Un fédéralisme « prédateur »?

PleurnichardOn a fait grand cas ces derniers jours de la jambette que donnait le député libéral Gautrin à son chef Philippe Couillard. « Le PQ allait remporter une victoire majoritaire », avait-il lancé! C’est pas drôle quand les députés s’imaginent qu’ils ont la liberté de s’exprimer…

Phénomène unique? Certainement pas. En 2011, Bernard Drainville se voyait probablement à la tête du Parti québécois à un moment où Pauline Marois en arrachait. « Le PQ est au bord de l’abîme« , s’était-il confié à l’Actualité.

J’espère encore le moment où on fera peu de cas de ces sorties intempestives. À un moment où il y a tant de « remèdes de cheval » à prescrire pour contrôler la gourmandise de nos gouvernements, il me semble qu’on mérite mieux qu’une couverture exhaustive des gaffes somme toute assez bénignes de nos députés. Bref…

Une sortie qui n’est en rien insignifiante est toutefois celle du ministre Nicolas Marceau. À pleines pages dans les journaux de ce matin, notre ministre des Finances a reçu une commande des « spin-doctors » du PQ: voilà que nous sommes maintenant victimes d’un « fédéralisme prédateur »!  Ottawa, le prédateur; Québec, la proie. Comme c’est tout à fait « PQ »… Du P’tit Québec dans toute sa splendeur!

Parce que voilà, selon les Comptes économiques des revenus et dépenses du Québec, édition 2012, 

« Le fédéral dépense 16,2 milliards $ de plus que ce qu’il reçoit du Québec. » – Michel Hébert, Par bonheur, Harper ne lit pas.

On blâmera le fait que le fédéral plafonnera les montants de péréquation. Puis-je rappeler que le Québec reçoit 55% du B.S. canadien alors qu’il n’abrite que 23% de la population canadienne? Ne serait-il pas temps que nous sortions de l’adolescence et que nous sortions de la maison? Sommes-nous condamnés à perpétuellement être les Tanguy du Canada?

On blâmera également que le gouvernement conservateur d’Ottawa réduira le taux de croissance des transferts en santé à celle du PIB d’ici 3 ans. Au lieu des 6%, on fera augmenter les transferts en santé à quelque chose autour des 2% ou 3%. Bien! Bravo! Surtout quand on sait que la croissance des dépenses publiques en santé est le principal facteur à la base des déficits chroniques de nos gouvernements.

Que le Québec en profite pour mettre en branle une réforme du système de santé chez-lui. Au lieu de pleurnicher sur des intrusions fictives dans ses domaines de juridiction, peut-être serait-il bon qu’il s’occupe de ses champs de juridiction et qu’il règle les problèmes au lieu d’en appeler à la consultationnite!

Désolée, M. Marceau, pas de pitié. Votre spin n’a pas pris. En tout cas, pas chez-moi.

11 réflexions sur “Un fédéralisme « prédateur »?

  1. Y’a rien de plus sourd qu’une personne qui ne veut pas entendre. C’est malheureusement le fait du gouvernement actuel parce que la réalité ne supporte pas leur option.

  2. Moi ce que j’ai aimé de ce budget c’est que le fédéral va donner des subventions pour la recherche scientifique. Le PQ chiale parce que c’est de l’ingérence de la part du fédéral. Moi j’ai lancé un «YES» tonitruant parce que mon fils essaie de revenir au Québec mais ce gouvernement a mis un moratoire sur les recherches. Alors pourquoi chialer? Si tu ne mets pas de l’argent dans les recherches, c’est une joie pour moi de voir que quelqu’un financera les recherches. Et qui sait!!! Peut-être que mon fils reviendra au Québec.

  3. Je ne pense pas que Monsieur Gautrin ait donné de la jambette à son chef. Ce n’est pas dans sa nature. Je dirais qu’il a voulu fouetter les troupes libérales devant la possibilité d’un PQ majoritaire. Le procédé qu’il a utilisé fut très efficace puisque les médias se sont emparés du message. Job well done.

  4. Tant qu’au P, il n’est quand même pas pour se mettre à mieux faire fonctionner le Québec; ce qui réduirait ses arguments pour la séparation.

  5. Un fédéralisme « prédateur »… Quand j’ai lu ça, je me suis dit que le Parti québécois a vraiment atteint les bas-fonds de la partisanerie et de l’hypocrisie.

    C’est immonde!

    Le pire, c’est qu’une grande partie des Québécois veulent voter pour ces sournois et tortueux visages à deux faces. Comprends pas…

    Contrairement au Québec, Ottawa est un gouvernement responsable, solvable et qui agit vraiment en bon père de famille alors que le Québec des péquistes est tout le contraire. Si Ottawa n’était pas là pour nettoyer les dégâts gauchistes, nous serions en banqueroute depuis longtemps.

  6. « Nicolas Marceau. À pleines pages dans les journaux de ce matin, notre ministre des Finances a reçu une commande des « spin-doctors » du PQ: voilà que nous sommes maintenant victimes d’un « fédéralisme prédateur »! »

    Un vrais bouffon celui-là. Très rigolo !…
    Il a sans doute été schtroumfé, lorsqu’il était petit.
    SP

  7. Joanne, le gouvernement investit dans le pétrole d’Anticosti. Pourtant pas plus tard qu’à la mi-janvier le gouvernement Marois n’était pas très ouvert à ce projet. Ce même projet qui avait soulevé tout un tollé quand c’est Jean Charest qui l’avait envisagé…
    Les nationalistes s’activent pas à peu près… La sortie de Jacques Parizeau, qui contredisait ce qu’il avait pourtant déclaré il y a quelques semaines à peine sur l’alarmiste économique, qui a suivi la nomination de son frère Robert Parizeau au Fonds..
    Nicolas Marceau qui, à la surprise générale, abonde dans le sens de Jacques Parizeau.
    Et aujourd’hui l’annonce de Pauline.
    La sortie de PKP sur les révélations de la Commission Charbonneau sur Hydro Québec..
    Une annonce de spectacle de Québecor en partenariat avec Québecor…
    Incestueux pas à peu près!.
    Je parie que si le PQ rentre majoritaire, PKP recevra une subvention pour l’expansion d’une équipe de hockey… la transaction avec Rodgers rend le coût des expansions inabordables pour un seul propriétaire.
    Partenaire dans l’amphithéâtre, pourquoi pas partenaire pour le retour de l’Équipe Nationale du Québec..
    Farfelu?

  8. Sans oublier aussi la lettre de Bernard Landry publiée aujourd’hui dans le volet de la Presse louant les efforts du PQ pour redorer la réputation de la FTQ et du Fonds…

    Les nationalistes souverainistes jouent vraiment leur va-tout!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s