Vous l’avez « scrappé », votre projet!

scrap

Joseph Facal nous explique dans sa chronique Examen de conscience qu’il aurait dit ses quatre vérités aux indépendantistes réunis en fin de semaine dernière dans le cadre d’un congrès sur la convergence nationale.

En gros, si l’indépendance du Québec piétine, c’est en partie à cause des Québécois affligés d’une faible estime de soi, de la peur du risque, d’individualisme, de confort et d »indifférence.

Autrement dit, si la majorité des Québécois répondait « non » à un référendum portant sur la souveraineté, c’est qu’elle est affligée d’un mal, d’une pathologie, d’un refus du collectif et de la nation, de la fameuse « haine de soi », et je vous épargne la suite.

Dieu que je suis tannée d’entendre ça…

Mais est-ce qu’il ne leur vient pas à l’idée, juste quelques fois, à ces indépendantistes, que les Québécois refusent leur projet tout simplement parce qu’ils jugent qu’il ne tient pas debout? Qu’ils prennent cette décision rationnellement et en toute connaissance de cause?

Malheureusement pour les participants au projet de la convergence indépendantiste, les Québécois, contrairement à ce que ces souverainistes croient, sont loin de ne pas avoir confiance en leurs moyens. Ils sont convaincus, bien au contraire, que les défis que nous avons à relever résultent de décisions du gouvernement du Québec, et que nous avons déjà les outils pour régler les priorités des Québécois.

N’est-il pas curieux de constater cette propension des indépendantistes à qualifier les Québécois qui n’adhèrent pas à leur projet d’aliénés incurables? De gens souffrant d’une pathologie quelconque…

Oh, Facal a raison pour une chose. La peur existe: la peur d’être laissé seuls devant des dirigeants indépendantistes qui « scrapperont » encore davantage une province, son économie, ses institutions (encourager la désobéissance civile, ça vous dit quelque chose?) et le potentiel humain de ses habitants. La peur de devoir être gouvernés par des gens, des attitudes et une philosophie politique qu’ils jugent maintenant dépassée.

En effet, Facal raconte qu’il a constaté une grosse frustration contre le leadership souverainiste, une nouvelle mouture du « C’est la faute du chef; Exit le chef! » Mais multipliez ça par 100, et vous avez là une bonne mesure de la frustration d’une probable majorité de Québécois.

La vérité, c’est que vous l’avez « scrappé », votre projet. Ce que vous proposez aux Québécois, j’en suis convaincue, est très très loin de leur ressembler. S’il prend l’eau, ce n’est pas à cause des Québécois et ce n’est pas à cause de votre actuelle chef. C’est le projet lui-même qui est en cause.

Vous aurez beau vous approprier à des fins souverainistes, la fête de la St-Jean, la journée des Patriotes, les galas d’auto-congratulation artistique, le drapeau, la défense de la langue française, les nouveaux cours d’histoire, l’armée syndicale prête à se déployer par temps d’élections (les cadets provenant maintenant de la classe étudiante), et peut-être même, maintenant, les présidents de grandes sociétés d’État, il serait diablement intéressant que vous vous guérissiez de cette cécité volontaire et non accidentelle dont vousparle Facal.

Ce que les sondages révèlent peut-être, c’est que la majorité des Québécois refusent, très lucidement, la société que leur dessinerait la gauche nationaliste qui continue de vivre dans ses vapeurs d’une autre époque. C’est aussi simple que ça.

30 réflexions sur “Vous l’avez « scrappé », votre projet!

  1. Oui et pourtant, nous avons un beau pays le Canada, et combien aimerais venir y vivrent, non eux les crétins fanatiques en veulent un, et si c,est à leurs images je comprends que 70% de la population en veulent pas. quand est ce qu’ils comprendront que c,est non viable, pas seulement monétaire ment mais comme peuple, nous sommes canadiens qu’on se le disent.

    • Quasi 300 ans depuis le Traite de Paris ou la France a troquer le Quebec pour la Guadeloupe a l’Empire Britannique. (LOL) Le deal est fait. Accept it. Ou que les pequistes demenagent en France se plaindrent. Marois se trouvera bien un autre chateau la-bas. Ou encore mieux un nouveau pied-a-terre a Obersalzberg ou Berchtesgaden ou elle pourra passer le temps a saluer son armee invisible.

  2. « Qu’ils prennent cette décision rationnellement et en toute connaissance de cause? »

    Impossible, voyons! Chacun sait que nous avons l’esprit contrôlé par un malicieux complot dirigé par Power Coporation et Radio-Canada!

  3. Toute comparaison est boiteuse mais les Québécois comprennent le hockey, donc, comme exemple: lorsqu’une équipe perd tout le temps, les joueurs blâment l’entraineur et font tout en leur pouvoir pour le faire limoger.

    Vous avez quitté le navire péquiste Monsieur Facal, lequel sombrait et vous voilà devenu un critique sur un sujet qui est totalement évacué du quotidien des Québécois. Le payeur de taxe demande un redressement des finances publiques et espère la venue de nouveaux joueurs, compétents et honnêtes, pour évacuer une fois pour toute votre fumisterie!

    Oui Monsieur Facal, séparons-nous de tous ces politiciens de carrière, incapables de gérer un si bel endroit qu’est le Québec! Vous osez nous traiter de peureux et encore une fois nous proposer votre religion Péquiste, drapés dans notre Fleur de Lys. Vous souhaiteriez l’imposition de muselières à tous ceux qui ne partagent pas votre philosophie méprisante et socialisante, dont la majorité des Québécois se sont prononcés deux fois sans jamais frapper sur des policiers et des caserolles! C’est ce qui s’appelle la DÉMOCRATIE…

  4. Je rêve d’un beau grand pays avec a sa tête cette grande dame qu’on surnomme affectueusement Pauline. Nous aurions aussi un beau grand drapeau orné de fleur de lys et de casseroles. Nos grands artistes composeraient des chansons du genre mon pays ce n’est pas un pays c’est Pauline… Bon assez le niaisage. J’aimerais dire a Facal pis aux autres timbrés, que j’ai une bonne estime de moi, que j’aime le gout du risque, que je suis loin d’être individualiste, que j’apprécie sans gêne mon confort que je mérite et que j’ai a coeur la réussite du Quebec. Et j’ajouterais aussi, que je suis sain d’esprit. Alors votre projet d’indépendance, mettez vous le ou je pense, bande de tarés! On veut rien savoir tabarnak! C’est tu dur a comprendre?

  5. Pas necéssaire de trouver la grosse psychologie pour voir les faiblesses du projet souverainistes. Pour utiliser un anglicisme: its all about the money. Québec recoit des miilliards du Canada anglais et il faut travailler ensemble (à l’intérieur et avec le Canada) dans ce monde de globalisation pour faire de l’argent (donc, et être plus a droite), ce que le projet des gauchistes n’est pas.

  6. Le problème du PQ est de prendre la population pour des imbéciles. Pour comprendre les finances publiques,on a pas besoin d’un doctorat, juste faire un budget personnel ou familial. Tu ne peux pas dépenser pendant 40 ans l’argent que tu n’as pas. Le PQ l’a fait et il a laissé les libéraux le faire aussi.
    Maintenant que les cartes de crédit sont pleines, il faut couper dans les dépenses pour ne pas tout perdre, comme en Grêce et maintenant en France. Les péteux de broue qui prêchaient que les limites sont juste dans ton cerveau, font maintenant face à la réalité qui est en dehors de leurs cerveaux.
    L’alliance indépendantiste, pour que les étudiants prennent la rue, leur a promis l’université gratuite, La gogauche veut socialiser les coûts de la formation et privatiser les profits, soient les hauts salaires aux diplômés. N’importe quel électeur peut voir ça, sauf les péquistes, les centrales syndicales, Qs et leurs alliés.
    Il n’y a plus de broue à péter.

  7. Oui ils ont raté le projet. Mais on continue de nous l’enfoncer dans la gorge. Nous avons un pays. Des gens rêvent de venir dans notre pays. Hier l’article de M. Girard dans le journal a probablement pèté la baloune de plusieurs. En se basant sur des statistiques Canadiennes et Québécoises, le Québec reçoit plus d’argent qu’il en envoit. Ils reçoivent 19 milliards de plus que ce qu’ils envoient. Alors la prochaine fois qu’ils nous diront qu’on serait plus riche si on était un pays, j’aimerais qu’ils se gardent une petite gêne parce que c’est faux.

  8. Voici, je crois, la principale raison pour laquelle les Québécois refusent d’entrer dans leur cage à homards:

    http://news.gc.ca/web/article-fra.do?nid=745629

    EXTRAIT: « Les Canadiens savent qu’ils vivent dans un pays remarquable, a déclaré le ministre Fast. C’est la troisième année consécutive que l’OCDE confirme cette réalité pour le reste du monde. Notre gouvernement met l’accent sur la création d’emplois et la stimulation de la croissance au moyen de son Plan d’action économique et de ses mesures et réalisations dans le domaine commercial, contribuant ainsi à faire du Canada l’envie du reste du monde. »

    Il existe également une multitude d’autres raisons (dont le gouvernement actuel de Pauline Marois!!!) mais la peur est le début de la sagesse et le Parti québécois fait peur…

    • Est-ce que nos medias gauchiste en ont parlés de ce classement? Surement pas! Quand c’est le temps de bien faire paraitre Harper, on cache la nouvelle!

    • Et en regardant les critères d’évaluation de ce classement, je ne peux que constater que le Canada aurait eu un score encore meilleur si ce n’était du Québec… c’est pour dire!

  9. François 1
    «Il existe également une multitude d’autres raisons (dont le gouvernement actuel de Pauline Marois!!!) mais la peur est le début de la sagesse et le Parti québécois fait peur…»

    Très bien dit!

  10. Dan St-Hilaire dit:
    29 mai 2013 à 16:53
    «Est-ce que nos medias gauchiste en ont parlés de ce classement? Surement pas! Quand c’est le temps de bien faire paraitre Harper, on cache la nouvelle!»

    Exact!!!!

    • Quand j,entends L’ancien premier,Parizeau dire que le Québec n’est pas surendetté,C’est comme dire a un citoyen, Achète toi une maison de 1,000,000$ une bâtisse d’affaire de 2,000,000$, C’est pas grave si t’es pas capable de faire les paiements tu as des actifs pour compenser. Ce qu’il ne dis pas c’est qu’aucun banquier ne va te prêter cet argent sur une incapacité de remboursement. Comment un ancien dirigeant de cette province peut-il dire a sa pauline:Pas de déficit zéro on est riche on a des actifs. les paiements annuels,juste:
      10,000,000,000$ c,est ti assez fort comme dirait mon grand-père.

  11. Robert Lévesque, littéraire, déclare: « Je vous avouerai que ce que ce qui m’intrigue le plus, c’est qu’il y ait encore des jeunes dans les rangs de la » gérontologie » nationaliste.

    « Ce mouvement ancestral, agité un temps avec intelligence par René Levesque et soutenu par la jeunesse folle des années 1960 et 1970 est depuis lors revenu à sa vraie nature. »

    « Gilles Duceppe aura beau parler de nationalisme civique, c’est une notion qui ne passera pas l’hiver. Le nationalisme est ici en son cœur même d’une nature ethnocentrique, revancharde et exclusive. »

    Le nous exclusif est en effet de retour dans la société québécoise. Le retour du refoulé et le bourrage de crâne, c’est reparti.

    Les exaltés de la mémoire projettent leur pathologie sur l’ensemble des Québécois.

    Se réclamer de Lionel Groulx en amont de Charles Maurras et de Maurice Barrès et en aval d’Yves Michaud et de Serge Cantin, faut-il être décroché pas à peu près du Québec moderne?

    La famille de Joseph Facal a fui la dictature, Il ne cesse de vomir sa terre d’acuueil, le Canada. Je trouve inacceptable le mépris qu’il affiche envers les Québécois. Honte à lui!

  12. C’est curieux comment la « FAIBLE ESTIME DE SOI » peut etre synonyme d’un option ou de l’autre.
    La faible estime de soi fait rever a se séparer plutot que de fairte face a la réalité, et surtout d’accepter que cette réalité est différente de ce que l’on reve ou imagine.

    Quand aux politiques québécoises, au lieu de se tourner vers le gaz de schiste, comme l’on fait les USA et sont redevenus indépendants de l’exportation de pétrole , et surtout ont créé de la richesse, ils en avaient bien besoin apres le « CRASH » de 2008, et tout ca sans trop de gachis environnemental, comme le prétendre tant les nationalistes.

    L’électricité était une bonne idée dans les annees 60, a ce prix la aujourd’hui nous ne pourrions pas développer ces ressources, et nous ne serions producteurs de rien.

    Par contre l’électricité devrait servir a notre développement encore plus que maintenant, pour les mines entre autres, nous ne sommes que a peine 1% de la production mondiale, alors essayons de nous distinguer ?

    Mais non, au lieu de cela essayons de faire chier les compagnies minieres, qui devant le gros 1% iront du coté de leur autres investissements plus attrayants.

    Tous les travailleurs au Québec touchés par cela sont presque 300,000 direct et indirtect, et gagne plus de 100K par année, ils paient de l’impot comme aucun autre secteur…le PQ crachent aussi sur ceux-là.

    Le pétrole aujourd’hui en 2013, ici, est accessible en investissement, et ne le sera plus dans 20 ans, il dormira atout jamais dans le sol, et nous nous serons appauvris encore plus, en nous isolant a queter un cheque de WELFARE canadien, et a rever en meme temps de s’en séparer, faible estime vous dites?

    Les separatistes ont fait la promotion d’un pays qui n’est en fait qu’une partie d’un pays, et l’autre partie dont il a désespérément besoin pour que le reste tiennent en place.

    Alors sortons quelques fantomes d’occasion pour effrayer les gens ignorants qu’ils vont perdre leur langue…a propos si cela était vrai, cela pourrait etre aussi le mandarin, le créole, l’arabe qui serait la langue a prendre la place ?

  13. le seul avantage de la petite province toute seule est le fait que peu de banquiers t’auraient prêté le cash pour t’endetter (sinon à des taux plus élevés) sans implicitement le « backing » de la banque centrale du Canada – comme la Grèce – elle pouvait emprunter avant d’entrer dans l’Euro mais à 15% et elle a fait défaut de paiement 5 fois dans son histoire récente – après dans l’Euro on lui a passé de l’argent en sachant très bien que tout ça serait « backé » par l’Allemagne et … bien ils avaient raison – mais là ils sont dans le trou de 350 milliards avec le l’huile d’olive et du tourisme – mais sûrement que Parizeau y verrait là des actifs…la sécession fait du sens si c’est pour plus de liberté pas pour vivre dans un paradis communiste…

  14. @Paul
    Couilles ou pas…ce sera la guerre civile le lendemain puisque jamais le vote populaire ne sera 90% en faveur de la séparation, (encore faut-il poser la question directement), la division enflammera les plus pacifiques qui ne lacheront pas prise avant de sentir leur option triompher…

    Quelle naiveté que de penser le contraire…

  15. Savez-vous pourquoi votre projet d’indépendance ne pogne pas? C’est parce que tout ce que vous aurez réussit à faire du pouvoir, que nous vous avons confier aura été de détruire la métropole et de nous priver de notre liberté de choisir. Sous vos beau habit de souverainistes se cache des liberticides.

  16. La haine de soi? Un parti pour l’euthanasie, les piqueries, le multiculturalisme et le ratatinement de l’économie du Québec? Ils devraient se regarder!

  17. Ah oui, en plus il semble que les péquistes/carrés rouges vont s’approprier les Francofolies cette année avec un discours d’ouverture de l’archange Gabriel N-D.

  18. Nous en somme rendu la, avec toute les informations que nous avont maintenant ce gouvernement de mm Marois nous fait aller au toilet Et plusieurs d’entre nous vont continuer jusqu’a en voir pardessus la tete de cette ME——- la

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s