Chronique de Denis Julien: PKP, Élection référendaire, Réaction du Canada

Chronique de Denis Julien à Maurais Live du mercredi 12 mars 2014.

Passage rapide de Joanne Marcotte au Show du matin avec Carl Monette de RadioX Montréal.

Sur les ondes de NRJ avec Jeff Fillion,  en réponse à l’énoncé de Sébastien Ménard de la veille, Joanne s’explique, prend fait et cause, et tire des leçons de son passage comme blogueuse au Journal de Montréal. Fin de l’histoire.

5 réflexions sur “Chronique de Denis Julien: PKP, Élection référendaire, Réaction du Canada

    • Pour en rajouter, j’ai posté le même commentaire sur un blogue du Journal de Montréal.
      Il n’a pas été publié.
      Big PQ Brother est bien présent!

  1. Bonne nouvelle Joanne. La campagne semble se polariser entre libéraux et péquiste au dépend de la CAQ. Dans les sondages, les libéraux prennent une avance confortable dans la région de Québec.
    L’arrivée de PKP n’aura pas que des effets positifs pour le PQ.
    Les motifs invoqués pour la perte de votre blogue au J de M sont des gros prétextes.Continuez votre bon travail.

  2. Denis Julien est diplômé en tirage de carte ou en économie ?

    Il fabule complètement avec ses scénarios catastrophes : y va arriver ci, y va arriver ca, les entreprises vont faire ci, les hommes d’affaire vont faire ça, le Canada va faire ci…y’a pas à dire, ça panique grave chez-vous.

    PS Si vous voulez endetter et couler l’économie du Québec, votez PLQ !

    En entrevue à 24/60 hier – un débat sur la santé avec Amir khadir, Christian Dubé, Gaétan Barrette et Gyslaine Desrosiers (ex présidente de l’Ordre des infirmières, candidate PQ dans Blainville) -, M. Barrette a proposé une ‘nouvelle structure’ (administrative) pour régler les problèmes en santé…ça promet.

    Et n’oubliez pas la suite de la Commission Charbonneau après les élections…ça promet aussi.

    • D’accord pour dire que le PLQ a endetter le Quebec, mais soyez au moins assez honnête pour avouer que le PQ n’a pas fait mieux. En ce qui concerne Mr Julien, je préfère l’approche de la peur et de la précaution plutôt que le déni dans lequel les péquistes semblent vivre ces temps-ci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s