« Stop the press » – Lisée va parler

LiseeRetenons notre souffle. Le député de Rosemont et ministre péquiste des Affaires internationales du Québec, Jean-François Lisée, va tenir une conférence de presse ce matin à 10h pour commenter le dossier de la Charte.

Monsieur est revenu d’Afrique. Comme le souligne Lise Ravary sur son blogue, Dernier arrêt pour l’indépendance, Lisée n’était pas aux côtés de Madame Marois lorsqu’elle est allée « se faire ridiculiser en Écosse ». Il était en Inde. La semaine dernière, il n’était pas non plus présent pour son collègue Bernard Drainville au moment du dépôt d’un projet qui touchait directement à la vie montréalaise, Lisée qui pourtant, est responsable de la « région » montréalaise.

Ce matin, toutefois, après le sondage d’hier qui démontrait que les Québécois ne sont pas tant que ça entichés du projet de charte péquiste, on croit sortir les gros canons de la bouche du verbo-virtuose de l’indépendance, Jean-François Lisée, le Thomas Flanaghan du Parti québécois.

Attendez un peu là. Ça, c’est le gars qui avait affirmé sans aucune gêne « qu’un Chinois de Shanghai qui connait le français ne devrait pas être égal à un type de Bordeaux en France aux yeux des autorités de l’immigration. »

C’est le génie ou l’architecte qui est derrière la tentative de rapprocher encore davantage le PQ de la gauche de Québec solidaire de Françoise David. En 2008, il avait préparé le terrain avec son bouquin La gauche efficace.

Lisée est sans doute le stratège en chef de cette tentative échouée, de la gouvernance souverainiste (quelle belle expression!), du durcissement de la Loi 101 avec le projet 14 et maintenant, d’une 4e Charte portant sur les valeurs québécoises. Quand on regarde ça, la moyenne au bâton est pas forte forte. En fait, si on en juge aux résultats, l’histoire retiendra peut-être qu’il aura été, malgré sa grande virtuosité, le Naufrageur du Parti québécois et de son option.

Grand démagogue sur la question identitaire autant que sur le plan économique, ce néo-jovialiste du modèle québécois n’hésite pas à verser dans le populisme le plus abject. En mars 2012, il avait convaincu l’équipe rédactionnelle de la revue L’Actualité de faire un portrait de la communauté anglophone de Montréal.

Oh, la page couverture de la revue aurait pu refléter quelques données encourageantes. On y apprenait en effet, que:

  • 83% des anglo-québécois souhaitent que leurs enfants soient bilingues et
  • 81% parlent suffisamment le français pour avoir une conversation “significative” dans cette langue.
  • Mieux encore, 50% des anglophones ont un conjoint francophone, deux fois plus qu’il y a 25 ans.
  • Et puis, les deux tiers de leurs enfants ont la langue française comme langue maternelle!

Des petits bébés francophones issus de couples bilingues, c’est pas beau ça?

Mais non. Le gars qui était derrière ce publi-reportage de la cause souverainiste avait probablement convaincu L’Actualité d’afficher sur sa page couverture le titre démagogique : « Ici, on parle English ». J’ai annulé mon abonnement à L’Actualité à ce moment.

Sur la question économique, Lisée est le gars qui avait dit la chose la plus ridicule qui ait été dite au Québec. Ça se résumait à ceci:

Les Québécois font un rendement de 250% sur leurs impôts et les taxes qu’ils paient par rapport à l’Ontario, parce qu’on reçoit 17G$ de plus de services qu’en Ontario alors que ça nous coûte 7G$ de plus en impôts et taxes qu’en Ontario.

Monsieur avait décidé de faire totalement abstraction de la dette (impôts futurs) et ces milliards que nous recevons en péréquation et transferts de la fédération canadienne. Pratique. Mais complètement démagogique et faisant preuve d’une ignorance crasse.

En fait, Lisée avouait sans le reconnaître le profond état de dépendance des Québécois envers la péréquation canadienne de même que l’injustice intergénérationnelle qui colore nos finances publiques.

Lisée parle ce matin à 10h. Je vais écouter ça sans faute. J’espère que ce sera en direct. Je vais bien m’amuser.

Source de l’image: Ici

9 réflexions sur “« Stop the press » – Lisée va parler

  1. La chose la plus intéressante avec JFL, c’est qu’il est très facile de savoir quand il ment. En fait, dès que ses lèvres bougent, on sait qu’il ment.

  2. Premièrement aucune raison valable pour qu’un ministre québecois gaspille des fonds en se promenant en Inde et en Afrique pour l’amour du bon Dieu. Le Canada est là pour ça. C’est à eux de faire ces dépenses.
    Mais Lisée et les autres  »fanatiques articifiels » doivent arrêter immediatement de  »fabriquer » des crises et s’occuper de notre économie et de nos autres problèmes vraiment sérieux.
    Mettons fin à ce camouflage d’incompétence.

    • Lisée lance l’idée de charte.Pauline est d’accord et passe le flambeau a Bernard. Résultat: Bernard est dans le trouble et ne pourra pas prendre la place a pauline et pauline passera pour une raciste. Qui demeure sans problême ? Lisée la vipère qui a peinturé dans le coin les deux personnes qui lui faisait ombrage pour la direction potentielle du parti québécois. L’avenir dira si j’avais raison. Malheureusement les gens n’ont pas de mémoire et quand ça se produira je serai le seul a m’en souvenir.

    • Lettre 2
      (Discoure donné par la Dame première ministre de L’Australie don j’ai perdu son nom, qui a remplacer M. John Howard ancien Premier Ministre)

      Et si Les nôtres avaient la même approche ?
      N’aurions nous pas besoin d’un tel personnage et de telles paroles chez nous ??
      > L’Australie dit NON – Pour la 2ème fois !
      > Mme Le premier ministre Australien réitère !!
      > Cette femme devrait être nommée « Reine du monde »
      > Jamais des mots n’ont été aussi justement prononcés !
      > Il a fallut à cette femme, beaucoup de courage pour dire tout haut ce que les autres pensent tout bas.
      > Les répercussions pourraient être phénoménales mais au moins, elle n’a pas eu peur de prendre position quant à ses croyances.
      > LE MONDE A BESOIN D’UN TEL LEADER !!

      >
      > Julia Gillard – Australia
      > – Les musulmans qui veulent vivre sous la charia
      islamique ont été prié de quitter l’Australie !
      > Le gouvernement a ciblé les radicaux dans le but de
      parer les attaques terroristes potentielles.
      > Par ailleurs, Mme Gillard a irrité certains musulmans
      australiens en déclarant mercredi qu’elle
      > soutenait les agences d’espionnage qui surveillent les mosquées présentes sur le sol de la nation.
      >
      > Citation :
      > « LES IMMIGRANTS, NON AUSTRALIENS, DOIVENT S’ADAPTER. C’est à prendre ou à laisser.
      > Je suis fatiguée que cette nation s’inquiète de savoir si nous offensons certains individus ou leur culture.
      > Depuis les attaques terroristes à Bali, nous avons connu une poussée de patriotisme chez la majorité des Australiens. »
      > «Cette culture s’est développée depuis plus de deux siècles après tant de luttes, d’épreuves et de victoires par des millions d’hommes et de femmes qui ont recherché la liberté.
      > Nous parlons l’anglais et non pas l’espagnol, le libanais, l’arabe, le chinois, le japonais, le russe ou autre langage.
      Donc, si vous voulez faire partie de notre société, APPRENEZ NOTRE LANGUE !!
      > La plupart des australiens croient en Dieu. Il n’est pas question ici de « droits chrétiens » ou une
      > quelconque pression politique, c’est un FAIT parce que les chrétiens hommes et femmes, avec leurs principes Chrétiens ont fondés cette nation et c’est très clairement documenté.
      > Il est parfaitement approprié de les afficher sur les murs de nos écoles !
      > Si Dieu vous offense, je vous suggère alors d’envisager une autre partie du monde pour y vivre, car Dieu fait partie de notre culture.
      > Nous acceptons vos croyances sans vous poser de questions. Tout ce que nous vous demandons, c’est de respecter les nôtres, de vivre pacifiquement et en harmonie avec nous. »
      > Ceci est NOTRE PAYS, NOTRE TERRE, et NOTRE STYLE DE VIE et nous vous donnons l’occasion d’en profiter.
      Mais à partir du moment ou vous vous mettez à vous plaindre, à gémir
      > et à ronchonner à propos de notre drapeau, notre engagement, nos croyances chrétiennes ou notre style de vie, je vous encourage fortement à profiter d’une autre grande liberté
      Australienne : « LE DROIT DE PARTIR  »
      > Si vous n’êtes pas heureux ici et bien partez !!
      > Nous ne vous avons pas forcé à venir !
      > Vous êtes venus tout seul alors acceptez le pays qui vous a accepté, tel qu’il est !
      > Peut-être que si nous diffusons ce discours à tous les pays se trouvant dans le même genre de situation avec ses émigrés, nous trouverons le courage de faire entendre nos voix pour exprimer les mêmes vérités !!
      > Si vous êtes d’accord avec ce que le 1er ministre australien a dit, alors diffusez cet email autour de vous le plus largement possible !
      > Merci

  3. Merci Joanne, L’anglais et les Valeurs Québecoises. Quelles valeurs? Etre ethnocentrique en plus d’être une société marqué par la corruption et la collusion et l’anarchie, des manifs d’étudiants terrorisants le peuple pendant des mois, la fabrication des faits et des peurs inventées venant de nos élus…les Vendeurs de Rêves est embarassante et inacceptable. Nous avions la paix, maintenant la feu est pris dans la paille de notre société.

    Nos élus sont au courant que 49% des québecois sont analphabetes et d’une naivité incroyable, alors ils s’adressent en grande partie à eux. IIs savent qu’ils peuvent manipuler les donnés et mentir ou de simplement supprimer la vérité et que la plupart de ces gens les croieront et voteront pour eux. Certains Québecois sont sans lumiere sur la situation du Québec financierement et sont poussés a avoir peur de tout …des anglais, des ethnies, sans exagérer, c’est presqu’un secte à la Jones.

    Ce que je trouve tellement ironique et triste est que le PQ choisit mal ses moments pour frapper sur la tête des gens. Après le drame Bain qui disait que les « anglos en avaient assez », Marois lance le projet de loi 14 pour rempirer la situation. Les droits des anglophomes sont attaquer férocement. Elle aurait pu attendre un peu avant de sortir son marteau.

    Depuis 1961, plus 600,000 contribuables bien nantis ont quitté le Québec (Stats Québec) l’exodus est en cours et le Québec s’appauvrit à vue d’oeil. C’est tellement évident que Marois prend au sérieux les DÉCLARATIONS facheuses de Parizeau lors de l’échec référendaire en 1995 pour s’avancer vers un succès référendaire en chassant ceux qui votent NON! L’argent et les ethnies! Vive le Québec Vide! Capish?

  4. Et n’oubliez pas que pendant JFL nous faisais un discourt a la sauce péquiste de petite politique la commission Charbonneau se déroulais a huis clos pensez y

  5. «Sur la question économique, Lisée est le gars qui avait dit la chose la plus ridicule qui ait été dite au Québec. Ça se résumait à ceci:…»

    Je commence à être mêlée là. Dans un billet précédent vous avez dit que Jean-François Lisée était exceptionnellement brillant ou à peu près ça. Pour ma part, je trouve J-F Lisée plus machiavélique que brillant tout comme la plupart des élus du PQ, d’ailleurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s