L’après 7 avril: Sommes-nous prêts?

Je n’ai plus honte. Voilà, en gros, le sentiment qui m’habitait et qui a disparu hier après-midi alors que le PM Philippe Couillard annonçait son équipe ministérielle. Ça fait du bien. Ne pas avoir honte de son gouvernement. C’est déjà ça. Suis-je naïve? Peut-être. Mais reconnaissons tout de même le calibre assez exceptionnel de ce groupe de personnes.

Contraste, calibre et caractère

Premier constat: énorme contraste entre le 1er conseil des ministres du gouvernement Couillard et celui de Pauline Marois: celui des carrés rouges, des activistes écolos et des indépendantistes résolus à user de toutes les stratégies identito-chartistes possibles pour créer un contexte pré-référendaire.

7 avril: On l’a échappé belle: 64,6% de la population québécoise a rejeté le Parti québécois et opté pour un des 2 partis qui n’ont aucun agenda référendaire (PLQ à 41,5%; CAQ à 23,1%).

Dorénavant, on met le cap sur l’économie. Grosses pointures. Du sang neuf. Des priorités claires: l’économie et le redressement des finances publiques. Près de 10 ministres sur 26 ont une vocation économique (et je ne compte même pas le ministère de la Santé qui s’accapare à lui seul 50% des dépenses de programmes).

Premier défi: Terminer l’année 2014-2015 avec un déficit de 1,75 milliards $ comme prévu. Pour y arriver, on apprend aujourd’hui qu’il faudra « faire des efforts » (lire « trouver ») 3,7 milliards $ pour y parvenir! Ce n’est pas rien. Pratiquement impossible, calculez ça et faites aller vos colonnes comme vous voulez.

Le Québec fait face à des enjeux profonds, structurels, qui vont au-delà des changements de gouvernements. Nous dépensons plus que nos moyens ne nous le permettent depuis longtemps. L’heure n’est plus aux mesures marginales ou cosmétiques. Le moment des décisions difficiles est venu. Le bateau est au quai; la traversée sera rude. – Philippe Couillard lors de la présentation de son équipe ministérielle, mercredi 23 avril 2014

On aura beau avoir du calibre et des beaux c.v., ces gens-là devront faire preuve de « caractère » et surtout avoir une résolution à toute épreuve s’ils veulent vraiment sortir le Québec de l’impasse structurelle dans lequel il se trouve.

Sommes-nous prêts?

Mais nous, sommes-nous prêts? Trouverons-nous excessif un gel des embauches dans le secteur public?  un gel des salaires (ou de la masse salariale)?

Crierons-nous à la destruction du modèle québécois de solidarité lorsque le gouvernement annoncera une révision de l’étendue des programmes de toutes sortes?

Appuierons-nous le gouvernement quand on verra les multiples lobbies sortir dans la rue, organiser des manifestations illégales, s’en prendre aux services de police?

Les entreprises nourries aux subventions, comment réagiront-elles lorsqu’on aura l’idée de couper dans l’aide aux entreprises?

Et vous, contribuable, vous croyez vraiment que le gouvernement peut songer, à court terme, à des diminutions de taxes et d’impôts, comme vous le promettait la CAQ de François Legault? Really?

On se doute bien que l’opposition officielle du Parti québécois criera à l’austérité, à la déconfiture de la distinction québécoise, à une nouvelle ère néolibérale. Rien à attendre de ce côté.

Mais les médias dans tout ça? Feront-ils un effort pour relativiser le pouvoir réel des tenants du statu quo, de ceux qui vivent dans un monde qui ne connaît ni contrainte budgétaire ni limite? Analystes et chroniqueurs: verserez-vous dans la partisanerie pure en criant « Il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain » lorsque le gouvernement dira « Non! »

Mais surtout, Philippe Couillard lui-même sera-t-il prêt? À appuyer ses ministres jusqu’au bout? À écouter lorsqu’on lui proposera des réformes substantielles au régime fiscal? À savoir dire non aux corporatismes d’affaires? À s’obliger de négocier serré avec les différents groupes syndicaux et associations professionnelles qui voudront protéger leurs acquis?

Lorsqu’il en doutera, il se souviendra qu’il pourrait réussir là où Jean Charest a dramatiquement échoué. Peut-être que ça le motivera. Et il se souviendra surtout du 64,6% lorsqu’il lira les écriteaux « On n’a pas voté pour ça! »

2003? Been there, done that. Pas nécessaire de répéter l’expérience. Cette fois-ci, il faut que ce soit la bonne.

24 réflexions sur “L’après 7 avril: Sommes-nous prêts?

  1. Si seulement tout ça pouvait être vrai… Les machines médiatiques gauchistes sont puissantes… les machines syndicales sont puissantes… les « éteignoirs » le sont tout autant… J’ai de la misère à m’imaginer qu’un gouvernement fera réellement un ménage comme il se doit d’être fait. On a pas fini de voir du monde bloquer des rues et crier au scandale si ce qui se doit d’être fait est fait. Il faudra que M. Couillard et son cabinet aient la couenne vraiment ultra solide. Ils seront vicitimes d’intimidation et de violence j’en suis certain. Les fanatiques nourris aux mamelles de l’état d’une génération à l’autre sont parmi nous et trop nombreux.

    J’espère que ça va se passer comme vous l’écrivez… On dit que les choses prennent du temps à changer, et bien je pense que 50 ans c’est assez long! Que ça change et pour de bon. Qu’on se tienne debout pour une fois et qu’on appuie les mesures « d’austérité » qui seront mises en place.

  2. Voilà bien des commentaires correspondant en tout point à mon point de vue…Excellent résumé de ma propre pensée…Merci,Joanne!! Au sujet des médias,justement : Quelqu’un d’autre a-t-il remarqué le volte-face anti PLQ (pro PQ) de Richard Martineau sur LCN de midi 30?…Avant PKP,il ne tenait pas,mais alors pas du tout le même discours que maintenant…Il est biaisé anti-PLQ…Changement du tout au tout…À partir de maintenant (lire 12 ou 13 avril dernier,PKP poing levé),les médias québecorish seront tout sauf impartiaux.Et que dire de SRC?… Martineau a d’ailleurs mentionné à TMEP,dimanche dernier,qu’en vieillissant,il faut faire encore plus attention à sa job!!!
    Quand j’entends les critiques comme : 1) Stéphane Bédard : Couillard ne tient pas sa promesse de 40% de femmes dans son cabinet…Je me dis : Faut-il avoir rien d’intelligent à dire!! ll y a 18 femmes députées sur 70 (total),dont l’une a refusé d’être ministre (mme Blais)…Il doit tenir compte des régions,et des compétencesetc.etc. PAS FORT… 2) Ou encore…François Legault (parmi d’autres) : Couillard n’a pas montré l’exemple de vouloir assainir les dépenses en nommant 26 ministres…Pas fort non plus…Landry a déjà eu 37 (oui-oui 37 limousines)…Les PQ de 2012 n’en avaient que 23,comprenant le Ministre Breton (destitué quelques semaines après sa nomination re intervention au BAPE)…Je me dis que s’ils ont choisi Breton,c’était parce que la source de compétence était vraiment tarie.Quelle aurait été la compétence des # 24,24,26??
    R.F.

  3. Je suis très impressionné par M. Couillard, il fait preuve d’une fermeté peu commune tout en étant respectueux des gens. Il a su s’entourer d’une équipe de gens compétents sur laquelle il pourra
    compter. Pour la première fois de ma vie, j’ai l’impression que nous allons nous en sortir….ne cédez
    pas devant personne M. Couillard la majorité de la population vous supportera.

  4. Je suis de la même opinion que Joanne et Pascal. Oui, il faut prendre le taureau par les cornes et cesser le gaspillage et le chialage. Combien de gens peuvent se vanter de n’avoir rien pris d’objets sur leur lieu de travail et les amener à la maison? Ça aussi, c’est voler même à petite échelle. Chaque petit geste de chacun de nous peut faire la différence.
    Appuyons les efforts du gouvernement au lieu de chialer et acceptons de perdre nos privilèges et avantages de toutes sortes.
    Remettons-nous au travail et faisons des efforts pour qu’on se sorte du bourbier où on est enlisé depuis tant d’années!
    Cessons les manifestations inutiles et les casses dans le centre-ville et à la place de cela, profitons-en pour bouger et faire de l’exercice pour notre santé.
    Message aux syndiqués: arrêtez de suivre aveuglément vos chefs comme des moutons et affirmez-vous
    pour améliorer le climat social. On ne s’en portera que mieux! Vous pouvez faire toute une différence dans la paix sociale en évitant de manifester lors des prochaines décisions difficiles que le gouvernement sera obligé de prendre pour redresser la situation!
    Il est urgent d’agir et d’appuyer les décisions qui seront prises sans critiques, sans manifestations, sans cassures…..
    Serons-nous capables de relever ce défi??????
    Appuyons les mesures d’austérité qui seront prises et arrêtons de chialer!!!!
    Il faut regarder en avant et changer notre façon de penser, arrêter de critiquer. Ça n’apporte rien et ça ternit le climat.
    Qu’on se tienne DEBOUT pour une fois et qu’on soit solidaire.

  5. Joanne, oui, il faut que ce soit la bonne..

    Les Québécois ne devront jamais oublier que les actions impopulaires du Gouvernement qui pourraient exiger des sacrifices ne sont d’aucune mesure avec ce qui attendait le Québec avec l’élection du PQ majoritaire..

    Il faut que l’on soit conséquents. On réclamait un ménage dans les finances publiques. On n’aurait pu espérer mieux que l’équipe ministérielle de haut calibre en place pour entreprendre cette tâche complexe.

    On verra si François Legault était de bonne foi pendant la campagne. On devrait s’attendre à ce qu’il donne son appui aux mesures qui viseront à assainir les finances publiques.

    L’occasion se présente de se comporter de façon enfin responsable. Il ne faut pas la laisser passer et ne surtout pas céder aux diverses tentatives d’intimidation qui ne sauront manquer en provenance du monde syndical et du PQ.

    Le PLQ majoritaire avec l’appui de la CAQ, des maires de Montréal et de Québec, devraient faire le poids face à d’éventuels soulèvements populaires.

    On l’a échappé belle! Se rappeler que les sacrifices demandés le seront pour redresser une situation devenue hors contrôle.. une fois corrigées les conséquences d’une vision à courte vue des précédents gouvernements, il ne relève pas de l’utopie de voir peu à peu l’économie du Québec reprendre son envol.

    Je nous fais confiance. Si on a su lire entre les lignes des opinions démagogiques lors de la dernière campagne électorale, nous saurons en faire tout autant pendant les deux prochaines années qui seront déterminantes pour l’avenir du Québec.

    Une chose certaine, ce gouvernement est porteur d’espoir…

    • Je vais vous dire la vision des caquistes sur ce sujet (car j’en suis un). Je suis plutôt sceptique quant à savoir si les libéraux feront réellement le ménage nécessaire. Comme Johanne l’a si bien dit, nous nous souvenons de 2003… Pour moi le PLQ n’est qu’un parti qui veut être au pouvoir le plus longtemps possible, ce qui les empêchent de faire le ménage nécessaire au Québec. Mais si les libéraux sont sérieux dans leurs promesses de réduire la taille de l’état et la dette, je ne vois pas pourquoi mon parti ne les appuierait pas ! Nous allons laisser la chance au coureur, mais nous devons les avoirs à l’oeuil!

  6. A tout le moins, il souffle présentement un vent de renouveau, et je crois que les citoyens, s’ils sont convaincus qu’on les traite équitablement (avec équité) sauront se rallier aux projets de ce gouvernement.

  7. Quelques chiffres…

    16 régies régionales de santé, 8 millions d’habitants, Ontario, 4, 16 millions d’habitants
    70.000 personnes dans le réseau de la santé qui ne participent pas aux soins.
    6 commissions scolaires en Gaspésie !!!
    Plus de 100 (!!!) organismes qui s’occupent du transport en commun a Montreal et sa région, 1 a Toronto.
    Montréal et sa région, plus de 200 maires, conseillers municipaux, Toronto et sa région 32.
    Un cout de santé per capita aussi cher que la France qui a l’un des meilleurs système de santé du monde.
    15 millions de $ par jour (!!!) de subventions aux entreprises, le taux per capita le plus élevé de TOUS les pays de l’OCDE.
    35 millions de $ par jour (!!!) pour le remboursement de l’intérêt de la dette.
    22 délégations culturelles du Québec, et nous ne sommes pas un pays !!! celle de Paris est plus grande que l’ambassade du Canada !!!

    Le PLQ et le PQ qui se sont partagés jusqu’a présent le pouvoir n’ont pas fait ces bouleversements structurels indispensables car changer les structures de l’état, au Québec, nécessite de remettre en cause les conventions collectives, le système des pensions, intenable, toutes les aides aux entreprises, de bousculer une clientèle électorale, etc.

    Je suis pour des arrêts immédiats des subventions en informatique, le secteur des jeux électroniques, l’éolien, mise en veilleuse du chantier de la Romaine, c’est 5.000 emplois sur la Cote-Nord, ca va être le prix a payer. On devrait arriver a supprimer 30 % des subventions, 5 millions de $ par jour !!!!

    Arrêt de la sous-traitance pour tout et n’importe quoi (rédactions de communiqués, colloques, aide psychologique pour personnel en détresse, etc..), la liste est interminable.

    Régime sec pour les voyages, la formation, les colloques, etc

    Revoir les frais pour les étudiants dans la cadre d’ententes bilatérales. C’était dans le programme du PQ, mais uniquement pour exciter les xénophobes, les universités anglos rapportent près de 1 milliard de $ par an a Montréal.

    Mettre des quotas sur certains secteurs universitaires ou on ne forme que des chômeurs (sociologie, histoire, philosophie, etc). je n’ai rien contre la connaissance mais il faut faire des choix et sélectionner à l’entrée des universités comme en Suisse, en Allemagne, etc…

    Arrêt des subventions aux secteurs de l’industrie pharmaceutique, achat en commun des produits pharma comme en Ontario (1 milliard de $ d’économie), utilisation généralisée des génériques (la ruine pharma c’était une idée a Landry…).

    Une rationalisation de l’état…150.000 personnes en moins, c’est 4 points de PIB, un taux de chômage a 12 %, style Cameron au Royaume-Uni. Cette rationalisation va frapper Québec tout d’abord.

    Nos amis des syndicats sont déjà dans la rue…fronts commun pour les retraites, etc…l’arrêt des embauches ce n’est pas suffisant, 7000 personnes qui partent à la retraite chaque année ca ne représente que 1 % de l’effectif total, et il faut continuer a leur verser des retraites indexées, des avantages sociaux, etc…jusqu’a 80, 85 ans…

    Ce que je n’aime pas tout de suite…

    Barette qui commence à pédaler pour la fertilisation in-vitro..le cas litigieux, un couple d’homosexuels avec une mère porteuse…devrait-être réservé aux couples qui sont en âge d’avoir des enfants, citoyens canadiens, n’ont pu adopter, ca fait conservateur, les autres payent…

    Carlos Leitao qui dit que ca va être difficile de faire des économies…Pardon ? S’il a besoin de cibles je peux en fournir…

    Il y a aussi du bois mort dans ce gouvernement…l’argument massue, la soit-disante égalité homme-femme, le gnan-gnan politique correcte québécois ne me ge pas. Je préfère un homme compétent à 150 Aniès Maltais…

  8. Avec Barrette, on se retrouve avec un SYNDICALISTE patenté à la tête du plus gros ministère! Désolé, mais vous étiez tellement obnibulée par le PQ que vous ne voyez plus clair. J’espère réellement me tromper, mais j’ai bien peur que le PLQ ne fera pas mieux que sous Charest. Je ne suis pas impressionné par les talents de gestionnaire de Couillard: le gars n’a pas été foutu d’accumuler plus de 600k$ d’actifs à son âge, malgré son salaire de neurochirurgien! Ça augure mal pour gérer nos finances!

  9. La première chose qu’on devrait faire est enlever la gfestione et la maintenance des écoles aux commissions scolaires et remettre cela aux municipilatés qui ont déjà tout le personnel requis. De grosses économies en évitant la duplication. Et un premier pas vers l’abolition pur et simple des commissions scolaires.

  10. Moi, je fais confiance au coureur. J’aime encore mieux ce genre de gouvernement que celui du PQ de Pauline Marois qui était à la solde des syndicats et de leurs chefs qui n’ont pas été blancs comme neige!
    Tout ce qui s’est passé à la FTQ ressemble à de la magouille et de l’intimidation.
    Pour de M. Couillard, il ne l’a pas volé, son argent! Il a travaillé pour le gagner.
    Et pourquoi faudrait-il être millionnaire pour savoir gérer?
    Je fais confiance à M. Couillard et je suis prête à lui donner sa chance!
    Et laissons donc M.Charest tranquille! vous ne trouvez pas qu’on en a assez parlé!!!!!! Passons à autre chose. C’est fatigant, tout ce radotage! Après lui,il y a eu Mme Marois qui n’a pas su faire mieux.
    On tourne la page et on avance.
    Pourquoi ne pas regarder en avant?…. Et chercher du positif….. Au lieu de toujours dénigrer!….

  11. Je suis sceptique mais si le gouvernement fait ce qu’il dit, va falloir que collectivement nous attachions nos tuques avec de la broche parce que la tourmente ne fait que commencer. Nous allons tous avoir à laisser aller des choses qui nous sont chères. Souhaitons que le gouvernement aura l’audace et le courage dans ce chemin tortueux et qu’il saura garder le cap contre vents et marées. Finalement je nous souhaite bonne chance.

  12. Je vous trouve aussi optimistes que ceux qui suivent le hockey et qui voient déjà le Canadiens de MTL avec la Coupe Stanley.

    Quand tu as gros à te reprocher, tu mets tes plus beaux habits, tu prépares un souper impeccable, tu mets la musique appropriée et ainsi de suite. Vous savez cela, vous le voyer dans entourage. Dites-moi maintenant pourquoi ca serait différent avec notre beau gouvernement?

    Aussi émotif que les fans du Canadien. Cette souffrance intellectuelle qu’on vit depuis des décennies amène ce genre de comportement.

    J’ai vraiment hâte qu’on se reparle en mi-mandat 3/4 mandat. Vous n’êtes pas tannés d’attendre des Messies? Les 2 partis traditionnels gagnent encore. En fait, les partis gagneront toujours tant qu’ils existeront et vous, moi, on perdra toujours!

    Mais bon, rêver apporte la joie dans les cœurs! 😉 Je vous laisse avec cette consolation!

  13. Je suis d’accord avec la plupart des commentaires déjà publiés ici.

    On sent un vague sentiment de changement et avec une politique de communication adéquate, les Libéraux pourront effectuer plusieurs des changements dont nous avons si grand besoin et gare aux groupes de pression syndicalo-gauchistes qui voudront bloquer ces améliorations vitales pour tous.

    On est plus en 2012…et les Québécois semblent, pour l’instant du moins, appuyer leur Premier Ministre. De plus, l’équipe économique des Libéraux est drôlement plus crédible et fiable que celle presqu’inexistante des péquistes.

  14. J’espere que je me trompe mais le parti libéral a toujours été centre gauche et pour les initiatives de droite on repassera. Ce qui me rassure M.Couillard s’est entouré de gens de droite qui vont l,obliger a marcher droit sinon on va voir des démissions a la pelle. J’ai toujours confiance a Francois Legault pour les rappeler a l’ordre si on penche du mauvais coté. Quant aux groupe de gauchistes,je crois que la population ne les supporteras pas.C’est mon choix ou mon espérance. Un avenir plus rose que rouge pour l’avenir du Québec. Supportons nos dirigeants dans leur désir de régler nos problèmes graves de finances.

    • J’ai de la misère avec la phrase « J’ai toujours confiance a Francois Legault pour les rappeler a l’ordre si on penche du mauvais coté. »… ehhhh Legault qui va corriger Couillard s’il penche pas assez à droite?!! Legault est un gauchiste-péquiste dans le sang… Je n’ai aucune confiance en lui. En tout cas, il a ses preuves à faire.

      J’ai hâte à la montée d’Adrien Pouliot et du PCQ pour avoir une équipe qui se soucie vraiment des problèmes et qui offre de vraies solutions sans flatter les ptits namis et les groupes de pression engraissés à grands coups de subventions…

  15. Ce sont les Péquistes qui attendent le Messie, le Grand Timonier qui les conduira à la Terre promise.

    Les Québécois, en général, n’attendent que quelqu’un de compétent et de solide pour que le Québec traverse de façon productive la période d’austérité qui devenait incontournable peu importe le gouvernement.

    Et il faut vraiment être de mauvaise foi pour nier que des chances « réelles » de relever ce défi sont apparues avec le recrutement d’un « trio économique » de calibre exceptionnel, élus dans un gouvernement « majoritaire » dans lequel ils auront les coudées franches..

    Ces Québécois de haut niveau ont quitté des emplois lucratifs « par patriotisme » inquiets qu’ils étaient de la situation financière désastreuse dans laquelle le Québec s’enlisait sans grand espoir de redressement.

    Ce ne sont pas des « Sauveurs » mais des Québécois réputés pour leurs compétences en matière économique dont le saut en politique justifie l’espoir soulevé. Rien de religieux là-dedans.

    Il sera intéressant de suivre la réaction de PKP face aux éventuelles mesures d’assainissement des finances publiques. On pourra l’évaluer.. à titre de Ministre des finances. est-ce que dans son cas « les bottines auraient suivi les babines »?? « On verra! »

    Car en conformité au virage conservateur pris par l’aile radicale péquiste, dont il fait partie, il devrait trouver dans le discours de Philippe Couillard matière à se applaudir si le PLQ va de l’avant dans l’application des mesures d’austérité annoncées hier…

    J’ai l’étrange impression que ce PLQ « déterminé à faire le ménage » représente plutôt une tuile de plus pour le camp péquiste.

  16. J’espère que cette fois-ci les bottines de M. Couillard vont suivre ses babines. Je me souviens du temps où il était ministre de la santé il parlait très bien, comme maintenant d’ailleurs, mais n’a rien fait en santé à part que changer les noms de Régie à Agence, une inutilité complète en plus de coûter du papier pour montrer la nouvelle dénomination, Ses paroles sont belles, mais j’attends de voir les résultats avant de pavoiser. CHAT ÉCHAUDÉ CRAINT L’EAU !!!! Il nous donne espoir mais va-t-il essayer ???? Il devrait prendre des consultants extérieurs pour réorganiser l’état et non pas des fonctionnaires puisqu’ils font partie du problème et ne feront que justifier leurs services..

  17. « Premier constat: énorme contraste entre le 1er conseil des ministres du gouvernement Couillard et celui de Pauline Marois: celui des carrés rouges, des activistes écolos et des indépendantistes résolus à user de toutes les stratégies identito-chartistes possibles pour créer un contexte pré-référendaire»

    C’est la névrose référendaire qui perdure. Même avec un gouvernement majoritaire du PLQ.

    « 7 avril: On l’a échappé belle: 64,6% de la population québécoise a rejeté le Parti québécois et opté pour un des 2 partis qui n’ont aucun agenda référendaire »

    Ce n’est que le retour du balancier.
    En septembre 2012, lorsque John Charest a été congédié, 68,8% des électeurs avaient optés pour un des partis qui ne sont pas trudeauistes fédéralistes morbides, comme le PLQ.

    « Près de 10 ministres sur 26 ont une vocation économique (et je ne compte même pas le ministère de la Santé qui s’accapare à lui seul 50% des dépenses de programmes). »

    Avec 50% des dépenses englouties dans la Santé, alors là, vous avec raison. Ça c’est un cap sur l’économie.
    Eh eh eh !…

    « Sommes-nous prêts?
    Mais nous, sommes-nous prêts? Trouverons-nous excessif un gel des embauches dans le secteur public? un gel des salaires (ou de la masse salariale)? »

    Oui. C’est excessif.
    Les électeurs ont voté PLQ pour le statu quo.
    Ils n’ont pas voté pour un parti CAQ Too.

    De toute manière, le PLQ ne pourra jamais geler la hausse de 40% des salaires des médecins. C’est une entente libérale, béton.

    CH

  18. @Pascal T.

    Faire ses preuves…

    Si on regarde le couple Marois, ils ont tjrs d’une facon ou d’une autre été pris aux mamelles de l’État. Pour Philippe Couillard, on parle ici d’un médecin qui n’a que le mérite d’avoir été un médecin sans risquer sa chemise.
    Francois Legault a risqué sa famille en partant Air Transat. Je crois que Legault a fait ses preuves car peu de Québécois ont eu cette audace.

    Hélène Beaulieu (ci-haut) parlent de « Québécois de haut niveau ». j’aimerais un éclaircissement sur ce qu’elle entend par de « haut niveau ». En espérant que ce terme exclut ceux qui existent et ont grandi que par les mamelles de l’État. Contacts, subventions etc…

    On en a tous des projets, des bonnes idées… Souvent au QC, ce qui fait que X devient un « Québécois de haut niveau » tient au fait qu’il a des contacts du secteur public que Y n’a pas.

    Non, un « Québécois de haut niveau » a fait son chemin lui-même et il ne passe pas sa carrière à flirter le politique comme seule moyen de développement de ce qu’il entreprend.

    Oupsss, on vient d’éliminer une grosse gang de la construction, la fonction publique au grand complet, 99,9% du milieu artistique, du milieu social (intervenants et bénéficiaires), un gros paquet du milieu agro-alimentaire, secteur forestier-minier et j’en oublie…

    Il ne reste plus bcp de Québécois de haut-niveau, vous ne trouvez pas?

    C’est un peu ca passer de la Bolivie pour devenir l’Ukraine. Le libre-marché ou le capitalisme en soi, est la chose la plus naturelle qui existe en nous car ses activités étaient jadis basées sur des échanges Win-Win. Chacun y trouvait son compte. La saine compétition se basait elle sur la fierté de la qualité de production de chacun, le temps de livraison et le prix. Les entreprises familiales avaient cette vertu.

    De nos jours, cette chose naturelle est pervertie par des tîtres, des contacts, des nick-nack et cric-crac-croc dont les seuls objectifs, sont de vider les poches de l’autre pour obtenir un pouvoir de lui vider encore plus les poches. Pour se faire, il a fallu intégrer le politique pour blanchir les actions, les rendre acceptables car légales depuis.

    Je vous le dis et le répète… Interdisons les partis avec l’obligation de chaque élu de justifier son train de vie aux 4 ans et vous aurez éliminé la quasi totalité qui fait que le Québec est une une Ukraine, cet État « soviétique » hypocrite dont seuls les Amis du pouvoir ont droit de se faire un gros party!!!
    You got to fight… for your right… to partyyyyyyyyyyy!!! 😉

  19. Pingback: Un p’tit mot avant de quitter 2014 | Le blogue de Joanne Marcotte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s