Bédard & Bédard: Les hommes de PKP

François Legault de la CAQ s’était indigné du fait que Pierre Karl Péladeau puisse être désigné ministre d’un éventuel cabinet péquiste. PKP doit vendre Québecor, selon Legault.

«C’est une question de gros bon sens, a-t-il dit. On ne peut pas avoir l’actionnaire important de la société qui contrôle le plus de médias au Québec qui fait de la politique.»

Je me demande bien comment il se sent en lisant l’article de Denis Lessard dans La Presse ce matin. En gros, voici ce que le journaliste raconte.

LES HOMMES DE PKP

  • Éric Bédard, frère du nouveau chef par intérim du PQ, Stéphane Bédard, est un avocat « très proche » de PKP à tel point qu’il « pouvait proposer à certains journalistes de lui faire signe s’ils voulaient intégrer le giron de Québecor. »
  • Stéphane Bédard a joué un rôle important dans le dossier de l’Amphithéâtre de Québec. Il « s’était même porté garant de la légitimité du contrat qu’endossait le gouvernement Charest. » Il s’en était suivi le départ fracassant des députés péquistes Pierre Curzi, Louise Beaudoin et Lisette Lapointe.
  • Éric Bédard, qui a déjà travaillé au cabinet de Jacques Parizeau, semble être un joueur important pour ce qui est de décider des chefs du PQ. En 2005, son choix s’était porté sur André Boisclair. À cette époque, il n’appréciait pas du tout Pauline Marois.
  • Un 3e frère, Maxime Bédard, occupe, lui aussi, « une place de choix dans l’empire Québecor, comme vice-président aux affaires juridiques de TVA. »
  • « C’est par l’entremise du tandem des Bédard que le journaliste de Radio-Canada Pierre Duchesne s’est retrouvé candidat du PQ dans l’une des circonscriptions normalement les plus sûres du Québec, Borduas. »

Selon Denis Lessard,

À partir de maintenant, Bernard Drainville et Jean-François Lisée devront faire leur deuil, tous les mouvements au Parti québécois seront décidés avec un objectif, une convergence : l’arrivée de PKP aux commandes.

Aux militants péquistes: êtes-vous au courant de ce qui se trame en coulisses dans votre parti?

À la lecture de ce texte, je me suis rappelé un Pierre Karl Péladeau tout à fait indigné lors d’une entrevue radiophonique dans une station de Québec. Il dénonçait les accointances entre le Parti libéral du Québec et l’environnement Gesca, propriété des Desmarais.

Il faut croire qu’il en était plutôt admiratif. Comme c’est parti là, les accointances entre l’univers de Péladeau et le Parti québécois lui servent assez bien. Reste à voir si les militants du Parti québécois resteront impassibles devant de telles manoeuvres de coulisses ou s’ils ne prendront pas exemple sur les Curzi, Beaudoin et Lapointe.

Pendant ce temps, dans les médias traditionnels, personne n’ose discuter de la question de fond: Est-il acceptable que le propriétaire de 40% des médias francophones aspire à être le premier ministre du Québec?

Et la question qui tue: Qui en aura le courage?

Rappel: Stéphane Bédard a été désigné comme le chef du Parti québécois par intérim. Je vous laisse réfléchir à ça… Vous croyez vraiment qu’il saura être objectif dans la course à la chefferie du PQ?

37 réflexions sur “Bédard & Bédard: Les hommes de PKP

  1. Ce que j’ai retenu de PKP;

    C’est un très mauvais communicateur, a son âge, ceci parait difficilement améliorable.
    Québécor et ses journaux, la plupart des torchons, sont quand même plus représentatif de la diversité politique du Québec que Gesca et son groupe.

    Il est riche donc vulnérable. Une enquête financière, comptable pourrait être dévastatrice (fiducies familiales, paradis fiscaux).

    Il est habitué a ce que rien ne lui résiste, il va apprendre que la politique ce n’est pas un conseil d’administration.

    Son bilan comme chef d’entreprise est médiocre. Quebecor World, une faillite de 20 milliards de $, 25.000 licenciements, le reste, des résultats passables.

    Pour le reste, les péripéties actuelles, c’est l’arrangement des tables et des chaises sur Le Titanic…

    Le PQ va être déchiré entre les ‘purs et durs’, voir le texte de Bernard sur le Devoir hier, qui veulent un référendum dans le premier mandat, un suicide politique, faire la propagande de l’indépendance, et ceux qui veulent supprimer toute mention d’indépendance, la chance de Legault…

    C’est la fin de l’influence des ‘identitaires’, les MBC, les Bedard l’historien, et la carrière de Drainville, c’est terminé, une grande satisfaction…

    Après des élections catatrophiques le PQ va être en position de faiblesse, PKP ou pas…l’article du Devoir sur la circonscription de Borduas, un chateau fort péquiste est révélateur du malaise.

    Les sondages montrent que leur clientèle électorale ce sont les 55-65 ans d’age, rien d’autre, le PQ est derrière le PLQ, la CAQ, et pour la tranche d’age 18-25, en 4 ième position derrière QS !!!

    L’ensemble du mouvement souverainiste est dans le déni, certains se consolent que le PLQ n’ai obtenu que 41 % des votes. On croit rêver…

  2. Bonté divine, non , il ne sera pas objection. Moi en tant que citoyen, je dénonce le fait que PKP soit propriétaire de 40% des médias du Québec tout en étant Premier Ministre. Il ne peut pas être les 2 en même temps. Ou il reste propriétaire, ou il est Premier Ministre. J’espère que le Gouvernement Libéral va lui donner beaucoup de misère là-dessus, parce que le PQ a déchiré sa chemise sur la place publique en ce qui concerne l’éthique. Il y a des députés qui ont du vendre leur entreprise à cause de tout ça. Alors «what’s good for the goose is good for the gander».

    Tu te demandes qui aura le courage en tant que journaliste d’attaquer cette question. Je ne pense pas qu’il y ait quelqu’un. Toi tu as seulement osée dire que les Journaux de Québec et de Montréal était plus souverainiste. Qu’il y avait eu une mouvance dans cette direction. Tu avais raison. Lorsqu’on a vu PKP se présenter pour le PQ ton affirmation prenait tout son sens. Pour ton honnêteté, tu as été congédié.

    Pour TVA aussi, il y a plus de souverainiste. Moi, quand je vois la mine déconfite du porte-parole politique de TVA, Jonathan Valois, ça dit tout. On l’utilise de plus en plus. C’est une des mascottes de M. Martineau avec M. Parent.

    Je ne trouve pas normal que M. Péladeau garde ces actions de Quebecor.
    Est-ce qu’il va devenir le nouveau chef du PQ???? There’s no doubt in my mind. M. Drainville et M. Lisée peuvent se rhabiller. Les dés sont pipés à l’avance avec la nomination de M. Bédard comme chef intérimaire.

    Ce matin je lisais la chronique de M. Léger au Journal de Montréal. Je ne sais pas si tu l’as lu Joanne, mais va faire un tour pour le lire. Il fait des prédictions qui font du sens pour moi. Une des prédictions c’est: la fusion de la CAQ et du PQ d’ici la prochaine élection. Un péquiste reste toujours un péquiste.

  3. Vous êtes vraiment obsédée par le PQ ma foi! Faudrait peut-être que vous commenciez à demander des comptes au PLQ, qui après ce mandat, aura été au pouvoir pour près de 14 ans sur 15. Cette peur du
    PQ, surtout colportée par les radios de Québec, a beaucoup nuit à la CAQ, qui aurait pu faire une belle percée si les gens de Québec ne l’avaient pas lâchée. C’est dommage que ce manque de courage l’ait encore relayée en 3e place. Résultat: on se retrouve avec le PLQ, qui gouverne au centre-gauche, et qui continue à enfoncer le Québec dans le trou. Mais on continue à parler du PQ… Trop facile.

  4. Ils ont nommés comme chef intérimaire un homme qui était incapable de répondre à quelques questions de chiffres sur les finances de la province, qui sommes toutes étaient relativement facile. Voir l’interview faite avec Dominic Maurais.

    En plus quelques jours après l’élections, il clamait que c’était les radios de QC.. Aucune introspection ce gars. Au lieu de dire franchement qu’ils se sont encore fiés à leurs gros egos en regardant seulement leurs nombrils et qu’ils auraient du écouter les gens qui ne voulaient pas de charte et de référendum.

    PKP, j’avoue que c’est « weird » qui garde Québecor. Il est certain que tôt ou tard, il y a possibilité et tentation qui se serve de son pouvoir pour essayer de mousser ou changer la direction des opinions des journaux en faveur des opinions qui lui sont chers. L’humain est humain et quand il a un certain pouvoir entre les mains, il peut y avoir de grosses « humaineries ».

    Il est vrai, que ce n’est pas le communicateur du siècle, même qu’il s’exprime médiocritement, mais il peut surement apporter de l’aide. Surtout plus qu’une gang de clowns de carrés rouges.

    Il est certain que Lizée et Drainville perdent leurs temps. Ils vont se faire « bypasser » à 100 mi/h.

    Il y aurait toute qu’un ménage à faire dans ce partie qui avait du bon sens il y a plusieurs années.

    De toute façon, on a la paix pour 4.5 ans.

    • De toute façon, on a la paix pour 4.5 ans.reste à voir le mot paix je crois dans le dictionnaire ne veux pas dire ça

    • Je ne sais pas si on va avoir la paix pour 4-5 ans, mais je suis sure que le gouvernement veux avoir la paix pour s’occuper des vraies affaires; renflouer leur poches. Merci a tous les oublieux d’avoir voté.

  5. Vous avez ici la preuve que plus ca change plus c’est pareil. Bédard-PKP-Charest-PQ-PLQ-peu importe!

    Votre démocratie vous rit en pleine face encore une fois. À priori, on s’en doutait! Là où ca devient ridicule, c’est que le Québécois s’engueule sérieusement pour cette semblante partisanerie.

    L’establishment se marre mes amis les pinguouins! Notre système démocratique ici comme ailleurs est exactement une rivalité d’équipe de hockey. On sait tous qu’apres une saison, ca nous a couté X et ils ont empoché Y.

    Évidemment que la Commission Charbonneau va tout régler, n’est ce pas???

    Abolissez les Partis politiques! Voilà la gangraine de la « démocratie »!

    Votez les idées libres de lignes de partis est la seule solution!

    On se donne RV au prochain repechage!!! 😉

  6. Bravo madame Marcotte de décrier haut et fort les magouilles péquistes . Je ne peux concevoir que PKP devienne le chef du PQ . Je peux comprendre qu’être milliardaire n’est pas un obstacle pour se présenter en politique mais pas quand on est propriétaire de 40% des médias au Québec !! C’est indécent . Je sais qu’il veut donner un pays à ses enfants mais il me semble qu’il pourrait leur donner autre chose car ce cadeau a un prix que nos enfants devront payer et eux n’en ont pas les moyens! Drainville,Lizée et Véronique Hivon seraient des adversaires plus légitimes que PKP qui arrive avec aucun bagage politique! Il est en parti responsable de la débâcle du PQ mais semble très serein et n’a aucune auto-critique, il survole tout ça en toute quiétude …. Dangereux …..

  7. Que de fiel et de mauvaise foi! C’est beau à lire, surtout, surtout ne jamais parler de celles du parti libéral qui sont institutionnalisés depuis la nuit des temps, blancs comme neige qui fond au soleil des commissions Gomery et Charbonneau:-( Vous faites vraiment pitié….

  8. PKP est in homme qui est à l’argent, et uniquement à l’argent. C’est l’avis de tous ceux qui le connaissent ou le côtoient. PKP n’a pas accepté le poste de CEO à Hydro-Québec par bonté ou par charité, ni à cause du salaire. Il ne s’est pas engagé dans le PQ non plus parce qu’il se sentait investi d’une nouvelle fibre politique.
    C’est uniquement pour faire un coup d’argent, qu’il voyait possible si ses amis du PQ prenaient le pouvoir. Lequel? Je ne sais pas. Peut-être une privatisation partielle de l’Hydro-Québec.
    C’est également pourquoi je pense qu’il va se trouver une porte de sortie (par exemple démissionner plutôt que vendre ses actifs) si le robinet à argent est fermé au PQ.

    • Si PKP avais été l’homme que vous décrivez, il serait aujourd’hui pressenti pour être ministre libéral

  9. Vous avez comme administrateur chef un homme qui cautionne L’Arabie Saoudite, simplement parce qu’il a travaillé pour eu et qu’ils l’ont très bien payé, il pourra y retourné après la politique. Ne venez pas parler de l’intégrité de Pierre Karl Péladeau, Honte à vous pour votre aveuglement volontaire et votre mauvaise foi. J’aime à croire que ce n’est pas tout simplement de l’ignorance.

    • D’un côté un neurochirurgien surdoué reconnu mondialement qui a sauvé des vies. Un homme qui a du travailler fort pour être ou il est présentement. De l’autre, un fils à papa qui a du recourir a l’aide gouvernementale pour venir en aide a son entreprise. Un homme qui a hérité du travail de son père sans trop d’effort, et qui souhaitent encore sans trop d’effort pouvoir mettre ses deux mains dans le plat de bonbons.

  10. Personnellement, je crois que silencieusement dans l’ombre, la personne qui aura fait le plus mal au PQ est Stephen Harper. Sans gouvernement canadien arrogant, le PQ est sans gouvernail. Oui le PQ est à la dérive depuis 20 ans, mais l’arrivée d’Harper aura sonné le glas du mouvement souverainiste.

    Le PQ mais surtout l’aile radical(les victimes et les bigots) prennent leurs oxygène des controverses. Un autre 4 ans et demi, moins de baby boomer seront là et la chute continuera. Stephen Harper lui, sera probablement encore là dans 1 ans et demi, minoritaire à tout le moins.

    Aujourd’hui, c’était beau d’écouter les souverainistes débattre de la définition de la souveraineté et de l’indépendance à la première radio de la SRC.

    Ceci n’a même plus d’importance, je crois que malgré les belles promesses, le PQ n’accepte tout simplement pas que les gens ne veulent pas de leurs pays imaginaire. Il fonceront la tête baissé la prochaine élection.

    Einstein disait que la folie était de toujours refaire la même chose pour espérer des résultats différents…

    Continuez votre bon travail Mme Marcotte 🙂

    • Je crois que vous avez vu juste, quand vous dites que Harper a été un frein au PQ et aux séparatistes.
      Un gouvernement fédéral qui livre la marchandise, qui tient ses promesses et qui baisse les impôts, cela déplaît aux péquistes, dont leur option du pays n’est basé que sur des chicanes , et un mauvais bilan d’Ottawa. Rien d’autres. Les chiffres et la gouvernance péquiste ont prouvés leur incompétence à bien gérer une province, encore moins un pays.

  11. 5 des 6 plus grosses villes sont contre l’indépendance, imaginez rédiger une constitution dans ses circonstances… L’éclatement du Québec tout simplement…

  12. Francine Pelletier a fait un film sur Micheline Charest en 2008: « L’insoutenable avidité de l’être. »
    La femme qui ne se voyait plus aller..

    Ce film est le portrait d’un système gangrené où trop de gens cherchent à profiter de la manne de subventions et des crédits d’impôts, quitte à enfreindre les règles.

    L’image de ce couple me hante par les temps qui courent. jusqu’où peut-on aller par cupidité??

  13. Je crois que l’idée de souveraineté porté par le PQ va s’éteindre, mais une autre va voir le jour,
    plus réaliste, basée sur l’avenir économique et social de tout les citoyens du Québec. Les personnes qui viennent d’ailleurs pour vivre ici vont tendre l’oreille à une proposition réaliste d’avenir meilleur, c’est la raison de leur arrivée ici. Et des personnes comme PKP ne seront pas étrangère au retour de cette idée.

  14. L’erreur du PQ fut de croire que les Québécois allaient les suivre dans leur projet insensé alors que c’était a eux de suivre les Québécois.

  15. La souveraineté est le seul projet collectif pour la survie d’un petit peuple francophone en Amérique
    , sa survie économique et culturel. La est la question, nous voulons survivre comme peuple ou de façon individuel. Je crois que la réponse électoral est claire,nous voulons de façon individuel s’être plus riche que le voisin, la est notre nouveau rêve. On peu dire que le peuple québécois est en vois d’extinction

  16. Je trouve de plus en plus sur ton blogue Johanne, des commentateurs qui étaient sur les blogues du JdM. Sans doute par lassitude de toujours se répéter et de lire les commentaires de leurs congénères le plus souvent insignifiants des blogues du JdM, voici qu’ils déversent sous d’autres noms leurs commentaires sur ton blogue. C’est comme des virus qui viennent contaminer ton site. Attention car ton blogue va perdre beaucoup de son intérêt par l’arrivée de fanatiques qui ont une logique du genre  » membre de secte » et dont l’effet polluant est sans frontière.

  17. Pour ma part j’ais trouver ce blogue par hasard, le premier sur le qu’elle j’écris car le sujet est intéressant et je signe de mon nom. Je ne suis membre d’aucun partie et au cour de ma vie j’ais parfois voté libéral et parfois PQ selon les projets proposés. Je crois que la souveraineté du seule peuple francophone en amérique est probablement la seul option pour garamtire sa survie et cela ne m’a pas retenue de parfoi voter libéral les fois ou j’ais crue que s’était la meilleur chose à faire pour le Québec. La venue de PKP est une bonne chose, un homme d’affaires qui a réussi, un renouveau pour le projet ou sa fin, le temp nous le dira. Je crois aussi que le fait de défendre une idée peu importe l’idée si on crois à cette idée est la seul chose a faire.

    • Bonjour Luc Buthc Bouchard
      « 16 Je vous le dis : marchez sous la conduite de l’Esprit Saint, et vous ne risquerez pas de satisfaire les convoitises de la chair. » ??????????????????

  18. Excellent article de Michel Hebert au JdM. : Trop cons
    Je crois qu’il fait le tour des imbécilités des souverainistes.

    • Bonjour Claude
      Ouf que de suffisance . Je te laisse avec ton petit nombril,sa me semble tout ce que tu a. Reste la tête bases a regarder par terre, je comprend que regarder à l’horizon ver l’avenir fait parfois peur,mais traité les autre d’imbécile ne t’aidera pas a exorciser tes démons. Je me suis permis d’écrire sur ce blogue car je le croyais différents. Je vois que la diversité d’opinion n’y est pas le bien venu. Pour que les choses soit bien claire je ne suis pas Canadien et ne le serais jamais,mais je respecte les décisions démocratiques de mes compatriotes! De ce fait les blogues ne sont vraiment pas pour moi.
      Votre commentaire ma beaucoup plu Mme Marcotte.

  19. Ça fait quoi si PKP est premier ministre et propriétaire de Videotron ? Pouvons dire et plutôt que de ne rie dire ou de laisser supposer.Supposer quoi ? Une fin du monde ? Je sais biewn que non. Mais qu’arrivera t’il ? J’ai lu l’influences de M.Desmarais sur le monde et il n’a pas provoqué la fin du monde, juste le début de son monde.
    Lui, il ne serait pas mort par la  »C difficile »
    DIre , svp.

  20. « Pendant ce temps, dans les médias traditionnels, personne n’ose discuter de la question de fond: Est-il acceptable que le propriétaire de 40% des médias francophones aspire à être le premier ministre du Québec? » JM

    C’est une discussion nulle.
    Le PQ a été défait à l’élection. PKP n’est plus qu’un politicien dans l’opposition. Rien à faire de la journée que d’inventer des questions pour le gouvernement. Croyez-vous qu’il va faire ça, pendant quatre ans ?…

    C’est l’équipe des anglophones et des immigrants, le PLQ, supportée par le Muslim Council ov Montreal, qui forme le gouvernement du Québec. Parlez-nous d’eux, un peu !…

    « alain maronani dit : 12 avril 2014 à 09:13
    Il est riche donc vulnérable. Une enquête financière, comptable pourrait être dévastatrice (fiducies familiales, paradis fiscaux). »

    Autres propos sans expérience.

    Qui ne sait pas encore que les riches, comme les Desmarais, confient la gestion de leurs avoirs et ses déclarations fiscales à des firmes d’avocats et de juricomptables extrêmement compétents, afin de ne jamais se retrouver dans des situations de conflits ou d’illégalités.

    «alain maronani dit : 12 avril 2014 à 09:13
    C’est la fin de l’influence des ‘identitaires’, les MBC, les Bedard l’historien, et la carrière de Drainville, c’est terminé, une grande satisfaction… »

    En effet. À compter de maintenant ce sera le silence morbide. Comme au cimetière.

    « Joanne Marcotte dit : 12 avril 2014 à 09:21
    Super bonne analyse. Merci. »

    Pourquoi parler encore du PQ et des péquistes ?… Au lieu du PLQ !…

    SP

    • Les fédé ne parleront pas; trop peur de ce que la commission Charbonneau va trouver a moins d’etre dissolue par ce meme gouvernement.

  21. PKP est devenu candidat alors que le PQ était gagnant dans les sondages (Léger) pour former un gouvernement majoritaire et n’avait pas anticipé la dégelé du 7 avril (il l’a même mentionné dans son allocution, excusez dans sa lecture, d’hier). Pourquoi ne s’engage-t-il pas officiellement dans la course à la chefferie ?
    Vous tous Péquistes qui le mentionnez fin stratège, ne croyez -vous pas qu’il se soit gardé une porte de sortie, non seulement à la chefferie du PQ, mais à son retrait de la politique?
    Ne croyez-vous pas qu’il avait anticipé la situation ambigüe de son contrôle médiatique versus la possibilité d’occuper des fonctions politiques?
    Ne serait-il pas préférable pour lui de se faire montrer la porte plutôt que de renier son engagement à servir les gens de son conté pour la durée de son mandat?
    Je ne doute pas de son courage, mais le crois assez lucide pour comprendre, après le sondage de Léger (qui donc à demandé ce fameux sondage?) le donnant gagnant de la course à laquelle il ne participe pas qu’il deviendrait chef du PQ s’il le désirait.
    La question à se poser est la suivante, désire-t-il être le chef d’un parti qui agonise et croit-il qu’il pourra renverser la tendance?
    Loin d’être fou il prend le pouls et attendra la suite avant de s’engager….pendant ce temps les Bédards placent les pions…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s