Le Québec dans le rouge – Un petit film

QcDansLeRougeIl est fort probable que les Québécois soient appelés aux urnes, dit-on. Après s’être fièrement félicité de passer une loi sur les élections à date fixe, le gouvernement Marois ne prendra pas de risque. Prétextant que les partis d’opposition renverseront son gouvernement en votant contre son budget, elle n’acceptera que se produise ni l’un ni l’autre.

Selon la plupart des analystes, elle déclenchera elle-même les élections tout en faisant croire qu’elle déposera un budget qui n’en sera pas un. Bref…

Depuis son élection en septembre 2012, les Québécois ont dû renouer, de force, avec le débat sur la langue (projet de loi 14 qui radicalise la Loi 101 encore davantage) et se sont fait distraire démesurément avec une « charte des valeurs » dont le but n’était que d’en faire un enjeu électoral. Le Gouvernement de l’Identitaire a donc réussi son pari.

Pendant ce temps, côté finances publiques, le Québec a frappé le mur. C’est fait. On a beau nous dire qu’on peut marcher et mâcher de la gomme en même temps (concilier économie et obsession identitaire), cela n’a pas été le cas.

Pour tous ceux qui se sont déconnectés un peu de la politique depuis 18 mois, pour ceux qui veulent partager avec parents et amis l’état des lieux, je vous ai fabriqué un petit montage à partir des reportages sur le Québec dans le rouge du Journal de Montréal et des dernières analyses provenant de centres de recherche.

Vous y retrouverez non pas des gens associés à la « méchante droite », mais des académiciens, analystes et chroniqueurs « mainstream ». En ce sens, les nouvelles sont encourageantes. Ce que nous disions il y a presque 10 ans fait maintenant partie du discours public.

Ce qui est moins encourageant, toutefois, est que l’obésité du gouvernement et l’intervention étatique en matière économique ne semblent pas avoir trouvé de remèdes. Plus d’État, plus d’impôts et de taxes. Plus d’impôts et de taxes, moins de croissance économique. Moins de croissance économique, moins de revenus pour l’État et plus d’endettement. En bout de piste, moins de services de santé, d’éducation et des infrastructures qu’on ne peut plus entretenir.

L’enjeu de la prochaine élection? À vous de décider.

Enjoy! Et surtout partagez!

29 réflexions sur “Le Québec dans le rouge – Un petit film

  1. Très bien cette vidéo Mme Marcotte… j’espère qu’elle sera virale! Je crois que c’est utopique mais bon… c’est permis de rêver. Les québécois ont encore trop la tête dans le sable pour réaliser comment ça va mal ici. C’est incroyable le nombre de personnes dans mon entourage qui jouent à l’autrudche, se ferment les yeux et se félicitent que nous soyons la province la plus généreuse en subventions et programmes sociaux… Ça fait peur de voir autant de monde aussi peu préoccupés de leur avenir. J’ai le goût de les prendre par le cou, de retirer leur tête du sable, de les tapocher un tout petit peu (pour retirer le sable bien sûr) pour éclaicir leur vision et de leur dire de se réveiller puis de commencer à lire sur le sujet. Tous ces gens vont encore voter pour le pq ou bien vont juste voter stratégique encore une fois et élire les libéraux… Décidemment. Et la roue tourne et tourne encore…

    Merci Mme Marcotte pour vos efforts et votre implication. Je partage tout ce que je peux de vos textes et vidéos… J’invite tous ceux qui pensent comme nous à faire la même chose et à partager… partout. Il faut que les gens finissent par comprendre…

  2. Bravo pour ce petit film. J’espère que tu pourras en réveiller plusieurs avec ce film. J’ai adoré ta musique de Don’t worry be happy. Je ne comprends pas les gens qui vont élire un gouvernement seulement parce qu’ils ont peur du voile. On ne regardera pas l’économie, mais la charte. C’est complètement irréaliste. Ce n’est pas en enlevant le voile à une femme que ça rapportera de l’eau au moulin.

    J’ai trouvé ça épouvantable de prendre notre argent pour financer une cimenterie. Le besoin n’y était pas. Elle va donner d’une main pour créer de l’emploi en Gaspésie parce qu’ils ont voté du bon bord, tout en menaçant les emplois des cimenteries déjà existantes au Québec.

    En Mauricie ou je demeure on a eu une semaine ou il pleuvait de l’argent. J’espère que les gens ne sont pas dupes. Beaucoup de ces annonces étaient déjà prévu au budget avant. C’est de la malhonnêteté et d’hypocrisie de leur part. On essaie de se faire pardonner la fermeture de Gentilly 2. J’espère sincèrement que les gens verront clairs parce que j’ai vraiment peur pour le Québec.

    Au pire aller on peut déménager, et croit moi c’est tentant. J’ai déjà un fils en Ontario. Mais bordel Est-ce qu’on va se réveiller à la fin. Secouez-vous les Québécois et ouvrez vos yeux et vos oreilles durant la campagne électorale.

    J’espère de tout cœur Joanne qu’on va s’en sortir.

  3. Excellent montage!

    Tu as raison Joanne. Dans les dix dernière années, la fenêtre d’Overton a définitivement bougé et ce qui passait pour extrémiste il y a 10 ans est maintenant mainstream. Je m’en réjouis!

  4. I still wonder why you guys are parked in quebec since most of you would have better chances to fully fully realize careers, businesses.

    I know for a fact that you readers are educated and intelligent people.
    why staying ? because you think it’s funny to discuss about how deep is the hole they dig ? how foolish this welfare system will go ?
    2014 is Simple people: time to turn the light Off.
    Get this message.
    Just Turn it Off.

    Simon

  5. le PQ n’avait pas abolit la taxe de santé tel que promis avant son élection, par contre, il tient à cœur les subventions et programmes sociaux. on pourrait pas lui justifier ces politique , par le fait qu’il est tiré vers la gauche par Québec solidaire, plutôt QS, joue un rôle très important pour le moment pour diviser le vote du PQ .
    Le seul partis, qui a programme qui a de l’allure , c’est le partis conservateur du Québec, reste juste des électeurs qui font des choix par la tête plutôt par les promesses vides.la CAQ, ne fait malheureusement qu’éclipser le PCQ qui pourrait trouver une porte
    d’ouverture lors de prochaines élections.
    au fédéral , le PC du canada, un partis de droite qui peut servir d’exemple vient malheureusement de faire un recul sur sa promesses de fractionner les impôts de revenus des familles.

  6. Fact about quebecois, They love to complain ! but nothing changes… JoJo Marcotte: she is parked in Quebec, what is she looking for ? Finding how deep will be the hole they dig or How foolish this Welfare system will go ?

    The political program for 2014 is Simple Mrs Marcotte: time is to close the door and turn the light Off.
    Spread this message.
    Just Turn it Off.

    Simon

  7. Les problèmes du Québec existe depuis que les libéraux ont été élu et non depuis 18 mois … Trop facile de faire ce genre de conclusion en prenant les parties que l’on veut … Nous sommes pas tous des épais … Mdrrrrr

    • Sérieusement M. Bouchard, vous retournez encore la balle dans le camp adverse? Ça fait plus de 40 ans que les libéraux et les piquouistes jouent à la ba-balle et prennent des décisions catastrophiques… Vous n’avez pas encore compris que c’est exactement la même chose? C’est vraiment votre seule défense que de dire « C’est pas de notre faute, c’est les libéraux »… Avec des commentaires du genre ce n’est pas surprenant que nous soyons aux prises avec des gouvernements merdiques qui se suivent… Évoluez SVP!!

    • M. Bouchard: Est-ce que vous avez écouté mon montage jusqu’à la fin. C’est exactement ce qui est noté. J’imagine que vous concluez donc sans avoir terminé le visionnement.

    • Les problèmes du Québec ont commencé avant même les libéraux. Avant les libéraux, il y a eu le PQ qui ont congédié médecins et infirmières. Avant les Libéraux, il y a eu le PQ qui ont fait une réforme dans l’éducation. Avant les libéraux vous avez eu le PQ qui ont favorisé à tour de bras les syndicats. Vous avez quelqu’un qui était là avant les libéraux dans les différents ministères à congédié et à réformer. Est-ce que vous devinez qui est cette personne? Je vous le donne en mille: Mme Marois

  8. Les deux mains sur le volant quand tu as le PQ/FTQ/Fonds de solidarité contre toi..

    Le Plan Nord a été saccagé par le PQ pour un plan Anticosti qui sème déjà la controverse.
    L’augmentation des frais universitaires.. Avec les v bons soins du PQ les carrés rouges ont paralysé le Québec pendant trois mois.. A quel coût?

    Le pire c’est que le PQ continue de nommer ses amis de la Fondation Lionel Groulx.

    Mathieu Bock Côté est le penseur attitré des cours d’histoire et de l’idéologie souverainste.

    Quand le PQ est est au pouvoir, il ne doit pas s’attarder à la bonne gouvernance d’une province mais dresser les jalons de la république en devenir..

    Pourquoi pensez-vous que Pauline Marois ne veut pas soumettre de budget? ¨Ca n’a aucun bon sens et c’est v complètement irresponsable.

    Le PQ est le pire gouvernement à avoir administré les finances du gouvernement.

    Ce parti ne mérite aucune indulgence.. Choisir le PQ c’est choisir de suivre les Cariboux dans le ravin.

    Félicitations! Joanne pour la vidéo très éclairante.. Espérons qu’on ne vous tapera pas sur les doigts pour avoir osé sensibiliser les Québécois sur la situation désastreuse des finances du Québec comme ça a été le cas pour Éric Duhaime.

    Christian Dufour semble avoir critiqué Éric Duhaime dans une chronique. Comme je ne suis pas abonnée au JDQ, c’est à partir de quelques bribes que j’ai eu cette impression.

    Ne lâchez surtout pas tous les deux!

    Richard Martineau semble tenir un double discours. S’il en est un en croisade pour la Charte c’est bien lui.. et le voilà qu’il dénonce la croisade que la Presse mènerait contre la Charte.

    Les débats dérangent encore au Québec.

  9. Puisque les politiques de ces 40 dernières années ont été nocives pour le Québec, pour l’amour du ciel, on va voter pour qui aux prochaines élections? Perso: je ne veux pas voter PQ.
    Quelqu’un pourrait-il éclairer ma lanterne? J’ai envie de voter conservateur même au provincial. Je pense que je vais passer à l’acte.
    J’aime beaucoup votre petit film mais je n’ose le distribuer à la famille de peur de recevoir des tomates, imaginez!! Vu que l’entente n’est pas au beau fixe dans la famille, je ne voudrais pas en rajouter aux états émotionnels déjà à fleur de peau de certains(es) . Il faut ménager la chèvre et le chou!

    • Il y a aussi cette vidéo de François Pouliot lors d’une conférence du RLQ (Réseau Liberté Québec dont Mme Marcotte est la porte-parole) à Trois-Rivières le 3 mars 2013.

      C’est 47 minutes mais ça fait rêver. Il nous fait une projection future où il voit le québec en 2023 et vraiment, ça fait du bien d’entendre parler un homme politique de cette façon, qui dénonce ce qui ne va pas, qui se fout que ça ne plaise pas à une partie de l’électorat. Le PCQ semble très lucide sur les enjeux actuels et offre des solutions tellement logiques.

      Bon visionnement!

      P.S. Concernant les frictions dans votre famille, je crois que ça représente de belle façon le manque d’ouverture de la population québécoise. « Penses comme moi et tout va bien aller…sinon t’es un traître! ». Le système actuel est construit avec des gens bornés, aveugles, à pensée unique et insoucieux du bien commun. D’ailleurs, Adrien Pouliot fait mention dans la vidéo que le système actuel fait passer les droits collectifs avant les droits individuels… ce qui ne devrait pas être dans une Constitution et selon la charte des droits de la personne.

    • Pour ce qui est du droit collectif s qui passent devant les droits individuels c est totalement vrai nous coulons tous collectivement

      Nous les Québecois nous avons ce que nous méritons tant pis pour nous nous avons dormis au gaz trop longtemp POPO au pouvoir pour 4 ans tant qu as tombé en faillitte que ca soit au PC

  10. Wizard I don’t know were you are from but I just love it here, and a lots of us don’t like the government dilapidation of our money and the fact that they want to break up a great country. What I hope is going to happen with Joanne’s action and other enlighten Quebecers, is to create a movement to wake the people up.

    As far as I’m concerned since the first time the PQ was elected, the province has started its decline. As the flavour of the moment was socialism, all successive govt. kept spending for expensive programs to maintain power. That socialist flavour is still here and people still like the welfare state after 40 years of economic decline. Unbelievably people are now generational welfare recipients and some of them are proud of it. In a recent survey it was found that people thought the private sector was bad for the province….No wonder I’m losing what’s left of my hair.

    On top of that, we have a strong environmental lobby opposed to the development of natural resources based on the perception that the people here are greener than green because of hydro electricity. Nevertheless we import massive quantities of oil from Europe and Africa while receiving a huge amount of per equation from the federal government’s coffers filled with Alberta’s tar sands taxes. They were successful in pushing the govt. to close down a perfectly safe Nuclear reactor thereby getting rid of highly paid professional who will take there knowledge somewhere else. Who can afford to loose knowledge.

    As for the charter, I can quote Machiavelli who argued that « a good leader should induce fear in the populace in order to control the rabble ». That’s what minister Drainville is doing with the religious charter, with great success I must agree.

    Were are at a tipping point and hopefully this time the good people will see the light and reflect on the future with an understanding of what may be coming. Now it may be time for the silent majority to start walking the streets to express our disagreement with the separatist bunch as they did with the Charest govt. I’ve already voted with my feet in the past and I will again in the future if I don’t find a return to common sense.

    OK I’m finish rambling but it felt good…

  11. MMGF avez-vous vu le programme du parti conservateur du Québec avec Adrien Pouliot. Çà me semble être la voie pour cet élection.

    • Je vais le regarder. Mais ce qui me chicote, c’est qu’ils sont complètement absents dans les médias les conservateurs. Comment voulez-vous qu’un parti perce un tant soit peu à l’échelle provinciale lorsqu’on ne voit jamais ou presque un de leurs représentants à la télé ou ailleurs.
      On dirait que les gens votent avec leurs émotions au Québec: on l’a vu avec le NPD au fédéral avec Layton (Dieu ait son âme) et ses beaux sparages à TLMEP! Les Québécois étaient sous le charme. Je n’ai jamais vu un peuple pour être aussi facile à charmer ou à berner!

  12. Oui pour ceux qui ont la chance d’être du comté d’Adrien Pouliot, il ne faut pas laisser passer cette occasion de lui donner un siège à l’Assemblée Nationale..

    Mais pour les autres comtés, voter conservateur sera un vote gaspillé. La division des votes entre plusieurs partis signifie une victoire assurée pour le PQ.

    Moi je pense qu’avant de disqualifier Philippe Couillard, on doit attendre. Il ne bénéficie d’aucune complicité des médias contrairement au PQ..

    Sa première semaine de présence à l’Assemblée Nationale a pourtant été réussie. Il est à l’aise et donne la réplique juste à Pauline Marois..

    Ce n’est pas pour rien que le PQ veut lancer sa campagne le plus vite possible. Il ne faut pas laisser la chance à Philippe Couillard de faire ses preuves.

    On pourra par contre l’évaluer pendant la campagne et le débat des chefs. Rien n’est perdu pour lui.

    Car pour ceux qui, comme moi pensent que le pire scénario pour le Québec serait une élection du PQ majoritaire, il faut à tout prix éviter des diviser les votes fédéralistes entre le PLQ et la CAQ.

    Quatre ans de PLQ au pouvoir pourrait être décevant mais pas catastrophique. Si décevant, un parti de droite pourrait cette fois-là prendre sérieusement forme. Parce qu’une victoire de PLQ signifie un PQ affaibli et la voie qui s’ouvre pour la droite.

    Il est utopique de croire en une remontée de la CAQ aux prochaines élections d’autant plus que.Jacques Duchesnault ne se représente pas…

    Voter pour la CAQ dans la région de Québec c’est voter, ou bien le statu quo, et à quel prix, ou bien l’élection d’un PQ majoritaire. Parce que la CAQ ne rentrera dans aucun comté en dehors de la région de Québec.. Seuls les ex-adéquistes survivraient.

    Si on fait ce choix du statu ou du PQ majoritaire, il faudra en assumer les conséquences et cesser de chiâler..

  13. Je pense sérieusement à voter pour le parti d’Adrien Pouliot aux prochaines élections provinciales. Ce sera un choix pas facile.
    Ou bien on vote libéral et on se retrouve dans le cercle vicieux PQ-PLQ qui ne nous mène nulle part depuis longtemps, ou on vote pour un vrai changement et on risque de favoriser l’élection du PQ et un peu plus de la même merde.

  14. l’Électeur moyen du Québec ne s’intéresse pas a la politique sauf le soir du débat ou sur le coup de l’émotion il fera son choix (ÉCLAIRÉ) avec un quotient intellectuel avoisinant celui des trisomiques. vous etes choqués alors je vous emmerde car jai raison la preuve les promesse des politicailleux marche toujours avec des cons
    faut pas s’étonner des résultats. en deux ON EST UNE CRISSE DE GANG DE CAVES.

  15. Après avoir lu les commentaires ci-dessus, quel étonnement, quelle illusion, quelle logorrhée. Des idées qui vont à l’encontre de l’évolution sociale et économique de l’univers.
    Pensez-y à deux fois avant de voter Parti conservateur du Québe ou CAQ parce que bon nombre des idées qu’ils préconisent ont été essayées ailleurs et ça n’a pas marché. À vrai dire l’essentiel des idées de ces gens de droite s’apparente étrangement à celles de Margaret Thatcher, Ronald Reagan, Georges W.Bush, Stephen Harper, Mike Harris, Ralph Klein, Adrien Pouliot, François Legault et j’en passe. Qu’ont-ils en commun tous ces personnages illustres ? Eh bien la philosophie qui sous-tendait et sous-tend encore aujourd’hui la vision de ces personnes incluant Arien Pouliot et François Legault pourrait se résumer comme suit : « le moins de gouvernement possible dans nos vies, conséquemment le moins de fiscalité possible, le moins de syndicalisme possible et le plus de privatisations possible. »
    Pour réagir à une telle façon de voir les choses, jetons un coup d’œil du côté des pays scandinaves pour essayer de voir comment ces pays nordiques ont pu développer davantage la cohésion sociale, la qualité de vie et la santé économique. Au lieu de penser et d’envisager la vie politique, sociale et économique à la Thatcher-Bush-Harper-Harris-Klein-Pouliot-Legault, il se trouve que les pays les plus avancés socialement et économiquement sur la planète sont les pays dont le taux de syndicalisation et le taux d’imposition sont les plus élevés.
    D’emblée, il faut ajouter que l’énoncé qui précède ne repose pas sur des impressions ou des canulars, mais sur des études statistiques reconnues par des instances internationales telles que : OCDE, EUROSTAT, UNESCO, UNICEF, OMC, OMS, OIT, etc. etc. À titre d’exemple, un rapport récent de l’UNICEF révélait que les pays scandinaves sont les pays qui offrent les meilleures conditions de vie aux enfants dans le monde industrialisé. Le Canada se classe au douzième rang et les Etats-Unis occupent la dernière place. Le rapport indique également que les Etats-Unis obtiennent les plus mauvaises notes dans la catégorie santé et sécurité, qui s’appuie sur les statistiques de mortalité infantile, de poids de naissance, de vaccination et de décès par accident.
    D’autres exemples à signaler : le plus haut du classement de l’indice du développement humain appartient à la Norvège et l’Islande. Les pays nordiques ont un taux de syndicalisation très élevé. Plus de 80% des salariés sont syndiqués. Les pays scandinaves figurent en tête de la compétitivité mondiale, contredisant ainsi l’idée selon laquelle une pression fiscale importante constitue un frein à l’activité économique et pourtant, les taxes et l’impôt sur le revenu sont beaucoup plus élevés que partout ailleurs sur la planète. Bref les caractéristiques qui sous-tendent la philosophie social-démocrate des pays nordiques pourraient se résumer comme suit : les inégalités sont plus réduites qu’ailleurs, la distribution des revenus est relativement égale, la pauvreté est peu fréquente, l’égalité des hommes et des femmes est un principe de base, un dialogue social très développé, une politique active de l’emploi, un chômage très bas et finalement, ils sont, parmi les pays les plus développés, ceux qui dépensent le plus en matière d’éducation.
    Face à ce constat on ne peut plus éloquent, les Québécois pourraient sans doute s’inspirer de l’expérience scandinave et construire une alternative au modèle qu’on veut bien nous présenter comme le seul possible, c’est-à-dire un modèle politique, social et économique à la Thatcher-Bush-Harper-Harris-Klein-Pouliot-Legault.
    Je répète : Pensez-y à deux fois avant de voter Parti conservateur ou Caq..

  16. Pingback: Un p’tit mot avant de quitter 2014 | Le blogue de Joanne Marcotte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s