à la porte et je l’enverrais lire les sourates haineuses du Coran envers lui, un infidèle et les infidèles en général – juifs et chrétiens – et les méditer! Sans salaire bien sûr. Dire que cet idiot se promenait avec le dessin de Ian Lafrenière avec une balle dans la tête. C’est de l’incitation à la haine!

  9. Pierre-Yves St-Onge
    Si ces deux individus ont bel et bien commis ce crime (et je crois que oui – etc……

    Vous en doutiez encore après tout ce qui s’est dit. On dirait que vous vous croyez meilleur que le FBI, ma foi!!!???

    • Bonjour Gigi – Je ne suis pas certain de ce que vous comprennez de la phrase « je crois que oui ». Je vais essayer de l’écrire de façon différente pour votre bénéfice.

      Je crois que ces deux individus ont bien commis ce crime (ils ont été découverts bien armés après tout), et je souhaite qu’ils payent cher pour leur crime.

      Voilà, j’espère que vous êtes contente. En fait, j’ai simplement modifié la configuration de ma phrase.

    • Et pour votre information, il y a une différe entre être sceptique d’une information et se penser meilleur que celui qui la transmet. De la même façon que quelqu’un peut être climato-sceptique sans se penser un meilleur scientifique que celui qui publie un article.

      Pour votre information, dans la dernière décennie, le FBI a eu plusieurs cas documentés où il dénichent des candidats potentiels pour commettre des actes terroristes, les entraînent à les commettre et les aident à la planification, pour ensuite arrêter ceux-ci. Et en fait, il est toujours possible, même si c’est improbable, que ces deux jeunes aient fait partie d’un tel programme qui aurait mal tourné.

      Je vous suggère de lire cet article du journaliste Trevor Aaronson qui a écrit un livre sur le sujet.
      http://www.motherjones.com/politics/2013/01/terror-factory-fbi-trevor-aaronson-book

    • Pierre Yves, j’ai arrêté de lire après cette phrase du texte que vous me proposez dans vos commentaires:…. »Who this confidant was and how Nafis came to meet him remain unclear; what we know from public documents is that the man told Nafis he could introduce him to an Al Qaeda operative »…bla bla bla…Je ne crois pas tout ce que je lis. Des histoires, des suppositions….etc.

  10. C’est ce qui fait la force et la beauté de ce pays. Cette capacité qu’ils ont de s’unir afin de surmonter les pires épreuves. Qu’on fait pitié a cote de ce grand peuple.

  11. Dans le fond, si on y pense bien, les évènements du marathon de Boston ressemblent à notre « Crise d’octobre ’70 » avec attentats meurtriers, victimes totalement innocentes, illuminés inadaptés qui se croient mandatés d’une mission sociale et tout le tralala.

    Sauf qu’ici, au Québec, il y a eu en plus un meurtre de ministre québécois pure laine et au lieu d’admirer le travail des autorités et la collaboration entre les forces de l’ordre de l’époque, certains séparatistes continuent de critiquer leur excellent travail et tentent d’y trouver quelque parcelle de trahison envers les Québécois.

    Posez-vous la question: et si un drame comparable à notre « Crise d’octobre » se produisait aujourd’hui???

  12. Le patriotisme comme ceux des américain, ou des britannique, ne pourra jamais exister au Quebec. Premièrement c’est un territoire, une province, une partie d’un pays qui s’appelle le Canada.

    Jamais cette province n’a été un pays avant, donc n’a pas perdu une racine profonde de ceux qui l’habitent, soit la liberté.
    Au temps de la découverte de l’Amérique par les Européens, Espagnol,Francais,Anglais, ont pris possession par la force le territoire des natifs du continent qui vivaient en tribu, eux ont perdu leur liberté.

    Puis les guerres en Europe se sont transportés ici en Amérique surtout entre la France et l’Angleterre, et ce sera l’Angleterre qui gagnera.

    Plus au Sud les britanniques d’Amérique décident de ne pas demeurer britanniques et se séparent, ils font une guerre avec l’Angleterre, et avec souffrance et mort d’hommes, gagnent cette guerre et deviennent indépendant.

    Plus tard il y aura meme une guerre civile pour amender la notion d’esclavage inscrit a la constitution , presque 1 million de victimes,qui divisera encore l’amérique meme aujourd’hui.

    Ou dans l’histoire ici il y eu le meme courage et le meme sang versé pour les libertés individuelles et collectives ?

    Ou avons-nous perdu quoique ce soit si on regarde la charte des droits et libertés canadiennes encore plus que bien d’autres pays du G-20 incluant les USA ?

    Si le Quebec avait été un pays indépendant, avait été envahi, par qui que ce soit, aurait perdu ses droits civils, individuels,collectifs, je serai le premier en avant avec mon fusil, et probablement beaucoup de ceux qui écrivent sur ce site, mais cela n’est jamais arrivé, parce que le Quebec est une province de gens qui parle une langue d’une des 2 conquerants europeens de l’époque,qui ont malheureusement perdu la guerre, aujourd’hui devenu la minorité du continent, cependant, la majorité anglaise du continent a fini a reconnaitre beaucoup de choses pour la respecter compte tenu que la minorité en question n’avait aucun droit apres 1760.

    • Vivez vous vraiment au Québec? Quels droits vous a t’on enlevé? Moi, j’ai toujours vécu dans la liberté et avec tout les droits possibles içi.

      Par contre, je remarque que le Québec ne respecte pas les droits des autres (son projet de loi 14) en guise de protéger le français, lorsque 94.4% des québecois peuvent converser en français. Hmmm…

      Plus que bizarre comme comportement. Imaginez le Québec un pays…non merci…du moins nous sommes partiellement protégé par la charte des droits du Canada…

  13. Et dire que dernièrement, un membre de notre Assemblée nationale a essayé de faire « canoniser » un de nos ex-poseurs de bombe lors du décès de celui-ci. Cela en dit beaucoup sur notre société.

  14. Nos gauchistes analyse encore le monde d’aujourd’hui avec le même schémas idéologique marxiste des années 50 ou 60. Mais nous sommes en 2013 cette grille d’analyse est obselète pour comprendre le monde d’aujourd hui.
    les gauchistes on le sais ont toputes les vertus, ils sont tellement compatissants qu’aucuns d entre eux n’a eut une pensée pour les victimes de Boston.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s