Tarifs d’Hydro et l’éolien

EolienCoutVous vous souvenez du merveilleux projet de la Gaspésia de Bernard Landry? Quand je lis la documentation du site de la pétition Que du vent, c’est l’idée qui me vient en tête.  La filière éolienne deviendra-t-elle la nouvelle Gaspésia du PQ?

Avant d’aller plus loin, il serait toutefois injuste de ne pas rappeler que la filière éolienne a été magnifiquement lancée par le PLQ de Jean Charest, et j’ajouterais sous l’influence remarquée de Steven Guilbeault, maître-lobbyiste d’Équiterre:

« Sur le plan de l’environnement, Jean Charest aura été le champion de la lutte contre les changements climatiques. «Ici, il y a unanimité sur ce que le gouvernement a accompli», observe Steven Guilbeault, coordonnateur général adjoint à Equiterre. Un bon point: après l’abandon du projet de centrale au gaz du Suroît sous la pression populaire, le Québec deviendra un chef de file de l’énergie éolienne. » – Article de Denis Lessard du 8 septembre 2012. Cute hein?

Finalement, quand je lis davantage, je me dis que ce qu’ont préparé Adrien Pouliot et son parti est exactement ce à quoi devrait servir un parti politique: donner de l’information objective, suggérer une vision alternative et inciter la population à faire entendre sa voix auprès de ses représentants à l’Assemblée nationale.

Chapeau! Belle initiative autant sur la forme que sur le fond.

Voici, en gros, ce que j’y comprends:

  1. Le Québec est en « surplus d’électricité », expression qui signifie qu’Hydro-Québec Distribution doit revendre à perte une partie de l’énergie électrique produite au Québec. En ce qui touche la centrale au gaz de TransCanada Energy située à Bécancour, la Société va même jusqu’à payer TransCanada Energy (estimé autour des 200 à 250 millions $ par année!) pour cesser sa production d’énergie pour un certain temps!
  2. EolienHydro-Québec Distribution a des contrats d’achat d’énergie (même si ce n’est pas toujours rentable) de plusieurs types de producteurs: les mini-centrales, l’éolien, la biomasse.
  3. Parce que le coût de production des éoliennes est fort supérieur à son prix de vente, l’IEDM estime que cette industrie est subventionnée à hauteur de 695 millions $ par année! Quand on considère qu’Hydro-Québec a versé au gouvernement 997 millions de dollars en taxes et redevances en 2012, ce 695 millions $ n’est pas une mince affaire!
  4. En fait, mise à part l’énergie produite par les grandes centrales (Baie James, la Manic), les Québécois se trouvent à vendre à perte la production de son énergie. Voyez l’image ci-contre prise à partir de la note économique de l’IEDM.

Conclusion?

L’approbation des nouveaux projets de production d’électricité ne repose pas en définitive sur une analyse économique rationnelle. Hydro-Québec étant une entreprise publique dont le seul actionnaire est le gouvernement du Québec, ce dernier détermine en partie le développement des nouveaux projets, parfois en fonction d’objectifs politiques comme soutenir certaines industries ou certaines régions. Le PDG d’Hydro-Québec lui-même le reconnaît et affirme que les nouveaux projets découlant de décrets ministériels « n’avaient rien à voir avec la planification des besoins d’Hydro-Québec »

Adrien Pouliot, dans un article du Huffington Post, en rajoute:

Que ce soit sous les libéraux ou sous les péquistes (et on peut craindre que la Colation avenir Québec ne serait pas différente si elle était au pouvoir), la société d’État sert de plus en plus à financer les cadeaux politiques les plus éhontés concoctés par les politiciens pour acheter des votes ou pour financer leurs rêves.

Donald Charette, un vétéran du journalisme que j’estime beaucoup, a également fait ressortir l’aspect clientéliste de l’approche du gouvernement Marois dans un autre article intitulé Hydro, c’est trop, en plus d’expliquer en quoi la filière éolienne ne se prête plus au contexte actuel:

EolienYGreckLa politique énergétique du Québec tenait la route quand le prix du kilowatt était élevé mais la situation a changé dramatiquement. L’exploitation du marché du gaz de schiste a fait tomber le prix du gaz naturel, ce qui rend l’électricité moins concurrentielle dans un avenir prévisible.

Soulignons que les 5 comtés, à l’est de la péninsule, ont voté pour le PQ qui leur a fait bien des promesses.

Québec se retrouve aussi en pleine contradiction: il a annulé tous les projets de minicentrales, pour des motifs de surplus énergétiques et de non-rentabilité, mais maintenu le seul, Val-Jalbert, situé dans une région «bleue»à souhait. Le PQ s’est fait élire sur des promesses de baisses d’impôt (impôt-santé) et un gel des tarifs (le bloc patrimonial par exemple) mais, un an plus tard, la facture continue d’augmenter.

Voilà donc l’état de notre démocratie (alors ne me parlez plus de « bien commun », voulez-vous?). Pour le reste, je vous suggère de faire un tour sur le site de l’Antagoniste et de prendre connaissance des titres que relèverait une recherche sur le mot « éolien ». Vous y trouverez entre autres que la Californie, l’État du Maine, l’Espagne, l’Allemagne et la Grande-Bretagne remettent tous en question les subventions étatiques aux énergies vertes. Peut-on espérer que le Québec se ressaisira lui aussi ou le gouvernement sera-t-il l’otage de ses lobbys et clientèles préférés?

Enfin, à un moment où le Québec doit sérieusement voir à réviser sa colonne des dépenses et ses subventions aux industries, il sera intéressant de voir ce que nous suggéreront les partis politiques québécois. Pour l’heure, le parti d’Adrien Pouliot vous suggère de participer à une pétition. Je vous suggère d’y aller et de faire oeuvre utile. Comme travailleur et payeur de taxes qui, isolément, ne peut avoir le dessus sur des lobbys aussi bien organisés que les groupes écolos, c’est ce qu’on peut faire de mieux.

Autres lectures: Les surplus d’électricité d’Hydro-Québec s’approchent du quart de notre consommation annuelle de Claude Garcia, la revue de presse sur le site du Parti conservateur du Québec,

12 réflexions sur “Tarifs d’Hydro et l’éolien

  1. Même avec un surplus d,électricité, on a fait installer des éoliennes en Gaspésie, promesse pour avoir des votes, de Pauline, et nous refilent la facture, en augmentant les tarifs, pourquoi le PLQ et le PQ sont ils allés de l’avant car dans 20 ans on devra les remplacer. On aura une augmentation de la dette incroyable, faut que l’on vote comme on a fait pour le Bloc Québécois, debarassez nous t en a jamais ils nous polluent l’esprit Dette $256 milliards,
    , ont est plus capables les voir et surtout continuer à payer pour leur ignorance et incompoetences

  2. Je suis le sujet depuis un bon bout de temps et ai publié plusieurs billets à cet égard qui vous intéresseront.
    Tapez hydro-québec ou éolien dans le moteur de recherche de mon blogue minarchiste.wordpress.com

  3. Tellement bien expliqué. Il me semble que vous êtes la seule journaliste qui creuse pour rapporter un sujet et surtout les sujets si important. Le Québec n’a vraiment pas eu son diplome en logique. Merci pour nous éclairer sur ce qui est important.

    • Que voulez vous qui nous arrive? Tous nos députés n,ont qu,une raison d’etre,leur réélection. IL se fout carément des gens sensés qui tentent de leur faire entendre raison.

  4. La social-démocratie disparaît dans les pays communistes et ici, Madame Marois nous fait accroire que l’énergie verte est la solution à notre dépendance au pétrole. C’est difficile de ne pas s’étouffer dans ce merdier politique que traverse le Québec depuis des décennies et à voir la rapidité à nous creuser un trou (déficit) lequel nous mordra les fesses dans quelques années. À ce moment là, nos politiciens se feront dorer au soleil grâce aux pensions qu’ils se sont votés et nous Québécois, gouteront aux mêmes difficultés que vivent les pays Européens. La faillite…A dieu vaux, vaches, cochons et les avantages de cette sociale démocratie qui foctionne sous respitatoire depuis trop longtemps.

  5. Ce n est qu une autre démonstration de l auto destruction du fameux modele québecois que toute la planete envie

    La loi de la sélection naturel ca vous dis quelque chose ?

  6. Dites moi pas que mon beau paysage est ruiné pour rien… Et ils en veulent toujours plus! La Gaspésie va t-elle être transformée en champ de pinouche blanche laid et sans attrait?

  7. Plus ça va et plus on s,enlise, plus la dette augmente, les éoliennes n,est qu’une décision politique pour des votes, on en a pas besoin, une autre preuve de l’incompétence du Parti Québécois, faut arrêter l’hémorragie, car plus le GVT ne réfléchis plus notre portefeuille rapetisse.
    Et si ce n’était que les Éoliennes, plusieurs autres décisions nous font descendre vers le bas. Je suis neutre politiquement, car je suis dans un comte Libéral mais réfléchissez à la prochaine élection, parce ce que l’on vit actuellement hausse taxes scolaires, électricité, gaz naturel etc, nous couteras encore près de $500.00 par année, non on n’ augmente pas les impôts, trop hypocrite on fait faire ça par d’,autres organisations, et arrêtez le robinet pour Mégantic parce que c,est encore nous qui n’allons payer les décisions émotive n’a pas sa place, quand tu veux faire rouler l’economie

  8. J’ai moi-même effectué une étude sur l’éolien que le professeur Martin Coiteux avait bien voulu rendre disponible sur son blogue avant qu’il ne quitte les HEC. Monsieur Adrien Pouliot y fait référence sur son site dans l’onglet « Les écrits » sous le titre « L’efficacité de l’éolien ». Pour ceux que ça intéresse le document pdf complet est disponible à l’adresse suivante:

    https://docs.google.com/uc?id=0Bwo_ca1AdZebSDcwcV9BOElFdEk

    Le commentaire que j’aimerais rajouter est que le Québec a du faire face à une situation à la fois sérieuse et gênante il y a quelques semaines, situation qui a été totalement ignorée à cause de l’horrible tragédie de Lac-Mégantic. On se souviendra peut-être que durant les 7 à 10 jours précédant cet horrible événement, le Québec faisait face à des pannes d’électricité majeures, affectant plusieurs centaines de milliers d’abonnés, pannes qui avaient été causées par des feux de forêt affectant à leur tour des lignes de transmission importantes.

    Une telle situation révèle dans toute sa splendeur la stupidité des politiques énergétiques du Québec. En pleine période creuse d’été, au moment où on devrait normalement nager dans les surplus d’électricité, de larges pans de la société québécoise en sont privées parce qu’on n’a plus accès à des installations de production fiables qu’on peut mettre en service lorsque nos installations hydro éloignées sont affectées; pas de Gentilly, pas de TransCanada Bécancour, pas de Suroît qu’on aurait dû construire, bref aucune installation de production cyclable qu’on peut démarrer relativement rapidement, rien que des moulins à vent qui ne produisent de l’électricité que lorsqu’ils en ont envie.

    Un de ces jours il surviendra sûrement un problème de cette nature encore plus grave et il y a aura encore plus de morts qu’à Lac-Mégantic. On regrettera alors amèrement de ne pas avoir mis ces ayatollah du climat et des gaz à effet de serre sous surveillance parentale adulte.

    • Bien dit Michel. Les fons fons nous en avons en grande quatité au Québec… ils veulent tous être des chefs et malheureusement ils y réussissent. Nous avons besoin des phares qui peuvent voir plus loin que leur nez! Ou se cache ces personnes. Qu’ils se présentent et reveillent la population,

  9. Bonjour Mme Marcotte,

    Je lisais Le Devoir (que vous ne lisez peut-être pas car peut-être trop à gauche pour vous) et je suis tombé sur la lettre de l’ingénieur Bernard Saulnier, concernant cette fameuse comparaison hydroélectricité/éolienne et un article de Bernard Sansfaçon. Cette lettre m’a rappelé cette discussion sur votre blogue. Je vous transmets donc le lien car je considère qu’il fait progresser le débat de façon intéressante:

    http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/385161/a-propos-de-choix-d-avenir

    Bonne journée
    Nicolas Bouchard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s