Référendum en vue : PKP au PQ!

PKPAlors les sceptiques qui doutent d’un référendum si le Parti québécois est au pouvoir, vous en doutez encore? Vous croyez vraiment que Pierre-Karl Péladeau ferait le saut en politique si la tâche se limitait à la « gestion comptable » d’une province?

Et vous croyez qu’une telle entreprise se fait sur un coup de tête? Qu’elle n’est pas préparée de longue date?

Les indices y étaient et parlaient fort.

2012: la Caisse de dépôt réduit sa participation dans Quebecor.

15 mars 2013, il cède les opérations de Québecor et Québecor Média à Robert Despatie, président de Vidéotron depuis 2003. Il voulait être un bon père et passer plus de temps avec sa famille…

Je recevais des courriels depuis des mois des gens de la circonscription de St-Jérôme pour me dire qu’ils réchauffaient le siège pour Pierre-Karl Péladeau. Ce matin, cela se confirme.

On peut comprendre par là que le nationalisme économique s’exprimera dans toute sa force avec l’arrivée d’un chef d’entreprise qui en a bien profité. Les leviers économiques étatistes tels que la Caisse de dépôt, Investissement Québec, crédits d’impôts et subventions continueront de constituer les moteurs principaux d’une économie d’État conditionnée à préparer la « souveraineté économique » du Québec. Tout ça, c’est avec vos impôts, le monde…

Sur un dernier blogue hébergé sur le site du Journal de Montréal, j’avais fait mention du biais de nos médias de presse, de télé et de radio. Pierre Karl Péladeau est aujourd’hui actionnaire de contrôle du conglomérat Quebecor et président du conseil d’administration d’Hydro-Québec. Que celui ou celle que cela n’inquiète pas lève la main. Heureuse ce matin de pouvoir écrire librement sans devoir anticiper une quelconque réprimande…

J’avais aussi fait mention qu’il suffisait au PQ de trouver un « champion de la souveraineté » pour qu’il répète son exploit de convaincre au minimum une moitié de la population du Québec de voter pour l’indépendance.

Finalement, que les sceptiques se ravisent ce matin. Tout est en place pour y arriver.

60 réflexions sur “Référendum en vue : PKP au PQ!

  1. Seuls les naifs ne comprennent pas ce qui se passe. Tout dirigeant ne fait rien pour rien. PKP ET PAULINE avait bien préparés leur coup

  2. Eh! bien voilà. Maintenant on sait pourquoi tu as été congédiée du Journal de Montréal. Peux-tu me dire quel journaliste va parler en mal et de PKP et du PQ dans ce journal sans avoir peur de perdre son emploi. Peux-tu me dire qui va parler en mal à TVA sans risquer son emploi? Personne. C’est épouvantable. Il faudrait avoir un journal de droite parce que présentement tout ce qu’on retrouve c’est la gauche. Maintenant ils ont un patron de gauche. Celui qui est dans les affaires et qui a réussi. Celui qui a profité du système de subventions à pleine poche. Si j’étais à la place de Mme Marois j’aurais peur pour ma job. Croyez-vous que si le PQ entre au pouvoir que PKP va se contenter d’un simple siège de ministre. Non. Il vise le haut, soit le siège de Premier Ministre.

  3. AH! J’oubliais. Qui veut parier que cette décision est en partie responsable de la séparation de PKP avec Julie Snyder? Personne. Moi ce qui m’a sidéré ce matin en entendant cette nouvelle c’est d’entendre PKP à plusieurs reprises dire qu’il ne se présentait pas aux élections. Ce parti ramasse des pelleteux de nuages, des hypocrites et des menteurs. On est vraiment mal représenté au Québec. Misère qu’on est dans la merde.

  4. Si nous osons parler d’informartion contrôlėe, qui est une dictature culturelle, nous serons accusés de manquer de culture. Qui osera dans le monde des mėdias et des artistes nous protéger contre la perte de la démocratie dans l’information sans risquer sa carrière. Le P.Q a détourné l’attention des citoyens aidé des journalistes membres du PQ. avec sa charte des peurs. Nous sommes tombės dans la cage à homard péquiste.

  5. Avec la nouvelle ce matin de sa candidature, PKP est à l’image du PQ…Quand tu fais le contraire de ce que tu affirmes…Tu n’as aucune crédibilité. Impossible de faire confiance. Votez CAQ ou Libéral, mais il faut sortir le PQ du pouvoir.

    • Pour sortir le PQ du pouvoir il faut voter PLQ. On voit clairement qu’à partir de maintenant, c’est une élection référendaire quoi qu’en dise Pauline Marois.

    • Je n’ai rien a ajouter Juste les illetré sour et aveugle n’aprouvee pas et dit ne pas comprendre et accuser les années de bonne administration Charest

    • Tous les candidats-vedettes de tous les partis nient jusqu’au bout leur candidature avant qu’elle soit officiellement annoncée lorsque celle-ci est coulée dans les médias!!! Il n’y a pas d’hypocrisie là-dedans, juste une question de timing!!! Le candidat-vedette ne va quand même pas dire qu’il se présente et accorder trente entrevues en ligne avant l’annonce officielle de sa candidature, ce serait ridicule!!!

    • Il a menti. Un non, c’est un non, et il ajoutait, je ne veux plus en entendre parler. C’est si simple la vérité. Il n’avait qu’à dire qu’il était en réflexion, que pour le moment il ne croyait pas, en somme, TOUTE RÉPONSE QUI NE FAIT PAS DE LUI UN MENTEUR. Il n’avait aucune obligation de mentir. C’est aux électrices et électeurs de Saint-Jérôme de lui signifier ce qu’ils pensent d’un menteur pour les représenter à l’Assemblée nationale. Il a eu le temps de procéder à un sondage pour assurer ses arrières. Ces gens-là sont prudent en général. Il a bien placé ces dés sur l’échiquier. Toutefois, la politique réserve bien des surprises, et il peut s’avérer qu’il reçoive une grosse surprise et UNE PROFONDE DÉCEPTION qui fera bien mal à ses entreprises. À SUIVRE…

  6. La semaine dernière, j’ai essayé d’aller consulter votre blogue sur le site du journal de Montréal. Votre blogue n’y était plus. Sachant que PKP est un péquiste et que vous critiquez avec raison et vérité le Parti québécois, j’ ai tout de suite pensé que le journal, propriété de PKP, vous avait tassé du blogue à cause de vos opinions.
    Je suis déçu du journal de Montréal qui se vantait il n’y a pas si longtemps de refléter la diversité des opinions. Maintenant, ce journal est devenu un outil de propagande pour les péquistes et la souveraineté. Ils ont déjà utilisé la censure avec vous ! Dommage que cela se passe en 2014.

    • J’ai envoyé un courriel au Journal de Montréal pour dénoncer le retrait de votre blogue mercredi soir. Aujourd’hui, dimanche, soit 4 jours après l’envoi du courriel, je n’ai reçu aucune réponse de leur part. Aucun respect pour leur lecteur.

  7. Un journaliste, ça n’existe pas, dans le pire des cas, ce dernier est mort et au mieux il est au chômage.

    Tout l’empire médiatique Quebecor (TV, Journaux ,Magazine) sera mis au service de la souveraineté. Fortement appuyer par les taupes de radio-canada et ensemble, ils propageront la désinformation et useront de manipulation de toute sorte afin d’induire les Québécois en erreur en faisant déferler at vitam eternam dans les salle de nouvelles des demi vérité, appuyer de faussetés et monter de toute pièces par les services occulte de propagande de la gestapo de l’information (Salle de nouvelle) pour arriver a leur fin, de toute beauté.Oublier pas que des membres influent du PQ ont deja dit que des radios seraient fermer au lendemain de nos jours heureux.

  8. Lorsque les épargnes des Québécois de la caisse de dépôt ont été utilisé afin de contrecarré l’achat de la câblodistribution par Roger au profit de PKP (Qui était au pouvoir a cette époque) c est de cette façon que le monstre fut créer

  9. Que fera le spq libre, les Laviolette et autre de meme acabit dans le pq faudrait peut etre ressortir leur déclaration au sujet de PKP

  10. Connaissant l<app/tit pour notre bon peuple des Star Académie de ce monde, ceci est une bien mauvaise nouvelle. Le voici le successeur de PAuline, qui va probablement prendre sa retraite avant la fin de son mandat pour laisser PKP ''runner'' le show. Même scénario que 1995 avec Parizeau-Bouchard. Ce sera très difficille pour Couillard. Résignons nous et commençons à prparer la campagne du non.

  11. Que vous ayez perdu votre tribune publique est bien dommage, car j’ai la ferme conviction que toutes les opinions, même si je n’ai strictement aucune affinité avec les vôtres, en démocratie, doivent être diffusées et avoir à leur disposition un média de masse comme véhicule. N’oubliez pas, madame Marcotte, que les médias de masse n’ont pas vocation à vérité, mais vocation à fabrique du consentement (Chomsky).

  12. D’accord avec Gilles Tremblay.
    Le temps de l’innocence, de la confiance, de l’insouciance et de l’indifférence est terminé. Les prédécesseurs de P. Marois étaient des amateurs. Dans notre société matriarcale, il fallait une femme forte et rassurante pour attraper les « indécis », les « branleux », les « peureux » (qui craignent à la fois les Anglais, les « étranges », les « pas de souche », les « têtes brûlées gauchistes » qui pourraient mettre en péril notre cote de crédit) et les pique-assiette qui salivent à l’idée d’avoir le beurre et d’empocher l’argent du beurre. Quoi de mieux pour une matriarche que de pouvoir exhiber un fils, un gendre, un neveu ou un « grand ami de la famille » qui a réussi et, avec son appui, d’embrigader les gogos, les nonos, les naïfs qui croient encore ce que leur débitait en 1980 Jean-François Bertrand, député de Vanier et leader adjoint du gouvernement: « A ‘Yes’ vote will mean no change! »

  13. Pourquoi PKP veut-il un pays? Pourquoi rejoint-il le PQ? Pas compliqué: au QC, PKP prospère sur des médias francophones. Donc, tout ce qui peut maintenir la population dans l’unilinguisme francophone est bon pour ses affaires, car ça élimine de facto la compétition en langue anglaise, et maintient la population à TVA et au Journal de MTL/QC. Et le PQ lui donne cette possibilité avec ses lois et règlements anti-anglais, qui veulent entre autres empêcher les jeunes d’aller au CEGEP en anglais. Même s’il n’est plus chef de Québécor, ne me faites pas accroire qu’il n’a plus de bénéfices avec ça…

    • Il possède SunMedia au Canada anglais qui fait du Québec bashing….sans arret…

  14. Berlusconi bis…Cependant il n’est pas la pour se contenter de l’arrière-ban…Prochain sinistre des finances ?
    Le JDM et le reste servent deja de haut-parleur au PQ, La presse fait un peu la meme chose de l’autre coté…
    Ceci ne permet en rien de régler les très graves problèmes structurels du Québec et il faut faire attention a l’importance excessive attaché a l’homme providentiel…les lendemains d’élection vont rapidement rappeler a tout le monde ce qui se passe…
    Les sondages indiquent pour le moment peut-être un gouvernement majoritaire PQ, avec une marge vraiment très faible.
    Avec la charte, le pouvoir, l’aide des medias de PKP arriver a faire 36 % des voix indiquent le chemin a parcourir pour obtenir un oui…sur une question claire.
    Le gouvernement fédéral sommeille et Harper avec son message uniquement ‘économique’ semble ne pas vraiment réaliser ce qui se passe…

    Enfin il vaut mieux pour Peladeau que le PLQ ne fasse pas un retour au pouvoir trop vite…

  15. @François,
    Les élections à date fixe fonctionne seulement pour des gouvernements majoritaires. Pour des gouvernements minoritaires, c’est pas fonctionnel. C’est une mesure très bonne mais qui vient du système politique américain qui ne connait pas les gouvernements minoritaires.

    C’est une bonne question par contre, le fait qu’il disait qu’il ne se présentait pas. Peut-être a-t-il changer d’idée à la dernière minute? Il faudra lui poser des questions sur les conflits d’intérêts potentiels pour un homme d’affaires puissant comme lui. Qu’un des fils Desmarais se présente on politique ou Péladeau, il faut poser des question à chaque fois.

    Je le vois comme le prochain ministre des finances du Québec pour relever le défi de la réforme des fonds de pension des fonctionnaires provinciaux et municipaux et pour réformer l’État avec le départ des boomers. Il pourrait aussi profiter du départ à la retraite pour réduire la fonction publique totale en ayant moins de fonctionnaires fédéraux à intégrer dans un Québec souverain en profitant de cette opportunité historique.

  16. L’argent parle. Il faut retirer nos billes de cette entreprise : télévision, téléphone, internet, cellulaire, journaux, revues et les postes-radios affiliés à l’entreprise. Cet homme n’inspire aucune confiance puisque un « sans parole ». Mais, tout compte fait, j’aime autant le savoir maintenant que c’est un hypocrite au lieu de le voir continuer à agir en sournois. C’est un homme dangereux. Quant à Ici-Radio-Canada, c’est au gouvernement fédéral d’agir. Le petit-jeu de madame Anne-Marie Dussault et les autres doit cesser avant qu’il ne soit trop tard. L’information, et surtout celle qui est partisane, est le nerf de la guerre, n’oublions pas cela… et ces gens l’ont parfaitement bien compris.

  17. Tous les commentaires ici confirme que Power Corporation et Gesca, des compagnies clairement fédéralistes, imposent à leurs journalistes de parler contre tous les autres partis que le PLQ. Je me demande aussi si certains qui écrivent des commentaires ici savent que Québécor est aussi propriétaire de Sun média, ceux qui écrivent le plus contre le Québec et le PQ. Pourtant, personne n’a perdu son emploi chez Sun. De plus, vous êtes en train de nous dire qu’au JdeM, les Mario Dumont, Lise Ravary, Christian Dufour, Benoît Aubin, Esther Bégin, Michel Hébert, Denise Bombardier, Jean-Jacques Samson, Michel Girard, Gilbert Rozon, Lyne Beauchamp et Benoît Bouchard sont tous des vendus au PQ malgré qu’ils sont tous des fédéralistes notoires et des anti PQ confirmés. Vous manquez un peu de sérieux avec votre théorie du complot.

    • Hope you don’t mind an English response from a Quebecer who actually reads Sun newspapers & watches Sun News. They spend very little time « Quebec bashing » as you seem to infer BUT they do make the claim that they represent a small c Conservative viewpoint so you know what point of view they come from. Whether it’s Peladeau or Desmarias exerting influence through the media, it is problematic.

    • Hahaha Sylvain. C’est la une qui compte. Et la une de Quebecor depuis leur virage est toujours favorable au PQ.

  18. La fin justifie les moyens. Avec, la charte et la laïcité, le PQ peut maintenant vendre son âme au diable. Madame David a raison d’être en furie. Peut-être que QS aidera la remontée du parti libéral. Pour celles et ceux qui veulent éviter un autre gouvernemaman péquiste et de melting pot, la seule option demeure maintenant le PLQ malgré son ombre passé.

  19. @Éric
    D’accord avec vous qui faisez preuve de perspicacité et savez lire entre les lignes. Un gars comme PFK a toujours des idées derrière la tête pour accroître son empire malgré son apparence d’angélisme.

  20. Je suis tellement, mais tellement déçue de PKP! Comment peut-il se joindre au PQ avec toutes les décisions sur les garderies, les carrés rouges, l’exploitation des ressources naturelles… Je ne comprends absolument plus rien! Pauline a la grande capacité de me rendre folle.

    Le pire (comme si ce n’était pas assez) PKP a déclaré ce matin qu’il avait conscience qu’un Gouvernement ne se gérait pas comme une entreprise. Mon maire peut dire adieu à un allié pour régler les fonds de pensions des employés des municipalités.

    Dernier commentaire: Cette année, je vote stratégique.

    Sylvie Marchand, Québec

  21. Le rachat de Videotron aux Chagon, grace a Bernard Landry, a couté avec ls intérêts près de 6 milliards de $ a la Caisse et Michel Girard appelle ceci l’éléphant blanc de la Caisse…PKP a également été incapabled e gérer Quebecor World Printing, il nous avait parlé de convergence de media…, etc, finalement rien..

    Videotron est gorgé de subventions.

    Il profite comme TOUS les autres Cogeco, Bell, etc, de l’absence de compétition et nous payons au Canada les tarifs les plus élevés de l’OCDE pour Internet, le téléphone cellulaire, la télé par cable,etc..

    La seule qualité de PKP, il est le fils de son père…on ne peut pas dire qu’il ait une bonne idée depuis qu’il est aux manettes…

    Pour sa coopération avec des gens comme Laviolette et compagnie, le SPQ Libre, ils vont s’écraser pour la sainte cause, tout ceci confirme le virage vers la droite économique, identitaire du PQ….

    Après tout ceci 38 % des voix, on peut rester songeur, rien n’est fait, même si les chances du PQ sont sur le papier actuellement bonnes.

    Le lendemain de l’élection va voir revenir les coupures, les mauvaises nouvelles économiques, le déficit….Peladeau ne va pas tarder a découvrir qu’il ne dirige pas un conseil d’administration et il n’a pas la réputation d’être accomodant, a voir…

  22. La plupart des politiciens sont opportunistes , alors nous ne devrions pas être surpris par PKP . Il n’est pas différent de François Legault . C’est une bonne initiative par le PQ , parce qu’ils ont besoin de gens célèbres avec un fond d’affaires pour faire leur choix légitime . Nous ne pouvons qu’espérer que électorat pense à l’économie avant de voter et de réaliser que le Québec serait un pays du tiers monde, si ce n’est plus une partie de Canada.Quebec peut devenir un pays , mais à quel prix ? Croit-on que le reste du Canada continuerait d’avoir quelque chose à voir avec le Québec après ils ont déchiré le pays ?
    Et après être devenu un petit pays , comment les États-Unis réagir ? Les États-Unis voir la fantastique opportunité de prendre en charge le Québec avec peu de résistance et le Grand prix de l’énorme potentiel de l’électricité dans le Nord du Québec . Canada ne pouvait pas protéger le Québec contre les Etats-Unis dans une telle situation . Les enjeux sont très élevés que les Québécois seraient prises en charge par les États-Unis . Serait-ce mieux que de faire partie du Canada ?

  23. P.K. vient en politique pour faire la séparation, c’est clair. Ça fait longtemps qu’il cherche avoir le monopole de Quebecor (TV, Journaux ,Magazine) au Québec. C’est tout ce qu’il veut. Les québécois il s’en fout. Monsieur travail pour ses poches. Espérant que les électeurs de St-Jérôme ne vote pas pour ce candidat.

  24. PKP a beau être un hommes d’affaires aguerri, il n’a pas l’expérience de la politique et l’on découvrira vite sa vulnérabilité. Maman Pauline ne sera pas toujours à ses côtés.

  25. Avec PKP maintenant candidat pour le PQ, ce sera intéressant de voir dans quel camp les chroniqueurs et journalistes politiques se positionnent. Qui en feront l’éloge? Qui le critiqueront?

  26. Des rumeurs couraient que Québécor Média , (qui ne possède pas de stations de radios), serait intéressé à acquérir Choi radioX. Avec de l’argent on peut tout obtenir, mais ça serait vraiment dommage. La droite serait presque muselé au Québec.
    J’imagine que d’autres prendront la relève.
    Je l’espère.

    • @jacques: la droite est a nouveau bien représenté par l’arrivée de Jeff Fillion au NRJ 98.9. Pour ce qui est de choi, bon débarras si ça arrive. Ils ont vendu leur âme il y a un bon moment.

  27. voila les masques tombent !!!

    Je m’en doutais mais j’ai la confirmation que nous allons devenir une Corée du Nord Bis !!!

    Marois se refuse à parler vrai

    PKP jure dans les médias qu’il ne fera pas le saut en politique !!!!

    que des menteurs

    tout homme venant du monde des affaires et qui se lance en politique, finira par se bruler les ailes !!!!

    nous devons tout faire pour leur barrer la route le 7 Avril

    Mobilisez vos amis, vos collègues, vos parents, tout ceux qui ont le pouvoir de voter

    Quittez Vidéotron, Journal de Montréal, LCN et TVA

    Arretons de financer la souveraineté

    et si le 7 Avril, si nous devons vivre sous le joug du PQ alors je quitte le Québec

    j’ai plus rien à perdre ici, j’ai deja tout perdu après 20 ans au Québec !!!!

    Bon courage

    • Et le Journal de Québec. Mais, soyons optimiste; la vraie game électorale ne fait que commencer. Je ne peux pas croire que les québécois cautionneront le parti de l’ambiguité.

  28. Pauline a encore sorti un gros lapin du sac qui pourrait bien lui valoir un gouvernement majoritaire a cause de l’effet que cela fera. La dame de béton et de téflon dont rien ne colle dessus. Quel intérêt aurait PKP a se lancé en politique si se n’est pas de devenir le président du pays du Québec!

  29. Je ne sais que penser de cette candidature.
    PKP veut-il donner au Québec une nouvelle orientation moins socialiste et plus économique?
    A-t-il complètement tourné sa veste juste par goût du pouvoir?
    J’espère qu’on va voir où il se situe à mesure que la campagne va progresser.

  30. Voici ce que j’ai écrit sur un post de M. Maurais.

    PKP n’est pas un sauveur économique!

    Cet avant midi une candidature de prestance vient d’être présenté!

    À partir de là, c’est la pente descendante…

    Durant sa présentation, rien sur l’économie…
    Durant sa présentation, parle de faire un pays…
    Pour expliquer sa venue Popo doit le regarder comme pour dire voici la version « officielle » de ta venue au PQ…
    Il a été plus convaincant sur un retour potentiel des Nordiques et de faire un Pays que du reste de sa conférence de presse…

    En entrevue à RDI et LCN, encore une pente qui descente encore plus.

    PKP dit que l’économie au Quebec va bien…
    PKP dit que les syndicats ne prennent pas trop de place au Québec…
    Il dit, également, que le Québec c’est fait voler le dernier référendum…

    Conclusion:

    Un gros nom sur une pancarte et rien ne va changer au Québec!

  31. J’ai surtout remarqué, sur le web, je fais partie de ces gens qui n’ont pas (plus) de télévision que c’est un mauvais orateur…et il répète le catéchisme du PQ…

    L’attitude de Couillard est la bonne, le banaliser, un candidat comme un autre, dont le thème principal est le référendum…et insister sur les fondamentaux…Est-ce suffisant ? A voir ce que ferons les électeurs de la CAQ, les sirènes style Peladeau seront-elles suffisantes ? Rien n’est moins sur..

    Les cimetieres sont plein de gents indispensables…

    La charte a fait le plein de l’électorat xénophobe disponble, je trouve remarquable que l’élection soit maintenant déplacée sur l’économie, oublions la parenthèse PKP, Couillard a raison de ne pas dévier de ceci, il n’y a a priori aucune raison que les chiffres de l’emploi, qui seront disponibles fin Mars, soient meilleurs que ceux de Février, le PQ tente d’attraper ce qui reste de la CAQ.

    Pour moi le modèle québécois est un échec lamentable, PQ ou PLQ, mais actuellement nous n’avons plus le choix.

    • @alain maronani:

      « Pour moi le modèle québécois est un échec lamentable »

      Il n’est pas nécéssaire d’être devin pour arriver à la même conclusion. Je ne suis pas économiste mais on ne peut nier les faits (endettement, infrastructure déplorable, système de santé hors de prix, services mur à mur qui profitent plus aux riches qu’au démunis, culture du ‘no fault’, la liste est longue…).

      Ce que je trouve déplorable par contre, c’est qu’on s’entête à aller de l’avant avec ce modèle année après année. Lorsqu’un homme d’influence comme PKP dit que l’économie au Québec va bien (en donnant raison du même coup à son acolite Stéphane Bedard) alors qu’il est évident qu’on vit nettement au-dessus de nos moyens pour toute personne ayant une base rudimentaire en économie, là, il y a vraiment un problème de fond. Si tout va pour le mieux en ce moment, je n’ose pas penser à ce qu’il en sera le lendemain d’un oui à un référendum sur la séparation du Québec.

    • acolite s’écrit acolyte…pas besoin d’être devin….

      Quelques chiffres;

      Il y a au Québec 70.000 personnes dans le réseau de la santé qui ne participent pas aux soins (sur 220.000)
      16 régies régionales de santé pour 8 millions d’habitants, l’Ontario 4 pour 16 millions d’habitants.
      Montreal et sa région plus de 100 organismes, comités pour s’occuper du transport, Toronto et sa région, 50 % + de population, 1
      Montreal et sa région plus de 200 maires, conseillers, etc, Toronto et sa région, 50 % + de population, 35
      Le système de santé québécois dépense per capita autant que le système francais considéré comme l’un des meilleurs du monde.
      22 % de la population canadienne, 55 % de la per-équation.
      50 années après le rapport Parent, il y a au Québec 800.000 analphabètes et 40 % de la population est en situation d’illettrisme fonctionnel.

      C’est un échec collectif lamentable, PQ ou PLQ, un veau d’or que l’on ne peut toucher, une nomenclatura qui vit hors-terre, alors que la majorité de la population, ne voit que les coupures, les restrictions de services, etc…

      Quand on sait que la population québécoise pense qu’un revenu de 38.000 $ vous met dans la classe moyenne, on voit le chemin a parcourir…

    • Pas besoin d’être devin….

      Je ne disais pas ça de façon péjorative mais plutôt mettre en relief qu’une majorité de Québécois pense que le sacré saint modèle fonctionne bien alors que ce n’est pas le cas du tout (vos chiffres sont là pour en témoigner). Lorsqu’en plus PKP ou M. Bédard en rajoute, ceci n’aide en rien à faire avancer la cause au Québec. Il y a une limite à nier l’évidence.

  32. il y a une loi qui diminue les contributions aux partis a 100 dollars versus 1000 dollars; mais on permet a un milliardaire de posé sa candidature comme député quand lui même peut acheté tout les députés, ministres et toute l’assemblée parlementaire des élus avec seulement son argent pour des ses propres ambitions du pouvoir.
    J’ai décroché tout de suite lorsqu’il a mentionné que Pauline Marois avait une équipe extraordinaire.

  33. C’est beau de voir la droite cracher sur un homme qu’elle portait aux nues il n’y a pas si longtemps!!! Tout le monde savait que Péladeau est un souverainiste de droite, il n’y a rien de nouveau là-dedans et sa candidature est logique!!!

  34. Pas sûr « pantoutte » que PKP aidera le P.Q. à ce point…

    Plutôt le contraire même.

    Il y a trop de disparité idéologique entre lui et la plupart des membres de ce parti politique. Il était hier encore un des ennemis jurés à abattre (les péquistes doivent actuellement être en train d’effacer leurs twitts anti-Péladeau!!!). Et c’est sans compter sur le fait qu’il commence à y avoir pas mal trop de coqs à l’ego boursouflé dans la basse-cour péquiste.

    La m… va bientôt commencer à pogner…

  35. Moi, si j’étais un travailleur de la fonction publique je commencerais à m’inquiéter. Si PKP est élue préparé vous à vous battre parce que c’est le patron le plus intransigeant que le Québec a connu. Question hypothétique: Croyez-vous que les étudiants auraient gagné si PKP avait été au gouvernement comme négociateur à la place de Mme Beauchamp ou Courchesnes? Je ne pense pas. Les étudiants seraient encore dans la rue à taper sur la casserole et Mme Marois serait dans la rue avec eux. On a beau dire que le Dr Barrette a changé de partie que penser d’un PKP qui a donné de l’argent aux autres parties aussi. Je crois que la promesse qu’on lui a fait, c’est qu’il aura le siège de Premier Ministre. Un PKP ne se contentera pas d’être un petit député sur le banc arrière. Comme il n’a pas l’intention de vendre ces actions et qu’il contrôlerait les médias en général, c’est vraiment dangereux en ce moment. Une personne de droite comme Joanne perd sa place comme blogueuse au journal. Je ne pense pas que ce soit une coïncidence. Et vous????????

  36. Hello Johanne,

    Attrist pour la situation que tu vis. Y avait rien a fouetter un chat, pour te retirer des mdias, mais a fouetter quand mme. C’est des chasss-croiss politiques incroyables en ce moment.

    Je t’coute en ce moment au 93. Quelle douceur tu as.

    J’ai mis la main sur un lien qui pourrait peut-etre te servir.

    http://archives.vigile.net/ds-souv/docs/ipso-objectif.html

    Portes-toi bien Johanne, et gardes le cap.

    Bonne journe!

    Mario Fournier

  37. Ça me fait rire quand j’entends que PKP est un gars de droite… droite fasciste oui (qui est le copinage du gvt et du corpo) en fait c’est un BS corporatif – il est là à cause de l’aide de l’état sur bien des plans et il n’est pas gêné de téter le gvt pour des subventions pour un amphithéâtre… mais parce qu’il a tenu tête à des syndicats – il est vu comme un mec de droite … c’est dire où est la droite au Québec… il a l’entrepreneurship à coeur – au lieu de dire que le gvt devrait s’enlever du chemin – baisser les taxes, les subventions à la con, les règlements et nous foutre la paix – il part un institut aux HEC… non mais is he serious? Et depuis que tu as ton institut PKP – comment va l’entrepreneurship au Québec? Où sont les résultats? L’économie du Québec va bien selon lui et bien 80% des jobs créées depuis 2007 le sont dans le secteur public et nada dans le secteur privé? Qu’est-ce que tu vas faire pour fixer ça mon PKP? Ah oui la souveraineté! Quand tu vas être indépendant – tu vas utiliser la devise du Québec? Qui va te prêter dans cette devise de république de banane? Tu vas garder le dollar canadien? Tu vas être obligé d’exporter en m…. pour mettre la main sur des dollars canadiens!! As-tu pensé à ça PKP? Tu vas avoir besoin d’un Banquier pis pas à peu près!!

  38. Pingback: Mes "pas pires" blogues de campagne | Le blogue de Joanne Marcotte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s