Gouvernance Marois = gouvernance Harper?

HarperMaroisCes jours-ci, on raconte que les journalistes de la Tribune de la presse bouillonnent de frustration. Madame Première ne veut pas entendre des questions qui sortent du cadre du message du jour. Calmez vos ardeurs, chers journalistes. La ration quotidienne d’échanges avec la Chef d’État est dorénavant soigneusement mesurée, soupesée et rationnée.

Décidément, les péquistes ne pourront plus jamais reprocher quoique ce soit au méchant Stephen Harper. Vous savez, celui qui « menace » les valeurs québécoises, celui qui est anti-démocratique et qui méprise les institutions… et les médias. Celui qui gouverne le reste du Canada, zone étrangère dont nos élites souverainistes veulent tant se distinguer.

Le ton était pourtant donné au Jour Un de l’arrivée du gouvernement du Parti québécois. Si Harper semblait obséder sur les symboles et portraits de la couronne britannique, Marois y répondait en retirant le drapeau canadien de l’Assemblée nationale. On joue sur le symbolique. À la guerre comme à la guerre.

Maître du « Wedge politics » (une tactique politique qui vise à cibler des minorités pour faire plaisir à des clientèles bien précises),  Stephen Harper mise sur les communautés culturelles et ignore totalement le Québec, nous dit-on. Marois, à son tour, y va avec un « all-in » spectaculaire pour les régions où on y trouve des comtés plutôt conservateurs qui craignent la transformation de la société québécoise au profit des groupes religieux. Le porteur de signes religieux de Marois? Le chômeur de Harper.

L’histoire n’est pas, non plus, à l’abri de l’enthousiasme de l’un et de l’autre. Alors que Stephen Harper trouve important que les Canadiens se rappellent la guerre de 1812, Marois trouve que l’on ne se rappelle pas suffisamment de la Conquête, des Patriotes, vous voyez. Selon Madame, l’histoire est mal enseignée au Québec.

CHOI

Les avions de Harper? Le métro et les éoliennes de Marois. Annonce de grands projets sans source de financement ni étude. Selon la chroniqueuse Chantal Hébert, le gouvernement du Québec emprunte à la gouvernance de Stephen Harper. Elle cite l’exemple de l’utilisation de données publiques à des fins partisanes en donnant l’exemple du site de consultation: un site gouvernemental mais auquel n’a accès que le gouvernement du Parti québécois.

Harper méprise la fonction publique, on le sait bien (sic). Au Québec, on riposte en faisant fi des « experts en droit constitutionnel du ministère de la Justice qui ont émis un avis négatif confidentiel ce printemps » sur la constitutionnalité du projet de Charte du PQ? (Lire Boisvert ici) et ma chronique à MauraisLive ci-contre.

Nominations partisanes? Allons donc. N’avez-vous pas vu aujourd’hui Claudette Carbonneau à la tête de la Commission devant se pencher sur les manifestations du printemps 2012? Vous êtes capables de dire ça sans rire, vous? Moi pas. On peut également se rappeler les « Toé, tais-toi » successifs de Daniel Breton au BAPE, de Maria Mourani du Bloc auquel s’ajoute maintenant celui à la présidente du Conseil du statut de la femme, Julie Miville-Dechêne.

Le Québec distinct? Le Québec plus démocrate, plus solidaire, moins idéologique que le reste du Canada.

Allons donc. Faites-moi rire. Désormais, aucun politicien péquiste ne pourra revendiquer la distinction québécoise. Ce serait trop risible.

3 réflexions sur “Gouvernance Marois = gouvernance Harper?

  1. Un véritable gouvernement de minus actuellement en poste à Québec. Quelle désolation aussi de savoir que nos hôpitaux sont devenus un danger pour la santé, le seul fait d’y pénétrer. La mafia se terre pour le moment, notre Rambo nordique montre encore ses dents syndicaliste gauchiste et vive le Canadien de Montréal et tous les autres sports populaires qui contribuent à geler le cerveau du peuple. Une grosse bière avec ça?

    • Que c’est facile de diriger un peuple qui a 50% ne peut lire correctement. Tout ce que l’on a a faire on va a la radio et a la tivi et on fait peur au monde. MMe Marois l’avait dit durant la campagne électorale: Je vais prendre soin de vous. Elle s’occupe de son peuple c’est certain,mais comment? DÉSOLANT NOS DIRIGEANTS.

  2. Ce gouvernement de pacotille passera a l’histoire comme étant le pire parti ayant été élu. Que pouvait-on attendre de plus de la part de Marois? Tout ce qu’elle a touchée depuis son entrée en politique a été catastrophique pour le Quebec. Le plus aberrant, c’est que le jour ou elle se retirera, les médias en parleront comme une grande dame de l’histoire politique Québécoise et tout sera fait pour qu’elle ait une statue en face du Parlement! Ce jour sera misérable…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s