Prochain référendum: 22 juin 2015

BourassaIl y a des mois, j’ai reçu comme plusieurs autres, des courriels de gens de St-Jérôme nous informant qu’on réchauffait le siège péquiste pour le candidat Péladeau. Probablement personne n’y a cru ou n’a voulu le croire. Et puis, c’est fait. Personne ne croira aujourd’hui qu’il s’agit d’une décision spontanée bien sûr. Elle a sûrement été longuement réfléchie. On le sait maintenant. La Grande Production péquiste a été écrite et admirablement bien songée il y a bien plusieurs mois, sinon quelques années…

Hier soir, je reçois un courriel d’un proche d’un très très proche du Parti québécois. La date du référendum aurait déjà été fixée et encerclée au calendrier. Le 22 juin 2015.

22 juin. Hmmm. Il doit bien y avoir quelque chose qui s’est passé le 22 juin, non? Google, aide-moi.

Le 22 juin 1990 est le jour où l’ancien premier ministre libéral, Robert Bourassa, prononçait un discours aux lendemains de l’échec de Meech, un discours où une certaine phrase avait fait vibrer l’ensemble des nationalistes du Québec.

« Quoiqu’on dise, quoiqu’on fasse, le Québec est, aujourd’hui et pour toujours, une société distincte, libre et capable d’assumer son destin et son développement ».

Vibrez-vous? Êtes-vous ému? Pas fou tout de même. Un référendum 25 ans après ce fameux 22 juin 1990. Connaissant la résolution et la détermination des péquistes, cette fois-ci, à réaliser l’indépendance, peut-on vraiment discréditer ce courriel que je viens de recevoir? Serait-ce un ballon? Veut-on se servir de moi pour ébruiter l’idée? Qu’importe.

Quelle idée de génie tout de même. Le Québecois « emo » serait bien servi, non? Utiliser une phrase du PLQ, en plus… Vraiment…

Et puis, j’ai regardé le calendrier des élections fédérales. La prochaine? Le ou avant le 19 octobre 2015. Hmmm. Donc, après le référendum. Le PQ aurait-il choisi d’enclencher le processus référendaire pendant que Harper est au pouvoir? Préfère-t-il Harper plutôt qu’un hypothétique et jeune Trudeau?

Commérages de réseaux sociaux? Peut-être. Mais disons que je prends plus de chance. La Grande Production à laquelle nous assistons nous réserve encore des surprises.

19 réflexions sur “Prochain référendum: 22 juin 2015

    • Justement j’ai mis un tweet sur ce sujet. »Et pour le « Québécois emo » c’est la veille de la veille de la St-Jean Baptiste,devenu une fête plutôt politique non ? »

  1. Eh bien Johanne, tu ne cesse de m’pater. Tu sais ce scenario l est trs crdible, la grande production, a planifi son scenario, depuis bien longtemp. Je ne suis pas certain, que le PQ pass, verra les prochains sondages.

    J’ai le gout de commencer a crire un roman la-dessus…

    Merci encore,

    Bonne journe!

    Mario Fournier

  2. Mais……….me semble qu’on n’a déja dit non 1 fois, et puis 2 fois……Cela en prend combien au juste…………………

  3. Digne d’un grand téléroman de TVA , écrit par M.Yves Desgagné ! Je dirai même plus ; retour vers le futur ! La seule indépendance reste financière , avec 264 milliards de dettes ,va falloir y voir avant d’être indépendant ! Les indépendantistes regardent-ça comme un détail ! Bravo la gang ! A la prochaine fois !

  4. Le problème canadien vient du fait que la constitution de 1982 est inacceptable pour la nation Québécoise on ne peut pas accepter de signer ce document tel quel.
    Il faut sortir de cette impasse constitutionnelle.Nous connaissons la proposition du parti Québécois mais que propose les parti fédéralistes du Québec pour remédier a cette situation.

  5. Johanne, j’ai entendu un gars du j de q lors de l’émission à Jeff Fillion ce midi te traiter de menteuse en ce qui concerne ton départ du j de m. Bien que je ne te connais pas personnellement, ça m’étonnerait beaucoup que tu sois ce genre de femme. En ce qui me concerne, je vais te croire toi bien avant eux. Côté mensonge, il devrait regarder du côté de son grand boss qui a démontré ces derniers mois qu’il était un expert en la matière. Lâche pas ton remarquable travail. Nous avons grandement besoin de gens comme toi.

    • Savez-vous le nom du gars du journal de Québec ? Est-ce un chroniqueur du journal ?

  6. Un peu de culture politique vous aiderait:

    La déclaration du 22 juin 1990 a été faite par le premier ministre du Québec Robert Bourassa à l’Assemblée nationale du Québec à la veille du délai prévu pour la signature de l’accord du lac Meech.

    « Le Canada anglais doit comprendre de façon très claire que, quoi qu’on dise et quoi qu’on fasse, le Québec est, aujourd’hui et pour toujours, une société distincte, libre et capable d’assumer son destin et son développement. »

    http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9claration_du_22_juin_1990

  7. Pour ceux qui se cherchent une alternative au Québec, je vous recommande sérieusement de considérer le New Hampshire pour plusieurs raisons, mais surtout:
    1- Aucuns impôts saisis sur votre salaire
    2- Aucune taxe de vente
    3- Le 2e plus bas taux de chômage dans les États de l’Est.
    4- Vous restez proche de vos amis qui décident de rester au Québec. La ville la plus importante, Manchester, est à 4 heures de route.

    Pour en savoir plus, je vous invite à lire sur le Free State Project sur:
    http://freestateproject.org/

    Et si vous êtes sur facebook, voyez: https://www.facebook.com/FreeStateProject.org

    Bonne chance!

  8. Un référendum au printemps 2015, après la consultation du livre blanc sur l’avenir du Québec…. et l’Écosse!!!! ;)))

  9. Avec ce que Pauline a dit aujourd’hui; que un gouvernement péquiste réduirait la dette de 10 milliards durant son mandat. Vous savez que j’ai extrêmement peur de cette femme la. Elle est capable de faire a sa guise peut importe ce qui arrivera par la suite. Ne soyez pas surpris de voir nos impôts et les taxes augmentées de beaucoup. Je parle même pas de l’argent que ce gouvernement va allé nous cherché dans nos poches avec son assurance soin longue durée et son assurance de rentes pour personnes de 75 ans et plus. On ne peut pas faire confiance a une personne qui peut faire tout ce quelle peut ou vouloir faire pour se faire élire pour son ambition personnelle avant les intérêts de la population du Québec. Je ne comprends pas que le monde ne soit incapable de voir que tout ce que Pauline Marois nous dit c’est des mensonges. La dame de béton avec ton dur ,sec déterminé et d’illusionné par sa propre soif au pouvoir. je ne crois pas que le Québec va se séparé. C’est seulement le rêve d’une folle qui pense seulement a sa propre ambition et sa soir insatiable du pouvoir.

  10. Suite à l’arrivée de PKP, le % d’appui du PQ a fondu comme neige au soleil. Si le PLQ prend le pouvoir de façon majoritaire, ca voudra simplement dire que les Québécois ne veulent rien savoir d’un pays et donc d’un référendum. Le message sera clair et précis ! Donc une fois pour toute, on devra fermer ce thème, du moins, pendant une génération. Le PQ déclinera et pourrait disparaître. Je fabule, mais d’ici 5 ans, il pourrait avoir 3 partis au Québec : PLQ au centre-gauche, QS, gauche et une forme de CAQ-PCQ revisité, ayant comme leaders les anciens adéquistes, qui formeront la droite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s