Budget: Je me souviens

Voici le texte complet que vous auriez dû lire dans le Journal de ce matin (une petite erreur d’édition s’est glissée qui a écourté le texte.

Pour arriver au déficit zéro d’ici 2015-2016, le ministre des Finances Nicolas Marceau promet qu’il n’y aura pas d’augmentation des impôts ou des taxes.

Peut-on vraiment le croire? Pour ma part, je choisis d’évoquer la devise du Québec. Je me souviens donc que ce gouvernement avait promis l’équilibre budgétaire cette année. Objectif raté qui a eu pour conséquence un avertissement de la firme de notation Fitch.

Le PQ avait également promis l’abolition de la taxe santé. Après avoir joué avec le concept d’une hausse d’impôt rétroactive, il a maintenu la taxe santé et ajouté un palier d’imposition qui a fait grimper le taux marginal à 50%!

Et que dire du remboursement de la taxe scolaire.

Si le passé est garant de l’avenir, attelez-vous, contribuable! Il y a des choses voilées dans ce budget…

17 réflexions sur “Budget: Je me souviens

  1. C’est certain, Joanne que le PQ ne dit pas tout. Je me méfie de quelqu’un qui me dit qu’il équilibre un budget, mais en retour il cache les dépenses. Il y a anguille sous roche. On doit couper dans les dépenses de l’état. Ce qui veut dire le nombre de cadres, de fonctionnaires, etc….. Ça n’a plus de sens. Ce qui me fait rire, c’est lorsqu’on annonce une fusion des commissions scolaires pour économiser. C’est drôle venant du partie, roi des fusions municipales, pour économiser. On n’a pas économiser 1 cent avec ces fusions. En fin de compte ce budget n’en est pas un. Il manque beaucoup de données. Étant comptable, si je présentais un budget comme ça, on me congédierait et avec raison.

    • C’est que l’on vous congedierais, il est incomplet, manque des dépenses et les revenus il en parle pas. on doit payer $20 milliards d’intérêt sur la dette publique, ce n’est pas 45 milliards de pétrole en trois an qui va sortir le Québec du trou, on est dans le mur et préparons nous a plusieurs fermeture d’usine et beaucoup perdrons leur emploi

  2. Joanne, faut cesser de se fermer les yeux. La mission télécommandée de Pauline, elle l’accomplit très bien.. Donner au PQ la majorité..

    La rumeur de la candidature de PKP dans St-Jérôme se fait de plus en plus persistante.

    Ainsi la stratégie en ce moment est de ménager la chèvre et le chou autant ce faire se peut, éviter de trop braquer les modérés de droite et de gauche dans le but de gagner leurs votes.

    Le budget d’hier n’est que de la poudre aux yeux qui ouvre la voie à la droite avec PKP comme MInistre des finances peut-être, ou même en lieu et place de Pauline Marois, qui une fois sa mission accomplie déciderait peut-être de se retirer la tête haute..

    Jacques Duchesnault se retire parce qu’il sait qu’il ne fera pas le poids dans St-Jérôme, peut-être?

    Bock Côté, quelques jours suivant la séparation du couple Snyder/Péladeau, avait pondu un texte sur la Grandeur.. Il disait que souvent un Sauveur pour un peuple peut surgir suite à des circonstances pénibles .. J’avais justement soulevé, coudon vous parlez de PKP?

    Ainsi si le PQ rentre majoritaire, le virage à droite va s’amorcer envers et contre tous… La convergence médiatique de ses journaux et radios va renforcer le contrôle de l’information qui a déjà cours depuis l’élection de Pauline Marois.

    Même si PKK ne se présentait pas, il continuerait à tirer les ficelles derrière le PQ majoritaire.

    Les nationalistes, eux, ils savent ce que nous n’avons pas compris. On a vu que pour ces idéologues la fin justifie les moyens, même transgresser les règles les plus élémentaires de l’éthique.

    La démocratie dans tout cela? On en créera une à la hauteur de notre société distincte.

    Faudra pas oublier que PKP, l’enfant chéri au Québec a bénéficié de moultes privilèges:

    Partenariat entre la Caisse de Dépôts et Québécor dans l’achat de Vidéotron, perte sèche pour la Caisse et enrichissement pour PKP;

    La stratégie Labeaume/PKP qui ont su réveiller une ferveur pour un retour d’une équipe de hockey.. avec en prime un amphithéâtre aux frais des contribuables donné pour exploitation à PKP avec des conditions sécuritaires pour lui. Le risque a été laissé aux contribuables.

    Les Québécois vont-ils choisir de se coller à PKP. Les Copains d’abord!

    Mathieu Bock Côté. entre autres, s’est trouvé une job à vie en réussissant non seulement à réécrire l’Histoire mais aussi que les historiens deviennent les seuls enseignants dignes de l’enseigner.

    Qui plus est il parle déjà de l’instauration d’une radio culturelle québécoise publique sous le prétexte que Radio Canada ait dérogé à cette mission.

    Ajouté à tous ces jalons posés en route vers la république, le PQ va protéger Québec inc. Le prédateur Bell devra cesser d’empiéter dans les talles de Québécor….

    Les nationalistes souverainistes sont en feu en ce moment! C’est ce qui est le plus inquiétant!

    La politique n’est pas un jeu de poker. L’enjeu est l’avenir de nos enfants.. Le repli sur soi, la loi 101 élargie, la Charte des valeurs, le Québec inc..

    C’est vraiment judicieux alors que l’époque est à l’ouverture au monde??

    • Ça se peux-tu radoter comme ça…. Et cette dame est une de vos fans. Vraiment désespérant.
      Ce n’est pas avec ce genre d’argumentaire que vous allez faire un bout de chemin.
      Vous voulez vous faire entendre….Que le RLQ présente des candidats à la prochaine élection.
      Vous aurez votre vraie réponse à vos arguments remplis de sophismes..

    • Par une étrange coincidence, 2 animateurs de radio de CJMS 1040 (aucun lien de parenté avec l’ancienne station CJMS-AM de Radiomutuel), Max Bradette et Jean Plante, mentionnait la possibilité que PKP arrive à la rescousse du PQ mais que cela ne se fera pas sans heurts, principalement avec la gauche radicale tel qu’ils mentionnent. L’extrait radiophonique est posté sur le site de Radio-Égo http://www.radioego.com/ego/listen/15377

      En imaginant un scénario de « politique-fiction », si PKP succède à Pauline Marois, quel sera le sort réservé à J-F Lisée et Bernard Drainville?

  3. @Gauthier

    C’est pas 20 milliards mais environ 9.5 milliards les intérêts annuels sur la dette du Québec en passant.

    Concernant PKP je pense finalement qu’il sera le nouveau ministre des finances du Québec s’il se présente dans St-Jérôme. Je pensais qu’il voulait la place de Pauline Marois mais finalement je pense qu’il sera le ministre des finances car Marceau ne fait pas le poids. Il n’a pas de stature et je pense que si son budget est incomplet c’est parce qu’il sera complété par un autre avec le mandat de couper les dépenses et de réorganiser les finances publiques.

    Pour ce qui est des fusions de commissions scolaires, je trouve cela niaiseux et je préfère leur abolition et remplacement par des centres de services pour l’entretien des écoles et le transport scolaire sans grosse structure, l’abolition des taxes scolaires et l’abolition des commissaires scolaires.

  4. Le vote qui s’en vient sera déterminant pour les quatre prochaines années..

    Alors si mon radotage en sensibilise quelques-uns, au moins quand ils voteront ils auront un portrait plus complet de ce qui les attend avec un gouvernement majoritaire péquiste.

    Par exemple, le gouvernement a décidé d’aller de l’avant avec l’implantation des cours d’histoire obligatoire et ce dès août 2014.

    La mise en place de ces cours à courte échéance est très problématique et déconnectée de la réalité des cégeps.

    Les enseignants demandent au gouvernement de leur laisser le temps de gérer les multiples impacts de cette mesure sur les organisations scolaires, de ralentir la cadence pour laisser un peu de temps pour la réflexion.

    Ainsi disent-ils l’idée de faire cette implantation à coût nul est dérangeante. Les cégeps ont dû sabrer dans beaucoup de dépenses qui ont eu des répercussions sur les services aux étudiants…

    Le danger d’élire ce gouvernement c’est que sa gouvernance identitaire prime.. et les Cariboux sont pressés.. Depuis l’élection du PQ tout sent l’improvisation.

    Une Charte des valeurs sur un coin de table, des investissements plus que questionnables: pour l’un, dans un marché saturé et pour l’autre, en alliance avec des escrocs..

    Mario Dumont ce matin tente de dresser un parallèle avec la méthode péquiste et celle de Harper qui lui a fait gagner sa majorité.

    Tordu pas à peu près.. l’économie canadienne était en très bonne santé après le mandat minoritaire de Harper, ce qui n’est certainement pas le cas pour les derniers 18 mois de gouvernance péquiste.

    Qui plus est ce gouvernement fédéraliste ne préparait pas la désagrégation du Canada. Donc tous les efforts étaient dirigés exclusivement vers une bonne gouvernance du Canada…

    Le gouvernement péquiste n’a pas du tout l’intention de se limiter à un redressement de l’économie québécoise. En même temps il fera en sorte que sa stratégie référendaire fonctionne à plein gaz..

    De là l’empressement à voter leurs lois pour rendre le Québec à leur image et ressemblance nationaliste ethnique..

    Après 4 ans de mesures appliquées à la va vite, un copier-collé des années Lesage « Maîtres et prospères chez nous » et un retour du Québec inc. il sera trop tard pour les regrets..

    (Denise Bombardier) « Les Québécois ont la nostalgie de leurs grands leaders, oubliant la misère qu’ils leur ont fait subir lorsqu’ils étaient aux commandes de l’État. »

    « Ils éprouvent de l’hostilité lorsque ce n’est pas du mépris pour les oiseaux rares qui oseraient faire le saut en politique. » De qui parle-t-elle? PKP?

    Elle ajoute: « Les Québécois ont tendance à s’identifier à des peuples victimisés et à l’histoire tragique. » Qui a nourri cette tendance? Les historiens nationalistes et les Bock Côté peut-être?

    C’est tellement peu subtil de voir nos nationalistes se retourner comme sur un trente sous.

    Voilà maintenant que nos idéologues nationalistes revisionnent l’Histoire pour l’expurger de ses pages sombres.. (Comme si l’accent avait déjà été mis sur certains de nos errements et non pas sur les humiliations subies par le conquérant)…

    « Raconte-moi une belle histoire où je serai le héros!  » Ils nous prennent tellement pour des imbéciles.

    Et comment Denise Bombardier peut-elle demander aux Québécois de faire confiance à quelqu’un de l’entourage d’un gouvernement qui nous ment depuis dix-huit mois?

    Le courage d’affronter l’avenir, là je suis d’accord… il faudra faire des sacrifices.. mais le PQ qui a pu accéder au pouvoir en séduisant la gauche est disqualifié.

    Entre la Pauline Marois, cheveux plats, qui tapait sur la casserole avec les carrés rouges. et la Pauline Marois qui commence à impressionner Mario Dumont… comment se retrouver devant ce visage à deux faces??

  5. Lire Mario Roy de la Presse « Les fourmis » 22 février 2014 En voici un aperçu:

    « La Sagesse des foules »

    « Les esprits éclairés traînent un lourd passé de fabulations idéologiques absurdes et d’errements politiques dévastateurs ».

    « L’intelligence et le savoir d’une Société sont très supérieurs à la somme du bagage intellectuel des individus qui la composent. »

    « De bonnes raisons en somme pour ne pas mettre le destin de l’État entre les mains des gens.. intellectuels et instruits. »

    « Les prolétaires seraient fort étonnés .. et scandalisés d’entendre ce que les gens qui s’autoproclament intelligents et instruits disent d’eux derrière les portes closes des salons bien fréquentés. Même l’universalité du droit de vote est moquée sinon contestée. »

  6. Joanne, Après l’islamophobie, place à la francophobie!!!..

    La SSJB entreprend une tournée au-travers le Canada pour dénoncer la « francophobie »….

    Le Québec des paranoïaques… Est-ce une fois de plus une image exportable! On a vraiment l’air d’une gang de ti-counes…

    Ils vont dans la provocation pour récupérer la réaction du… Québec-bashing…

    Une autre stratégie imbécile à la sauce péquiste..

    Et les Québécois vont voter pour ça! Come on!

    • Hélène de tous les jours que je suis née et ça fait un bout je n’ai jamais entendu des gens faire du Québec bashing. Je parle des gens ordinaires comme toi et moi. Je ne parle pas ici des médias qui peuvent exagérer simplement pour avoir les cotes d’écoute. Je suis née d’une mère anglophone et d’un père francophone. Ma mère venait de l’Ontario. Mon fils vit présentement en Ontario. J’y suis allée il y a 2 semaines. Depuis des années que je vais en Ontario et jamais je n’ai entendu quelqu’un me traiter de tous les noms comme on le fait ici au Québec. Combien de fois on m’a dit que je n’étais pas une vraie Québécoise. Comme bien de fois je me suis fait traitée de CH…….. d’Anglaise et de retourner d’où je viens. Le problème c’est que je viens d’ici. Je suis née ici au Québec mais comme je ne suis pas de souche et parce que ma langue maternelle c’est l’anglais, je suis une étrangère. En Ontario personne ne m’a rien dit sur mes origines et pourtant j’ai un parent francophone. C’est ça le Québec.

  7. Il ya la Police de la Langue, la Police de la Charte s’en vient et par la suite, sera la Police de la laine Pure! Franchement un état policier, genre République de citrons..et là les ioi Dalmatiens anti-enlishhhhhhhhhhhhhh vont faire tournée!..Haaaaaaaaa.ti-counes pas â peu prèt!

    • 101 Dalmatiens qui se sont prononcés il y a un mois..contre ll langue « étrangère »‘ évidemment!!

  8. Joanne, lire la chronique de Mathieu Bock Côté de ce jour « La violence et ce que nous n’osons en dire. »…

    Ça donne froid dans le dos!

    Et que pensez-vous de la récupération de la thèse d’un quidam américain selon laquelle la Joconde était féministe et aurait mené un combat contre la théologie??

    C’est n’importe quoi!

    • Pour ce qui est de la chronique de MBC, je l’ai lue puisque vous me l’avez suggérée mais mon médecin m’a suggéré de rationner ma consommation de MBC ;-). Blague à part, le printemps étudiant pour moi, se classe, dans le phénomène dont il parle: émeutes, violences injustifiées, etc.

  9. Moi, sans vouloir être défaitisme ou pessimiste, je m’interroge grandement sur les vérités connues qui nous sont cachées. Je crois inutile de dire que le gouvernement est dans l’trou. Nous avons besoins désespérément d’argent mais ne l’avouons pas. La SAQ est en baisse constante de croissance, Loto-Québec ne répond pas a la demande, les taxes ne peuvent pas être augmentées, alors nous cherchons des voies alternatives. Mais les questions sont mals posées. Au lieu de chercher LA meilleure décision, le gouvernement cherche a trouver des votes alors ne prends pas de décisions radicales. Les décisions sont prises continuellement dans l’idée d’une élection, mais quand aurons-nous quelqu’un qui prendra définitivement une réelle décision ?

    Nous vivons d’incompréhension dans un environnement que je qualifie de malsain. Il suffit de regarder les grandes sociétés d’états, qui avouons-le, devraient réflétées les valeurs sociales. Débutons par la SAQ qui qualifie la consommation d’un luxe ? Et depuis quand est-ce un luxe ? Loto-Québec installant ses machines a jeux au sein des milieux défavorisés, espérant alors ainsi aller rechercher l’argent octroyé aux bénificiaires, accentuant ainsi la dépendance de ceux-ci. Je regarde la commission charbonneau, et je me dit :  » Quoi ? c’est une surprise ? ». Voire que les parties politiques n’étaient pas au courant. Pour changer, il nous faut modifier nos mentalités et redéfinir la vision du monde et des valeurs que nous désirons projetées. Ceici est mon premier commentaire a un blog alors n’hésitez pas a commenter. Merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s