Les PQ « tapes »

caucusVoici ce qui aurait très bien pu se passer lors du caucus regroupant tous les députés et candidats du Parti québécois en fin de semaine.

– Bon, ça va bien, la gang. On a finalement trouvé le filon pour parler au Québec profond. On avait manqué notre coup avec la gouvernance souverainiste et la radicalisation de la Loi 101, mais là, on l’a l’affaire. Il faut continuer notre bon travail, continuer d’exciter les cordes sensibles des régions et on y est presque. C’est notre dernière chance d’avoir la majorité et de mettre le cap sur la souveraineté. Il y a urgence.

Heureusement, l’identitaire, ça marche encore. Il fallait juste réaliser que les gens ne mordent plus à l’hameçon de l’insécurité linguistique; la grande majorité, même du Québec des régions, imaginez-vous donc, veulent que leurs enfants soient bilingues! Alors, on y va avec l’islamophobie. Ça a l’air de marcher. Toi, là-bas, t’as une question?

Q: Ce serait peut-être cool si on faisait pas voir tant que ça qu’on cible les musulmanes voilées, non? Tsé, Françoise David est pas mal forte. On risque de perdre des sièges à Montréal avec ça. Et puis, la laïcité et la neutralité de l’État, ça n’a pas vraiment à voir avec le port des signes religieux de la fille de la SAAQ qui me donne mon permis de conduire, non?

– C’est vrai, mais c’est pas grave. Les Québécois sous-scolarisés font pas la différence. Le mur à mur, ça a toujours marché avec les Québécois. Ça se comprend bien. Facile à implanter. Et même si ça n’a rien à voir, il faut leur faire croire qu’un État laïc, c’est un État où les gens ne sont plus libres d’exprimer leur allégeance religieuse. Point. D’ailleurs, souvenons-nous toujours de notre base: des Québécois moins urbains, moins scolarisés, des « catholiques pure laine », des « laïcs fermés ». Ces gens-là, ils savent de quoi on parle. Alors le mot d’ordre c’est de faire croire qu’on s’en prend à toutes les religions. Ça passe mieux. Les Juifs, ils donnent pas leur place avec leurs foutus accommodements de stationnements et la vitre givrée du Y…  Tania (Longpré), tu veux dire quelque chose?

Tania: J’ai mis sur mon Facebook que je veux qu’on enlève le mot « juif » du nom de l’Hôpital juif. Ça devrait faire l’affaire.

– Bonne fille, Tania. Heureuse que tu sois candidate. Dommage que tu perdes ton blogue sur le site du Journal de Montréal mais ça t’a donné une belle visibilité.

Pour la question concernant Françoise David et Montréal, ne vous préoccupez pas trop de Montréal. Tout ce qui compte pour l’instant, c’est le Québec profond, oups! le Québec des régions. On verra plus tard pour Montréal. Et la ville de Québec, on laisse ça à la CAQ ou au PLQ. Pas de temps à perdre avec ça et leur radio-poubelle.

Q: Parlant de la CAQ, on fait quoi avec la CAQ qui tend la main. Jean Lapierre est pas mal fatigant avec ça. On fait voir qu’on est électoraliste… En fait, tout le monde dit maintenant qu’on veut pas régler quoique ce soit.

– La CAQ? Laissons-les se chicaner entre eux. Vous avez vu qu’ils n’ont même pas été foutus de sortir avec une position claire jeudi dernier. Avec raison. Il y a du monde là-dedans qui sont pour nous autres et il y a des gens qui aimeraient bien traverser du côté des libéraux demain matin. Et puis, on n’a aucun intérêt à régler quoique ce soit avec la CAQ. Il faut continuer de les ignorer. 15% dans les sondages, c’est pas fort. Ça vaut pas la peine qu’on s’en préoccupe. Côté économique, avouons qu’il n’y a pas grand différence entre notre nationalisme économique et le leur. Dommage pour Christian Dubé. Il fait un bon travail mais il sait trop bien compter pour être employable chez-nous. Ne le courtisez donc pas même si on est pas forts forts en économie. Bref, on va les laisser se chicaner entre eux pour l’instant. Anyway, si on leur donne une Charte raisonnable aujourd’hui, on n’aura plus rien à leur vendre aux élections du printemps.

Q: On fait quoi aussi avec les priorités des Québécois? Le sondage de l’Actualité, c’est pas fort fort pour la Charte ou pour la souveraineté…

– La dette, le déficit, le Québec profond n’en a rien à cirer. Tout le monde veut des programmes? On leur offre des programmes. Les vieux, ils veulent savoir qu’ils auront une place en CHSLD. Réjean (Hébert), lâche pas avec ton programme d’assurance-autonomie à 4,4 milliards. Les Québécois des régions vont acheter ça. On va leur dire que les riches vont payer pour et ça va marcher. Nos boomers, ils sont de notre bord.

Et puis, l’économie, les Québécois s’intéressent pas à ça. Il suffit de faire voir qu’on est pour l’environnement, d’annoncer de temps en temps des subventions et des nouveaux emplois, et ça va faire l’affaire. Ne vous inquiétez pas avec ça. Il nous reste juste à régler notre histoire avec les Commissions scolaires et ça va être beau.

Q: Et les retraites? Les jeunes sont sortis en fin de semaine. Ils vont vouloir des fonds de pension aussi généreux que ceux des boomers.

– Encore là, c’est de l’économie. Les gens n’y comprennent rien à rien. La CAQ s’est essayé avec sa motion: presqu’aucune couverture médiatique. Régis Labeaume aura beau ruer dans les brancards, y’a juste la gang des « X » qui sont frustrés. Agnès va nous arriver avec un document que personne ne va comprendre et qui va probablement conclure sur la formation d’un nouveau comité auquel les jeunes participeront. Ça a marché pour le financement des universités. Et puis, à côté de la Charte, ça ne fera pas long feu dans les médias.

Q: Côté médias?

– Côté médias, ça va bien. On a des alliés partout. Bock-Côté et Facal sont pour nous autres, quoiqu’on fasse. Dufour et Martineau aussi. On n’aura beau mettre des moratoires sur tout ce qui bouge, ça ne les affectera pas. À la fin, ils vont nous défendre sur des questions nationalo-identitaires. Ce sont des purs et durs dans le fond. Et puis, il faut saluer le génie de Bock-Côté tout particulièrement qui réussit à faire avaler que tout ça, c’est de la faute du multiculturalisme canadien… quand dans le fond, le premier obstacle sur notre route, c’est une Charte québécoise écrite et votée à l’unanimité par l’Assemblée nationale du Québec bien avant celle de Trudeau qui est venue quelques années plus tard.

Enfin, les Janettes, ça a été un sapré bon coup. Bravo à notre Julie. Je l’aime, elle. Les femmes qui s’en prennent à d’autres femmes, y’a rien de mieux que ça. Cré Denise et Janette! On l’a bien ri, celle-là. « Toutes des folles »…

Q: On fait quoi avec la critique cinglante de la Commission québécoise des droits de la personne, justement?

– On fait rien. On ignore.

Q: Et les sorties des 3 ex-PM du Parti québécois?

– On fait rien. On ignore. Utilisez la phrase: « Ils ont le droit de s’exprimer. On est en démocratie ». Et ne me parlez pas de  Gérard Bouchard et Charles Taylor.

Q: Et la gang du groupe des inclusifs?

– On a « consulté ». On a « écouté ». On a reçu plein de courriels.

Q: Et le PLQ? La CAQ? Le nouveau maire de Montréal Coderre? Les élites de La Presse et de l’Actualité. Pas mal tanné de Jérôme Lussier, moi là là.

– Pas grave. Y’a rien là. Nous autres, on a Jean-François Lisée.

Q: Qu’est-ce qu’on fait avec les réseaux sociaux?

– Le bordel est déjà pogné. Ça va bien de ce côté là. Les gens ne prennent même plus la peine de lire un texte. Si ça vient d’un anti-Charte, c’est qu’il est nécessairement mauvais. Une dernière question?

Q:  Ça serait pas plus simple si on faisait juste un décret pour encadrer les accommodements religieux et si on révisait nos politiques d’immigration de façon à nous éviter la venue de gens dont les cultures acceptent difficilement les valeurs d’égalité homme-femme, la neutralité de l’État et les libertés fondamentales individuelles?

Euh… Oui. ….. Mais, c’est pas ça le but. On s’est fait démasquer. Tout le monde le sait. On veut faire de la Charte notre dernière tentative de séduire le Québec profond pour la prochaine élection. On l’assume. On fonce. On lâche pas.

Alors continuons d’y aller comme on a toujours fait. Les Québécois ne sont pas compliqués. Dites-leur qu’on va « mettre nos culottes », qu’on est « envahis », que notre « identité est menacée », qu’Ottawa n’aura pas le dernier mot. Pour les gens qui se pensent intellectuels, parlez-leur du « gouvernement des juges ». Ça a l’air de les boucher, même si ce qu’on demande, c’est ni plus ni moins un autre « Gouvernement des Juges » avec Notre Charte, Nos Juges, Nos Valeurs, et Notre Pays.

Dites-leur que l’ennemi, c’est le multiculturalisme « canadian« . Prenez soin de dire « canadian » et non « canadien ». Ça fesse plus fort.

Drainville, va le plus souvent possible à Dutrizac. Ça t’aide. Il t’appuie et est de notre bord. Continue de dire que nous sommes « ouverts » avec le petit ton paternaliste que tu utilises. Ça marche bien avec les Québécois, ce ton condescendant. Ils adorent. Ça les rassure.

En terminant, je vous anonce en primeur que nos gens de communications travaillent sur notre prochain slogan. Moi, j’aimerais bien « Le P’tit Québec, c’est juste pour nous autres ».

15 réflexions sur “Les PQ « tapes »

  1. Avec vos commentaires vous n’êtes pas loin de la vérité. Quand on pense que 48% des Québécois sont analphabet fonctionnel. Faut parler et non écrire. La presse pour le P.Q. ça aide.

  2. @Yvon
    Dire que 48 % des Québécois sont des analphabètes c’est n’importe quoi! Pensez-y ! C’est dire que la moitié des gens ne savent pas lire! Soyons sérieux Monsieur Grenier!
    Il ne faut pas affirmer n’importe quoi et dénigrer notre peuple injustement malgré nos défauts comme toute autre nation!
    Bonne journée!

    • Vérifiez auprès de la Fondation pour l’Alphabétisation. 40 % des Québécois sont des illettrés fonctionnels.

  3. Quand vous êtes obligé d’imaginer des scénarios et de faire parler des gens, comme vous le faites en ce moment pour tenter de convaincre les gens, Mme Marcotte, c’est que vous êtes désespéré et que vous avez déjà perdu votre point. Un peu de maturité, quand même.

  4. Bravo! Mme Marcotte. Il est temps que les agités de l’identité que sont les Bock Côté, Martineau, Facal, Dufour soient pointés du doigt.

    Leurs dogmes nationalistes s’inspirent de plus en plus du discours raciste de Lionel Groulx..

    Le retour du refoulé! Et ils se croient porteurs de la Vérité.. Eux, ils savent ce qui est bon pour les Québécois..

    « Le Québec inclusif » s’apprête à riposter, à ne plus laisser toute la place à la désinformation..

    Un peuple qui se respecte ne peut plus accepter qu’un gouvernement minoritaire « saborde » ses institutions pour une cause idéologue qui n’a jamais réussi à convaincre la majorité..

    Si les souverainistes se comportent de façon délibérément irresponsable c’est parce que nous le tolérons.

    Ça suffit! On ne peut plus les laisser jouer ainsi l’avenir de nos enfants..

    Oui il faut dénoncer ces fossoyeurs..

  5. Sur la charte la bonne nouvelle est que le PQ a finalement montré qu’il était sérieux et à dépôser son projet de loi. Je croyais qu’il attendait après l’élection. Pour ce qui est de son adoption, je favorise un référendum populaire en cinq points pour faire approuver par la population un oui ou non à chaque point ainsi par la suite si on utilise la clause dérogatoire pour garder intact notre charte de la laicité, on le fera avec le consentement du peuple. Ce qui justifiera une telle action. Bravo au PQ d’avoir décider d’enlever le crucifix du salon bleu pour être logique avec l’idée d’imposer une laicité de l’État.

    Je pense personnellement que le multiculturalisme canadien ou québécois est l’idée d’ériger une tour de Babel au Québec. Il semble que le peuple du Québec devrait tendre vers un melting pot pour intégrer et assimiler en son sein les communautés culturelles sur la base du melting-pot américain; une langue, un État, un peuple multi-ethniques uni mais pas multiculturels.

    Cette idéologie multiculturaliste est maintenant rejeté en Europe et critiqué en Angleterre et au Pays-Bas des pays libéraux.

    Le multiculturalisme est une des armes des politically correct de ce monde pour justifier la tolérance envers des dogmes religieux intolérants et inflexibles. Que certaines femmes se disent libres de porter par elles-mêmes leurs voiles ou que hommes ou femmes s’obstinent à porter des signes religieux dans leur lieu de travail au nom de leur religion me semble la preuve de la non rationalité de certaines coutumes religieuses. A croire qu’un être suprême quelconque nous impose une certaine façon de s’habiller en son nom, je trouves cela tellement irrationnel.

    • Meme le melting pot americain permet la libre expression de sa religion en public, et ils sont des millions a parler une langue autre que l’anglais comme langue premiere – et c’est les americains qui s’efforcent a etre bilingues pour mieux ocmmuniquer avec tous plutot que de creer des « offices de la langue anglaise » pour se proteger du « danger de l’espagnol ». Apres tout, c’est les seuls anglophones dans une mer de pays latins, du sud du Chile et de l’argentine jusqu’au nord du mexique…

    • Melting-pot aux USA ? Les états du sud du pays sont déjà virtuellement bilingues, et il y a longtemps que dans certaines villes (New-York par exemple), l’on peut noter une présence de l’espagnol, un peu partout, qu’il y a des services bilingues pour l’état, les hopitaux, etc…

      Ces pourfendeurs du multiculturalisme adorent mager chinois ou indien, aller en vacances dans des pays du tiers-monde, profiter des produits bon marché, importés grace à la sueur des salariés payé 2 $ par jour, etc..

      Pour l’idée du référendum, ce ne sera surement pas le cas, car le PQ ne serait peut-être même pas capable de le gagner….Pourquoi croyez-vous donc que la PM n’a pas appelé d’élections ?

      Parce qu’elle n’aime pas le pouvoir ?

      Le PQ espère faire durer le plaisir et permettre la montée des sondages en sa faveur. Jusqu’a présent c’est un échec.

      La langue n’a plus la traction nécessaire (qui se souvient de la loi 14), la souveraineté ne fait plus recette, reste l’identitaire….

  6. Mme Marcotte je vous offre un contrat en tant que scénariste
    c’est plus vrai que nature
    « Marois » ….saison 1 !!!!
    je suis sur qu’il ne manque rien et que toute votre analyse correspond à la réalité….enfin leur réalité !!
    vivement la saison 2
    Au plaisir
    Victor

  7. Pingback: Vos préférés de 2013 | Le blogue de Joanne Marcotte

  8. Pingback: Les derniers "spins" de campagne | Le blogue de Joanne Marcotte

  9. Joanne what a sense of humour! One must have one to survice in Quebec. Tu dois monter un piece de theatre avec tout ce matériel à ropos de la politique au Québec. Ou autre livre?

  10. Pingback: Mes "pas pires" blogues de campagne | Le blogue de Joanne Marcotte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s