Une Charte pour les régions et les moins scolarisés?

Je vais certainement me faire tirer des tomates avec un tel titre, mais ce n’est pas moi qui le dis. C’est un constat que dégage le sondeur CROP ce matin. Je cite un article de presse signé Simon Boivin:

«Ce qu’on voit, explique Youri Rivest, c’est qu’ils ont fait des gains dans la population en région et chez les gens qui sont moins scolarisés. Quand on regarde les gens qui appuient la Charte, ils ont souvent ce profil-là aussi.»  Ainsi, les appuis au parti de Pauline Marois par les Québécois qui résident dans le «reste du Québec» sont passés de 24 % en juin à 43 % en décembre. Une différence de 19 points.

Et, pendant la même période, les intentions de vote favorables au PQ chez ceux qui ont «complété des études secondaires ou moins» sont graduellement passées de 28 % à 39 %, un bond de 11 points.

À l’émission de Maurais Live ce matin, le sondeur Youri Rivest a précisé que le niveau de scolarité était même la plus juste variable permettant de prédire l’appui ou non à la Charte. En bref, moins on est scolarisé, plus on est en faveur de la Charte…

Faisons abstraction deux secondes des écarts entre les deux sondages CROP et Léger Marketing de la dernière semaine et imaginons que CROP dit vrai. Dans ce cas, il y aurait peut-être, finalement, une corrélation entre la Charte péquiste et les intentions de vote de certains Québécois: ceux qui ne côtoient absolument pas la diversité culturelle et ceux qui sont plutôt sous-scolarisés.

Est-il seulement permis de trouver ce phénomène dérangeant?

Dérangeant, certes, mais parfaitement explicable. Parce qu’il s’explique fort bien. Le message du projet péquiste est simple et sans nuance. Il a une qualité que certains apprécient: il est concret (le voile) et s’appliquera à tout le monde sans distinction.

Voilà toute la beauté de l’oeuvre: qu’elle soit compréhensible par le plus petit dénominateur commun, quitte à en oublier l’objectif initial qui était, faut-il le rappeler, d’assurer la neutralité de l’État et d’encadrer de façon serrée les demandes d’accommodements religieux.

On passera donc vite, pour ceux qui n’ont pas la pensée abstraite, sur des concepts fondamentaux tout en colorant de nos propres définitions ce que constituent, en réalité la neutralité de l’État, un symbole culturel ou un symbole religieux. Qu’importe!

On fera croire qu’il suffit de recevoir un chèque de paie du gouvernement pour être qualifié de « représentant de l’État ».

On découragera, de même, de faire l’effort de distinguer un morceau de vêtement traditionnel (hijab) d’un niqab, d’une burqa ou du tchador, symboles de l’intégrisme islamiste selon la députée libérale d’allégeance musulmane Fatima Houda-Pépin. Et puis, quant à faire, prenons-nous en donc à tous les symboles religieux. Finalement, blâmons le multiculturalisme canadien et le tour est joué (même si la Charte québécoise des droits de la personne précède celle du Canada).

Voilà donc une illustration de la piètre qualité et du manque de hauteur de nos leaders actuels. Nous voici à un moment où l’agenda politique se résume à appâter ce « bon peuple » dont on ignore les préoccupations l’année durant mais qui soudainement, aurait retrouvé tout son jugement lorsqu’il dit appuyer les mesures qui ébranleraient fondamentalement les bases mêmes de nos sociétés et valeurs libérales.

Devant cette petitesse du gouvernement actuel, le réflexe que nous devrions pourtant avoir n’est pas celui de réduire à sa plus simple expression un débat qui fragilise l’héritage de toute une civilisation. Il devrait plutôt être celui de réaliser l’importance de nous prémunir contre la peur d’un peuple qui se sent encore victime et minoritaire, un peuple que l’on continue de nourrir  à coups de préjugés envers une diversité culturelle qu’il ne côtoie même pas.

P.S. Suivant l’incapacité de nos gouvernements à équilibrer le budget et les projections dévastatrices du CIRANO cette semaine pour ce qui est des coûts de santé, on peut également s’interroger sur la capacité des Québécois à réellement saisir le véritable danger qui les guette.

12 réflexions sur “Une Charte pour les régions et les moins scolarisés?

  1. Superbe article encore une fois. Le pq est un parti de rapace. Ils ont détruit le Québec économiquement et s’apprête à le détruire socialement. Me font de plus en plus penser au parti nazi. Prêt à tout pour arriver à leur fin et ce peu importe les conséquences!

    • @Dan
      Allez vous reposer quand on compare le PQ au parti nazi c’est qu’on manque de jugement et qu’on a besoin de reposer nos neurones. Le PQ peut être accusé de bien de chose mais le comparé au nazi c’est vraiment de ne pas savoir de quoi on parle.

    • Dan…Beaucoup de gens disent ce que vous dites que le PQ ressemble à un parti nazi! Dommage que ces élus se pensent les protecteurs des Québecois tout en disloquant les « autres » qui ne sont pas PureLaine. C’est embarassant!

  2. (c’est qu’ils ont fait des gains dans la population en région et chez les gens qui sont moins scolarisés.)
    il veulent en plus contrôler le prix du livre, puisque wal mart et costco qui baissent les prix sont des corps étrangers du PQ.

  3. Mais qu’est-ce que le niveau de scolarité veut bien signifier au juste? Avoir un diplôme universitaire, on serait plus brillant et éclairé?

    Demandons cela aux cadres d’Hydro-Québec qui étaient membre de l’Ordre du Temple Solaire.

    Demandons cela à mes voisins indiens (indous), tous les deux possédant un doctorat, superstitieux à fournir d’avance leur date de départ pour leur voyage.

    Bien des plombiers français sont plus au courant de bien des choses que bien de nos universitaires, cela ne fait aucun doute. Preuve que de s’intéresser à la société, à l’actualité, c’est avant tout une question de culture et non pas du niveau de scolarité.

  4. Bonjour.: – Tebouer, commenter une pareille billevesée !
    – Comparer le PQ au régime nazi est un insulte gratuite et un illogisme
    –  » L’instruction c’est comme la boisson, il en a qui ne supporte pas ça  » –

  5. « Renee Houde Edwardh dit : 11 décembre 2013 à 22:01
    Dan…Beaucoup de gens disent ce que vous dites que le PQ ressemble à un parti nazi! Dommage que ces élus se pensent les protecteurs des Québecois tout en disloquant les « autres » qui ne sont pas PureLaine. C’est embarassant. »

    Dans le domaine de «gens disent», j’ai des collègues qui disent que le QCGN, financé par Ottawa, est un regroupement de terroristes. Voué à faire du Québec un New Brunswick 2.

    Ils disent aussi, en relisant les différents commentaires que vous laissez un peu partout, qu’il s’agit d’un profil de rhodésien blanc. Qui classe les francophones du Québec comme des nègres blanc d’Amérique.

    Donc, si le PQ ressemble à un parti de nazis, c’est peut être la seule façon de combattre un parti de terroristes, financé par les immigrants et anglophones, le QLP, qui empêche que le francais soit la langue normale de travail à Montréal et au Québec.

    SP

  6. Après avoir restreint les québécois d’apprendre ce qu’ils veulent (restrictions de la loi 101 sur l’apprentissage de l’anglais) bientôt de se vêtir comme ils veulent ( charte sur les symboles religieux) de vendre le prix qu’ils veulent (prix unique sur le livre) plusieurs québécois doivent réaliser que la spécificité québécoise se paie à fort prix à même les libertés individuelles.
    Après tout il faut bien se distinguer du multiculturalisme canadien. C’est bien connu, s’il pleut à Montréal, c’est la faute du fédéral.
    il faut bien admettre que quelqu’un qui est incapable d’apprendre l’anglais, qui déteste les « étranges » et qui n’achète jamais de livre n’a rien à foutre des libertés individuelles.

  7. Les péquistes souhaitent l’extermination du Canada qu’ils considèrent, parole de leur ministre de la propagande, comme étant un « corps étranger ». Alors, à toutes les vierges offensées, assumer la nature même de votre parti raciste et totalitaire.

  8. @Dan
    Le PQ n’est pas raciste ni totalitaire, interventionniste certainement et trop, social-démocrate, oui, trop à gauche, oui. Nationaliste, pas assez. La charte, je l’appuie et c’est pas par racisme mais pour vivre dans un État avec un visage laique. Si certains l’appuis par racisme, je ne suis pas de ceux-là! Ceux qui ne veulent pas s’y conformer n’auront qu’à aller travailler ailleurs au privé ou au fédéral, point. Dan, vous êtes un colonisé de la pire espèce. point final. Vous êtes malhonnête intellectuellement. Allez vous informer mais j’ai peu d’espoir avec vos derniers commentaires. Au fond, j’écris ce commentaire pour les autres lecteurs de ce blogue.

    Les Péquistes ne veulent pas l’extermination du Canada mais l’indépendance du Québec qui va vivre à côté du Canada. Cependant, ce n’est pas demain la veille de cela, c’est un projet respectable mais qui n’a pas encore atteint la majorité pour ce faire, il ne l’atteindra probablement pas avant longtemps. Alors dormez en paix dans votre Canada et respecter les rêves des autres. Si l’indépendance arrive, j’irai vous aider à déménager en Ontario, Dan.

  9. «Dan St-Hilaire dit : 11 décembre 2013 à 19:23
    Ils ont détruit le Québec économiquement et s’apprête à le détruire socialement. Me font de plus en plus penser au parti nazi. Prêt à tout pour arriver à leur fin et ce peu importe les conséquences! »

    Des propos débiles.
    Le PQ n’est là que depuis 15 mois seulement.
    Il est là parce que, le 30 novembre 2012, lors du vote sur le budget Marceau, 23 députés libéraux se sont absentés du salon bleu, de l’ANQ. Permettant l’adoption par un vote et gardant ainsi le PQ au gouvernement.

    Les salauds qui se sont absentés, permettant ainsi une hausse des impôts et taxes pour 2013, sont de votre parti. Le parti des francophobes, juifs, immigrants et rhodésiens blancs. Le Quebec Liberal Parti !…
    CH

  10. Pingback: Vos préférés de 2013 | Le blogue de Joanne Marcotte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s