Le rejet du P’tit Québec?

 » Le Parti québécois a perdu non pas à cause de ce qu’ils font, mais à cause de ce qu’ils sont« . Puissant jugement s’il en est un, et qui est fait, de surcroît, par le péquiste Jonathan Valois, commentateur à Franchement Martineau et à TVA Nouvelles (et ancien député péquiste de même qu’ancien président du PQ).

PORTRAIT DE PÉQUISTE

« De ce qu’ils sont… » Mais qui sont-ils donc, ces péquistes aujourd’hui? Si on en croit un sondage réalisé pour le compte du Journal de Montréal paru samedi le 5 avril dernier, les partisans du Parti québécois carburent essentiellement sur le thème de l’identité (langue, charte).  Seulement 7% d’entre eux identifient l’économie comme étant l’enjeu #1 qui influencera leur vote. Pour seulement 8% d’entre eux, ce sera l’état des finances publiques.

À titre comparatif, 35% des libéraux identifient l’économie comme étant l’enjeu #1 tandis que pour 44% des caquistes, ce sera l’état des finances publiques. Énorme écart donc, entre le PQ d’un côté et le PLQ et la CAQ de l’autre.

Côté répartition selon l’âge, il faut remarquer la faible popularité du Parti québécois chez les gens âgés de moins de 54 ans. Il faut, en effet, se rendre chez les 55-64 ans pour remarquer une plus grande préférence pour le PQ. Catastrophique, selon certains ténors du PQ. Les jeunes 18-34 ans? Plus libéraux et caquistes que péquistes!

Pas convaincu de ça? Le chroniqueur Yves Bosivert de La Presse en rajoute ce matin (Lire Un parti de vieux?):

Hier, le Forum jeunesse a diffusé les résultats d’élections simulées dans 350 écoles secondaires et organismes de jeunes de partout au Québec. Rien de scientifique, mais tout de même, l’exercice était sérieux et soutenu par le directeur général des élections, qui a fourni du matériel électoral. En tout, 70 000 jeunes ont voté.

Résultat? Le PQ a terminé… en troisième position, avec 18% des votes (36% au PLQ, 21% à la CAQ, 13% à QS). Comment expliquer ça?

Au Téléjournal de Radio-Canada d’hier soir, l’ancien animateur de l’émission Les Coulisses du pouvoir, aujourd’hui retraité et auteur, énonce une thèse: celle qui veut qu’un bon nombre des 40% de souverainistes ne veulent carrément pas du projet s’il est mené par le Parti québécois. Pourquoi?

« Entre autres, à cause du discours qui remonte à une quarantaine d’années qui est complètement éculé, qui fait appel à la peur, au repli sur soi. La jeune génération, ça ne les dérange pas quand ils entendent un étudiant de McGill parler en anglais ou lorsqu’ils voient une femme voilée sur la rue. Ils ne sont pas prêts à toujours blâmer les autres quand ça va mal. C’est pas toujours la faute des Anglais, des immigrants, de Stephen Harper, d’André Pratte, de Radio-Canada. Ils sont beaucoup plus ouverts. Et ce discours-là, il doit changer, Le Parti québécois doit changer. (…) Ce n’est pas par la négative qu’ils vont y arriver (à la souveraineté). »

Je n’aurais pu mieux exprimer la chose. Aujourd’hui, à peu près tout le monde s’est prononcé sur les raisons de la cuisante défaite du Parti québécois. Un vieux de la vieille (Jean Garon) blâme Pauline Marois, un autre vieux de la vieille (François Gendron) blâme les commentateurs politiques, l’ex-ministre Alexandre Cloutier a eu l’honnêteté de confier aux médias que le PQ s’était trompé pour ce qui est de la charte:

« C’est certain que le contenu de la charte, ou du moins la façon dont on s’est comporté dans ce dossier là, va devoir être analysé et discuté entre nous. » – Alexandre Cloutier

N’est-il pas ironique de voir, aux lendemains du verdict, les plus grands généraux de la cause chartiste, dénoncer une stratégie à laquelle ils ont pris part sans retenue et de façon totalement débridée? Ce serait amusant si cela n’avait pas tant causé de dégâts.

LA SANCTION

Le PQ a été sanctionné. Pour toutes sortes de raisons. Ce fut une sanction de leur piètre bilan en matière économique, de leur obsession identitaire et chartiste (qui a profondément divisé le camp souverainiste lui-même), de leur improvisation en cours de campagne, du poing brandi de PKP, bref, pour l’ensemble de ces réponses.

Aujourd’hui, plusieurs ténors souverainistes concluent au cul-de-sac tandis que l’historien Éric Bédard, lui, un des maîtres d’oeuvre du virage identitaire et grands responsables de la défaite péquiste, s’amuse à réfléchir à un « nouveau virage ». A-t-il appris? Jugez-en par vous-mêmes:

Il va falloir mettre de l’eau dans notre vin et réfléchir à tendre des mains pour proposer une alternative unie à l’électorat, aux francophones principalement… – Éric Bédard

Incroyable. Il fallait également entendre Noëlla Champagne, députée péquiste défaite dans Champlain, à l’émission de Dumont ce matin. À la question « Que doit faire le Parti québécois maintenant? », elle répondait essentiellement qu’il fallait que les péquistes se reconnectent sur la population. « Il faut demander aux gens s’ils sont encore intéressés à la souveraineté », dit-elle.

Heille! ON VOUS A RÉPONDU! Que va-t-il falloir faire pour que vous compreniez?

LE PAYS IMAGINAIRE

« Le pays imaginaire nuit, à bien des égards, au pays réel« , a déclaré le chef de la CAQ, François Legault. S’il y a une vérité qui se comprend et qui s’énonce bien, c’est bien celle-là. Ce qui m’amène à la réflexion suivante.

L’autre vérité qui s’énonce encore difficilement, c’est que la population n’a pas seulement rejeté un référendum. Se peut-il qu’elle ait rejeté la culture misérabiliste et victimaire qui enrobe le projet péquiste de l’indépendance du Québec? Ce petit groupe d’intellectuels influents qui domine et impose l’agenda indépendantiste, se peut-il qu’il soit plus affairé à se plaire dans un exercice de réingénierie sociale que dans celui qui a à coeur l’épanouissement des individus, des familles et des communautés qui forment leur patrie?

Sont-ils, finalement, des ingénieurs sociaux qui s’amusent davantage à dessiner un Québec à leur image plutôt que d’aimer découvrir et reconnaître ce qu’il devient, ce qu’il est vraiment dans le monde réel?

Les Québécois refusent d’être prisonniers du paradigme de la « survivance ». Ils sont, au contraire, plus grands que nature quand on ne leur coupe pas les ailes.

En fin de compte, c’est peut-être ça, le message des Québécois. Comme le suggère Daniel Lessard, on a peut-être été témoin du rejet de la culture du P’tit Québec et peut-être même du Parti québécois tout court.

QuiSontPéquistes

QuiSontPQAges

 

37 réflexions sur “Le rejet du P’tit Québec?

  1. Pouvez vous imaginer tout le degat scolaire que ces profs separatistes ont pu faire! 4 decennies de desastre a tous les niveaux . Il etait temps que ca arrete.

    • Moi c’est le lavage de cerveau syndicale que j’ai subi durant toute ma scolarité de la part de prof incompétent

    • Des philosophes marxistes et athées qui ont remplacé les curés d’autrefois pour alimenter la conscience des québécois. On voit ce que ça donne. Il est temps de revenir à un équilibre dans l’éducation du peuple québécois.

  2. Je ne sais même pas s’ils s’en rendent compte, mais les bonzes du PQ et du Bloc Québécois ont fait depuis leurs créations la preuve,que le Québec peut s’épanouir dans le Canada. Si seulement vous aviez mis autant d’énergie a faire prospéré le Québec que vous en avez mis sur votre nombril souverainistes, nous serons une des province les plus riche du Canada. Votre aveuglement n’a d’égal que votre stupidité.Les Québécois n’adhèrent plus a vos come back des années psychédélique.

    • faux jamais le Québec ne s’épanouira dans le canada qui nous n’a jamais accepter depuis plus 400 ans et le canada anglais ne nous a jamais accepter et respecter a égal vos mieux se séparé et être de bon voisin .C’est pour
      ca que je veux notre propre pays

    • Je suis parfaitement d’accord avec vous.

      On a un bel exemple de ce que le lavage de cerveau peut faire, si on reste accroché.
       »René » qui écrit, ci-bas , qui se sent menacé, par les anglos comme Jeannette Bertrand dans sa piscine avec les étudiants de McGill.

      Il n’a pas pu s’épanouir et ne se sent pas accepter et respecter, dans le Canada.

      J’aimerais bien qu’il m’explique ce que le Québec est empêché de faire par le Canada pour son épanouissement, et quel avantage être un pays, pourrait nous aider sur le plan économique.
      N’oubliez pas que notre dette est rendu à 265 milliards et qu’elle monte de 1 milliard environ par mois.

    • :))) L’acide était forte dans ces années . Ils sont encore sur le Tangerine ou du whitle clinical.

  3. Ne vous réjouissez pas trop vite. Mr Couillard a acheté les élections en donnant a tout le monde. La liste d’épicerie a Lebaume, Ce qui ne dit pas c’est comment il va honoré ses promesses. Avec son plan nord de 45 milliards de dollars, son projet St-Laurent, Les crédits a la rénovation; le 1.5 milliards de dollars en infrastructure ect; il va nous endetté de 100 milliards de dollars.

    Je suis certain que Mr. Coulliard est un menteur; un opportuniste; il a une relation nébuleuse avec son ami Mr. Porter; son paradis fiscal.

    Mais il va surement augmenté les impôts des contribuables j’en suis sure. Il ne peut tenir tout ses promesses. Tout cela pour se faire élire. Je n’ai pas été voté je suis désabusé du système politique qui nous a emmené a la ruine du Québec par opportuniste et soif de pouvoir.

    • Bien entendu, Marois et sa bande de racistes eux ne voulaient que le bien du peuple a Québécois.
      Peladeau n’a aucun objectif personnel. Lui aussi ne veut que le bien être des Québécois.
      Au fait, a combien s’élevait les promesses de Mme Marois déjà…?

    • Voilà un exemple patent du misérabilisme péquiste! Monsieur Gagné quand le PQ va t’il se poser des questions au lieu d’insulter et de dénigrer? Le PQ a été défait par lui-même, avec sa xénophobie et son manque de vision. Un point c tout. Ne cherchez pas de prétextes chez vos voisins.

  4. Les péquistes et la langue. Quelle hypocrisie. C’est pas en écœurant les petits commerçant que tu vas faire la promotion de ta langue. Ca commence a l’école avec un programme d’enseignement de qualité. Les jeunes quittent l’école et peinent à écrire et parler correctement. Mais non, ça on s’en fout. C’est bien mieux d’écœurer des multinationales comme Wal-Mart et Costco qui en passant, ont eu gain de cause contre l’OQLF qui voulaient les forcer a modifier leur nom de commerce.

    • Le P.Q. c’est la futilité, la gouvernance péquisse. c’est les grands projet comme la saison des idées. Un problème se présente alors la gouvernance péquisse met tout de suite en place un comité qui lui élaborera la mise en chantier d’une commission qui elle étudiera la possibilité de permettre une discussion permettant l’amorce de la création d’un forum public qui lui introduira le début du commencement d’une réflexion collective sur la tenue d’une piste de solution.

  5. Je considère Bédard l’historien, et les gens comme MBC comme des racistes pur jus.

    Ils n’ont rien appris et il suffit de lire les éditos à répétition de MBC depuis le 8 Avril.

    Ils vont être de retour et vont nous resservir leur brouet identitaire, ce n’est qu’une question de temps, et il faudra au moins les battre en 2018

    Je suggère de lire l’édito de Le Hir, l’animateur de Vigile, le ‘phare’ des nationalistes, pour avoir une idée de l’état d’esprit actuel du poulailler péquiste…

    http://www.vigile.net/L-objectif-demeure-tout-aussi

    Conclusions…

    C’est la faute a Pauline, aux medias, nous avons raison, le PLQ a seulement 41 % des voix…hallucinant.

    Il est important de comprendre ce qu’est le nationalisme.

    Le nationalisme ne peut exister que s’il peut trouver une menace réelle ou imaginaire qui doit servir a son objectivation (projection pour ceux que ce terme incommode…).

    Il y a 800.000 analphabètes au Québec, et 40 % de la population est en situation d’illettrisme fonctionnel, suivant les standards internationaux, 50 années après le rapport Parent, et avec un ministère de l’éducation qui est le 2 ième budget du Québec….voila un objectif…

    • Et probablement encore plus d’analphabètes économiques à commencer par les historiens, les philosophes et les journalistes du PQ.

    • Quel était le pourcentage des votes que les PQ avait obtenu lors de l’élection de 201?. Je suis vraiment tanné de me faire dire par les Péquistes que les Libéraux n’ont pas la légitimité d’être le gouvernement à cause du pourcentage de vote. Et M. St Hillaire, vous avez raison au sujet de notre langue. Il faut améliorer l’enseignement de la langue française, la grammaire, et le vocabulaire à l’école. Les Anglophones bilingues ont un meilleur vocabulaire que les francophones.

  6. En parlant de  »P’tit Québec », et de l’importance qu’accorde les péquistes à l’économie et à l’état des finances publiques, je me souviens de décembre dernier ou Pauline Marois était à Bruxelles , et qu’au même moment le gouvernement Harper venait de signer une entente historique de libre échange avec l’Europe. Cette entente qui pourrait signifié 12 milliards de plus dans notre économie et créer 80,000 emplois.
    Et bien tout ce que Marois a trouvé à dire d’intelligent, c’est qu’elle s’opposerait à cette entente, pour une question de fromage québécois, même si le fédéral avait promis de dédommager les producteurs.
    Les québécois se sont débarrasser de ce gouvernement et ont dit aux péquistes qu’ils en veulent pas de leur P’tit Québec.

    • 270 % de taxes a l’importation sur les fromages….pour protéger les biquettes québécoises et l’UPA…

  7. L’Identitaire peut être un piège:

    Voici une citation de Octavio Paz (poete mexicain/aztèque) dont j’ai remplacé le terme « Mexicain » par celui de Québécois »

    « ‘Le QUÉBÉCOIS n’est pas une essence, mais une histoire, (comme l’écrit Octavio Paz au sujet des mexicains).
    De ce point de vue, le caractère des QUÉBÉCOIS n’a pas une fonction différente de celui des autres peuples : d’une part, il est un bouclier, un mur ; d’autre part, un faisceau de signes, un hiéroglyphe. Dans le premier cas, c’est une défense contre le regard d’autrui, mais qui nous immobilise et nous emprisonne ; dans le second, c’est un masque qui, en même temps, nous exprime et nous étouffe. Ce n’est donc pas la définition de l’essence du QUÉBEC qui m’intéressait mais la critique : cette activité qui consiste autant ou plus qu’à nous connaître, à nous libérer.’

    René Levesque ,personnage émancipée et sans complexe croyait que l’outil-Indépendance n’avait d’autres fins que de nous sortir du « P’titQuébec »…(nous rendre « Normal »)
    Cela s’est avéré totalement faux!
    On l’a vu avec le gouvernement de Pauline Marois: cet outil pourrait servir tout autant a nous retrancher derrière un bouclier…
    Positivement ce serait un masque pour nous exprimer (ouf! dans un premier temps) mais qui nous étoufferait par la suite. (Pour la suite des choses…)

    – Beaucoup d’historiens veulent trouver/faconner ce « masque » identitaire plus qu’a se connaitre pour se libérer (par la critique)

  8. Ah! ces bons amis péquistes. J’ai des amis séparatistes avec qui j’ai des échanges sur plusieurs sujets surtout pendant les élections.Pour confirmer le sondage,leur seule revendication était:Il nous faut un pays. Jamais de discussion sur l’économie,sur l’éducation,sur la qualité du Français,etc. Les arguments tournaient autour de la corruption du parti libéral. Un de mes amis était un ingénieur dans une des firmes sous enquete et il m’a déjà confirmé que dans la firme il y avait des ingénieurs pres des libéraux et d’autres pres des péquistes. La commission Charbonneau le confirme. Donc assez avec cette corruption. Tous les partis se sont fait prendre avec les pretes noms.

  9. Je pense que le P.Q. est sur le respirateur artificiel.La P.M. battue,ceux qui ont gagné ont vu leur % de votes très à la baisse.Le résultat final parle de lui-même.Il n’y a pas de pire sourd que quelqu’un qui ne veut pas entendre. P.S.Mme Marois a bien fait dans son dernier discours.Donc la majorité a dit NON en conclusion.

  10. Je lis ce qui se publie dans les cuisines péquistes ou péquisto-péquistes ( Vigile, le blog de Paquette, etc).

    Actuellement les réactions sont;

    Investissons de nouveau le PQ qui a été laissé en jachère a ceux qui voulaient un bon gouvernement.
    Parlons de l’indépendance, les gens ne savent pas ce que c’est….hallucinant !!!
    Le bon gouvernement c’est terminé, ce que nous voulons c’est l’indépendance…Ca me fait penser aux Japonais en 1944, avec les kamikaze…Les gens ne veulent pas de référendum, parlons d’indépendance !!!
    Il nous faut PKP…

    Aucun examen sur les causes de l’échec, seuls les plus lucides, comme Louise Beaudoin, arrivent à prendre acte de ce qui s’est passé. Elle a été immédiatement qualifiée de traitre…tout comme Cloutier le ministre qualifié de mollasson par MBC, car il a reconnu la nocivité de la charte…

    Le déni…le refus d’envisager pour certains, que quarante années de combats n’ont finalement servis à rien.

    En même temps il faut au gouvernement du PLQ;

    Mettre en place une charte de la laicité, qui est indispensable, pour encadrer la vie publique, et pour couper l’herbe sous le pied au PQ (qui votera contre…).

    Ne pas négliger la langue francaise, trop le cas sous Charest, et ce même si l’on pense, comme moi, que la connaissance de l’anglais est nécessaire.

    • Facile de voir que l’auteur ne connait rien à la réalité Québecoise. Bien que je compatit avec les Israéliens et suis sympathique à leur cause, « la menace islamiste » est inexistante au Québec. Ce que l’auteur ignore surement!

  11.  » Ce petit groupe d’intellectuels influents qui domine et impose l’agenda indépendantiste, se peut-il qu’il soit plus affairé à se plaire dans un exercice de réingénierie sociale que dans celui qui a à coeur l’épanouissement des individus »

    Depuis quand que les individus font parti de leurs plans, à part fournir les votes necessaire pour arriver a leur but?

    C’est pas mal mon point : en rien

  12. Tous ces « intellectual bodyguard of the state » seraient sans job si ce n’était que le vol de notre propriété par l’état pour les financer. L’éducation… et bien oui… 45 ans d’école publique … c’est ça que ça donne… des illettrés et des gens incapables de raisonner et débattre autrement que par l’émotion – c’est exactement ce que veut l’élite et ici une certaine élite péquiste désire… avoir des gens qui ont peur (mais ça joue à double tranchant visiblement : on veut un pays – on veut un pays… quoi? je vais perdre mon passeport canadien? ah ben là je sais pu)… je peux vous le dire que ça paraît en business dans cette province… oui il y en a des bons mais c’est bien à cause de la force de leur caractère INDIVIDUEL donc bien malgré les conneries racontées à l’école et dans les médias.

    … une chance que mes parents m’ont envoyé au privé dans ce qui restait d’un semblant de programme rigoureux dans les années 70 – au collège français avec des Corses … ça niaisait pas je peux vous le dire – on faisait du BLED et on apprenait nos conjugaisons – et après les Frères des écoles chrétiennes – encore là ça niaisait pas avec des cours de poterie ou de morale ou d’environnement (autre idéologie…)à la con comme aujourd’hui …

    Aux péquistes: quelle partie de la phrase – on en a rien à foutre de vos conneries – vous ne comprenez pas? Quelle partie aussi de « les français ont perdu contre les anglais » vous ne comprenez pas? Quand je vois un péquiste – j’ai toujours le goût de lui dire – get a life!

    Encore là on s’énerve pas les péquistes… je ne suis ni libérale ni caquiste … je veux qu’on me foute la paix – mais littéralement et intensément… et disons qu’on en est pas là avec ces partis non plus mais toute baisse de taxes et de réglementations sera un pas dans la bonne direction … de toute façon ça va arriver tôt ou tard… margin call!!

  13. On entend tellement de choses depuis les élections, que la tête me tourne. Selon ce que j’entends, je suis une imbécile parce que je n’ai pas voté PQ. Ben! oui je vais voté PQ. Ça fait des années qu’on me dit que je ne suis pas Québécoises parce que je suis anglophone et je voterais pour un parti qui m’exclut. Je pense pas moi. Je n’ai pas voté pour le PQ. parce que j’avais peur. Je n’ai pas voté pour le PQ. parce que je ne veux pas de séparation et parce que je n’ai aucune affinité pour un parti qui me blâme pour la pluie et le beau temps. Je ne suis quand même pas masochiste.

    @Daniel Gagné
    Vous dites que M. Couillard a acheté les élections. Tous les partis l’on fait. Le P.Q. aussi. Je reste en Mauricie. Vous auriez du être ici une semaine avant le déclenchement des élections. Il pleuvait des dollars.
    Vous dites que M. Couillard est un menteur. Vous voulez vraiment qu’on commence à faire des comparaisons. M. Blanchet avec le deal. Aujourd’hui on entend, même les péquistes que la charte ne passait pas. Si on doit utiliser la clause nonobstant, c’est parce que ça ne passe pas.
    Vous pouvez aussi être certain, que si on avait eu un gouvernement majoritaire P.Q on allait avoir un référendum.

    Ce que je trouve hallucinant de votre part, c’est le fait que vous dites que vous n’êtes pas aller voter. Donc, si vous n’avez pas utilisé votre droit de vote, vous perdez maintenant votre droit de vous plaindre sur la politique provincial.

    @Yvon Grenier
    Je suis anglophone et j’ai un frère qui est péquiste souverainiste. Il a travaillé pour le fédéral toute sa vie. Il a une très belle pension de retraite du fédéral. Dernièrement à un souper de famille, il m’accusait d’agir plus en anglophone qu’en Québécoise. Faut le faire parce que nous avons les mêmes parents. Je lui ai répondu que ce n’était pas parce que j’étais anglophone, tout comme lui quand même, que je ne pouvais pas être québécoise.

    Sur un autre blogue, un souverainiste, demandait aux anglophones et aux allophones d’arrêter de dire qu’ils sont racistes et xénophobes. Ça fait des années qu’on nous blâment, les anglophones de tous les maux, maintenant ils sont blessés par ce que nous disons. Moi je pense qu’ils doivent faire la preuve qu’on est accepté comme québécois. On peux-tu juste nous dire que nous aussi on a participé comme anglophones et québécois? On nous a fait ressentir que nous étions pas des leurs parce que pas francophones de souche. On entend beaucoup depuis les élections que nous avions voté parce qu’on avait peur de l’indépendance. Non je n’ai pas voté de peur. Je n’ai pas voté PQ parce que je ne veux pas de séparation. Je n’ai pas voté PQ parce que je ne voterai pas pour un partie qui m’exclu comme Québécois.

    Today I feel better. Now maybe we can all work together. Everyone take a long cleansing breath and chill.

    Je suis fière d’être anglophone, Québécoise, Fédéraliste et Canadienne. C’est ça que le PQ n’a pas compris.

  14. Que les crétins d’hypocrites de péquistes xenophobes commencent par 1-Promouvoir l’amélioration des performances du francais dans les écoles. 2-Cesser de traiter ceux qui ne partagent pas leurs rêve de colonisés. 3-Laisser tomber la cassette vielle de 40 ans de « c’est la faute aux anglais. 4- Commence à démontrer un semblant d’intérêt pour l’économie. 5- Cesser de traités les immigrants comme des sous-Quebecois. Qu’ils commencent par faire ces simples choses que n’importe quel gouvernement peut réaliser très facilement et peut-être un jour, (ce que je ne souhaite pas) pourront-ils esperer regagner un peu de sympathie à travers le Québec. J’oubliais, 6- Se débarasser d’individus méprisable tel que Drainville et Lisée. J’oubliais aussi, un peu d’aide pour Peladeau qui semble avoir de la difficulté à faire des phrases complètes…

    • D’accord pour Drainville et Lisée…Drainville surtout, sa prestation avec la pauvre Jeanette était abjecte, PKP ce n’est pas son père, c’est un héritier, et c’est vraiment un très mauvais communicateur, il a une formation en philosophie…j’espère pour lui qu’il est meilleur a l’écrit…

  15. Décidément, il faudrait en revenir des séparatistes…

    Tout le monde s’est plaint que la campagne négative de parler contre, au lieu d’apporter des idées et voilà, que les élections ont eu lieu et même ici, vous parlez contre.

    La prolongation est terminée y compris les tirs de barages.

    Je ne vois pas où vous pouvez vous réjouir. Cette élection était le moment pour envoyer le message que les Québécois ne sont pas dupes. Le message capté a plutôt été, que les Québécois sont dupes en élisant encore un des 2 partis qui vous rizzzzzzzzent en pleine face.

    Votre Lune de miel Couillard va s’arreter cet automne. Les mononcle et les matantes ont encore voté pour un look, des sérénades pour un petit peuple. Après Layton Pitchou, voici Couillard le Nounourse! Wowww!!!

    Un jour, on pourra dire que « Quitter le Québec » est dû au PQ et… au PLQ.

    Vous avez gagné quoi au fait? Racontez moi ca! Vous pouvez peinturer les partis politiques de la couleur de votre choix. Il demeure que ca reste des partis politiques. Ce système amenuise et décourage les nouveaux candidats d’idées car la ligne de parti tue dans l’œuf, l’idée. Au plus fort la poche et gueulons fort des mots réconfortants sans s’arreter au contenu concret.

    Voilà aussi pourquoi, nous devons établir un système qui destitue le politicien qui fait des promesses et ne les réalise pas. Ces promesses doivent inclure un plan d’affaire réalisable. Ce même plan d’affaire qui fait que votre banque embarque ou pas avec vous.

    Bref… Ceux qui ont vu dans cette élection, une libération et un changement peuvent retourner sucer leur pouce!

    • Un autre qui comprends rien. Pour ma part, j’ai voté libéral afin de me débarrasser des crétins de péquistes avec leur charte et leur référendum. Si ces parasites n’avaient pas été dans le décor, j’aurais voté pour Adrien Pouliot. Tu crois que je suis le seul qui a voté de cette manière?

  16. Pourquoi a t on une Commission Charbonneau? La Gomery?

    Les MOTs CLEFs? PARTIS POLITIQUES! On allume svp! Abolition des partis politiques! Keep it simple comme disent les Javanais! 😉

    Élisons des ministres et envoyons des citoyens représentatifs de leur régions débatent à l’Assemblée Nationale avec un mandat de messagers et non de décideurs.

    À chaque 4 ans, chacun des politiciens devra justifier son train de vie comme Revenu Québec/Canada le fait avec vous de facon aléatoire.

    Encore une fois, Keep it simple (comme disent les Islandais).

    À l’époque des Rois, il était possible de couper sa tete. De nos jours, le mot magique DÉMOCRATIE est de la poudre aux yeux et vous ne savez pas combien il y a de têtes!

    Guichets de votation pour chaque décision à prendre et le politicien devra simplement exécuter les désirs de la majorité.

    Fini le pouvoir aveugle et votre TOY placebo d’aller voter au 4 ans car vous ne savez pas l’utiliser!

    Keep it Simple comme disent les Babouins! 😉

  17. alain maronani dit :

    10 avril 2014 à 12:04

    «C’est un site de propagande sioniste…»

    Je suis pro-israélienne et je trouve que Dreuz.info est un très bon site, au contraire. Qui déniaise!

  18. Jusqu’où Legault sera t’il prêt à descendre. Va t’il suivre le chemin que continue à vouloir tracer le JdM avec la vieille affaire roche-coté.
    Les pauvres perdants s’accrochent à ce qu’ils peuvent. La petite politique de l’opposition . Tous les partis ont goûté au trafic d’influence qu’ils arrêtent de jouer les vierges offensées. Les médias en rajoutent cela est une mine d’or et les ptits québécois adorent.

    Là ils sont allé chercher johnny en sélectionnant dans son album une photo qui date d’environ 2 ans en référence à PKP pis son poing en l’air. Et le vieux chanteur qui parle sans rien connaitre du Québec tout ça dans le but de vendre plus de billets. C’est et vous êtes pathétiques D’un ridicule au cube.
    • Modifier•Partager ›

  19. À celui qui semble comprendre et que les autres comprennent rien…

    À suivre ta belle compréhension, si André Boisclair et Marc-Yvan Coté revenaient chefs PQ et PLQ, tu voterais Coté et ton pendant séparatiste voterait Boisclair! lollll

    Dépourvu d’audace, le Québécois moyen a ce genre de réflexe et il croit que ca ira mieux comme la femme battue qui reste avec son champion durant des années, croyant qu’il va changer ou que c’est de sa faute à elle, p-e!

    Merci de m’éduquer de ta sagesse!!! lolll 😉

    • Cet article est très intéressant et j’ai fait une croix sur mes espoirs que le Québec devienne mon pays ,ton père et moi avions rêvés dans nos jeunes années que ce rêve se réaliserait mais j’en ai maintenant fait mon deuil et la vie continue.Je sais à présent que je serai toujours canadienne et tant pis ou tant mieux.Cela ne m’a pas empêché d’être heureuse avec mon compagnon et vous trois,
      Merci pour le document que j’ai lu avec intérêt,

      Bonne nuit

      Thérèse

  20. Pingback: Un p’tit mot avant de quitter 2014 | Le blogue de Joanne Marcotte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s