Get ready to Rambo!

Donald Charrette que j’apprécie toujours anticipe la pression que subira Pauline Marois pour « caller » un référendum dans l’éventualité où le PQ serait majoritaire.

Pour moi, il n’y a aucun doute. Il y aura un référendum lors du prochain mandat péquiste s’il est majoritaire.

Un petit rappel: En septembre 2013, l’appui à la charte était à 43% vs 42%. Aujourd’hui, selon un sondage récent, l’appui est à 51%. La campagne pro-Charte a porté fruit et ce n’est pas fini. Ce matin, on apprend que le PQ financera huit (!!!) nouvelles chaires de recherche sur … l’identité!

La campagne propagandaire sur la Charte? Une répétition pour le prochain référendum d’ici 2017 si le PQ est majoritaire. Des appuis, ça s’achète, et la recette est éprouvée. J’entends déjà les envolées lyriques anti-canadian et anti-gouvernement des juges qui sauront soulever la passion des exaltés lorsque le Parti québécois poussera son projet de loi sur la Charte et que les institutions de protection des droits et libertés se mettront de la partie.

Au dernier référendum, le Oui est parti de 40% d’appuis pour terminer à 49%. Avec un bon champion à la cause qu’il suffira de trouver, on est en business.

En tout cas, c’est ce que je pousserais si j’étais une indépendantiste convaincue et je ne laisserais certainement pas Pauline Marois s’en défiler. Vous imaginez la pression qu’elle subira?

Ça va jouer dur. Get ready to Rambo!

P.S. Ce qui nous attend dans les prochaines années. L’économie? Oubliez ça!

« Joseph Facal a écrit que « l’échéance référendaire paralyse la machine gouvernementale sur presque toutes les autres questions. On ne peut pas vraiment gouverner et préparer un référendum en même temps. Tous ceux qui ont vécu cette expérience de l’intérieur vous le confirmeront. » (« Le respect du peuple », 27 septembre 2010) – Source

3 réflexions sur “Get ready to Rambo!

  1. Mais bon sang! Ça ne finira donc jamais ce party piquouiste où ils jettent notre argent par les fenêtres pour une idéologie qui ruine totalement l’avenir d’une province qui pourrait tellement être belle? Je n’ai pas de détails sur la composition de la Politique nationale de la recherche et de l’innovation (PNRI) mise en oeuvre en octobre mais j’ai de la misère à croire que ce parti a à coeur le développement et l’innovation. Je me demande sérieusement comment ces chaires de recherche vont faire augmenter la production et les exportations qui sont nettement insuffisantes pour avoir une économie forte…

    Le PQ est absurdement pathétique et prouve encore une autre fois qu’il est néfaste à tous les points de vue!

  2. La questions que je me pose.. Il est clair que le succès de Pauline, sans la machine Québecor, ne serait probablement pas aussi éclatant.

    Ainsi je me demande si, advenant une élection majoritaire du PQ, le scénario d’un virage à droite ne l’emporterait pas sur le scénario référendaire.

    Autre point, l’entente qui lie Québecor à Rogers pour douze années, Vidéotron qui annonçait la semaine dernière son extension en Ontario, Alberta, CB, Sun News, etc..

    Est-ce que les liens d’affaires ainsi renforcés entre provinces canadiennes par Québécor et aussi par Desjardins sont compatibles avec le projet d’indépendance du Québec?

    L’indépendance du Québec créerait de l’instabilité économique. Serait-ce souhaitable pour des entreprises dont des investissements de telle ampleur n’ont pu se concrétiser sans accroître leur niveau d’endettements??

    Je remarque aussi que chez Québecor des chroniqueur officieusement préparent une campagne pro Conservateurs pour les prochaines élections fédérales de 2015.

    PKP, dans ses publicités canadiennes, n’hésitent pas à utiliser la feuille d’érable pour vanter ses nouvelles acquisitions.. un pluss pour le Canada…!!

    Ici au Québec, son discours à saveur nationaliste indéniable mais pas clairement souverainiste.

    Il est évident que le renforcement de la loi 101 lui assure un bassin de québécois captifs, idéal pour la convergence médiatique..

    Tout cela pour dire, que la puissante machine Quebecor pourrait être difficilement contournable par les indépendantistes.. et dans le fond, Québecor est peut-être le meilleur garde-fou contre l’indépendance..

    Le cynisme envers la politique est encore là pour y rester!. L’intérêt premier des citoyens?? On oublie cela!

  3. J’aimerais ajouter que le retour de Jeff Fillion sur les ondes des radios de Québec est une bonne nouvelle. Un autre porteur du discours de droite mais dans le camp médiatique adverse.

    C’est la démocratie qui sort gagnante.. Les radios de Québec qui avaient été judicieusement neutralisées par Quebecor devront se forcer pour sortir du conformisme..

    La surexposition des chroniqueurs de TVA devenait abrutissante. Le Québec ressemblait de plus en plus à un gros village..

    Ce retour arrive à point.. Car dans la campagne électorale qui s’en vient, on manquait dramatiquement de divergences dans les opinions pour aiguiser un sens critique durement éprouvé par la campagne de propagande péquiste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s