Francophobie? Parlons plutôt d’anglophobie

Je ne l’avais pas vu passer celle-là. Voici dans toute sa splendeur des représentants du P’tit Québec. Dans le rôle du guide touristique, Mario Beaulieu, dirigeant de la Société St-Jean-Baptiste.

Si ce n’est pas de l’anglophobie ça, je me demande ce que c’est. Allons! Le Pastagate, la radicalisation de la Loi 101, le projet de Charte, ce n’est pas suffisant.

Ridiculisons encore davantage le patrimoine d’une partie importante de sa population, que les souverainistes l’acceptent ou pas.

Et ça se dit patriote. Ça, pis les Janettes, on est en business, les amis.

Article original ici.

 

11 réflexions sur “Francophobie? Parlons plutôt d’anglophobie

  1. triste… ils sont misérables – il n’y a pas de montant d’argent assez élevé pour me faire passer une soirée avec ces morons! Les Frenchies n’avaient pas mis que les plus brillants sur les bateaux vers les nouveaux pays… obviously…!!

  2. Désolant, dégradant, humiliant de voir ces idiots qui essaient de représenter les francophones d’Amérique. Quelle étroitesse d’esprit et malhonnêteté intellectuelle. Les statiques démontrent des avancées majeures du français partout, des milieux de travail jusque dans les familles.
    L’anglais recule au profits d’autres langues étrangères.

    • Scary this comment d’autres langues étrangères. Since when does Quebec belong only to Francophones?? How ridiculous! It’s this sort of thinking that is so ‘P’tit Québec ». The whole movement to eradicate English (and any other language) and not accept variety in your culture is what will ulitmately lead to its demise. The whole reason English has survived, and thrived throughout the world is its openess and absorption of other languages! Open your spirit Quebec! I was born there, my parents were born there and yet, in the eyes of so many Québecois, we don’t belong and are « strangers ». How provincial and how small minded. Inflexibility always leads to demise. I got a great education in Quebec and then took my tax dollars to Ontario where my bilingualism is valued and I am not a stranger here any more than French people are.

  3. Host..de morons!

    Bourrés de préjugés et fanatiques à part ça…

    Je vais au centre ville de Montréal régulièrement et je ne me souviens pas de la dernière fois où une personne à qui je me suis adressée n’étais pas capable de parler Français.

    C’est un tissu de grossiers mensonges et c’est tellement mal joué qu’on peut facilement croire à une mauvaise comédie de boulevard du genre tarte-à-la-crème du style que Symphorien nous a fait connaître dans les années ’60.

    J’ai honte!!!

  4. Il y a des extrémistes des deux côtés de la rue St-Laurent. Une chance qu’ils n,ont pas d,armes. ça fait pitié.Des anglophones frustrés de n,etre pas respectés chez eux. Des francophones hargneux qui se rappellent les temps ou l;es anglais menaient partout. Wake-up cette situation est révolue depuis longtemps.

  5. Disons que tant que ça sort pas d’ici, ça peut aller. Si s’est vu ailleurs par contre, là ça devient très gênant. Deux vrais ti-counes!

  6. Quand on ne sait pas évoluer dans la vie, on sclérose et on continue à gratter de vieux squelettes jusqu’à ce qu’ils se remettent à saigner.

    Comme ce n’est pas possible que ça arrive, le simili-patriotiste devient exacerbé. Alors, dès qu’il imagine le fantôme d’un anglophone-envahisseur, il recommence à se gratter le nombril de l’identité. Quel idéal de vie! Merci! pour moi,la vie est trop courte pour la gaspiller de cette façon et la Paix est trop fragile.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s