Relativisme culturel vs. conformité culturelle

Je reprends ici une question d’une amie Facebook suivant la lecture de la chronique de Joseph Facal de ce matin. Julie écrit:

« Voilà ce que je disais il y a quelques semaines. Peut-on encore parler de libertés individuelles lorsqu’elles servent un groupe pour en restreindre un autre? Nos libertés, leur cheval de Troie. »

MA RÉPONSE:


« Oui, Julie, on peut parler de libertés individuelles. On peut très bien lutter contre l’intégrisme et le fondamentalisme religieux JUSTEMENT pour défendre les libertés individuelles. On peut aussi craindre le relativisme « culturel » (le mot « religieux » serait plus juste) et y voir un virus qui affecte le jugement et mine de l’intérieur ce que nos sociétés libérales ont construit.

Cela dit, on peut tout faire cela en ne confondant pas l’expression d’un symbole religieux avec fondamentalisme, intégrisme et relativisme culturel.

Ce que le PQ fait actuellement N’EST PAS un combat contre le relativisme culturel. C’est un combat pour la « CONFORMITÉ CULTURELLE ». Pas la même chose. Quand on n’est pas capable de faire la différence entre le port d’une kippa et une menace pressentie d’intégrisme religieux, on donne prise à des courants aussi pires (historiquement) que ce que tu crains présentement.

Je maintiens une chose. L’interdiction du port de tous les symboles religieux mur à mur dans la fonction publique et dans les hôpitaux n’a rien à voir avec un combat contre le multiculturalisme canadien ni contre l’intégrisme religieux ni contre le fédéralisme (!). Cette interdiction n’a rien à voir non plus avec la laïcité de l’État, laïcité déjà existante.

Tout cela, ce n’est que de l’instrumentalisation du voile à des fins politiques et partisanes.

Pour le reste, renier les acquis de nos sociétés libérales sera bien la dernière chose à laquelle j’adhèrerai. Avant cela, il faudra me convaincre qu’aucune autre avenue n’est possible pour contrer les effets pervers de la mollesse de nos dirigeants qui n’osent pas régler à la source le problème (mieux choisir nos immigrants) et à qui on n’a pas appris à tout simplement dire « Non! »

Lire également Le droit de juger, mai 2013

5 réflexions sur “Relativisme culturel vs. conformité culturelle

  1. Mme Marcotte, votre texte a déjà été retiré dans le journal de Québecor. Vous n’êtes pas dans la ligne de parti de Québécor..
    La conformité culturelle du PQ…

    Sous couvert de courage politique, le gouvernement charge à fond de train avec le panache orgueilleux que lui confèrent ses ambitions électoralistes.

    Le PQ scande ad nauseam: égalité, neutralité . On s’aperçoit que gisent par terre d’autres valeurs fondamentalement québécoises et que précisent le contenu des deux autres: la liberté et la tolérance.

    La Charte est problématiquement idéologique en ce qu’elle tente de consacrer une vision du récit national bien loin de faire consensus.

    La version de la Révolution tranquille qu’elle entérine est celle d’une marche à poursuivre coûte que coûte vers un républicanisme à la française.

    Or, pour beaucoup, une charte de laïcité, cette page cruciale de notre histoire nous parle bien plus du triomphe d’une revendication d’ouverture et de liberté,

    d’une possibilité de vivre en dehors des stéréotypes ruminés par un cléricalisme perdu dans son latin ou un imaginaire passéiste du terroir.

    Ironiquement le projet de loi 60 renoue avec l’idée orgueilleuse du modèle unique pour tous. « Un air non purifié » par ce vent de libéralisme ayant provoqué naguère l’aube dorée de la fonction publique québécoise.

    Un Québec en banlieue du monde, avec ses clôtures blanches encadrant une pelouse impeccable car traitée aux pesticides d’interdits agressifs. On dirait un peuple en train de se ratatiner. (« Un air lourd de préjugés » Jonathan Guilbeaul. philosophe)

    Je n’aurais pu dire mieux!..

  2. Tous les idéologues ont de la difficulté à gérer la différence et encore plus la dissidence.
    Ici au Québec on a les « vrais québécois » et les autres dont je fais parti avec fierté.
    Jusqu’où va s’arrêter le conformisme? Probablement quand on sera tous des clones de Pauline et de Drainville. Vous voyez le portrait?

  3. Mme Marcotte, Léo-Paul Lauzon avait pondu un commentaire sur « Le courageux Régis Labeaume! ». Ce commentaire n’a pas fait long feu avant que Québécor ne le retire. Lauzon ne le prend pas..

    Les calomnies ou médisances sont acceptables chez Québécor en autant qu’elles ciblent le camp fédéraliste. Martineau pousse loin la démagogie. Pourquoi pas Lauzon?

    Sous le couvert démocratique, Québécor regroupe, depuis peu, toute une panoplie de chroniqueurs, laquelle masque un élagage de tous commentaires touchant Pauline et le PQ.

    La méthode René Angelil. Les nouvelles ou chroniques dérangeantes paraissent certes dans les JDM ou JDQ mais tard en soirée.. et sont vite retirées.

    La nomination de JM léger à la présidence du CA de la CCMM, par exemple, est passée inaperçue par l’utilisation de cette méthode. Québécor en a parlé mais n’a pas laissé traîner la nouvelle. L’honneur est sauf.

    J’ai remarqué un traitement semblable fait à certaines de vos chroniques.. A Québec, le groupe Quebecor en mène large. Je trouve tellement déplorable la langue de bois désormais utilisée par nos chroniqueurs de radios quand ils ont à traiter de certains sujets délicats qui touchent leur employeur « Quebecor »…

    La sur « exposure » des chroniqueurs de Québécor prive les Québécois d’une information complète. Que ce soit à TVA, au 98,5, au 98,1 au 93,3 les mêmes chroniqueurs scandent ad nauseam leur vision de droite, certes, mais de droite nationaliste.

    Pour faire contrepoids à la gauche universaliste de Montréal? Sûrement! Mais ce clivage ne fait que cristalliser la division entre Montréal et Québec..

    On n’avance pas on recule! Le « Mystère Québec » a été désamorcé par la stratégie géniale de Quebecor qui a su exploiter une fibre émotive présente à Québec: le retour des Nordiques…

    Vous. Éric Duhaime et Sylvain Bouchard, à mon avis, êtes parmi les rares chroniqueurs à avoir su résister à la vague québécorienne…

    Ne lâchez surtout pas!

  4. Pingback: Vos préférés de 2013 | Le blogue de Joanne Marcotte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s